Articles avec #supreme ntm tag

Publié le 4 Juin 2020

NTM ‎– Le Clash: BOSS Vs IV My People
Label: Epic ‎– EPC 499667-2, Epic ‎– 4996672000
Série: Le Clash: BOSS Vs IV My People
Sortie: 2001
Genre: Hip Hop

Suprême NTM - Le Clash (B.O.S.S. vs. IV My People) (Making of)

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Février 2019

Dernier round - Kool Shen

Album : Dernier round

Date de sortie : 19 avril 2004

Label : IV my people

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Juillet 2018

De son vrai nom Yazid Ait Oufferoukh, Yazid est un rappeur de Saint-Denis (Seine-saint-Denis). C'est un ami d'enfance de Kool Shen et JoeyStarr ; officiant d'abord sous le nom de “Zeedya”, il fût à la fois danseur, backeur, puis rappeur au sein du célèbre groupe de Saint-Denis. On peut d'ailleurs le voir sur la pochette du premier album Authentik du Suprême NTM sorti en 1991. Il y apparaît aussi en tant que rappeur sur la fin du “Free Style” de cet album.

 

Puis, sur le second opus du groupe 1993 j'appuie sur la gâchette, Yazid apparaît en tant que rappeur sur 4 titres de l'album : “Juste pour le fun”, “Dans le vent”, “La révolution du son” et “C'est clair (Part 2)”. Peu de temps avant l'enregistrement du troisième album Paris sous les bombes, Yazid quitte le groupe pour entamer une carrière solo. Il compte parmi ses proche Ekoué du groupe La rumeur.

 

En 1996, il sort en solo un morceau polémique et visionnaire, au titre évocateur “Je suis l'arabe”. Écrit et sorti dans un contexte socio-politique déjà délétère pour les “arabo-musulmans” à l'époque, il sera accompagné d'un clip qui sera (un peu) diffusé en télé, sur la chaîne M6 alors majoritairement musicale.

L'année suivante, on le retrouve sur le morceau collectif 11"30 contre les lois racistes aux côtés entres autres d'Akhenaton, Nakk, Fabe, Ministère AMER, Assassin, Ménélik, Sléo,... et sur la compilation bande son du film de Jean-François Richet Ma 6-t va crack-er (Le prix requis avec Eben des 2 Neg).

En 1999, Cercle rouge le sollicite pour poser sur 16"30 contre la censure avec Akhenaton, Le rat luciano, Don Choa, Dadoo, Mystik, Prodige Namor, Driver,... On lle retrouve également avec Ekoué sur le remix de Politik street du groupe Psykopat.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 21 Juin 2018

Psykopat est un groupe de hip-hop français, originaire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Il se compose d'Animalxxx et de Bad Reak.

En 1995, le duo Animalxxx et Bad Reak participe à l'album Paris sous les bombes de Suprême NTM, duquel ils sont membres ensemble sous le nom collectif de Suprême NTM Posse. Animalxxx et Bad Reak forment ensuite Psykopat en 1998 à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. AnimAlxxx est l'une des influences majeures de Kool Shen en termes de flow. La même année, Psykopat publie son premier album intitulé L'Invasion (avec le morceau Bad Trippeuzzzz). DJ S y réalise cinq morceaux.

Par la suite ils participent à la B.O. du jeu Legacy of Kain: Soul Reaver avec leur titre Raziel, ainsi qu'à la sortie du maxi Politik Street contenant des remixes avec Ekoué (La Rumeur) et Yazid. Qu'est-ce qu'y a ?!, leur deuxième opus, est lui publié en mars 2004. Ils publient en parallèle le maxi Bad Tripeuzzzz II et Qu'est-ce que t'écoutes ??. Animalexxx participe également en 2004 à la compilation Qhuit Gran Bang. En 2007, Psykopat publie une compilation intitulée Antholopsy, retraçant leur carrière musicale. Il s'agit de leur dernière activité en date.

 

Psykopat - Bad tripeuzzz

Psykopat - C'est le tiers monde (Remix)

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 20 Mai 2018

De son vrai nom Bruno Lopes, Kool Shen est né le 9 février 1966 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) d'un père d'origine portugaise et d'une mère d'origine bretonne. Son père est haltérophile et menuisier dans le BTP, sa mère professeur d'anglais. Son enfance est marquée par le sport ; breakdancer, il danse par passion jusqu'à ce qu'un voyage aux États-Unis lui change la vie et lui donne une ambition. Enfant, il se consacre au football, au point de se voir proposer l'entrée au centre de formation du RC Lens, à l'âge de 14 ans, proposition qu'il décline au profit de sa nouvelle passion, le mouvement hip-hop alors tout juste balbutiant en France. Il commence à écrire à l’âge de 18 ans. Il s'exerce au free-style lors d'émissions sur radio Nova, à l'époque avec Joey Starr.

