Ideal J

par Johney Perkins  -  25 Mars 2018, 08:03  -  #Ideal J, #Kery James, #Jessy Money, #Rocco, #Teddy Corona, #Original MC, #Le combat continue, #Dj Mehdi

 

Ideal J est un groupe de hip-hop français, originaire du Val-de-Marne (94). Très actif dans les années 1990 et associé à la Mafia K'1 Fry, le groupe se dissout après l'assassinat par des dealers de Las Montana en 1999.

Ideal Junior - La vie est brutale

Ideal Junior est fondé en 1990 par Daddy Kery (actuel Kery James) avec quatre de ses amis Jessy Money, Rocco, Teddy Corona et Selim du 9.4. Il est plus connu sous le nom d'Ideal J, appelé ainsi en référence à leur jeune âge (13 ans) et au crew des « grands-frères » qui s'appelait « Ideal » (Different Teep : Manu Key , Lil Jahson et Mista Flo). Dès 1991, la formation monte sur scène lors de petits festivals organisés par la mairie. Le groupe sort en 1992 le maxi La vie est brutale qui traite d'injustice et de racisme. La même année, DJ Mehdi rejoint le groupe ; c'est lui qui compose désormais tous les instrumentaux. En 1993, Alter et Selim du 9.4 quittent Ideal J. Un différend avec leur producteur les empêche de sortir un album. Ils enchaînent donc les concerts avec Alariana, label créé pour l'occasion par des amis. Cette situation dure jusqu'en 1994 quand, libérés de leur producteur, ils interviennent sur la bande originale du film Raï.

Ideal J - O'riginal MC'S sur une mission

C'est en 1996 que le posse à l'occasion rebaptisé Ideal J avec Kery James, Teddy Corona et Rocco, publie enfin son premier album intitulé O'riginal MC's sur une mission, puis le deuxième album en octobre 1998, Le combat continue.

Ideal J - Le combat continue

À l'occasion de la sortie du second album, Idéal J goûte pour la première fois à la notoriété. Invité des médias, porte-parole du milieu underground. Idéal J se produit à l'Élysée-Montmartre en 1999, pour ce qui restera leur dernier concert. Las Montana décédant dans des conditions tragiques en 1999, Kery James le leader naturel du groupe décide de stopper sa carrière. DJ Mehdi, ancien DJ du groupe, commence une carrière solo. Il sort un premier album aux tendances électro. Kery James s'implique de plus en plus dans la communauté musulmane. Il en devient un fervent défenseur et décide alors de mettre le Rap entre parenthèses.

La fin du groupe est définitivement sonnée avec la sortie, en 2001, du premier album solo de Kery James Si c'était à refaire…, longue complainte sur sa vie, l'album revient brièvement sur un passé que Kery James essaie d'oublier. Dans sa chanson La mort qui va avec, il déclare « Idéal J s’est éteint avec le DJ Mehdi. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

SPECIMEN 08/07/2020 19:13

Le Combat Continue

Johney Perkins 08/07/2020 22:38

Kery !