Articles avec #sarcelles tag

Publié le 11 Juin 2020

Sëar Lui-Même est né au Cameroun, puis grandit en banlieue parisienne, à Sarcelles (Val d'Oise). Il se fait connaitre au milieu des années 90 avec son groupe 1 Bario 5 S’Pry. En tant qu'artiste solo, il gravite longtemps autour du collectif Time Bomb (dont Oxmo Puccino) et de son ami Fabe. il acquière beaucoup d'expériences et se forge une bonne réputation à travers de nombreuses apparitions en freestyle radio et mixtapes (Cut Killer, Poska, Kost, Cutee B...). Ses débuts discographiques se font en 2000, en collaboration avec DJ Manifest, avec le projet S’il Ne Doit En Rester Qu’1….

Accompagné de nombreux rappeurs, il apparaît l'année suivante sur le second volet de la compilation Première Classe et assure les premières parties d'EPMD, Afu-Ra ou Kool Shen. Ensuite, Sëar Lui-Même se retire un temps de la scène pour fonder le label L’Or Noir.

Fin 2009, lorsque DJ Mars et DJ Seck redonne vie à l'ancien collectif Time Bomb, Sëar répond présent sur la compilation Terre promise des Mc's.

Big Punchliner, le premier album solo de Sëar Lui-Même, sort fin 2012. À l'été 2013, une réédition est disponible avec Big Punchliner Reloaded comprenant cinq nouveaux titres.

En 2015, il qort son second album Eclipse Lunaire suivi de la mixtape A L’arrache Episode 1. L'année suivant, il publie le second volet de la mixtape A l'arrache.

En 2018, il revient dans la bacs avec l'album Chasseur de tête.

SEAR LUI-MEME - Big Punchline

SËAR LUI-MÊME - DROIT D'ASILE

SEAR LUI-MEME - Pour mes gars de Paris

SEAR LUI-MEME - 24 RAISONS DE TE TAIRE 2

Sëar lui Même - 100 Raisons de te taire

SEAR LUI MEME - Leçon de Piano

Le Gouffre Présente : Sear Lui Meme - Marche Arriere

Sear Lui Même - Kid Paddle

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 20 Novembre 2018

Sëar Lui-Même est né au Cameroun, puis il grandit à Sarcelles (Val d'Oise). Il se fait connaitre au milieu des années 90 avec son groupe 1 Bario 5 S'Pry. En tant qu'artiste solo, il évolue longtemps dans l'environnement du légendaire collectif Time Bomb, duquel émergent ensuite des stars comme Oxmo Puccino, Lunatic, Jedi, Pit Baccardi,... Mais surtout aux côtés de son ami Fabe, il accumule beaucoup d'expérience et développe une bonne réputation grâce à de nombreuses apparitions à la radio. Ses débuts se feront en 2000, en collaboration avec DJ Manifest, sur la mixtape S'il ne Doit En Rester Qu'1 .... Au côté d'artistes de renom, il est présent l'année suivante dans la deuxième compilation Premiere Classe ; on le retrouve également sur des projets aux côtés d'EPMD, Afu-Ra ou Kool Shen. Néanmoins, Sëar Lui-Même se retire un peu plus tard, mais reste actif en arrière-plan, organisant des jams et fondant le label L'Or Noir. Avec l'année 2005, sa production augmente à nouveau et en 2007, il réalise avec le rappeur Escargot l'album commun Predator. Fin 2009, lorsque DJ Mars et DJ Sek ont ​​redonné vie à l'ancien collectif Time Bomb, Sëar répond présent sur la compilation, Terre promise des Mc's. En 2011, il publie la nouvelle édition de sa première mixtape et propose des chansons exclusives. Après avoir sorti l'album Liberté avec le rappeur Amnesty à l'été 2012, le premier album solo de Sëar Lui-Même paraîtra à la fin de la même année avec Big Punchliner, après près de 15 ans dans l'industrie musicale. À l'été 2013, il sort une réédition de de son premier album Big Punchliner Reloaded contenant cinq titres exclusifs. 2015 est suivi par Eclipse Lunaire, son deuxième album, et un peu plus tard par la mixtape A L'arrache Episode 1. Seulement un an plus tard, il publie le second volet de sa mixtape, A L'arrache Episode 2.