Bruno Lopes contribue à faire du Suprême NTM un duo de rap hardcore détonnant, contrastant avec l'énergie plus brute de son acolyte JoeyStarr. Après avoir soutenu la marque Com8 de son ex-complice JoeyStarr, il lance sa propre marque de streetwear (2 High). Au début des années 2000, on a d'abord pu le voir apparaître dans le film Old School de Karim Abbou et Kader Ayd aux côtés de son complice JoeyStarr, de Ramzy Bédia ou d'Élie Semoun, puis dans un second rôle de la comédie La Beuze de François Desagnat et Thomas Sorriaux avec Michaël Youn, Gad Elmaleh et Omar Sy.

Entretemps, il sort au printemps 2004 (19 avril 2004) un album solo intitulé Dernier Round (meilleure vente rap 2004 en France avec 220 000 exemplaires vendus), son premier album solo, avant de mettre (officiellement) un terme à sa carrière en tant que rappeur. Sur cet album, Kool Shen rend hommage à Virginie Sullé (Lady V), qui a été sa femme durant dix ans, dans le titre Un ange dans le ciel. Il rencontre un vif succès grâce à ce hit, qui fut beaucoup diffusé à la radio. Avant de tirer sa révérence, la face sombre de NTM, comme il se définit lui-même, sort un mini-album avec un morceau en featuring avec Rohff et Dadoo, L'Avenir est à nous.

Kool Shen se consacre entièrement à son label, IV My People en tant que producteur, label qui a déjà vu naître des artistes comme Busta Flex, Serum, les premiers solos d'artistes confirmés (Zoxea, ou encore l'américaine Toy et Les Spécialistes). Il donne le vendredi 22 avril 2005 un concert d'adieu dans un Zénith de Paris tout acquis à sa cause. Il sortira un CD-DVD de ce concert intitulé Dernier Round au Zénith. Parallèlement, il continue cependant de signer des featurings sur les albums d'autres rappeurs. Après la sortie de la compilation IV My People Mission, le label IV My People et sa marque de streetwear, 2 High, déposent le bilan et le collectif se dissout. Il arrivera quand même à faire signer Salif, Jeff Le Nerf et lui-même chez AZ, le label de Valery Zeitoun. Pour ce qui est des autres, Serum, Toy, rien n'est précisé, probablement en indépendant.

Conjointement avec son ancien complice JoeyStarr, il annonce officiellement le 13 mars 2008 sur le plateau du Grand Journal de Michel Denisot, la reformation du groupe Suprême NTM, figure de proue du rap français des années 1990 dissoute en 1998 ; réunion qui se matérialise par une série de cinq concerts qui se tiendront au Palais omnisports de Paris-Bercy en septembre 2008, puis sur une tournée à travers toute la France, et les pays frontaliers dont la Belgique et la Suisse.

En avril 2009, il annonce son grand retour en solo avec un teaser où on le voit incarner un boxeur. Alors que certains s'attendaient à un nouvel album du Suprême NTM, il prépare Crise de conscience avec son ami Fabrice Allouche. L’album sort le 2 novembre 2009. Il comporte quinze titres avec en vedette JoeyStarr, Jeff Le Nerf, J. Mi Sissoko, Salif, Blacko . À l'occasion de la sortie de cet album, Kool Shen tente un coup marketing en devenant le sponsor maillot de l'Olympique lyonnais pour le match entre l'Olympique lyonnais et l'Olympique de Marseille.

En 2013, la réalisatrice Catherine Breillat fait appel à lui et le dirige dans son premier rôle important, un personnage inspiré de Christophe Rocancourt, face à Isabelle Huppert pour le film autobiographique Abus de faiblesse, qui sort en salle au début de l'année 2014. Depuis, il semble vouloir s'impliquer plus sérieusement dans une carrière de comédien ; il enchaîne avec des rôles dans la série télévisée Paris diffusée sur Arte, et dans Soldat blanc, téléfilm sur la guerre d'Indochine réalisé par Érick Zonca pour Canal+. En 2016, il joue le rôle du père d'un jeune surfeur mort des suites d'un accident, dont les organes pourraient être prélevés pour sauver trois jeunes femmes, dans Réparer les vivants de Katell Quillévéré.

Parallèlement à sa carrière musicale, Kool Shen se consacre également au poker de haut niveau. Il est sponsorisé par PokerStars sur plusieurs tournois, rejoint en 2010 l'équipe Poker-Leader, et est depuis lé 25 novembre 2012 sponsorisé par Winamax. Considéré comme un bon joueur français de tournois de No Limit Hold'em, il a plusieurs succès à son palmarès. Il atteint 6 fois les places payées lors d'un European Poker Tour, sa meilleure performance étant une 4e place à Madrid le 12 mars 2012 pour un gain de 140 000 €. Il compte également plusieurs places payées sur des World Poker Tour, des World Series Of Poker et sur d'autres tournois. Il remporte 2 tournois assez importants : Le Main Event des Euro Finals of Poker 2012 (5 000 Diamond Championship) à l'Aviation Club de France le 29 janvier 2012 pour 100 000 € et le World Poker Tour National Séries de Cannes le 4 juin 2012 pour 108 000 €. Ses gains en tournois s'élèvent à plus de 830 000 dollars américains.

