Articles avec #paris 18 tag

Publié le 14 Juin 2020

Sidi Omar est originaire du 18ème arrondissement de Paris. Il commence sa carrière musicale en 1994 au sein du collectif 1 suivit du 8. En 1998, il fonde le crew Les rois de l'assoc avec son ami Kameni et font plusieurs apparitions au début des années 2000, notamment sous le label Neochrome . Ce n'est qu'en 2003 qu'il commence à se faire un nom en tant qu'artiste solo, avec des freestyles radio assez remarqués.

En 2005, le magazine The Source le qualifie d'un des MC non signés les plus talentueux. Il apparaît sur de nombreux projets dont les albums de Seth Gueko. Sidi Omar sort son premier album Extrait d’amertume, en 2007.

Ensuite, il fera de nombreuses petites scènes au sein de sa ville et de son quartier et travaillera avec Still Fresh. Il faudra attendre six ans pour voir de nouveaux un projet de Sidi O dans les bacs ; chose faite avec Borderline qui débarque dans les magasins, au début de l'année 2013.

Sidi O - Extrait D'Amertume

Sidi Omar - Chat noir

Flynt feat Sidi O - La gueule de l'emploi

Voir les commentaires

Rédigé par Johney Perkins

Publié dans #Sidi Omar, #Paris 18, #Extrait D'amertume, #Borderline, #Sidi O, #Quantizers, #Sidi O.

Repost0

Publié le 25 Août 2018

Hugo TSR (anciennement Hugo Boss) est né le 18 janvier 1985 à Paris, de parent français et japonais. Hugo grandi dans le 18ème arrondissement de Paris. En 1999, Hugo Boss crée avec ses deux amis Omry et Vin7, le crew TSR (Tise, Shit et Rap) qui s'illustre dans le graffiti en peignant les murs parisiens. Peu de temps après, le collectif se met au rap et fait ses premiers pas sur les scènes parisiennes. En 2004, les trois amis fondent leur propre label Chambre Froide, en vu de publier leurs créations musicales. La même années, Hugo sort son projet solo, La Bombe H. Dans la foulée, le cew sort l'album Faut qu'on taille.

TSR acquière une certaine notoriété au niveau de la scène hiphop underground. En 2007, le groupe sort leur second projet A quoi ça rime ? À peine un an plus tard, Hugo sort son deuxième album solo Flaque de samples. En 2010, Hugo sort une mixtape best of intitulé La salle d'attente réunissant les morceaux inédits du groupe non publiés. On retrouve sur le projet des artistes tels Sidi Omar, Assos 2 dingos, Juste cause, Tos 640, Wira, 18e sal...

En 2011, La Bombe H est réédité, ainsi que la publication du maxi Ugotrip ; Hugo sort début 2012, son troisième album solo, Fenêtre sur rue. Hugo est contacté pour participer à l'album Vis ma vie de Loko et à la compilation Marche arrière du Gouffre.

Puis, le TSR se pose en studio et publie en 2015, un nouvel album Passage flouté.

 En 2017, Hugo TSR sort son quatrième album solo, Tant qu'on est là.

Hugo TSR - Objectif lune

Hugo TSR - Coma Artificiel

Hugo TSR - Point de départ

Hugo TSR - Marche arrière

Hugo TSR - Là-Haut

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Août 2018

Haroun est né en 1975. Il grandi dans le quartier de Barbès, dans le 18ème arrondissement de Paris. Dès l'âge de 13 ans, il commence à produire des sons qu'il fait écouté à un grand de son quartier (Mokless). Mokless, son aînée de 2 ans apprécie les sons et commence à poser des textes dessus. En scred, Haroun, seul dans son coin commence à son tout à écrire des textes. Il côtoie les autres rappeurs du quartier (Koma, Morad,...).

En 1998, il participe à la création de la Scred Connexion avec ses amis de longue date Koma, Morad, Mokless et Fabe. En tant que membre de ce collectif, Haroun a rapidement acquis une grande réputation, car dès le premier projet sortie, Scred Selexion vol.1,  le succès au rendez-vous. En 2001, la Scred sort son premier album, Du mal à s'confier (considéré aujourd'hui comme un classique). Haroun est invité sur plusieurs projets dont l'album Gravé dans la roche de Sniper, Reality show des Spécialistes, la compilation Explicit Dixhuit,...

