Publié le 14 Août 2018

 

Les Zakariens

Les Zakariens est un groupe de hip-hop créé en 1999 et composé des rappeurs Saké et Wira. De son vrai nom Philippe Roberts, Saké Zaka est né le 2 octobre 1981 à Clamart (Hauts de Seine), d'un père anglais et d'une mère française d'origine italienne. Les deux rappeurs grandissent en région parisienne.

Apres diverses apparitions scéniques, radiophoniques et plusieurs compilations, ils débarquent en 2005 en nous offrant une série de 4 maxis CD collectors. 24 Titres dont 4 inedits avec les participations de MCs tels que Sinik, Ulteam atom, Alibi Montana, Mino, Murder Squad (US), Grödash et beaucoup d'autres. Vendu a 4000 exemplaires, ces premiers opus ont constitues une introduction a l'univers des Zakariens.

Reconnus par le milieu underground et très présents sur la toile web, ils veulent apporter leur pierre a l’édifice et nous offrent en web diffusion et téléchargement gratuit, le plus grand freestyle vidéo du rap français. 132 Mc's sur le thème "Avec ce qu'on a", a partir du 10 juin 2007. Les 132 rappeurs s'associent au projet pour défendre leur musique et leur liberté d'expression, Ce projet unique et exceptionnel réalise par ACB Productions en collaboration avec les Zakariens arrive comme une révolution dans le milieu du rap français.

 

Les Zakariens - Avenir en suspend

En 2007, Le groupe sort son premier album Avenir en suspens. Ils travaillent la finesse de leurs écritures depuis plus de 8 ans et la pertinence de leur rap frappe a la première écoute.
Ils se démarquent par un style poétique combinant flows novateurs et incisifs, sur des beats ouverts à toutes les inspirations musicales.

Ensuite, Wira a fait plusieurs apparitions en solo sur les projets T'as le l'bonjour d'la rue (Assos de dingos), Le beat, le flow et les mots 3 (Jack T.K.) et Violences urbaine IV (LIM).

 

De son côté, Saké a sorti un premier EP en 2009 intitulé Je suis de retour. Puis deux albums La clef de la cave en 2012 et Pièce d’orfèvre (2020).

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Août 2018

De son vrai nom Régis Fayette-Mikano, Abd al Malik est né le  dans le 14e arrondissement de Paris, d'un père haut fonctionnaire de la République du Congo. Entre 1977 et 1981, il vit avec sa famille à Brazzaville. À son retour en France en 1981, il grandit dans une cité HLM du quartier du Neuhof à Strasbourg. Après le divorce de ses parents, c'est sa mère seule qui l'élève avec ses six frères et sœurs. Il chantait à l'église comme enfant de chœur et a toujours été croyant. Grâce notamment à une enseignante qui l'oriente vers le collège privé Sainte-Anne à Strasbourg, il poursuit ses études. Il est entraîné très jeune dans la délinquance (vol à la tire et vente de drogue). La vue d'amis morts de surdose l'ayant beaucoup marqué, il se retire de la délinquance et se plonge dans la lecture pour une autre confrontation avec la mort. Sa victoire sur la dyslexie change pour lui le rapport au monde et à l'écriture. Il est admis au lycée Notre-Dame des Mineurs, puis intègre l'Université Marc Bloch dans un double cursus philosophie et lettres classiques. Il fonde à cette époque, en 1988, avec son frère aîné Bilal et son cousin Aissa, le groupe de rap N.A.P.. Abd al Malik choisit son nom de scène en référence à son propre nom de naissance. Son prénom « Régis », qui signifie « du roi » en latin, se dit « Malik » en arabe. Il se marie en 1998 avec la chanteuse Wallen, avec laquelle il a un garçon en 2001. Il devient en 1999 disciple du maître spirituel marocain Sidi Hamza al Qâdiri Boutchichi.

En 2004, il publie son premier album solo, Le Face à face des cœurs, qui atteint la 155e place des classements français. En 2006, il publie son deuxième album, Gibraltar, qui atteint la 13e place des classements français, et qui compte au total plus de 250 000 exemplaires vendus en 2008.

n 2005, Abd al Malik publie l'ouvrage Qu'Allah bénisse la France, (Paris, Albin Michel), dans lequel il explique son cheminement et défend un Islam réfléchi, fait de tolérance et de désir d'intégration. L'ouvrage obtient en Belgique le Prix Laurence Trân 2005. Abd al Malik écrit l'adaptation du livre, qu'il réalise pour le cinéma, en 2013.