Au début de 2017, le groupe Suprême NTM se reforme officiellement. Le duo Joey Starr et Kool Shen annoncent qu'ils remonteront sur scène mi 2018, encore à Bercy (salle devenue AccorHotels Arena). C'est Fianso (Sofiane) qui en fera la première partie et les invités sont Le rat Luciano (Fonky Family), Oxmo Puccino, Busta Flex et Zoxea des Sages poètes de la rue, Raggasonic, Lord Kossity,...

 

Kool Shen - Qui suis-je ?

Kool Shen - Two shouts

Kool Shen - Un ange dans le ciel

Kool Shen - On a enfoncé des portes

Kool Shen feat Joeystarr- J'reviens

Kool Shen - Are you ready ?

Kool Shen feat Salif et Roldan des Orishas - Paris Cuba

Kool Shen feat Rohff et Dadoo - L'avenir est à nous

Kool Shen feat Salif - C'est bouillant

Kool Shen - Debout

Kool Shen feat Toy - United we stand

Kool Shen feat Jeff Le Nerf- Faudra t'habituer

Kool Shen - Au pied de mon âme

Kool Shen - Ma rime

Kool Shen - Edgar

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Mai 2018

De son vrai nom Didier Morville, JoeyStarr, parfois orthographié Joey Starr est né le 27 octobre 1967 à Saint-Denis (Seine-saint-Denis), de parents martiniquais. Didier grandi dans la Cité Allende de Saint-Denis. Frappé et harcelé par un père marqué par son passé, il est retiré à sa mère dès l'âge de cinq ans. Il ne reverra celle-ci que dix-huit ans plus tard. À douze ans, malgré ses talents pour la rédaction, il décroche scolairement pour redoubler sa sixième et sa cinquième, et entre au pensionnat privé de Meudon, puis de Joinville, pour une longue durée. Son premier contact avec la drogue se passe avec de la colle à rustine, puis avec son premier joint, en 1980. Il écoute alors de la musique funk, jazz-rock, mais aussi new wave, comme Kraftwerk dont il achète l'album et danse dans la cité, faute de pouvoir entrer en boîte de nuit. En 1983, à l'âge de seize ans, Didier fait, par l'intermédiaire de son meilleur copain du moment, la rencontre de Bruno Lopes, un jeune qui habite la résidence à côté de la cité, et qui prendra par la suite le nom de Kool Shen. En juillet 1983, avec son nouvel ami et d'autres, il voit évoluer, sur le parvis du Trocadéro, des break danceurs américains, qui lui offrent sa première vocation : danseur de hip-hop ou smurfeur. Bruno dénichera finalement un grand bout de linoleum pour breaker avec Joey et faire des prestations publiques. Plus tard, Morville devient graffeur et impose partout dans Paris sa marque : « NTM ». Avant de se consacrer au rap, les deux compères font une rencontre décisive avec Jhonygo, le premier producteur d'un disque maxi-tour français de rap, leur confiant n'accepter que l'« élite » du rap. Dès lors, Morville écrit avec Bruno, ses premiers textes, pour aboutir à des premiers concerts dans des MJC, où leurs premiers fans faisaient partie de leur entourage du quartier.Il est victime de maltraitance sur mineur par un père violent, autoritaire et incapable d'affection qui l'expulsera du domicile familial à sa majorité, en 1985.De 1985 à presque 1987, durant un an et demi, il est alors sans domicile fixe et, à dix-neuf ans, ayant quitté son père définitivement, il passe le plus clair de son temps dans les couloirs du métro ou dans les catacombes. Il évoque alors la violence et la découverte des drogues dures qui l'ont marqué pendant cette période.

En 1988, après plusieurs essais de noms successifs dont « 93 NTM », le groupe NTM, plus tard renommé Suprême NTM, est créé avec Kool Shen. Lors de la sortie du premier album en 1991, Joey ne pourra pas encaisser son premier chèque, faute de banque et d'adresse fixe. Après la parution de quatre albums, de nombreux singles, d'albums live et de remixes, plus de 500 concerts et une reconnaissance du public, le groupe se sépare en 1998. Morville vit cette séparation comme une véritable déchirure, selon ses termes pire qu'une séparation de couple. Dix ans plus tard, le 13 mars 2008, il décide d'un commun accord avec Lopes, de reformer pour une série de concerts à Bercy et une tournée nationale.