 

Sëar lui-même - Big punchliner

SËar Lui-même - Marche arrière

Sëar lui-même - Droit d'asile

Sëar lui-même - Leçon de piano

Sëar lui-même - 24 raisons de te taire 2

Sëar lui-même - Pour mes gars de Paris

Sëar lui même - 100 raisons de te taire

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Août 2018

De son vrai nom Tony Gardinard, Tony Truand est né en 1980 alias TNT (Tony Cerrano) arrive en France au début des années 90’, à Sarcelles (Val d'Oise), le Hip-hop commence alors à émerger et cette ville, ou il a élu domicile, voit apparaître les premiers acteurs de la scène musicale rap française. C’est à cette époque qu’il commence à rapper avec ses cousins (Lino et Calbo) et qu’ils fondent alors le groupe Ärsenik, TNT à 16 ans. Le groupe rencontre le label indépendant Desh Music, courant 1994, qui produisait alors, avec son équipe d’Afroprod la compilation « L’art d’utiliser son savoir ». Ärsenik enregistre son premier titre à l’occasion de cette compilation, le titre désormais culte « Balltrap » est alors née en 1995. Le titre « Balltrap » sera réédité sur la compilation « Planet rap » en 1997, ce disque se vendra à plus de 70 000 exemplaires. Ärsenik participe à la première compilation rap du label HOSTILE qui portera le même nom et se diffusera à plus de 65 000 exemplaires vendus, avec le titre « L’enfer remonte à la surface » en 1996. TNT participe au premier album de Stomy Bugsy avec un featuring avec tout les membres du secteur Ä sur le titre « J’avance pour ma familia » en 1996, l’album sera double disque d’or. Il participe au premier album du groupe Neg Marrons avec un featuring sur le titre « Tel une Bombe » en 1997 Il participe à la compilation « Liaisons dangereuses » de Doc Gyneco avec un featuring avec MC jean Gab1 et J.P. sur le titre « Janis » en 1998 TNT participe également à l’album « Bisso na bisso » avec un featuring sur le titre « Congo » en 1999, l’album sera double disque d’or. Il participe à l’album « LES MILITANTS » avec le titre « On est plein dans ce K » en 2000 en featuring avec « Lino » Il participe à la compilation « Les lascars contre le sida » de Loudness Prod avec le titre « Même soin pour tous » en 2000 avec un featuring avec « Yazeed 1 et J.Mi Sissoko. TNT participe à l’album « L’or noir » de Hamed Daye avec un featuring sur le titre « Renaissance » en 2001. En 2002 il participe à la bande originale du film Samouraï pour un featuring avec « Passi » et « RCFA » pour le titre « L’art du Samouraï ». La même année il participe également à la bande originale du film Le Boulet pour un le titre « Scier l'acier » En 2003, TNT sort son premier album solo « Flexible comme le roseau » produit par Desh Musique et éditer par Universal. TNT participe à l’album « Blessures sans cicatrices » de Squate Sqy avec des featuring sur les titres « Les larmes de passion » et « Black Memory » en 2005. En 2008, il participe à la Mix-Tape de « Centk » intitulé « Respecte mon art » pour des featurings sur les titres « Employés du M.I.C. » et « A l’arrache » Pour cette année 2010, TNT reviens en force et travaille actuellement sur plusieurs projets comme la compilation « S.M.S » qui regroupe plusieurs artistes de divers horizons mais aussi l’album «Agents pathogènes Qu’importe le prix ».

 

Tony Truand dit Tnt - Hier, Aujourd'hui

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Mai 2018

De son vrai nom Salvatore Aloisi, Rico (ou Pupa Rico) est né en Sicile (Italie), d'un père italien d'une mère gitane. Il arrive en France à quatre ans et grandit dans une cité de Sarcelles dans (Val-d'Oise). Sa première approche de la musique est l'accordéon que lui apprend son père. Au début des années 1980, il est d'abord séduit par le break dance, tous les dimanches après-midi au Bataclan et au Globo, il danse avec les Razorbacks.