En novembre 2007, il présente un nouveau projet, le collectif Béni-Snassen composé de New African Poets (NAP), Wallen, Bil'in, Hamcho, Matteo Falkone et lui-même, engagé contre l'illettrisme. En 2008, le collectif publie un album intitulé Spleen et Idéal. Le , il est décoré chevalier dans l'ordre des Arts et Lettres par la ministre de la Culture Christine Albanel, lors du Marché international de l'édition musicale (MIDEM). Apprécié par une partie de la presse, Abd Al Malik est aussi critiqué. Dans un article intitulé « Rap domestiqué, rap révolté » et publié dans Le Monde diplomatique en septembre 2008, le journaliste Jacques Denis considère que l'œuvre d'Abd Al Malik est trop consensuelle et facilement récupérable politiquement par la droite ou la gauche (par opposition à des rappeurs plus radicaux) : « l'extrême prévisibilité du verbe d'Abd Al Malik ne saurait faire taire l'orage qui menace au-delà du périphérique » et « il ne constitue en fait que la face audible de minorités devenues visibles par une belle opération de communication ».

Toujours en 2008, il participe à l'album Last Night de Moby sur le titre La même nuit (version française du titre Alice). Il publie également son troisième album solo, Dante, en novembre 2008, aux labels Polydor/Universal Music. En 2009, à la suite de sa collaboration musicale avec Gérard Jouannest, compositeur attitré de Jacques Brel et époux de Juliette Gréco, il écrit plusieurs textes pour la chanteuse. En 2009, il publie La guerre des banlieues n'aura pas lieu, (Paris, Le Cherche midi) qui obtient le Prix de littérature politique Edgar-Faure en 2010. Il suit en 2012 avec l'ouvrage Le dernier Français, (Paris, Le Cherche midi - préfacé par Mazarine Pingeot), L'Islam au secours de la République, (Paris, Flammarion) en 2013 et de Place de la République, (Paris, Indigène éditions) en 2015.

En 2011, il soutient officiellement le chef indigène brésilien Raoni dans sa lutte contre le barrage de Belo Monte. En novembre 2015, il publie son cinquième album, Scarifications, intégralement produit par Laurent Garnier.

En 2016, il publie Camus, l'art de la révolte chez Fayard.

Abd Al Malik - Gibraltar

Abd Al Malik - C'est du lourd !

Abd Al Malik - Gilles écoute un disque de rap et fond en larmes

Abd Al Malik - Ma jolie

Abd Al Malik feat Wallen - Mon amour

Abd Al Malik - Allogène (j'suis un stremon)

Abd Al Malik - Tout de noir vêtu

Abd Al Malik - Daniel Darc

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Août 2018

De son prénom Gilles, Scylla est né le  à Bruxelles (Belgique). Il grandit à Drogenbos (banlieue de Bruxelloise), avant de s'installer à Forest. Il se passionne pour l'écriture durant son adolescence.

En 2002, il débute dans le hip-hop, ayant envie d'exprimer son ressenti au travers du style musical « qui [l]e faisait vibrer depuis tout jeune », en participant à la fondation du collectif OPAK (avec L'AB7 (L'AB2C), Karib, Masta Pi et DJ Alien). Il prend le nom de scène de Scylla, en référence au monstre marin homonyme ; dans une interview donnée en 2009, il explique que ce choix est lié à une fascination pour le monde marin, combinée à la présence dans Opak d'un rappeur appelé Karib, et évoquant ainsi Charybde. Le groupe publie deux albums, L'arme à l’œil en 2004 et Dénominateur commun en 2006.

Le rappeur participe au concours Musique à la française qu'il remporte en 2009. Cette victoire lui assure une programmation dans divers festivals, dont Couleur café, Brussels Summer Festival, ainsi qu'aux fêtes de la musique à Lausanne (Suisse). Scylla sort peu après son premier EP solo en 2009, Immersion, composé de cinq titres et d'un remix. En 2011, Scylla sort le maxi Thermocline, composé de neuf titres non retenus pour un album en cours de préparation. En juin 2012 sort le maxi Second souffle, sur lequel figurent la chanson du même nom ainsi que trois autres titres inédits.