En parallèle à sa carrière musicale, Morville se consacre à son label créé en 1998 : B.O.S.S., acronyme de Boss Of Scandalz Strategyz, avec DJ Spank, DJ Naughty J, DJ James et Terror Seb (un surnom donné à son manager : Sébastien Farran). Son partenaire de groupe, Bruno Lopes, fonde son propre label, IV My People, qu'il vendra en 2008. Dès lors, les deux rappeurs ne se parlent plus. Une poignée de main serrée sans un mot scellera la fin de l'amitié, lors de l'enterrement de Lady V, l'ancienne compagne de Kool Shen. Avec cette boîte de production, il sort dans les années 1999, 2000 et 2004, des EP et trois compilations, qui regroupent une quinzaine de rappeurs au sein de son label, comme Lord Kossity et Sniper, qui quitteront assez rapidement le groupe pour voler de leurs propres ailes. Un disque DVD sort également : Who's The B.O.S.S., qui suit en vidéo les pérégrinations du collectif en tournée et en studio.

Morville, avec le concours de DJ Spank, produit par ailleurs, en 2006, d'autres artistes comme l'album d'Iron Sy (Irony), ainsi que le single de Nathy (Jump Up), et un album de D.Dy. Finalement, en 2007 le label se restreint après le départ de Naja et de la Vip-R. DJ Spank le quitte alors à son tour pour animer, en direct de New York, l'émission Radio FBI Show, qui passe sur la radio Skyrock. Pour entériner la fin du label, le groupe allemand Hugo Boss fait interdire l'utilisation de la marque.

Durant cinq saisons, de 1998 à 2004, Joey et ses disc-jockeys du label B.O.S.S. ont leur propre émission de radio sur Skyrock (Sky.B.O.S.S.), à l'antenne deux fois par semaine les trois premières années (le jeudi à minuit et le samedi à vingt heures), puis une fois par semaine la dernière année. Chaque émission commençait par la phrase choc « Jeudi, jour de sodomie » ou « Samedi, mets ta femme à l'abri ». Dès la première émission, les responsables de Skyrock sont emballés et offrent l'antenne libre jusqu'à six heures du matin. L'émission offrira à cette radio ses plus belles audiences depuis sa création. Sky.B.O.S.S. permettait d'entendre des titres venus tout droit des États-Unis et de la Jamaïque, mais également de découvrir de jeunes rappeurs français non médiatisés qui venaient présenter leurs albums et montrer l'étendue de leur talent, en posant des freestyles de qualité : Joey recevait de nombreuses mixtapes qu'il triait sur le volet. Condition voulue par Joey, l'antenne était tenue plusieurs heures par nuit depuis la cave de sa maison de banlieue, un pavillon de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). De nombreux rappeurs venus de toute la France s'invitaient chez lui, voire débordaient dans la rue d'à côté quand il n'y avait plus de place, témoignant du succès de l'émission

En mai 2005, JoeyStarr fonde, avec Leïla Dixmier, le collectif Devoirs de mémoires. Leïla Dixmier préside l'association, et devient sa compagne. Ils auront deux enfants avant leur séparation, à la suite de violences conjugales. Avec le collectif, Joey participe, aux côtés de Jamel Debbouze et Jean-Pierre Bacri, à une campagne visant à inciter les jeunes des cités à s'inscrire sur les listes électorales, durant la journée du . Il précise lors, d'une émission sur BeTV, qu'il y allait pour inciter les jeunes à voter. Toutefois, ses multiples démêlés avec la justice tendent à le discréditer sur le terrain politique. Il lui est aussi souvent reproché de parler de la jeunesse alors qu'il est âgé maintenant de quarante ans.

En 2006, Joey réunit sur une compilation, My Playlist: By JoeyStarr, publiée chez Wagram Music, dix-huit titres parmi ses préférés : des Beastie Boys au funk, de KRS-One à la soul en passant par IAM. Il coécrit par ailleurs, avec Philippe Manœuvre une biographie, publiée en mai 2006 : Mauvaise réputation. Pour lui, l'écrivain Antonin Artaud était un génie caustique, illuminé, inventif, dont il admire les écrits de Van Gogh, le suicidé de la société, au point de se réapproprier une édition originale. Le , JoeyStarr sort son premier album solo intitulé Gare au Jaguarr au label Jive, et pour la promotion joue avec David Gitlis et John Gitlis, du groupe Enhancer, qui ont participé au titre J'arrive sous leur entité de compositeur Le son des Anges. En plus de titres originaux, il y reprend Gare au gorille de Georges Brassens, ainsi que la chanson Le Métèque de Georges Moustaki. Le premier single s'intitule Pose ton gun II, dont le clip montre une partie de Chat perché avec la police. Le deuxième single s'intitule Métèque, qui reprend une partie du refrain de la chanson Le métèque de Georges Moustaki, le clip met en scène JoeyStarr qui adopte un jeu de scène « de style Jacques Brel ». La chanson Sarkozy, où le rappeur s'adresse au futur président de la République Nicolas Sarkozy, avec le leitmotiv : « Tiens ta femme et tu tiendras la France », ne figure pas sur l'album mais circule librement sur le net. JoeyStarr fait alors une tournée en France, pour finir les 17 et 18 février 2007 à l'Olympia de Paris. Le Jaguarr s'accompagne d'artistes pour quelques duos sur son disque, comme Dadoo (qui produit aussi plus de la moitié de l'album), Fat Cap et Nathy. Finalement, à cause de sa reprise de Gare au gorille, il est accusé de plagiat par la détentrice des droits du titre. Son album est alors retiré des ventes deux semaines après sa sortie ; une nouvelle édition est donc élaborée et mise sur le marché. Depuis 2006, il abandonne également son bridge de dents en or, ce qui adoucit son image et sa perception de la part du grand public. Le , Starr participe à la sixième saison de Star Academy, et chante le titre Métèque avec Marina, et Laisse pas trainer ton fils avec Dominique.