Viennent ensuite deux autres volets des mixtapes Scred selexion, en 2002 et 2005. Sur ces projet, Haroun  sera très présent en tant que beatmaker. Les sollicitations de toutes parts son toujours d'actualité et Haroun se retrouvent sur l'album Dernier survivant de Tepales compilation Les chroniques de l'asphalte et Algérie solidaire et sur l'album Cracheur 2 venin d'Aketo.

Après presque une décennie dans le rap game, il a sorti son premier album solo, Au front (2007). Dany Dan l'invite à participer à sa mixtape Spécial Dany Dan vol.3 ; Haroun apparaît également sur la compilation Parole d'homme.

En 2010, avec la Scred Connexion, il sort Ni vu, ni connu et participe à la compilation Barbès all star (compilation sur laquelle on retrouve des morceau solo de Haroun). On le retrouve ensuite sur les projets des rappeurs de son quartier Nasme (En special guest volume 1), Mokless (l'album solo Le poids de mots et l'album collaboratif Jamais 203 avec Guizmo et Despo Rutti)  et Aki la machine (l'album Machinalement marginal et la mixtape Q.H.S.).

 

Haroun (Scred connexion) - Zone sensible

Haroun (Scred Connexion) - Part 1

Aketo (Sniper) et Haroun (Scred connexion) - Freestyle Part 2

Haroun (Scred connexion) - Part 3

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Août 2018

Morad est né en 1978. Il grandi à Barbès, dans le 18ème arrondissement de Paris. Il découvre le H.I.P. H.O.P. avec l'émission de Sidney ; puis s’intéresse à l'univers via la compilation Rapattitude, Le blues des racailles de Tonton David, Je veux du cash d'EJM, Les vrais des Little et les albums de Shabba Ranks. Morad monte avec son pote Mehdi l'affranchi, le groupe de rap Scar Case (La boîte à cicatrices). Morad rencontre ensuite Fabe et Koma et commence à rapper en solo en 1996 avec des apparitions sur le maxi de Koma, Tout est calculé et Marche ou crève sur l'album Le fond et la forme de Fabe.

En 1998, avec ses amis Mokless, Haroun et Koma, il fonde la Scred Connexion. Durant les années 2000, la scred connexion est très active en studio et sur scène. Alors que tous les autres membres ont sorti des projets en solo, il faudra attendre 2010, pour voir le premier projet de Morad. Il s'agit de la mixtape Le bon vieux son mixé par DJ Sims. On y retrouve des titres classiques de la Scred Connexion, ainsi que certains inédits. Début 2012, après plus de 15 ans dans l'industrie de la musique, Morad sort son premier album, Le Survivant.

Depuis, Morad a arrêté le rap et quitté la Scred Connexion ; il a d'ailleurs écrit la chanson J'arrête le rap pour l'officialiser.

 

Morad - Une journée comme tant d'autres

Morad - Un point c'est tout

Morad et Mokless - Chakchouka

Morad - J'arrête le rap

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Août 2018

TSR Crew est un collectif parisien originaire du 18ème arrondissement de Paris. Conçut en 1999, le TSR Crew était alors un collectif réunissant plusieurs artistes du mouvements hip-hop (graffiti et rap). TSR signifie Tise, Shit et Rap et est composé de trois rappeurs : Hugo TSR (anciennement Hugo Boss), Vin7, Omry et Nero. Ces trois rappeurs se différencient alors très bien par un flow propre à chacun tout en restant liés dans leur propos avec pour seul et unique but : sortir un album où leurs talents serait arrivés à maturité afin qu’il puisse être apprécier par les auditeurs de véritable rap français.

Pur fruit de l’autoproduction, le TSR a su se perfectionner dans chacun des domaines liés au rap. Toutes les instrus sont produites dans le respect des bases du rap et estampillée la chambre froide. Après plusieurs scènes, beaucoup de sollicitations de la part des auditeurs ont poussé se groupe de rap à concrétiser leur projet.

