Le rat luciano

par Johney Perkins  -  18 Mai 2018, 19:57  -  #Fonky Family, #Marseille, #Le rat Luciano, #FF, #Le rat, #Christophe Carmona, #Black and white zulus, #Sacré, #Mode de vie... Béton style, #Mixtape, #Quartier attitude part 1, #Quartier attitude part 2, #Dj Djel

Le Rat Luciano - Sacré

De son vrai nom Christophe Carmona, Le Rat Luciano est né le 21 avril 1976 à Marseille (Bouches-du-Rhône) d'un père d'origine espagnole et d'une mère martiniquaise. Christophe grandi dans le quartier du Panier à Marseille. Il commence à écrire à l'âge 8 ans. Puis, l'adolescence et ses troubles confèrent à Christophe une plume de plus en plus sensibilisée aux blessures et problèmes du quotidien d'un jeune fils unique issu d'une famille immigrée

Il forme le groupe Black & White Zulus sous le pseudonyme de Don Carmon avec les rappeurs Menzo (Mohamed Ali) et Blaze (Karim Laoubi) , les danseurs Chichou et Brigadier et Pone (Guilhem Gallart) pour la production musicale. Le groupe sort le maxi L'Argent, La Boisson, La Fumée, Les Femmes / Fire en 1992. Ils écument les soirée open mic et se lient d'amitié avec DJ Djel (Djelalli El-Ouzeri) et le groupe Le Rythme et La Rime composé de Satyr (Karim Haddouche) et Don Choa (François Dilhan) fraichement débarqué de Toulouse.

Le , lors d’un concert au centre culturel Mirabeau les groupes Black & White Zulus et Le Rythme et La Rime s’unissent pour monter sur scène, le programmateur leur demande un nom et Le rat luciano propose Fonky Family. Blaze arrête le rap pour se consacrer pleinement à la danse et se fait appelé Fellagh'a (Fel). Une étonnante dynamique musicale s'effectue, le groupe Fonky Family nait ce soir-là et leur tout premier morceau rappé s'appelle On pète les plombs.

Les Black & White Zulus puis la Fonky Family sont restés inconnus aux oreilles des acteurs de l'époque qu'étaient IAM. Leur rencontre artistique ne s'effectuera qu'en 1995 lors d'un triste événement puisque Philippe (Akhenaton) prendra conscience qu'il a émulé une génération d'artistes dont il ignorait l'existence et le talent lors d'un concert organisé en l'honneur d'un jeune MC Ibrahim ALI assassiné par des colleurs d'affiche du Front National. Akh ébahi devant ce talent d'écriture dira de Luch "un mc comme le Rat Luciano il n'y en a qu'un par génération".

S'en suivent «Bad Boys de Marseille» (Akhenaton feat.
Fonky Family), hit en puissance ainsi que le mythique featuring «Rien à Perdre» (en face B du maxi/single de l'hilarant & réaliste M. Garmani) où Akhenaton et le Rat Luciano s'insurgent devant leur vision dépourvue d'espoir de meilleurs lendemains.

En janvier 1998, la Fonky Family publie son premier album Si Dieu veut…, certifié double-disque de platine.

Le 31 octobre 2000, Le Rat Luciano publie son premier album solo intitulé Mode De Vie… Béton Style, certifié disque d'or, où figurent des titres comme Sacré, Il est fou ce monde, Niquer le Bénef ou encore Zic de la Zone, considéré par la presse spécialisée comme un classique du hip-hop. L'album compte approximativement 220 000 exemplaires. En mars 2001, il participe à la réalisation du deuxième opus de la Fonky Family, Art de rue (double-disque de platine).

 

 

 

 

En 2006, il compose sept morceaux pour leur troisième, Marginale musique (disque d'or). Son deuxième album solo est toujours attendu. Entretemps, le groupe sort un album live du concert Fonky Family enregistré le au Dôme de Marseille où Le Rat Luciano reprend a cappella son titre phare, Sacré. Dans une interview accordée à Fred Musa en 2008, il confirme la fin du groupe Fonky Familyannoncée un peu plus tôt par Sat l'Artificier, un autre membre du groupe.

En 2011, Zesau, rappeur du groupe Dicidens, annonce la sortie de son premier album solo, Frères d’armes,

le 28 novembre la même année, auquel participe Le Rat Luciano. En janvier 2012, il participe au clip Écrire l'histoire de Lil'Sai. En 2013 (tout comme en 2010), il annonce la publication d'un deuxième album solo qui ne sortira finalement pas.

En juin 2017, il apparaît sur la pochette de l'album Je ne me vois pas briller de JUL, autre rappeur marseillais dont il est proche. En 2018, il est invité par le Suprême NTM a monter sur la scène de Bercy pour chanter le titre That's my people avec Oxmo Puccino ; Luch clotura cette collaboration en faisant une belle dédicace à JoeyStarr et Kool Shen, en disant que sans eux, le rap ne serait pas où il en est actuellement.

 

113 feat Le Rat Luciano et Booba - On sait l'faire

Lacrim feat Le Rat Luciano - Vis tes rêves

Akhenaton feat Le rat luciano - Entrer dans la legende

Manolo feat Léa et Le Rat Luciano - Sur le chemin

Le Rat Luciano - Dans les yeux

Le rat luciano - On ose

Le rat luciano feat xtaz - On se fait du mal

Sultano feat Le Rat Luciano - Éternelles Réflexions

Le Rat Luciano et 100% Casa - La Nuit

Le Rat Luciano, Bang Bang et Jocker - Laisse Aller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

SPECIMEN 13/09/2020 18:19

Quartier Attitude

Perkins 02/12/2018 09:45

Très lourd !
Lino et Luciano !

L1DZ 01/12/2018 23:58

https://youtu.be/51xgU1vwrLU