En 1987, il fait ses premières improvisations en direct sur Radio Nova pour l'émission de Dee Nasty et Lionel D, le Deenastyle. En juin 1988, il commence son service militaire à Trèves (Allemagne) au régiment du 1er RCS où il occupe son temps libre en tchatchant pour les appelés. À partir de 1990, il fait équipe avec DJ Nasser.

En 1992, il rencontre Lone , un autre adepte du rap-ragga, ce qui donnera le morceau Rub a dub style puis une maquette de quatre titres (Paye tes dettes / Mash up / Rub a dub style / No statick). Leur association donne naissance en 1995 au premier album On s'la donne, signé sous le nom de Rico, qui inaugure le nouveau label de Polydor : PolyVibes, sous la direction artistique de Plume. Le premier single Rub a dub style sera le premier hit Ragga en France, après déjà plusieurs tubes Rap ; en face B Mash up. Il participe à l'édition 1995 du festival des Transmusicales de Rennes et part en tournée française en 1996. Courant 1996 sort le second single et succès On s'la donne sur la base de Requiem pour un con de Serge Gainsbourg ; en face B Le Vétéran, puis en 1997 l'inédit Bientôt les Vacances ; face B : Rub a dub style et No Statik.

Il sort l'album RicoThentik en 2000 sous le nom de Pupa Rico, toujours chez Polydor / Universal. Il apparait sur la compilation promotionnelle d'Universal Music : Surfin' The Buzz en compagnie de 18 autres artistes du label.

En 2002, il sort le single inédit Hi Hi Hey sous le label Black Station.

 

Rico - On s'la donne

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Mai 2018

Hamed Daye est né le 30 décembre 1971 à Paris, de parents maliens. Il passe une partie de son enfance dans le quartier parisien de Belleville avant de s'installer avec sa famille à Sarcelles (Val-d'Oise), en 1982. Fan entre autres de hip-hop et de basket-ball, il participe à la création de l'association AMER et du AMER Posse, les deux structures qui donneront naissance au groupe Ministère AMER. En 1991, le groupe publie un premier EP de trois titres (Traîtres, Au-dessus des lois et Le droit chemin) au label Musidisc. Hamed Daye y est crédité comme manager et concepteur du logo. Sa réputée « voix de basse » sert essentiellement pour les refrains des morceaux. Il participe à quatre titres de 95200.

En 1995, Hamed Daye participe au morceau culte de Ministère AMER : Sacrifice de poulet dans lequel il interprète l'intro et le refrain de ce morceau polémique qui vaudra indirectement au Ministère AMER d'être condamné par la justice. Très impliqué aux côtés des deux leaders du Ministère AMER (Passi et Stomy Bugsy), Hamed Daye apparaît sur plusieurs titres de leurs albums et les accompagne en tournée en 1996. Il intervient sur les refrains de morceaux tels que Le maton me guette de Passi, ou Mes forces décuplent quand on m'inculpent de Stomy Bugsy. Il fait très naturellement partie des membres fondateurs du collectif Secteur Ä (avec Ärsenik , les Neg' marrons , etc.) et apparaît sur différents morceaux collectifs, tels que Tel une bombe, Bugsy et son gang dégomment ou encore J'avance pour ma familia. Il fait également partie des dix artistes à représenter le Secteur Ä à l'Olympia, les 22 et 23 mai 1998. Un double CD Live est tiré de cette prestation. Hamed Daye y apparaît à plusieurs reprises.

En 1998, Hamed Daye s'impose en solo grâce au single Indépendance Daye (avec Lino) issu de la compile Hostile Hip-Hop 2. Ce morceau vaut à Hamed Daye une certaine renommée, et lui permet de commencer à travailler sur son album. En 1999, le morceau, L'An D. Mille est réalisé et présenté sur Skyrock mais il ne fera pas partie de l'album. D'abord produit par Issap Production, le label de Passi, Hamed Daye décide de travailler avec Epic/Sony pour cet album solo. Le premier album solo de Hamed, L'or noir, est publié en 2001 et fait participer Stomy Bugsy, Passi ainsi que de Tony Truand, membre fondateur d'Ärsenik.