Ils ont sorti trois albums Faut qu'on taille (2004)À quoi ça rime (2007) et Passage flouté (2015). Le TSR Crew a organisé une tournée pour la promotion de leur dernier opus passant notamment par le Canada ou la Belgique, de juillet à décembre 2015.

 

TSR Crew - A quoi ça rime ?

TSR Crew - Tu connais le tarif

TSR Crew - Sans sommation

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Août 2018

Davodka a commencé le rap au début des années 2000, bercé par les influences du rap du 18ème arrondissement, où il a grandi. Il fait ses débuts avec le groupe Paris Pôle Nord, composé de lui même et ses deux amis d’enfance, Kema & Nico l’Salo. Ils exercent leur passion en enregistrant avec les moyens du bord. Ils sortent en 2007 une compilation, qui regroupe tous les sons faits durant 3 années.

2007, Paris Pôle Nord se fusionne au groupe naissant, Mentalités Sons Dangereux. De là, nait une longue collaboration. Le crew se compose à l’époque de Dad’Shawg, Peyen, Taz, Sek, Zoss, Dady S, l’Inkonea, Salo, Kema & Davodka, 10 Mc’s, se rejoingnant tous les vendredi pour gratter au home studio. Chacun apporte sa touche personnelle au sein du crew, la plupart étant autant Rapeur, Beatmaker que Graffeur. Le fait d’être aussi nombreux au sein d’un même collectif a permis à Mentalités Sons Dangereux de diversifier au maximum les thèmes et ambiances, en préservant au maximum le côté Old School qu’ils affectionnent tout particulièrement. Le groupe a sorti plusieurs Net Tapes et un album mûrement travaillé, Sampleurs et Sans Reproches, sorti le 21 décembre 2012. L’activité du Crew s’est ralentie après la sortie de celui-ci, chacun s’adonnant à des projets plus personnels.

C’est à ce moment là que Davodka s’est penché plus sérieusement sur ses projets solo. En effet, avec le PPN et le MSD, il n’a sorti que quelques titres en solo, dont les Mille & Une Cuites. En Mars 2013, Davodka sort son premier album, Un Poing c’est Tout, composé de 12 Titres. La plupart des instrumentales sont composées de sa main, 2 seront issues d’une collaboration avec le BeatMaker Art Aknid. Sur l’album apparait aussi 3 Feats, avec Dais et Taf de l’Artmature, Acrobat, et Nico l’Salo. Tout le projet est fait maison, de l’enregistrement jusqu’au mixage. Il sera d’abord disponible en téléchargement gratuit, mais suite à la solicitation de ses auditeurs, Davodka se décide à proposer une version physique début 2014. L’album se présente comme la carte de visite de l’artiste et lui permet de se faire connaitre pour son  haut débit et ses punchlines.

18 Avril 2014, Davodka sort l’Art Tisant, un EP 7 titres disponibles sur les plateformes de téléchargement légal puis en version physique. Pour ce projet, le rappeur jouera sur la participation de plusieurs autres Beatmakers, pour donner une touche plus diversifiée au projet. Peyen, son acolyte du MSD, se charge donc de l’intro, et MSB le Beatmaker de l’Uzine apportera sa contribution sur les titres Ma Dimension, Des Collages et On choisit Pas. Pour le reste, on trouve encore une fois Davodka à la prod. Sur ce mini-album, Davodka aborde plus de thèmes, contrairement au CD Un Poing c’est Tout. Bien que l’on trouve des thématiques comme l’alcool et les inégalités sociales, c’est un projet plus freestyle, ayant pour premier objectif d’apporter de la nouveauté aux auditeurs.

Le 10 décembre 2015 sort l’album la Mise au Poing. Ce nouveau projet s’éloigne un peu des précédents de par la diversité des thèmes abordés et on observe une prise de maturité chez l’artiste. Le son phare de l’album, Le Couteau dans la Paix, sorti juste après les attentats du 13 novembre, fait prendre une nouvelle mesure plus engagée du rap de Davodka.