Abysses, son premier album solo, est publié le 18 février 2013. Cet album comporte 15 titres, la plupart en solo, qui fait participer Tunisiano, REDK (Carpe Diem), Saké des Zakariens, et Furax. L'album reçoit un accueil positif de la critique, qui salue notamment la qualité des textes Abysses arrive à la 7e place de l'Ultratop 40 et se hisse à la 85e place en France.

Au niveau des featurings, il participe au remix de Dernier MC de Kery James, présent comme dernière piste de l'album homonyme. En 2014, Scylla collabore avec le pianiste Sofiane Pamart et DJ Flev, ce que Le Soir qualifie de « rencontre voix - machine - acoustique ».

Il sort en 2017, l'album Masque de chair suivi l'année suivante d'Album fantôme. Fin 2018, il sort avec le pianiste Sofiane Pamart, l'album Pleine Lune.

 

Scylla - J'réclame

Scylla - Répondez-moi

Scylla - Rien à remplacer

Scylla - Qui suis-je ?

Scylla - Vivre

Scylla - Le fantôme sous les toits

Scylla - L'Étoile

Scylla feat Sofiane Pamart - Charbon

Scylla - Les machines

Scylla VS Sofiane Pamart - Clash

Scylla feat Sofiane Pamart - L'enfant et la mer

Scylla feat Sofiane Pamart - Solitude

Scylla feat Sofiane Pamart - Le monde est à mes pieds

Voir les commentaires

Publié le 13 Août 2018

De son vrai nom Kamel Houairi, K-mel est né le  à Gouvieux (Oise) de parents algériens kabyles. Il grandit à Creil (Oise) avec la musique arabe de ses parents, le funk qu'écoutent ses frères, et les musiques urbaines qui baignent les cités de la banlieue parisienne. Il se passionne pour le chant dans les années 1990 et donne son premier concert à l'âge de 18 ans à Creil.

Il fonde, aux côtés de ses amis Médard et Gusty, le groupe Alliance Ethnik, un groupe de rap des années 1990. Le groupe est repéré par le label Delabel et joue la première partie d'un concert d’IAM en 1992. Ils signent avec Delabel et publient leur premier album, Simple et funky, plus tard certifié disque de platine. Après la publication de leur album Fat come back en 1999, le groupe se retrouve sur le déclin et se sépare.

En 1996 sa chanson Louled figure sur la bande originale du film Les Deux Papas et la Maman, réalisé en 1996 par Jean-Marc Longval et Smaïn.

En 2000, il fait appel au producteur Mounir Belkhir, pour la composition du titre Petite Marie feat. Jmi Sissoko (une reprise de Francis Cabrel). En 2001, il publie un album en solo intitulé Réflexions, très influencé par le style G-funk. K-Mel a eu l'honneur de compter Warren G, Nate Dogg et Solo parmi les invités de cet opus. La même année, il apparaît dans le film Art’n Acte Production de Farid Dms Debah.

Il opte par la suite pour ce qu'il appelle une « transition rap / vie active » : « J’ai fait un BTS, un Master. Et aujourd’hui, je bosse dans le commerce international, c’est une vie de bureau, mais je le vis bien. Finalement, quand on a connu cette époque, comment ne peut-on pas être nostalgique ? Aujourd’hui, il n’y a plus le côté humain du hip-hop. Il n’y a plus d’amour... »

En 2008, il se marie avec Muriel Hurtis, une sprinteuse française, avec qui il a un enfant.

 

K-Mel feat Cheb Mami - Parisien Du Nord

K-mel - Bitch

Sheraz feat K-mel - Elle revient seule

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Août 2018

De son vrai nom Lahcen Souadji, Larsen a grandit dans la cité du BHV quartier du grand ensemble a Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis). Larsen rentre dans le hiphop en tant que Dj. Puis, il est incarcéré et découvre le rap en prison et se met à écrire et rapper afin de montrer aux autres détenus qu'il est le meilleur. A sa sortie, il monte avec ses potes le label La R.U.E. Music et fait quelques projets. Le label a notament produit DJ de Diam's et Antilop Sa Party d'Atilop Sa. Le premier maxi 3 titre de Larsen est sorti en 2001 ; puis sort en 2003, le maxi Plus l'temps et le mini album Ironie du sort. Larsen distribue lui même ses albums sur son stand au marché aux puces de Clignancourt. Alpha 5.20 (Ghetto Fabulous Gang) et Larsen sont d'ailleurs souvent ensemble. L'année suivante, il sort une street tape où sont présents Ol Kainry, 2 doigts, Driver, La hyène, l'émeute, Paparazzy,...