Après 2001, Hamed Daye se fait plus discret dans le monde de la musique. Très proche de Stomy Bugsy, il co-anime avec ce dernier (et le remplace parfois), l'émission West-CoastLa sur Skyrock. L'émission sera diffusée jusqu'en 2004. En 2003, il collabore à trois titres de l'album Quatrième Round de Stomy Bugsy. Tous deux réalisent également ensemble pour représenter les groupes Plan B (morceau L'Instinct) ou Ministère Amer (morceau Sacrifice II). En 2007, il retrouve les autres membres du Secteur Ä pour deux collaborations incluant Pas 2 limite (inclus sur le street-album Révolution de Passi et sur l'album Rimes Passionnelles de Stomy Bugsy) et Come Back Remix avec notamment Pit Baccardi, Lino et Stomy Bugsy. Il semble se faire plus discret depuis cette date.

 

Hamed Daye feat Faya D and Tippa Irie - Exodus

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Avril 2018

De son vrai nom Frédéric Bis, Driver est né en à Sarcelles (Val-d'Oise). Driver commence à rapper en classe de 6e, en chroniquant la vie du collège Anatole-France (Sarcelles), inspiré par des rappeurs locaux du Secteur Ä comme Passi, Doc Gynéco et Nèg' Marrons.

Il commence le rap en 1990 et monte un groupe Agent de la rime et fait des premiers concerts notament en 1992 à l'université Paris 8 de Saint Denis avec Rapsonic, les little Mc,... avec Stomy Bugsy et Gary X dans le public qui viennent féliciter le jeune Driver après sa prestation.

En 1994, en suivant Moda dans les locaux de Dan (Ticaret) pour faire ses premiers pas en studio et poser derrière le micro. Il accède à la notoriété en 1998, avec sa chanson Aie Aie Aie (le petit doigt en l'air), issue de l'album Le grand schelem (Polygram). Suite au succès de Le grand schelem, il sortira plusieurs albums qui n'arriveront pas à réitérer : Swing Popotin (2002) ; L'architecte (2010) ; Fuego : Self Control (2014) et les EP : Go Fast ! (2015) et Maintenant J'suis Chaud (2017).

Il a également présenté Rap Contenders avec Badsam et Stunner et animé la chaine youtube On refait le rap (idée originale de Jean-Pierre Seck) et Hip Hop stories. Il se rend fréquemment à Los Angeles (Californie) et a fait des soirées avec Suge Knight (death row).

 

Driver - Aïe aïe aïe (le petit doigt en l'air)

Driver - Dolce Vitaa

Driver feat Vibe - Swing popotin

Driver - Le maire de la ville

Driver - Un mec cool

Driver - Pardonne moi ("crotte de nez")

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Avril 2018

De son vrai nom Gilles Duarte, Stomy Bugsy est né le 21 mai 1972 à Paris de parents capverdiens. Il grandit à Sarcelles (Val-d'Oise) avec ses cinq frères et sœurs (actuellement, sa soeur Pauline Duarte est chef de projet chez Def Jam France). Son oncle est champion de boxe thaï Aurélien Duarte, le petit Gilles pratique très tôt la boxe. C'est ami d'enfance sont Passi et Hamed (Daye) ; il compte également parmi ses copains l'animateur Cyril Hanouna et le producteur de cinéma et de musique Rachid Kallouche dit Jean-Rachid. Dans les années 1980, il commence le hiphop par la danse (il participe à l'émission HIPHOP de Sidney) avant de s'orienter vers le graffiti. Son nom d'artiste, tout d'abord Stomy B. (Stomy Bugzy) - Bugsy vient du parrain de la mafia américaine Bugsy Siegel et Stomy du premier label de rap américain à succès, Tommy Boy Records, désormais Tommy Boy Entertainment.

Gilles Duarte a fait quelques apparitions avec Styler (Passi), Moda et Kenzy dans l'émission Deenastyle (animée par Dee Nasty et Lionel D le vendredi de 20h00 à 22h00 de fin 1988 à fin 1989) mais débute sérieusement dans le rap au début des années 1990 et change son blaze de Bugzy à Bugsy. Il fait partie des membres fondateurs du Ministère A.M.E.R. avec Passi, Hamed Daye. Le groupe se popularise grâce à son album 95200. Les titres Sacrifices de poulets et Brigitte, femme de flic, leur vaudront une condamnation pour provocation et incitation à la violence. Le politicien Charles Pasqua voulait à l'époque interdire la publication de leur album Pourquoi Tant de Haine.