Le , JoeyStarr annonce, avec Bruno Lopes, la reformation du groupe Suprême NTM pour une série de concerts à Bercy. Devant le succès des premières réservations — les 75 000 places des cinq soirées à Bercy du 18 au 22 septembre 2008, se sont vendues en quelques heures, les trois premières dates affichent complet — une tournée nationale est montée avec des concerts en Belgique et Suisse.

Le , simple « tour de chauffe » avant Bercy, un concert privé est organisé à l'Olympia. Finalement, la tournée nationale est un succès et remporte même une nomination aux Victoires de la musique 2009, dans la catégorie « meilleur spectacle musical ». À cette occasion, Morville s'entoure de l'ex-champion de kick boxing Fabrice Allouche, préparateur physique talentueux, pour l’entraîner physiquement pour son retour sur scène avec NTM.

Dès 2008, Morville est choisi au casting de la série télévisée Mafiosa, puis apparaît dans de petits rôles de divers films incluant Passe-passe, La Personne aux deux personnes ; puis en 2009 dans Le Bal des actrices, qui lui vaut sa première nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle.

En 2010, il est à l'affiche de L'Immortel de Richard Berry, puis enchaîne avec succès dans Polisse, qui lui apporte à nouveau une nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle en 2012. En parallèle, il sort un 2e album solo en octobre 2011, intitulé Egomaniac, où il collabore notamment avec Nicoletta. Le , Joey Starr reçoit le prix Patrick-Dewaere pour sa prestation dans le film Polisse.

En 2015, il intègre avec Mia Frye le jury de l'émission Talent Street sur France Ô et forme le duo Caribbean Dandee avec Nathy : ils sortent leur album Joeystarr et Nathy présentent Caribbean Dandee chez naïve. Cette même année, entouré du conseiller en image Benjamin Lemaire et d'une publicitaire, il intègre aussi le jury de l’émission de La Nouvelle star et tourne au côté de Julie Gayet dans la série Dix pour cent. Dans cette même émission, Didier Morville a été impliqué (avec les autres membres du jury de la Nouvelle star) dans des moqueries à la limite du racisme envers un candidat asiatique. En mai 2017, une réunion avec Kool Shen est annoncée pour les trente ans de Suprême NTM pour 2018. Le duo JoeyStarr et Kool Shen remontent sur scène mi 2018, à Bercy (salle devenue AccorHotels Arena). C'est Fianso (Sofiane) qui en fera la première partie et les invités sont Le rat Luciano (Fonky Family), Oxmo Puccino, Busta Flex et Zoxea des Sages poètes de la rue, Raggasonic, Lord Kossity,...

2019/2020, il remonte sur scène avec son acolyte Kool Shen pour la dernière tournée de NTM.

JoeyStarr - Métèque

JoeyStarr - Pose ton Gun II

JoeyStarr - Jour de sortie

JoeyStarr feat Nicoletta - Mamy...

JoeyStarr - Gaz-L

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Avril 2018

Raggasonic est un groupe de reggae et de hip-hop français. Tout commence pour Raggasonic en 1990 lors de la dissolution du groupe Rapsonic composé initialement de Big Red, Crazy B (futur membre d'Alliance Ethnik), Cool MC et de Doc Fil. Big Red (de son vrai nom Stéphane Joachim) s'associe alors avec Daddy Mory (de son vrai nom Mory Samaké et ex membre du groupe Drop the Lyrics) pour former le groupe Raggasonic. Leur rencontre a lieu au sein du sound system Sun Djata. C'est là, au sein de la scène underground parisienne, qu'ils commencent à construire leur univers musical.