En 2005, Larsen revient sans les bacs avec l'album Sombre lumière. Pour défendre l'album, Larsen fait beaucoup de passages radio et interviews. En 2006, il publie Le dark album : en parallèle ; on retrouve sur ce projet  La Rafale, Samat, Lino (Ärsenik), Soprano (Psy4 de la rime), Seven, Alino (Menace crew), DSK, La zone, Alpha 5.20 (Ghetto Fabulous Gang),...

En 2007, il collabore avec Samat pour sortir un album commun La Rafale. Début 2008, Larsen sort le double album Du seum bien vicère.

Larsen - Multirecidiviste

Shirdé feat Larsen - C'est la merde

La rafale (Larsen et Samat) - Trahison

Larsen feat L'amiral - Requiem fatal

Kriblage feat Larsen - 93 Violent

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Août 2018

De son vrai nom Karim Golfi, Dj Goldfingers découvre le hip-hop en écoutant Dee Nasty sur Radio Nova. Adolescent, il apprend à mixer avec son ami danseur Xavier, tout en gravitant autour du groupe de danse Aktuel Force et en s'intéressant à la danse, au graffiti, au rap. Mais ce sera finalement dans le DJing qu'il persévèrera. Concernant ses débuts de carrière, il explique « Tout petit, j’ai gravité autour de la compagnie de danse Aktuel Force, dont faisaient partie des pionniers du hip-hop en France. Alors j’ai commencé par la danse logiquement, j’ai eu ma vague tag et graph’ aussi mais j’ai finalement trouvé ma voie dans le Djing. Ma première mixtape est sortie en 1995, puis j’ai signé en major 1997 chez Motown pour la célèbre compil Motown New Flavas (vol. 2) ». Parallèlement a ça, j’étais le DJ de Busta Flex aussi dès 1996. » En 1992 à la faculté de Seine Saint-Denis, où il proposait un set lors d'un festival, il rencontre Busta Flex avec qui il se lie d'amitié au point de devenir son scratcheur attitré sur la scène.

En 1995, DJ Goldfingers publie plusieurs mixtapes, et en 1997 fonde avec DJ Kost, DJ Poska et DJ Doze le collectif de DJs La Face B, plus tard renommé Double Face, et commence à s'associer à Lord Chamy avec qui il travaille ses compositions. Il publie la compilation Double face qui sera par la suite certifié disque de platine. En 1998, il participe à la tournée 93 Party, organisée par le groupe NTM, aux côtés de Busta Flex, Zoxea, Lord Kossity, Sully Sefil, Kool Shen, Joey Starr et les DJ Naughty J et James. De 1998 à 2000 il présente Hip-Hop Show sur Ado FM. Il présente ensuite une émission avec DJ Kost sur Skyrock, et plus tard encore sur Radio FG avec DJ Doze et Toy.

En 2001, il compose avec Lord Chamy la bande originale du film La Tour Montparnasse infernale du duo Eric et Ramzy. Il publie le quatrième volet de sa série d'albums Double face le . En 2004, il publie avec DJ Kim le single promotionnel Des 2 côtés, qui atteint la 22e place des classements français le 7 juin 2004. En 2007, il est annoncé à La Cave du Roi de Quimper.

En juin 2015, il est annoncé à l’Impala d’Aubergenville, dans les Yvelines. En décembre 2015, il publie un nouveau single intitulé SubBass avec MC Stik-E.

 

93 La relève - Les yeux dans la banlieue 2

Dj Goldfingers feat Abii - Trust Me

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Août 2018

De son vrai nom Sekou Sako, Six (anciennement Six Coups MC) est né le  à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Il débute dans la musique en 1998 avec son groupe Rapeur D'1stinct aux côtés de RLF et Maoss. Il participe à plusieurs projets tels que les quatre premiers volets de Talents fâchés, la compilation Illégal Radio de Rim'kLe son des blocksVitry ClubRap Performance également de TLF, ainsi qu'aux albums de Seth Gueko, Unité 2 feu113Raï'n'B Fever et Sinik. Il fait des scènes à travers la France, dont la première partie d'artistes tels que Nessbeal, Rohff et le 113.