En 1996, Stomy Bugsy se lance dans une carrière en solo, inspiré par le rap West Coast de Californie, et publie son premier album, Le Calibre qu'il te faut, qui atteint la 9e place des classements musicaux français, et est certifié double disque d'or. Il connaît un succès important avec le single Mon papa à moi est un gangster. En 1998, sa collaboration avec le Secteur Ä, collectif de rappeurs et de chanteurs de ragga pour la plupart amis d'enfance et originaires du Val-d'Oise, réunissant aussi Passi, Doc Gynéco, Hamed Daye, MC Janik et les groupes Neg' Marrons et Ärsenik, atteint ses sommets lorsqu'ils se produisent en concert les 22 et 23 mai à l'Olympia pour célébrer l'abolition de l'esclavage. Il sort la même année, Quelques Balles De Plus Pour... Le Calibre Qu'il Te Faut.

Après ces premiers succès, il sort 3 albums : 2000 : Trop jeune pour mourir - 2003 : 4è round - 2007 : Rimes Passionnelles. Il monte le groupe   MC-Mal Criado avec JP, Jacky Brown (Neg Marrons) et Izo.

Stomy Bugsy fait quelques passages par le cinéma, notamment dans Ma 6-T Va Crack-Er en 1997, 3 zéros en 2001, Le Boulet en 2002, Gomez et Tavarès (en 2003), Nèg maron en 2005, et dans la série télévisée Anna Meyer, assistante de choc en 2006. Après avoir tourné dans Gomez vs Tavarès, la suite de Gomez et Tavarès, il endosse le rôle du journaliste communiste martiniquais des années 1930 André Aliker dans le film Aliker sorti fin 2008 pour lequel il gagne en 2009 le prix du meilleur film de l'année aux trophées de la négritude (anciennement Césaires de la musique). En 2011, dix ans après Les Jolies Choses, Stomy Bugsy joue une nouvelle fois dans Bye bye Blondie, une adaptation d'un livre de Virginie Despentes, avec cette fois cette dernière à la réalisation. En 2014, il confie résider à Hollywood, aux États-Unis.

En 2014, pour les 20 ans du ministère AMER, une tournée est organisée. Son fils Bilal qu'on a vu dans le clip "Mon papa à moi est un gangster" commence à rapper cette même année sous le nom de Sonof. En 2015, le rappeur annonce un nouvel album intitulé Royalties, publié sur Internet en téléchargement payant le 27 avril 2015. Après la sortie de l'album, il publie le clip de sa chanson Les mains en l'air.

En 2017, il remonte sur scène pour la tournée de l'âge d'or du rap français avec entres autres Busta Flex, Ärsenik, Expression Direkt, Ménélik, Passi, X-men, 2 bal 2 neg, Assassin, Les sages poètes de la rue, Pit Bacardi, Neg Marrons...

En 2018 (pour les 20 ans de leur concert à l'Olympia), il remonte sur scène pour la tournée du secteur Ä avec Doc Gyneco, Ministère Amer, Passi, Ärsenik, Neg Marrons, Singuila, Mc Janik et Pit Bacardi .

 

Stomy Bugsy feat Passi - Drôle de vie

Stomy Bugsy feat Assia - Mes forces décuplent quand on m'inculpe

Stomy Bugsy - La vie c'est comme ça

Stomy Bugsy - Mon papa à moi est un gangster

Stomy Bugsy - Gangster d'amour

Voir les commentaires

Publié le 1 Avril 2018

 

De son vrai nom Passi Balende, Passi est né le 21 décembre 1972 à Brazzaville. Passi est le sixième d'une famille de sept enfants. Il passe sa jeunesse à Brazzaville, puis immigre en 1979 avec sa famille en France, en banlieue parisienne, à Sarcelles où il passe son enfance. Dès son plus jeune âge, Passi est attiré par le rap, mais aussi par le basket-ball qu'il pratique de 9 à 16 ans. Avec son frère ainé Christian, il est scolarisé dans le même collège de Sarcelles que Gilles Duarte (le futur Stomy Bugsy). Passi a fait quelques apparitions sous le pseudonyme Styler avec Moda, Stomy Bugsy et Kenzy dans l'émission Deenastyle (animée par Dee Nasty et Lionel D le vendredi de 20h00 à 22h00 de fin 1988 à fin 1989).