En 1991, ils participent au premier album de MC Solaar via le titre Ragga Jam (où l'on trouve aussi Kery James du groupe Ideal Junior). Leur notoriété grandissant (ils participent à la bande originale du film culte La Haine de Mathieu Kassovitz en 1995), les Raggasonic sortent la même année leur premier album. Ce premier opus concocté par le producteur Frenchie (le troisième membre du groupe) décroche rapidement le disque d'or et s'écoulera finalement à plus de 200 000 exemplaires. Les deux singles extrait de cet album sont Bleu, blanc, rouge (dont le clip vidéo a été produit par JoeyStarr) et J'entends parler, consacré au SIDA. Les thèmes abordés dans cet album sont entre autres : le racisme (Bleu, blanc, rouge), les exactions policières (Kisder) ou les drogues dures (Poussière d'ange).

Soutenu dès le départ par le groupe NTM (Kool Shen et JoeyStarr), les Raggasonic répètent leurs gammes lors de la première partie des concerts de NTM. Big Red participe d'ailleurs à l'album 1993... J'appuie sur la gâchette (1993) de NTM avec le morceau Da Best. Les deux membres de NTM participent aussi sur le titre Aiguisé comme une lame dont le clip est de nouveau réalisé par JoeyStarr. Au début de l'année 1997, la production d'Alain Chabat les contacte pour réaliser un titre sur la bande originale du film Didier. Le titre La ramène pas sort alors en single. La même année aussi le second album du groupe, intitulé Raggasonic 2. Les singles tirés de cet album sont Faut pas me prendre pour un âne et Laisse le peuple s'exprimer avec la participation du chanteur Supa John. En 1998, le groupe participe à la fête de la jeunesse, jouant devant 30 000 spectateurs. 1998 marque également la fin du groupe, puisque des dissensions artistiques puis personnelles ainsi qu'un séjour en prison de Daddy Mory vont finalement avoir raison des Raggasonic.

Après de nombreuses rumeurs en fin 2009, une reformation est annoncée début 2010 pour une série de concerts. Un troisième album sort ensuite le 15 octobre 2012, Raggasonic 3, contenant le single Ça va clasher. À la fin de 2014, Big Red annonce un album en solo.

En 2018, le groupe participe à la tournée des 20 ans de l'album "Suprême NTM" aux côté de Busta Flex, Lord Kossity, Zoxea (sages poètes de la rue), le rat Luciano (FF), Oxmo Puccino, Fianso,...

 

Raggasonic - Bleu, Blanc, Rouge

Raggasonic - J'entends parler

Raggasonic - Faut pas me prendre pour un ane

Raggasonic - Aiguisé comme une lame

Raggasonic - La ramène pas

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Mars 2018

Logo Suprême NTM

 

Didier Morville et Bruno Lopes

Suprême NTM, ou simplement NTM, est un groupe de hip-hop français, originaire du département de la Seine-Saint-Denis. Avant 1988, le groupe fut composé principalement et initialement de JoeyStarr (Didier Morville), de Kool Shen (Bruno Lopes), de Yazid et de DJ S (Franck Loyer), tous trois originaires du département de la Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne. DJ S et Kool Shen se connaissent depuis l'enfance. Le jeune Didier arrive quand ils sont en CM1 mais aucune amitié particulière ne se crée alors. En juillet 1983, des danseurs hip-hop américains effectuent une prestation sur la place du Trocadéro : JoeyStarr et Kool Shen y vont séparément ; tous deux sont marqués par cette prestation. Kool Shen apprend que Morville y était aussi, il va à sa rencontre dans la cité voisine et ils commencent tous deux à s'entraîner à la danse (le breakdance pour Kool Shen et le smurf pour JoeyStarr), puis commence le graffiti (notamment sur la ligne 13 du métro parisien) : ils évoluent alors dans un posse nommé NTM (formé des D.R.C — Da Red Chiffons — avec Rockin' Squat, Chi NO, Mode 2, Sign, Dehy et des T.C.G — The Crime Gang (Sheek, Kaze, Dozer, Reen, Ekinox, Leeds, Majestic, Rital, etc.)). Peu après, le groupe se renforce en s'associant avec les 93 M.C. (Kea, Swen, Lazer, Mam, Mao, Boa, Fame,exeo, Reak, Kast, Acid, Arys, Kar, Rowe, Naze, etc.) de Saint-Denis, ce qui donnera la fusion 93 NTM (dont les personnalités marquantes sont alors Tex, Kay One, Aro, Meo, Solo, Colt, etc.).

En fin de compte, les deux compères se tournent vers une autre discipline du hip-hop, après avoir vu le groupe Assassin, leurs amis du posse 93 NTM faire du rap au Globo pendant les soirées Chez Roger Boîte Funk en 1987-1988. Suprême NTM se serait formé aussi par défi, causé par une discussion entre Jhony Go - auteur avec Destroy Man du premier maxi de rap français sorti par une major : il leur explique en effet un soir dans le métro que "le rap est une branche du hip-hop réservée à une élite dont eux, ces Graffiti Kingz aux mains tachées de peinture, ne feront sans doute jamais partie". Cet affront allume la mèche, le soir même, Les deux comparses se retrouvenent dans la cuisine des parents de Kool Shen et commencent à écrire des conneries. Cela dura toute la nuit, les trois premiers textes parlaient de graffiti. Après avoir été dans top ten en danse et en graffiti, c'était au tour du rap.