Six Coups MC publie un street album en 2007, puis son premier album en 2008, Mieux servi que par moi même, sur lequel il réalise tous les instrumentaux. En 2011, il signe brièvement chez Foolek Empire, le label du rappeur français Rohff, mais quitte le label quelques mois après sa signature en raison de désaccords humains avec l'entourage de celui-ci dans le label. Toujours en 2011, il publie le deuxième volet de son album À prendre ou à laisser, qui est pour lui un album-concept. En 2012, il fonde son propre label discographique nommé Titulaire Indiscutable quelque temps après, puis prend SIX comme nom d'artiste. Au label, il publie Folie Artistik et Projet SIX.

En juillet 2013, il est arrêté pour trafic de drogues. Il est libéré en janvier 2014, après plus de six mois d'incarcération. En 2016, il annonce un nouvel EP intitulé Avertissement pour le 13 mai 2016. Il publie en avril 2016 le clip de sa chanson Mauvais garçon.

 

Sixcoups MC - Je viens de là (Version gangsta)

SIX - Aïe

SIX - Mauvais garçon

Sixcoups MC feat Rohff - J'vais t'faire une bosse

SIX - C'est ça qui s'passe

SIX - Meek Mill

SIX - Tu sais déjà

SIX - Ghost & Tommy

SIX - Allez tous au bois 2

SIX feat Worms-T - A86

SIX feat Alonzo - Y'a rien à faire

SIX et La Synesia - Ven aqui (Dj Moh Green)

SIX - Punchlife

SIX - Keufs

SIX - Sa méchansté

Six feat Molaré - Claquer le salaire

SIX - Justice

SIX - Philipp Vide

SIX - Un ami m'a dit

Six - Broly

SIX feat Sultan et Dj Leska - 23

Six feat Dj Kader et Sirsy - Faty

Six - Ruiné

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Août 2018

De son vrai nom Jérôme EchenozTacteel est né le Jérôme est le fils de l'écrivain français Jean Echenoz, lauréat du prix Médicis 1983 et prix Goncourt 1999. Il est initialement membre du groupe de rap français ATK, avec qui il produit et réalise l'album Heptagone en 1998, sous le nom de DJ Tacteel. Il quitte le collectif en 2000 pour commencer sa carrière solo, et publie son EP instrumental Butter for the Fat en 2001, sous le simple nom de Tacteel.

Il rejoint quelque temps après diverses formations comme L'Atelier, pour lequel il collaborera avec Teki Latex, Fuzati, Cyanure, James Delleck et Para One, et TTC à partir de leur premier album. En 2003, il cofonde le label indépendant parisien de hip-hop et electro Institubes. Il prendra ensuite part à des projets et collectifs tels que SuperFamilleConne, ou encore le projet electro en live Fuckaloop (avec Para One), tout en restant producteur pour TTC. En 2006, il publie l'EP Feel It, Feel It/L'hiver vous va si bien, puis en 2007 l'album Je ne vous oublierai pas. Il participe aussi à la production du quatrième album solo de la chanteuse Alizée intitulé Une enfant du siècle, publié en 2010. Il coécrit pour elle deux titres, Grand Central et Factory Girl.

Après quatre ans de silence, il se réunit avec Para One pour la sortie de leur EP collaboratif Fair Enough en juillet 2011. Pour le site web Goûte mes disques, l'album « évoque davantage Kraftwerk que Birdy Nam Nam ou Justice. » Concernant la réunion entre Para One et Tacteel, ce dernier déclare lors d'un entretien : « Après le troisième album de TTC, de façon très naturelle, on a chacun pris une direction différente. Un jour, un ami commun nous a dit : « Je ne comprends pas pourquoi vous ne vous y remettez pas, quand vous travaillez ensemble, c'est fantastique ! » On a suivi son conseil, tout bêtement, et on est retournés en studio. On a produit six titres en cinq jours. Notre ami avait raison manifestement. » Toujours en 2011, Tacteel collabore avec la chanteuse Loane sur son deuxième album intitulé Le lendemain. Ensemble, ils écrivent les titres On s'en fout et Rien de commun. En 2012, Tacteel rejoint le label Entreprise, et publie Le Chrome et le Coton sous son vrai nom Jérôme Echenoz, un EP qu'il produit et écrit, et sur lequel il chante en français. La même année, il collabore avec le chanteur Lafayette.

En 2013, il coécrit deux titres, Christine et Dans le noir, avec Anna Jean du groupe Juniore. La même année, il travaille avec Yelle, en tant que coauteur de la majorité des titres de son troisième album intitulé Complètement Fou, annoncé pour le 29 septembre 2014. Toujours en 2013, un coffret intitulé Œuvres complètes de Para One et Tacteel est publié en avril 2013.