Passi - Les tentations

Révélé au sein du Ministère A.M.E.R. aux côtés de Stomy Bugsy et Hamed Daye, avec qui il fonde le groupe et reste membre entre 1989 et 1994, notamment sur la bande originale du film La Haine, Passi entame ensuite une carrière solo, avec notamment le très remarqué Les flammes du mal pour le film Ma 6-T va crack-er. Passi signe ensuite au label V2 de Thierry Chassagne, et les deux préparent le premier album de Passi, publié en 1997. l'album contient 14 chansons, sur lequel Akhenaton (IAM) en réalise la moitié. Pour la première fois dans le rap français, un album, Les tentations, devient disque d'or en trois semaines. Avant la fin 1998, l'album compte 500 000 exemplaires vendus.

Passi lance son label indépendant Issap productions en 1998, et édite quelque temps plus tard deux albums du collectif franco-congolais Bisso Na Bisso, dont un live enregistré au Zénith de Paris. En parallèle, il publie le single Il fait chaud qui devient le tube de l'été 1998. Avec Bisso Na Bisso, il collabore sur des chansons à succès comme Racines. La gloire du groupe atteint d'ailleurs son point culminant en novembre 1999, date durant laquelle le président sud-africain Nelson Mandela leur remet en mains propres les prix de « meilleur groupe africain » et « meilleur vidéoclip de l'année » au Kora Music Awards, de South City.

Passi - Genèse

Aussi en 1998, il joue aux côtés de Doc Gynéco, Stomy Bugsy, Ärsenik, Pit Baccardi, les Neg' MarronsHamed Daye et bien d'autres au sein du collectif Secteur Ä pour deux concerts à l'Olympia, d'où est extrait un album live. Ils sortent par la suite la compilation Secteur Ä All Stars en janvier 2000. La même année paraît l'album Genèse. Ce deuxième projet solo reprend des thèmes récurrents de l'artiste : la situation de l'individu face aux inégalités (Ce qu'il veulent), à la religion (Dieu créa Einstein) ou encore l'industrie du disque (Rap business). Des textes relatent aussi les difficultés d'intégration des communautés en France ainsi que dans leur pays d'origine.

Passi - Odyssée

En 2002, il participe à l'album Dis l'heure 2 Rimes, qu'il produit. Celui-ci est le premier d'une série de cinq compilations (en date de 2016), abordant divers styles musicaux. Successivement sortent Dis l'heure 2 Zouk en 2003, Dis l'heure 2 Ragga Dancehall en 2004, Dis l'heure 2 afro-zouk (vol. 1) en 2005, et Dis l'heure 2 Hip-Hop Rock en 2006. C'est en 2004, avec Odyssée, que Passi termine sa « trilogie » (comprenant Les Tentations, Genèse et Odyssée). En 2005, sort Paris on fire consacré aux émeutes d'octobre 2005. Il inaugure également un musée de l'immigration.

Passi - Evolution

Il publie son nouvel album solo intitulé Évolution, le , qui contient des titres comme Électrique.

Passi - Révolution

Ce nouvel opus fait suite à son street album Révolution, publié en avril de la même année. En revenant à un style beaucoup plus dur qu'il qualifie de « barbare », il retrouve le ton de ses débuts avec le Ministère A.M.E.R.. Par exemple, le premier titre sorti en radio, Dent pour dent, est dans la lignée des titres Flammes du mal ou Émeutes. On peut noter la présence sur ces deux albums de Wyclef Jean, déjà remarqué dans le clan Secteur Ä aux côtés de Mohamed Dia pour sa ligne Refugees. La même année, Passi fait partie du jury de la saison 7 de Star Academy sur TF1, aux côtés de Pascal Nègre, le patron d'Universal Music-France, et d'Yvan Cassar, musicien et arrangeur.