​Après diverses collaborations sur des albums d’artistes tels que Swift Guad, Demi Portion ou LacrapsDavodka annonce qu’il prépare un nouvel album. Deux clips suivent cette annonce, « Amour Gloire et Beauté » ainsi que « Fusée de Détresse« . En parallèle, il se lance dans une très longue tournée de festivals puis de concerts où il présentera son nouvel album.

avodka a commencé le rap au début des années 2000, bercé par les influences du rap du 18ème arrondissement, où il a grandi. Il fait ses débuts avec le groupe Paris Pôle Nord, composé de lui même et ses deux amis d’enfance, Kema & Nico l’Salo. Ils exercent leur passion en enregistrant avec les moyens du bord. Ils sortent en 2007 une compilation, qui regroupe tous les sons faits durant 3 années.

2007, Paris Pôle Nord se fusionne au groupe naissant, Mentalités Sons Dangereux. De là, nait une longue collaboration. Le crew se compose à l’époque de Dad’Shawg, Peyen, Taz, Sek, Zoss, Dady S, l’Inkonea, Salo, Kema & Davodka, 10 Mc’s, se rejoingnant tous les vendredi pour gratter au home studio. Chacun apporte sa touche personnelle au sein du crew, la plupart étant autant Rapeur, Beatmaker que Graffeur. Le fait d’être aussi nombreux au sein d’un même collectif a permis à Mentalités Sons Dangereux de diversifier au maximum les thèmes et ambiances, en préservant au maximum le côté Old School qu’ils affectionnent tout particulièrement. Le groupe a sorti plusieurs Net Tapes et un album mûrement travaillé, Sampleurs et Sans Reproches, sorti le 21 décembre 2012. L’activité du Crew s’est ralentie après la sortie de celui-ci, chacun s’adonnant à des projets plus personnels.

C’est à ce moment là que Davodka s’est penché plus sérieusement sur ses projets solo. En effet, avec le PPN et le MSD, il n’a sorti que quelques titres en solo, dont les Mille & Une Cuites. En Mars 2013, Davodka sort son premier album, Un Poing c’est Tout, composé de 12 Titres. La plupart des instrumentales sont composées de sa main, 2 seront issues d’une collaboration avec le BeatMaker Art Aknid. Sur l’album apparait aussi 3 Feats, avec Dais et Taf de l’Artmature, Acrobat, et Nico l’Salo. Tout le projet est fait maison, de l’enregistrement jusqu’au mixage. Il sera d’abord disponible en téléchargement gratuit, mais suite à la solicitation de ses auditeurs, Davodka se décide à proposer une version physique début 2014. L’album se présente comme la carte de visite de l’artiste et lui permet de se faire connaitre pour son  haut débit et ses punchlines.

18 Avril 2014, Davodka sort l’Art Tisant, un EP 7 titres disponibles sur les plateformes de téléchargement légal puis en version physique. Pour ce projet, le rappeur jouera sur la participation de plusieurs autres Beatmakers, pour donner une touche plus diversifiée au projet. Peyen, son acolyte du MSD, se charge donc de l’intro, et MSB le Beatmaker de l’Uzine apportera sa contribution sur les titres Ma Dimension, Des Collages et On choisit Pas. Pour le reste, on trouve encore une fois Davodka à la prod. Sur ce mini-album, Davodka aborde plus de thèmes, contrairement au CD Un Poing c’est Tout. Bien que l’on trouve des thématiques comme l’alcool et les inégalités sociales, c’est un projet plus freestyle, ayant pour premier objectif d’apporter de la nouveauté aux auditeurs.

Le 10 décembre 2015 sort l’album la Mise au Poing. Ce nouveau projet s’éloigne un peu des précédents de par la diversité des thèmes abordés et on observe une prise de maturité chez l’artiste. Le son phare de l’album, Le Couteau dans la Paix, sorti juste après les attentats du 13 novembre, fait prendre une nouvelle mesure plus engagée du rap de Davodka.