Voir les commentaires

Rédigé par Johney Perkins

Repost0

Publié le 10 Août 2018

De son vrai nom Khalid DehbiLeeroy (ou Leeroy Kesiah) est né en 1978 à Bagneux (Hauts-de-Seine). Il gagne au concours téléphonique de Freestyle dans "Planète Rap" sur Skyrock en 1997.

Leeroy fut un des membres du collectif hip-hop Saïan Supa Crew avec lequel il enregistra trois albums : KLR en 1999, X Raisons en 2001, Hold Up en 2005, suivi de l'album live Hold Up Tour - Live in Paris en 2006. Ils remportèrent les Victoires de la musique en 2002.

En parallèle, il défendit le projet Explicit Samouraï, formé avant le Saïan Supa Crew, avec Specta, et sort l'album "R.A.P." en 2004.

En septembre 2007, il quitte officiellement le Saïan Supa Crew pour se lancer dans une carrière solo. S’ensuivent la série de mixtapes Coup de Massue (I, II et III), ses projets Bollywood Trip et African Trip, ainsi qu’un premier album Open Bar.

Il prête également sa voix à différentes réalisations :

  • "Les Lascars" (série animée),

  • "B-Boy", "Fifa Street 2" (jeux vidéo), #FIFA19

et fait des apparitions dans "Bollywoogie" (J.G. Biggs), "Poltergay" (Éric Lavaine) et auprès du collectif "Les Filmistes" (PayStation)

En septembre 2012, il signe dans le label Jive/Epic (A label from Sony Music France).

En 2013, il collabore à l'album Enfantillages 2 avec Aldebert sur le titre "La soucoupe volante".

L'album "Noir Fluo" à venir en 2014 chez Jive Epic / Sony Music

En 2014, il participe au spectacle musical le soldat rose 2 au côté d'Isabelle Nanty, la voix du grand magasin, illustrant en bruitage la narration de l'histoire. Il remplace aussi Gad Elmaleh pour sa chanson En pâte à modeler lors de l'absence de celui-ci.

En 2016, Sortie de l'album "Noir Fluo" en collaborations avec Tété, Féfé et Camélia Jordana.

Leeroy - Château rouge

Leeroy avec Féfé - Personne (Session acoustique)

Leeroy - Cougars (Remix)

Leeroy feat Tété - Capitaine Haddock

Voir les commentaires

Rédigé par Johney Perkins

Repost0

Publié le 9 Août 2018

De son prénom Stéphane, Furax, aussi connu sous le nom de Furax Barbarossa (Barbe rousse) est né en 1979 et grandi à Toulouse. Il a été un membre actif du collectif Polychrome 7 (Reda, DjAnce, Sendo, Komar, Apa-H et Mnc). Son pseudonyme évoque à la fois sa voix atypique ainsi que la rage qui traverse ses paroles et l'univers qu'il y décrit. Il s'agit également d'une référence au pirate Barberousse.

Il est déjà l'auteur de trois albums (2007: Reda jour de deuil - 2009 : En bas de l'échelle - 2014 : Testa nera) et son quatrième (longtemps repoussé) est sorti en 2014, Dernier manuscrit avec Jeff le Nerf. On le trouve aussi notamment sur l'album Inglourious Bastardz sorti fin 2012 aux côtés de Sendo, Abrazif ainsi que Toxine (ses comparses toulousains), 10vers, Swift Guad, Rootscore crew, Scylla, L'Hexaler, Neka, Jeff le Nerf et nombre d'autres artistes.

Longtemps méconnu, il développe et perfectionne au fil de ses albums une écriture originale aux rimes polysyllabiques complexes, véritable langage poétique à l'architecture déroutante, que l'auditeur ne peut appréhender complètement qu'après de nombreuses écoutes. Cette particularité, dépassant le cadre strictement "hip-hop" qui la voit naitre, permet d'établir de nouveaux rapports entre un art habituellement plus proche de la chanson et la poésie écrite, si l'on considère celle-ci comme le fait de créer une nouvelle langue avec la langue, pour exprimer ce que la langue usuelle ne peut pas rendre.

 

Furax Barbarossa - Le meilleur des hommes

Voir les commentaires

Rédigé par Johney Perkins

Repost0