Passi 6 Ere Afrique

Au début de 2013, Passi publie son cinquième album solo intitulé Ère Afrique. En juillet 2013, Passi est annoncé pour un concert à Vauréal en novembre la même année. En mars 2013, Passi coécrit avec son frère un livre dans lequel il approfondit les thématiques de certains de ses textes parmi les plus connus. L'ouvrage, Explication de textes, est publié par Fetjaine Éditions.

En 2014, pour les 20 ans du ministère AMER, une tournée est organisée.

En 2016, il remonte sur scène pour la tournée de l'âge d'or du rap français avec entres autres Busta Flex, Ärsenik, Expression Direkt, Ménélik, X-men, 2 bal 2 neg, Assassin, Les sages poètes de la rue, Pit Bacardi, Stomy Bugsy, les Neg' Marrons,...

En 2018, il remonte sur scène pour la tournée du secteur Ä avec Doc Gyneco, Ministère Amer, Stomy Bugsy, Ärsenik, Neg Marrons, Singuila, Mc Janik et Pit Bacardi .

Eté 2019 Passi finalise Dis l'heure 2 afro pop, la promo démarre pendant que Passi en studio peaufine un double album pour 2020.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Mars 2018

 

Minsitère AMER - Passi - Stomy Bugsy - Moda - Kenzy - Dj Guetch - Sarcelles

Le Ministère A.M.E.R. (rétroacronyme de « Action, musique et rap ») est un groupe de hip-hop français, originaire de Garges-Sarcelles, dans le Val-d'Oise. Il a été composé de Passi, Stomy Bugsy, Kenzy, Dj Ghetch, Moda, Doc Gyneco et Hamed Daye.

En 1991, le Ministère A.M.E.R. se forme officiellement à Garges-Sarcelles. Hamed Daye, membre fondateur, ayant décidé de prendre du recul, le groupe se recentre sur Stomy Bugsy, Passi et Moda. À cette époque, le Ministère passe pour la première fois sur Radio Nova, accueilli par Dee Nasty et Lionel D, qui leur lance ces rimes improvisées prémonitoires : « Je vous reçois très cool, ne me mettez pas les boules. Un jour vous rapperez devant de grandes foules. »

MINISTERE AMER - TRAÎTRES - Le savoir est une arme - Sarcelles

Toujours en 1991, le groupe signe avec le label indépendant Musidisc et publie le maxi trois titres Traîtres, passé inaperçu. Porté par le slogan « Le savoir est une arme, maintenant je sais », A.M.E.R. se construit une image hardcore et revendicatrice. Traîtres, leur premier single est clippé par M6 pour l'émission RapLine (avec Doc Gyneco), présentée par Olivier Cachin.

 

Le Ministère A.M.E.R. s'impose alors comme un groupe de franc-tireurs gangsta rap par rapport aux leaders de l'époque comme NTM, IAM, et Assassin. Sur la pochette du maxi, Moda est aux côtés de Stomy Bugsy et Passi.

En 1992, Moda quitte le groupe, souhaitant faire du rap moins hardcore. Il donne alors naissance, avec Dan (du fameux magasin Ticaret, importateur de Streetwear des US), au titre Moda et Dan s'ennuient sur la compilation Cool Session de Jimmy Jay. Il semblerait que l'album était finalisé et qu'avec le départ de ModaStomy Bugsy et Passi ont dû réenregistrer l'album en une semaine.

Ministère AMER - Pourquoi tant de haine

Le premier album studio du groupe, Pourquoi tant de haine, est publié en 1992. Il est réalisé par Stomy Bugsy et Passi avec des participations des Novices du vice, du rappeur Cream ou encore de Kenzy sur quelques interludes.

 

Quelques mois après sa sortie, le titre Brigitte, femme de flic fait scandale auprès du Ministère de l'intérieur.

Ministère A.M.E.R - 95200

Le second album studio du groupe, 95200, titre inspiré du code postal de Sarcelles, est publié en 1994 sur le label Musidisc. Il compte trois participations du membre fondateur Hamed Daye, ainsi que deux apparitions d'un nouveau venu : Doc Gyneco.

 

Salué par la critique, l'album compte de nombreux classiques tels que Cours plus vite que les balles, Un été à la cité ou encore Les Rates aiment les lascars qui comporte la première apparition de la chanteuse Assia. 30 000 exemplaires de 95200 sont vendus sans aucune publicité ni promotion.

