Rachid Wallas

par Johney Perkins  -  17 Août 2018, 12:48  -  #Rachi Wallas, #Nancy, #Fat Flow Prod, #La Konfrérie des feneks, #Street Cradibility, #Nutz Records Entertainment, #A La Rach, #La Vida, #J'M'En Bats Les Nutz, #Qu'Est Ce Qu'On Fout La, #Label Rouge Prod

Rachid est né en 1977 à Nancy (Lorraine). Il découvre tout d'abord le rap français par le biais du maxi Le monde de demain des NTM, de la compilation Rapattitude, De la planète Mars... (eille) d'IAM et le groupe Assassin. Puis, il découvre le rap américain avec le groupe Public Enemy diffusé dans l'émission Rapline sur M6. En 1991, il assiste à son premier concert lorsque les NTM sont venus sur Nancy ; pour l'occasion, il a même collé les affiches pour l’événement. Suite au concert, il eut le déclic et souhaite faire du hiphop. En 1991, avec un pote, ils enregistrent au quartier, un rap sur l’instrumental du flic de Beverly hills via un ghetto blaster et un microphone. Le son tourne et ils sont contacté par le collectif K Push Bass, qui regroupe des graffeurs, MC's, DJ's, danseurs, beat boxers,... ce qui leur donne accès à un vrai  studio d'enregistrement. De là, Rachid rencontre pas de personne impliqué dans le hiphop et l'année suivante, il créé le groupe  Sublim Anonym avec Enriqué Mendoza, Nabil, DJ Fonkmaz et Fratello Beatz (Mr Tee Bow et Vincenzo Terranova). Le groupe fait les premières parties des groupes qui font des concerts dans la région.  En 1996, avec le départ d'Enriqué Mendoza , le groupe change de nom pour devenir la Konfrerie des Feneks. En tant que fan de basket (NBA) et plus particulièrement de Rasheed Wallace, il prend le pseudonyme de Rachid Wallas. La Konfrerie des Feneks apparaît sur Proselitik puis sur la compilation Ecoute ça et sur la mixtape Fresstyle 2 de Cut Killer.

En 1999, il quitte le groupe pour se consacrer à sa carrière solo. Il fonde le label Fat Flow Prod. Label sur lequel il sort l'EP À la rach en 2002. Avec ce premier album, Rachid devient la fierté de la région nancéenne. En 2003, il signe sur le label Nutz Record Entertainment et rejoins la capitale (Paris) ; Rachid Wallas sort son second EP, Reloading sur il invite le rappeur Kohndo. En parallèle, il participe au crochet radio Max de 109, organisé par Skyrock et Sony music (concours remporté par La Fouine). Ensuite, on retrouve Rachid sur la compilation Label rouge"3 avec le titre je m'en bats les nuts. En 2004, pour la troisième fois, il est représenté avec un titre sur le CD du magazine Groove et peut ainsi accroître encore sa notoriété. Au cours de l’été 2005, sort son premier album Street Cradibility et le fera connaître au niveau national (on y retrouve Taïpan, Kohndo,...). Dans la foulée, il fait de la publicité pour la marque K1X, qio s'inspire de son clip Wall of fame (avec la participation gracieuse de Geoge Eddy). La même année, il s'associe au groupe Tha Goodfellaz et tourne avec eux à travers la France. Toujours en 2009, Rachid Wallas donde avec DJ Spaig l'association Beat it, avec laquelle il veut promouvoir les jeunes artistes de Nancy. Il revisite également le concept du MC avec musiciens (Band) et ré-écrit ses anciennes chansons avec le groupe The Fatpack et donne de nombreux concerts.

Rachid Wallas - Je tape à l'envers

Rachid Wallas - Street cradibility

Rachid Wallas - Grand écart

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

SPECIMEN 28/10/2020 04:45

Légendaire