Demon One

par Johney Perkins  -  17 Mai 2018, 08:32  -  #Demon One, #Intouchable, #cité Jacques-Cartier, #Choisy-le-Roi, #94, #dent, #Mafia K'1 Fry, #Démons et merveilles, #Hostile Records, #Votez Pour Moi, #J'étais Comme Eux, #La Danse Des Leurs-Dea, #Street Fighter, #Cartel Records, #Mon Rap, #Hakim Sid

Demon One - Alors Comme Ça ?

De son vrai nom Hakim Sid, Demon One est né le d'un père algérien et d'une mère française. Hakim est originaire du quartier des Navigateurs et de la cité Jacques-Cartier de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne). Il commence à rapper à l’âge de 18 ans aux côtés de Mansa Konaté. Deux ans plus tard, il fonde le groupe Intouchable.

Demon One fait ses premières scènes en 1994 aux côtés de Dry, Las Montana et M.S. dans les MJC d'Orly, Choisy et Vitry. Un an plus tard, le groupe fait ses premières maquettes. En 1996, Intouchable intègre la Mafia K’1 Fry. En 1997, Mamoudou Doucouré rejoint Intouchable. Demon One apparaît pour la première fois en solo en 1998 sur le deuxième album Le Combat Continue d’Ideal J, sur le morceau L’amour. La même année M.S disparaît à la suite d'un règlement de comptes. Ce n’est que le début d’une série de décès qui vont toucher Intouchable. Las Montana meurt dans d’étranges circonstances (règlement de comptes). Malgré le chagrin, Intouchable continue à avancer ; en 2000, le groupe sort son premier album, Les points sur les I, et part en tournée avec le 113, avec qui il signe le titre Hold up sur l’album Les Princes de la ville.

Demon One continue son chemin en solo avec quelques titres, notamment Une Histoire sur Vitry Club et Insensible en featuring avec Oujdi sur la mixtape Hall School. En 2003, quelques mois avant la sortie de l’album de la Mafia K’1 Fry, La Cerise sur le ghetto, Mamad meurt à son tour, pour les mêmes raisons que les autres membres du groupe. En 2004, Demon One commence à travailler sur son projet d’album solo. Il fait de plus en plus d’apparitions comme sur Talents Fachés 2 et 113 Degrés de 113. En 2005, Intouchable publie son deuxième album, La vie de rêve, vendu à 35 000 exemplaires en décembre 2005. Grâce à des morceaux dits commerciaux, comme La Gagne avec Tonton David, le groupe gagne en notoriété. En 2007, Demon One défraie la chronique avec le titre Votez pour moi, dans lequel il fait une véritable campagne électorale. Il fait aussi des prestations remarquées sur l’album de la Mafia K’1 Fry, Jusqu'à la mort. Le , il publie son street album, Mon rap, qui contient les singles Monsieur le Maire et Votez pour moi.

 

Le , il revient avec son album solo, Démons et merveilles, qui atteint la 24e place dans les classements français, et reste classé neuf semaines. En parallèle, Le titre J'étais comme eux enregistré avec Soprano atteint la 16e place et est resté classé 23 semaines.

Depuis la sortie de Démons et merveilles, les apparitions de Demon One se font rares. En 2012, il s'associe avec Dals pour le titre Faut pas jouer avec la rue extrait de la mixtape Criminal Minds.

En 2014, il annonce son retour ainsi qu'un nouvel album dans lequel il compte faire participer Booba. En juin 2015, Demon One revient avec un clip intitulé Démoniak, réalisé par Iron Sy.

 

Demon One feat Soprano - J'étais Comme Eux

Demon One - Votez pour moi

Demon One feat Alkpote & Dawa o Mic- Street Fighter

Demon One feat. Béné - Fusion

DJ Smoke feat Demon One - Authentique

Démon One - Démoniak

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

SPECIMEN 26/10/2020 19:02

Légendaire