 

Suprême NTM - Le monde de demain

NTM apparaît publiquement à partir de 1989, sur Radio Nova dans l'émission de Dee Nasty et Lionel D, le Deenastyle, et dans un concert mêlant plusieurs rappeurs français le 26 mars 1989 à l'Élysée Montmartre, puis dans un concert à Élancourt en 1990 avec le groupe Zebda en première partie. En 1990, leur titre Je rap paraît sur la première compilation de rap français : Rapattitude. Les majors du disque commencent à s'intéresser au phénomène rap. Le premier passage télé du groupe se déroule en 1990 dans l'émission Mon Zénith à moi sur Canal+. Pendant cette émission, la prêtresse du punk Nina Hagen, alors compagne du co-manager du groupe Franck Chevalier, a en effet carte blanche pour inviter un groupe d'artistes. À la suite de ce passage télé, ils sont repérés par Epic, un label de Sony, qui les signe. Dans le tout premier maxi comportant quatre titres du groupe, Le Monde de demain, marque les esprits à plus de 50 000 exemplaires vendus à l'époque, coïncidant avec le climat de tension sociale qui régnait en France cette année-là : entre octobre et novembre, de violents affrontements entre policiers et jeunes des cités dans la banlieue lyonnaise, à Vaulx-en-Velin, et des manifestations de lycéens particulièrement violentes à Paris.

Suprême NTM - Authentik

Un an plus tard, le , sort Authentik, leur premier album. Les morceaux les plus connus incluent Le Monde de demain, L'Argent pourrit les gens, C'est clair, Authentik, Freestyle auquel participe Rockin' Squat (Assassin), entre autres. L'album s'écoule à 90 000 exemplaires en quelques mois. Après une tournée en France, NTM remplit le Zénith de Paris le ; c'est dans un froid glacial qu'attendent des centaines de jeunes des cités de la Seine-Saint-Denis et d'autres fans venu de tout Paris pour découvrir NTM sur scène pour un concert considéré légendaire : NTM donne tout sur scène, le public est complètement déchaîné, les 6 200 personnes qui assistent au concert savent qu'ils vivent un moment historique pour le groupe. Il s'agit de la première fois qu'un groupe de rap remplit une si grande salle grâce à sa notoriété.

Suprême NTM - 1993... J'appuie sur la gâchette

Le deuxième album de NTM, 1993... J'appuie sur la gâchette, est publié le 15 mars 1993. Il est composé principalement par DJ S. Le morceau Police entraînera une enquête, classée sans suite. En mars toujours sort le simple J'appuie sur la gâchette, qui raconte un suicide. L'album est une déception commerciale par rapport au précédent opus et ne donne lieu qu'à une mini-tournée de seulement 3 dates en France, plus une date le 7 mai 1994 au Palais des sports de Paris. 1993... J'appuie sur la gâchette est certifié disque d'or quatre ans après sa sortie (en 1997).

 

NTM participe à l'émission RapLine une première fois puis à l'occasion d'un numéro spécial le 16 juillet 1993. Cette 154e émission comporte une critique de Kool Shen sur le rap de MC Solaar.

Suprême NTM (JoeyStarr & KoolShen)- J'appuie sur la gâchette

 

Suprême NTM - Paris sous les bombes

Le , le groupe sort son troisième album, Paris sous les bombes, qui marque sa séparation avec le disc jockey et producteur historique du groupe, DJ S. Les morceaux sont composés principalement par DJ Clyde (ex-membre Assassin), LG. Exp., Lucien, Solo (ex membre d'Assassin) et à la programmation additionnelle DJ Max. Trois clips (Tout n'est pas si facile, Qu'est-ce qu'on attend et surtout La Fièvre (qui a eu le plus de succès) sont réalisés par Seb Janiak et regroupés dans un court métrage, Paris sous les bombes. L'album, qui joue sur l'ambiguïté du mot « bombes » désignant en réalité les bombes aérosols des graffiteurs, se vend à 500 000 exemplaires. Le , NTM se retrouve au Zénith de Paris pour la deuxième fois de son histoire. Devant le succès de sa tournée, NTM la prolonge même avec trois concerts au Bataclan de Paris le 18, 19 et 20 novembre 1995 (première partie réalisée par Afro Jazz).

Suprême NTM - NTM

Le , sort l'album de la consécration, intitulé Suprême NTM, 40 000 albums sont vendus le jour de la sortie ce qui constitue encore aujourd'hui un record pour un disque de rap. Suprême NTM, d'où sont issus les morceaux Ma Benz, That's My People, Laisse pas traîner ton fils, Seine-Saint-Denis Style.

