Articles avec #kdd tag

Publié le 1 Juin 2020

16'30 contre la censure - Cercle Rouge Production

Eben, Fonky Family (Sat, Don Choa et Menzo), Vestat, Sinistre (La malédiction du nord), Abou, KDD (Diesel, Dadoo et H2O), Akhenaton (IAM), Chien de Paille), Yazid, Mystik, Prodige Namor, Endo, Niro, Ménélik, L'ame Du Razwar, Insomniak, Driver et Soldafada

Produit par White et Spirit et Jean-François Richet

16'30 contre la censure - Various artists (Cercle rouge)

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 23 Mai 2018

De son vrai nom Daniel Camara, Dadoo est né en 1974 à Marseille(Bouches-du-Rhône), de parents guinéens et sénégalais. À 8 ans, son père lui fait écouter du hip-hop.

Il débute en 1994 avec le groupe KDD dont il devient rapidement le leader à 18 ans, après un premier album avec le groupe, Opte pour le K. L'album n'est pas un grand succès. Le groupe, composé de cinq membres (Dadoo alias Dadppda, Diesel, H20, Lindsay et Robert), est consacré par la signature d'un contrat au label Columbia. Ils publient ensuite les albums Résurrection en 1998 qui aura beaucoup plus d'impact que leur premier opus. L'album contient le single Une princesse est morte, Une femme tue un soldat avec Driver, et L’organisation avec la Fonky Family. KDD publie leur troisième album, Une couleur de plus au drapeau en 2000. Le groupe se sépare ensuite.

Dadoo se dirige très vite vers une carrière solo. Il va être à l'initiative de plusieurs projets musicaux et va multiplier les collaborations pendant un an : Akhenaton, Kool Shen, Rohff, Oxmo Puccino, Vitaa, Diam's, Joeystarr, jusqu'à Jean-Michel Jarre pour la version remix d'Oxygène. Dadoo, dont l'écriture est l'un des principaux axes de sa carrière, signe le scénario de Gomez et Tavarès, l’histoire de deux flics que tout oppose confrontés au milieu marseillais. Le film, réalisé par Gilles Paquet-Brenner sort en 2003, et révèle à l'écran Titoff, Stomy Bugsy et Noémie Lenoir. Il coréalise ensuite la bande originale de Taxi 3 pour Luc Besson qui voit émerger des valeurs montantes comme Diam's, Vitaa, Corneille, et Kore et Skalp. Il compose la même année pour Alain Chabat la musique du générique du film RRRrrrr!!!, sorti en 2003, avec les Robins des Bois.

Dadoo publie le son premier album solo France History X au label Sony Columbia, qui le classe définitivement comme valeur sûre du rap français. L’album dresse un constat intemporel d’une France riche de ses différences mais aussi de ses contradictions. Le titre Sales Gosses connaîtra un succès immédiat avec un clip réunissant Jamel Debbouze, Éric et Ramzy, Dieudonné et Joeystarr. Les titres Où vous-êtes, France History X et Fille facile connaîtront aussi un large succès.

Dadoo, de plus en plus intéressé par le travail de composition, réalise en 2006 le premier album solo Gare au Jaguarr de Joeystarr. L’album connaît un franc succès et est nommé aux victoires de la musique 2007 dans la catégorie « musiques urbaines ». Metteur en scène de la tournée qui suivit la sortie de l’album, Dadoo intégrera, tout en accompagnant Joeystarr sur scène, le groupe de nu metal Enhancer. En 2009, il amorce un tournant dans sa carrière et revient au premier plan avec une nouvelle formation résolument post-rock se nommant D and the Zepp. Dadoo devenant le chanteur et bassiste tout en s'accompagnant du guitariste Alain « Dricks » Lasseube. En parallèle, il réalise et compose différents génériques TV et spots publicitaires. Dadoo s’essaye aussi avec succès à la réalisation en produisant avec Xavier Marchand les teasers officiels du Festival Garorock.

En janvier 2015, après sept ans d'absence des bacs, Dadoo fait son retour sous le nom Dadoo & The Classics, avec un nouveau clip intitulé Bullets. Il confie avoir « eu envie d'enregistrer à nouveau » après sa rencontre avec Damien et Jérémy du groupe The Classics en 2014.