​Après diverses collaborations sur des albums d’artistes tels que Swift Guad, Demi Portion ou LacrapsDavodka annonce qu’il prépare un nouvel album. Deux clips suivent cette annonce, « Amour Gloire et Beauté » ainsi que « Fusée de Détresse« . En parallèle, il se lance dans une très longue tournée de festivals puis de concerts où il présentera son nouvel album.

Davodka , Salo , Acrobat et Kema - Un glaire pour la gloire

Davodka - Le vers 2 trop

Davodka - Le couteau dans la paix

Davodka - Amour, gloire et beauté

Davodka - Fusée de détresse

Davodka - Accusé de réflexion

Davodka - Flemme olympique

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Juillet 2018

Nasme est né le 6 avril 1980. Il grandi à Noisy-le-Grand (Seine-saint-Denis) ; à 13 ans, ses copains le surnomme Menace (ce qui donne Nasme en verlant). A 15ans, il déménage avec ses parents dans le 18ème arrondissement de Paris. Il commence alors à rapper, un pied dans la street, l’autre dans la musique, les clashs, les open mics, les soirées où ça rap vrai. Il écume Paris et la province pour faire sa musique, son rap cogne, ses 16 mesures sont incisifs, « Pourtant pas né sale gosse, pourri par les sales gestes, j’ai perdu toute ma sagesse mais pas ma foi», les lyrics sont techniques, il y a le fond et les formes, c’est une personne impressionnante textuellement et humainement, pas un personnage…
Nasme n’a aucun album en son nom propre, mais enfin une « compilation » hommage à tous ces artistes avec qui il a posé : Nasme « En Spécial Guest Vol 1 ». Il y apparaît avec des figures emblématiques du mouvement Hip-Hop : Hifi, Ali, Sinik, Flynt, Haroun de la Scred, Seth Gueko, Tepa et avec les incontournables du vrai rap fort, des premiers membres de son groupe « Trouble Fêtes » avec Renno et Rolda au rap street d’Aki la machine, C-sen Darcé, Dino (75018beatstreet), Enigmatik ,Ters, Wira… Première apparition en 1997 sur « What's The Flavor 25» de Dj Poska : Nasme c’est une véritable carrière, plus de 13 ans qu’il s’exerce à la rime choc. Remarqué sur « Le code de la rue » avec Ali et Hi-Fi, il est aussi assimilé à 45 Scientific pour sa participation à la compilation « Sang d’Encre » mais c’est un indépendant, fier de son art : « Je suis là pour faire la guerre à l’industrie, rien que du pur Indé parce que la Street demande la Qualité » C’est une carrière dictée par ses choix de cœur, son objectif rapper pas signer à tout prix.
Dès « Ma musique » qui ouvre « En Spécial Guest Vol 1 », l’honnêteté et l’authenticité sont affichées et les titres se suivent, des raps égotrips, aux réflexions plus sombres, le cd retrace son parcours, impressionnant et pas assez médiatisé… « Rap théorie » avec Flynt est un duel de plumes de haut niveau, « Nique les bijoux, on porte le Rap Vrai autour du cou, les meilleurs sons, les meilleurs textes, c’est ça qu’on cherche Nous » un tube de l’underground, tout comme « Où sont les vrais artistes ? », « Arrivé sous X » ou « Appelle-moi Mc »… Ces solos sont des classiques que son public connaît par cœur tout comme le fameux « Chiens de la casse » avec Seth Gueko, « Dangereux Biz » avec Rolda, et bien sur, le mythique « Code de la rue » avec Ali et Hi-Fi .
Nasme n’est pas seulement Mc mais aussi un clasheur redoutable. Ainsi, sur l’album « clash radio round 1 » qui se passait à Couvre Feu, émission animée par Jacky et BenJ des Neg Marrons sur Skyrock, il y a le face à face Nasme / Effi Ello que j’ai eu à l’époque le plaisir de réaliser. Un grand moment d’antenne et comme dit son gimmick : « Aïe, Aïe, Aïe », du « freestyle d’animal » et les vrais savent qui a gagné !!
Nasme rap comme il parle, efficace et pertinent, il a la rime assassine et son passé de sportif de haut niveau se retrouve dans sa façon de gérer comme un match, ses clashs ou ses concerts, il donne le meilleur de lui-même à chaque fois. Nasme monte sur scène pour gagner son public pas en Mc attendu qui ne vient que poser, sans respect pour les spectateurs, sans conscience de sa chance. C’est street, certains diraient violent, c’est violent comme la vie, c’est vrai, ça sonne réalité et engagé, ce sont des choix artistiques pas des titres pour le simple plaisir de flatter son égo. Il se détache des autres artistes, il ne vient pas pour rire quand il vient poser, de lui se dégage une rage de vainqueur : « Je ne suis pas dans le Game, non pour moi ce n’est pas un jeu »
Ecouter Nasme « En Spécial Guest Vol 1 » c’est découvrir ce qu’est un « Maître de cérémonie, un travailleur de la rime, qui a cassé des dizaines de mines et a rayé des centaines de lignes »
Dans « Le coup de cœur d’Anne-So » sont chroniqués des artistes vrais qui produisent un travail de qualité et le défendent avec ardeur. Vous y trouverez des authentiques, des fondamentaux du paysage musical plus que du Hip-Hop et Nasme en fait partie.

