Articles avec #nessbeal tag

Publié le 12 Janvier 2021

Booba - Temps mort (cover front) - 45 Scientific - le rap c'était mieux avant

Premier album solo de Booba. Temps mort sort le 22 janvier 2002 sur le label 45Scientific.

1. Temps mort EN ECOUTE
2. Indépendants EN ECOUTE
3. Ecoute bien EN ECOUTE
4. Ma définition EN ECOUTE           EN VIDEO
5. Jusqu'ici tout va bien EN ECOUTE
6. Repose en paix EN ECOUTE          EN VIDEO
7. Le bitume avec une plume EN ECOUTE
8. Animals (featuring LIM et Moussa) EN ECOUTE
9. Sans ratures (featuring Nessbeal) EN ECOUTE
10. 100-8 Zoo (featuring Malekal Morte et Sir Doum's) EN ECOUTE
11. On m'a dit  EN ECOUTE
12. Nouvelle école (featuring Mala) EN ECOUTE
13. De mauvaise augure EN ECOUTE
14. Strass et paillettes (featuring Ali) EN ECOUTE         EN VIDEO
Booba - Temps mort (cover back) - 45 Scientific - le rap c'était mieux avant
Booba - Temps mort (réédition) cover front - 45Scientific - le rap c'était mieux avant

En 2002 (le 15 novembre) : ajout des pistes

10. Interlude EN ECOUTE
16. Destinée (featuring Kayna Samet) EN ECOUTE
17. Inédit EN ECOUTE
Booba - Temps mort (réédition) cover back - 45scientific - le rap c'était mieux avant

 

Booba - Temps mort (cover front) - Vinyle - 45 Scientific - Le rap c'était mieux avant
Booba - Temps mort (Vinyle)

 

Booba - Repose en paix (cover front) - 45Scientific - le rap c'était mieux avant
Booba - Repose en paix (cover front)
Booba - Destinée featuring Kayna Samet (cover front) - le rap c'était mieux avant
Booba featuring Kayna Samet - Destinée (cover front)
Booba - Destinée featuring Kayna Samet (cover front) - le rap c'était mieux avant
Booba featuring Kayna Samet - Destinée (cover back)
Booba - Strass et paillettes featuring Ali (cover front) - le rap c'était mieux avant
​ Booba featuring Ali - Strass et paillettes (cover front) ​

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Juin 2020

A l'occasion de la sortie de son premier album solo, intitulé La mélodie des briques, Nessbeal est suivi par une caméra et se livre à livre ouvert.

Une production Nouvelle Donne

Réalisé par BW Prod

Nessbeal - Making of La mélodie des briques

Voir les commentaires

Rédigé par Johney Perkins

Publié dans #documentaire, #La mélodie des briques, #Nessbeal, #Nouvelle Donne Music, #BW Prod

Repost0

Publié le 16 Mai 2018

De son vrai nom Nabil Selhy, Nessbeal est né le 16 août 1978 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) de parents marocains. Après le divorce de ses parents, il déménage avec sa mère dans le quartier difficile des Hautes Noues à Villiers-sur-Marne dans le Val-de-Marne, tandis que son père reste à Boulogne-Billancourt. Il restera toujours attaché à ce quartier, où il passe encore beaucoup de temps, et plus généralement au Val-de-Marne, clamant souvent son appartenance au "9-4". Au milieu des années 1990, il fonde avec Koryas et Zesau le groupe Dicidens. Ils sortent différents maxis en 1999 et 2000 (dont un sur lequel apparait le groupe Lunatic) et un album en 2004, HLM rezidants, vendu à 10 000 exemplaires. Nessbeal fait aussi partie du 92I avec notamment Lunatic, la Malekal Morte et Sir Doum's. Il participe ainsi aux deux premiers albums solo de Booba. Ne voyant aucune amélioration dans sa carrière, il quitte le 92I et signe chez Nouvelle Donne Music où il compte deux albums solos et une mixtape. Nessbeal rejoint ensuite le label 7th Magnitude.

Nessbeal - La mélodie des briques

En 2006, il publie son premier album solo, La Mélodie des briques. C'est un grand succès d’estime parmi les puristes et les fans du rap underground, mais qui ne s'est malheureusement pas ressenti dans les ventes.