Fin 2015, Dadoo rejoint Gari Grèu et DJ Kayalik dans le groupe Oai Star. Ils sortent successivement un EP et un album en 2016.

 

Dadoo - Où vous êtes

Dadoo - Sales Gosses

Dadoo & the Classic - Kilogramme

Dadoo & the Classics - Résurrection

Voir les commentaires

Rédigé par Johney Perkins

Publié dans #Dadoo, #Dad PPDA, #France History X, #KDD, #Daniel Camara

Repost0

Publié le 25 Mars 2018

 

KDD est un groupe de hip-hop français, originaire de Toulouse, en Haute-Garonne. Il se compose de cinq membres incluant Dadppda (maintenant Dadoo), Diesel, H2O, Lindsay et Robert. KDD signifie Kartel Double Détente, ou Kappa Double Delta.

 

KDD - Opte pour le K

Leur carrière débute en 1994 avec la signature d'un contrat avec Columbia. Leur premier album, Opte pour le K est publié le . Il leur permet, grâce au titre Big Bang KDD, d'être diffusé à travers toute la France par radio. La chanson, qui fait le buzz, s'inspire d'Alliance Ethnik, un des groupe de rap les plus en vogue de l'époque, et est portée par Tripping Out de Curtis Mayfield.

KDD - Resurrection

En 1998 sort leur second album, Résurrection. Celui-ci tranche radicalement avec le précédent et se distingue par la noirceur qui en émane. De nombreux morceaux sombres et réalistes leur permettent de recoller avec la réalité qui est la leur, celle de la rue. Le groupe ne s'épargne tout de même pas le passage en radio avec le single Une princesse est morte. Ce vibrant hommage aux femmes (et particulièrement à Betty Shabbaz, femme de Malcolm X), sur une boucle de Pomp and Circumstance March No.1 (Edward Elgar), est un habile contrepoint à la frénésie médiatique qui a entouré la mort de Lady Diana un an plus tôt.

KDD - Une couleur de plus au drapeau

Deux ans plus tard, en 2000, les cinq rappeurs récidivent sous la forme d'un coup d'État avec leur album Une couleur de plus au drapeau. Cet album retranscrit également le côté sombre du groupe et y apporte une certaine touche de « violence » et de revendication. Par exemple dans le morceau Qui tu es ?, Dadoo et Diesel prennent assez violemment à parti les forces de l'ordre et mettent en scène un combat mano a mano : sans armes. Au-delà de l'aspect assez dur de ce morceau, l'objectif de cette chanson est très probablement de dénoncer les abus et bavures que peuvent se permettre les forces de l'ordre, protégées par leur statut. D'où la demande du groupe d'un duel sans armes, entre hommes. Mais cet album contient aussi des morceaux plus calmes et introspectifs, mais dont le fond laisse tout autant à réfléchir. Ainsi, Neuf mois traite de la difficulté d'un père d'avoir à demander à sa compagne d'avorter et des séquelles que cela peut engendrer chez lui. Jungle Fever, sous forme de storytelling, dénonce les difficultés que peuvent rencontrer des couples qui n'ont pas la même confession religieuse ou couleur de peau.

À la suite de leur dernier album et de quelques apparitions en featuring d'autres artistes (Oxmo Puccino notamment dans son album L'Amour est mort sur le titre Balance la sauce), les membres du groupe prennent des chemins différents. Dadppda, changeant officiellement de pseudo pour Dadoo, se dirige vers une carrière solo, tandis que Diesel se serait apparemment dirigé vers le monde de la production à New York.Diesel travaille aussi avec le groupe toulousain Kartel Tolosa. Il produit entre autres le morceau Loser blues avec en guest Willaxxx et le morceau Made In Myself en feat avec Tenna Torres la finaliste d'American Idol 2012. C'est d'ailleurs son père Emilio Varela Da Veiga qui y joue la guitare.

 

En novembre 2009, Dadoo monte un nouveau projet conceptuel, D and The Zepp un groupe de live exclusivement qui représente un rêve qu'il a fait et qu'il a voulu faire exister. Les apparitions du groupe sont rares.

Voir les commentaires

Repost0