 

Flynt et Nasme - Rap théorie

Nasme - Demain j'arrête

Nasme - Ma musique

Nasme - Envie d'être

Nasme - Le film de ma vie

Voir les commentaires

Rédigé par Johney Perkins

Publié dans #Nasme, #Noisy-le-Grand, #Paris 18, #En special guest vol 1, #Dangereux biz

Repost0

Publié le 3 Juin 2018

De son vrai nom Mokless Masmoudi, Mokless est né le 1 janvier 1977 dans le 18e arrondissement de Paris. Issu d’une famille d’origine tunisienne il a grandit dans le quartier de Barbès. Il est membre du collectif Scred connexion. La ligne de conduite qu’il suit est « Jamais dans la tendance mais toujours dans la bonne direction » Slogant mythique du groupe Scred connexion. Il a débuté le Rap en tant que vrai M.C dans les années 1996, où il était entouré par Fabe, Koma, Haroun et Morad. La Scred connexion est le groupe le plus connu des Inconnus. Depuis leur début dans le Hip hop français, ils sont restés indépendant. Ils sont très actifs en organisant des concerts, expositions,... Une Scred boutique a ouverte au 80 rue Marcadet (Paris 18) où tu peux y retrouver de la sape, des vinyles,... et venir y poser un freestyle. Mokless participe aux divers projets (Bouteille de gaz, Tranchants / Partis de rien, Scred Selexion 99/2000, Du mal à s'confier, Scred selexion 2, Indomptés, Ni vu... Ni connu..., Barbès all star).

En 2005, il sort un premier projet solo, Coup de Maître (scred selexion vol.3 mixé par Dj Maze). Mokless se paie une nouvelle échappée en 2010 avec Le Poids des Mots. Cette fois, il s'agit d'un véritable album qui remue la sphère du rap alternatif français. Repoussé plusieurs fois, Le Poids des Mots sort en janvier 2011 avec en fer de lance le simple « On s'habitue à tout » où Olivier Besancenot, le leader du NPA, vient donner de la voix.

En 2003, il sort l'album Jamais 203 sur Y&W (Yonea & Willy l'barge) avec Guizmo et Despo Rutti.

 

Mokless - Reviens Parmi Nous

Mokless - Briseur de Reves

Mokless - On s'habitue à tout

Mokless Feat. Demi Portion - Sur nos gardes

Mokless - Pulsions textuelles

Mokless - Le temps d'une balle

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Mai 2018

De son vrai nom Julien Vuidard, Flynt est né en 1977. Il est originaire du 18e arrondissement de Paris. Il commence à s'intéresser au hip-hop au début des années 1990, et à écrire ses textes aux alentours de 1995-1996. Il étudie (diplômé de l’Université de Paris-III) et enregistre en parallèle son premier couplet en studio en 1999 et apparait sur divers projets de la Scred Connexion.