Néanmoins, le succès du groupe reste confidentiel ; ce n'est qu'en 1995 que le Ministère A.M.E.R. sera reconnu par le grand public. Cette année-là, leur morceau Sacrifice de poulets, extrait de la bande originale du film La Haine, suscite de vives réactions. À la suite de propos tenus en interviews (dans le magazine Entrevue mais aussi dans l'émission Ça se discute), le Ministère de l'Intérieur porte plainte contre le Ministère A.M.E.R. qui est condamné à une amende de 250 000 Francs. 

À partir de 1996, le Ministère A.M.E.R. cède la place aux activités solos de ses membres et affiliés : Stomy Bugsy, Passi mais aussi Doc Gyneco. Les deux leaders du groupe connaissent un vrai succès public. Stomy Bugsy réalise deux albums solos (Le Calibre qu'il te faut et Quelques balles de plus) qui se vendent à plus de 300 000 exemplaires. Quant à l'album solo de Passi, Les Tentations se vend à plus de 400 000 exemplaires.

 

En parallèle à ces succès, ils créent le collectif Secteur Ä avec leur porte-parole Kenzy et leur manager Frédéric Bride. L'album Rue Case Nègres des Neg'Marrons est publié en 1997, ou encore l'album Quelques gouttes suffisent... d'Ärsenik en 1998.

Depuis 1998, les membres du Ministère A.M.E.R. annoncent régulièrement un retour imminent du groupe. Pourtant, cet album ne se concrétisera pas. En 2000, Passi, Stomy Bugsy et Hamed Daye lancent un nouveau groupe, le Plan B. En tout, quatre titres de cette formation seront inclus sur différents albums et compilations, mais l'album annoncé ne verra jamais le jour.

 

Ministère AMER - Radikal

En 2002, Stomy Bugsy et Passi évoquent à nouveau ce serpent de mer. Un titre (On devrait) est même diffusé en radio mais cette annonce n'est pas suivie par un retour du Ministère A.M.E.R. En 2004, les quatre membres illustres (Hamed Daye, Passi, Stomy Bugsy et Doc Gyneco) font la couverture du mensuel Radikal et confirment travailler sur un nouvel album. Mais de ces sessions, seul le titre Le Colis sera diffusé sur Internet.

 

Depuis 2005, le nom Ministère A.M.E.R. est utilisé pour plusieurs morceaux réunissant les rappeurs du groupe sur des compilations hip-hop (Illicite Projet, l'album des Sales gosses, une suite de Sacrifice de Poulet avec le groupe K.ommando Toxic). Leur dernier morceau en date est le titre Bienvenue au Far West sur l'album Choc thermique de Papillon Bandana.

En 2006, Doc Gyneco, Stomy et Passi collaborent avec Johnny Hallyday sur un morceau intitulé Le Temps passe. Ce single est une collaboration unique en marge du Ministère A.M.E.R. Le clip montre Johnny Hallyday (dit Le Parrain) et le Ministère A.M.E.R. emprisonnés pour braquage de banque. Le Temps passe fait référence au temps que passent les compères en prison. Doc Gyneco sort le premier, Passi et Stomy Bugsy sortent peu après tandis que Johnny sort en dernier et retrouve ses amis sur un port et les invite dans son avion.

Ministère AMER - Twitter (Stomy Bugsy)

En 2014, Stomy Bugsy annonce sur son Twitter le retour sur scène du Ministère A.M.E.R.

En 2017, Passi et Stomy Bugsy remontent sur scène pour la tournée de l'âge d'or du rap français avec entres autres Busta Flex, Ärsenik, Expression Direkt, Ménélik, X-men, 2 bal 2 neg, Assassin, Les sages poètes de la rue, les Neg marrons, Pit Baccardi...

L'année suivante, en 2018, le groupe remonte sur scène pour la tournée nationale du secteur Ä avec Doc Gyneco, Ministère Amer (et les solos de Stomy Bugsy et Passi), Ärsenik, Singuila, Mc Janik, les Neg marrons et Pit Baccardi .

Voir les commentaires

Repost0