Ces tubes conduisent NTM à effectuer une tournée dans toute la France (Avec Busta Flex et Zoxea des Sages poètes de la rue en première partie) dont le Zénith de Paris le , qui bénéficie d'une deuxième date en raison de l'affluence importante. La série de concert, s'achève le par l'ultime concert à Genève, qui sera le dernier de la carrière de NTM avant de se reformer dix ans plus tard. C'est aussi cette année-là que seront créés les deux labels Boss Of Scandalz Strategyz (BOSS) pour JoeyStarr, et IV My People pour Kool Shen.

Suprême NTM - That's My People

Suprême NTM - Seine Saint-Denis Style

Suprême NTM - Live

Le , sortent leur premier album live, NTM Live... du Monde de demain à Pose ton gun, et le DVD du concert au Zénith de Paris du . La même année, paraît un documentaire sur le groupe, Authentiques, réalisé par Alain Chabat et Sear (rédacteur en chef du magazine Get Busy). Les rumeurs de séparation sont de plus en plus importantes, mais JoeyStarr et Kool Shen n'excluent pas, à l'époque, la réalisation d'un cinquième album. En 2001, les deux labels B.O.S.S. et IV My People sortent l'album Le Clash, compilation, faisant suite à une série de maxis, contenant les morceaux du groupe remixés par chaque label. Peu après, toute éventualité de reformation est exclue.

Bien qu'en apparence les deux membres du groupe paraissaient proches, il n'en demeurait pas moins qu'hors scène ou caméra, Kool Shen et JoeyStarr menaient leurs vies séparément. Par exemple, les deux chanteurs écrivaient leurs textes séparément, se mettant préalablement d'accord sur le thème d'une chanson. Ce mode d'écriture et de fonctionnement a surpris de nombreux fans, à cause de l'apparente proximité et complicité qui se dégageait de ce duo. Depuis 2001, JoeyStarr et Kool Shen poursuivent des carrières solo. Kool Shen sort l'album Dernier Round en 2004 avant de se retirer provisoirement du rap (en tant qu'interprète). Actuellement, Kool Shen s'occupe de produire et de dénicher des artistes « nouvelle génération » via sa structure IV My People. Il est cependant revenu sur sa décision de sortie du rap et son nouvel opus est paru en 2009. Il n'abandonne cependant pas son label, IV My People. JoeyStarr, lui, continue de manier le micro. Son premier album en solo, Gare au Jaguarr, est sorti le . Auparavant, il a sorti début 2006 sa biographie, Mauvaise Réputation, coécrite avec Philippe Manœuvre et un album compilation réunissant une sélection de ses titres préférés, My Playlist, chez Wagram Music. En 2007, JoeyStarr s'offre deux concerts à l'Olympia de Paris le 17 et . Les deux chanteurs sont également à l'origine de deux marques de streetwear : 2 High pour Kool Shen et Com8 ou, plus récemment, Wild West Indies pour JoeyStarr. Malgré leur séparation, le groupe NTM doit encore honorer un album dans le contrat les liant à leur maison de disques. C'est pourquoi un best of est sorti le .

En 2009, soit 10 ans après la tournée su dernier album est publié le livre photos On est encore là !

Suprême NTM feat. Iron Sy - Clasher mon Crew... (t'es fou !)

Autrement, le livre Suprême NTM est publié sous la plume d'Olivier Cachin qui retranscrit de nombreuses heures d'anecdotes sur les origines du groupe jusqu'à maintenant.

Le livre de photo That's my people (Gaëlle Ghesquière) est publié et une expositions sur le groupe est ouverte gratuitement aux Halles.

Fin 2019, c'est la der des der ; le suprême NTM qui avait fait tant de mal sur scène à un certain Wu Tang Clan au parc des Princes, fait sa dernière tournée nationale.

NTM - L'ultime tournée - la der des der

 

En 2020, C'est la der des der ; le suprême NTM qui avait fait tant de mal sur scène à un certain Wu Tang Clan au parc des Princes, fait sa dernière tournée nationale.

Oeuvre d'Art - Sofiane et Kool Shen (Suprême NTM), Busta Flex, Zoxea et Sniper (Tunisiano et Aketo), Tuco Gadamn, SemghoumiJoeyStarr et

Mi 2020, le groupe revient séparément sur le concept Oeuvre d'art ; on retrouve sur le projet Zoxea avec Sniper (Tunisiano et Aketo), Busta Flex, Sofiane, Tuco Gadamn et Semghoumi Linda.

Un film intitulé Suprême (réalisé par Audrey Estrougo) et interprété par Sandor Funtek et Théo Christine devrait sortir en 2021, ainsi qu'une série (6 x 52 minutes), Le Monde de demain produite par ARTE et réalisée par Katell Quillévéré et Hélier Cisterne.

Voir les commentaires

Repost0