Il se lance initialement dans la production d'une compilation intitulée Explicit Dixhuit, la réunion des MC’s du 18e arrondissement. Selon lui, le public le découvre avec son « premier véritable titre en solo », Le choc frontal, produit par Drixxxé (Triptik) .

Entre 2004 et 2006, Flynt publie trois maxis intitulés Fidèle à son contexte, Comme sur un playground et 1 pour la plume. À la publication de Comme sur un playground, Flynt entame l'écriture de son premier album. Flynt explique avoir mis deux ans à l'écrire et un an à l'enregistrer. À l'initiative d'une association de son quartier, il réalise également, en partenariat avec notamment l'UNICEF et Amnesty International, la compilation caritative No child soldiers destinée à sensibiliser l'opinion sur la situation des enfants soldats. Sortie le 5 mai 2006, elle réunit, entre autres, les artistes Alpha Blondy, Tété, Corneille, Salif Keïta, Youssou N'Dour et Bibie.

Il publie donc son premier album studio, J'éclaire ma ville (Paris qui n'est autre que la ville lumière, rien que ça), le . Il est unanimement salué par le public, la critique et les amateurs de hip-hop. L'album est distribué par Just Like, et produit avec Label Rouge. Pour la promotion de l'album, il fait de nombreux concerts en France, en Suisse, en Belgique et en Allemagne entre 2007 et 2009. Son concert du 18 janvier 2008 à la Maroquinerie à Paris est publié en DVD. Toujours en 2007, il annonce un clip intitulé La gueule de l’emploi en featuring avec Sidi Omar.

En 2008, Flynt décide de se reposer et de se consacrer à son quotidien.

Il publie son deuxième album, Itinéraire bis, le , avec notamment un featuring avec Orelsan sur la chanson Mon pote.

En 2018, Flynt publie son troisième projet solo intitulé ça va bien s'passer.

Flynt - 1 pour la plume

Flynt feat. Sidi O - La gueule de l'emploi

Flynt feat. Orelsan - Mon pote

Flynt - Haut la main

Flynt - Joga bonito

Flynt feat JeanJass - Ça va bien s'passer

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Avril 2018

La Scred Connexion est un groupe de hip-hop français. En 1994, Fabe quitte Annecy et vient s’installer à Barbès dans le 18e arrondissement de Paris. Il y rencontre Koma et commencent à rapper et intègrent le collectif Le Complot des Bas Fonds avec Lady Laistee, Bo Prophète, LSO et Sleo. Cut Killer les fait participer aux compilations Hip hop Soul Party 2, Mal partis,.... Koma sort en 1996, un maxi 4 titres avec Lady Laistee dont le titre Époque de fous (1er maxi indépendant à être diffusé sur Skyrock) contient le mot Scred (scred signifiant « discret » en verlan). L'année suivante le collectif "Scred Connexion est créé (La notion de collectif comprend le fait que chaque MC est indépendant) et est initialement composée de Fabe, Koma, Haroun, Mokless et Morad, avec l'aide de Butch. Leur slogan est « Jamais dans la tendance mais toujours dans la bonne direction. Fabe décide d'arrêter le rap en 2000, après son dernier album solo.

Le collectif publie un premier projet officiel intitulé Scred Selexion 99/2000 en 2000, qui suit plus tard de Scred Selexion 1. Mokless confie cependant que le groupe avait auparavant publié des projets comme le maxi Bouteille de gaz en 1999, produit par la Scred Production, Partis de rien et Tranchant.

En 2002, le groupe publie son premier album studio intitulé Du mal à s'confier. Les albums Scred Selexion vol.2, Scred Selexion vol.3 Special Mokless, Indomptés et Ni vu… ni connu suivront par la suite. En 2017, leur titre Monnaie Monnaie fait partie de la bande-son du film Carbone, d'Olivier Marchal.

 

Scred Connexion - Introduxion

Scred Connexion -- Monnaie Monnaie

Scred Connexion Ft. Zone sensible - La rue qui forge

Koma (Scred Connexion) - Loin des rêves

Morad (Scred Connexion) - Sans refrain

Voir les commentaires