Nessbeal - Rois sans couronne

En 2008, il publie Rois sans couronne qui dépasse à peine les 20 000 exemplaires. La même année, il monte un label fictif, Verbal Brolik, avec son frère Dedy. Parallèlement à sa carrière, Nessbeal participe à plusieurs projets de renom tels que Street lourd Hall Stars, Illicite projet, Talents fâchés.

Nessbeal - RCS sessions perdues

En 2009, Nessbeal sort le projet RSC Sessions perdues qui rassemblent ses meilleures prestations. 

 

Il est vivement engagé contre le rap conscient, et cela se traduit depuis 2009 par plusieurs affrontements et clashs par contre les rappeurs Médine et Youssoupha.

Nessbeal - Ne2s

En 2010, il publie NE2S, qui s'avère être son plus gros succès commercial depuis La Mélodie des briques. Les extraits de l'album sont Ça bouge pas, À chaque jour suffit sa peine, After et Ma grosse en featuring avec Orelsan. NE2S se vend à près de 30 000 exemplaires.

Nessbeal - Sélection naturelle

En novembre 2011, il publie son quatrième album Sélection naturelle, dont il dévoile un premier titre L'histoire d'un mec qui coule le jour de son anniversaire, le 16 août 2011. En parallèle, il collabore avec Orelsan et avec la chanteuse Isleym. En décembre 2011, il annonce son souhait d'arrêter le rap dans une interview. En 2012, Nessbeal collabore dans l'album MDR2 de Mister You dans la chanson Mesdames, messieurs.

Le 27 novembre 2013, Nessbeal annonce via les réseaux sociaux son retour dans le rap en participant à la bande originale du film La marche. En 2014, Nessbeal est de retour et prépare un nouvel album ainsi il annonce travailler avec DJ Kore et DJ Bellek et des featuring avec Hayce Lemsi, Demi Portion ou encore Volt Face. Dernièrement il apparaît sur l'album de Isleym avec le titre Besoin d'ailes composé par Dany Synthé.

En 2020, Nessbeal fait savoir qu'il est de retour dans le rap game et entre en studio pour enregistrer un nouvel album.

Voir les commentaires

Publié le 26 Avril 2018

Le groupe, respectivement originaire des quartiers Hautes Noues à Villiers-sur-Marne et des Malassis à Vitry-sur-Seine (val de Marne). Avant la formation du groupe, Koryaz (car coriace derrière le micro) et Zesau (le verlan de Keyer "Söze" - film Usual Suspect) se rencontrent à l'âge de 14-15 ans. Ils font ensuite la rencontre de Nabil Selhy (Nessbeal), par l’intermédiaire d’un ami commun qui connaissait la passion pour la musique de chacun. Cette histoire d'amitié donne ainsi naissance en 1996 au groupe Dicidens (définition qui caractérise les trois rappeurs).

Dicidens enregistre et publie son premier single Les sales gosses (produit par DJ Scar) en 1997. Ils publient ensuite la chanson De larmes et de sang, extrait de leur premier album studio à venir. Les trois membres enregistrent ensuite leur premier album studio, HLM Rezidants en 1999/2000, qui est finalement publié en 2004, à cause de problèmes de distribution, avec les participations de la Malekal Morte et de Lunatic. Ce projet se vendra à 12 000 exemplaires. Cet album, sombre, décrit la réalité de la rue. L'album est considéré par le public et la presse spécialisée comme un classique dans l'histoire du rap français.

Entre temps, Nessbeal aura rejoint le 92I de Booba, Sir Doum's et la Malekal Morte. Il aura participé à Temps mort (Sans rature produit par Zesau) et Panthéon (Baby) mais finira par quitter le crew de Booba et signera chez Nouvelle Donne pour y sortir son premier album solo La mélodie des briques en 2006 puis Roi sans couronne en 2008. Chaque album possède un morceau regroupant les trois Dicidens au complet. De leur côté, Zesau et Korias auront fait de nombreuses apparitions sur différents projets, compiles et mixtapes se faisant ainsi un nom au sein de l'underground parisien. Zesau publie de son côté son street album intitulé Bad Muzik sur son label Bad Game en 2008, juste avant l'album de son compère Nessbeal.

En date de 2015, le groupe reste inactif, et chacun des membres se consacrent à leur carrière solo.

 

Dicidens - Hlm Rezidants

Voir les commentaires

Repost0