Joey Starr

par Johney Perkins  -  18 Mai 2018, 17:39  -  #JoeyStarr, #Didier Morville, #Joey Starr, #Suprême NTM, #BOSS, #Mauvaise réputation, #Gare au jaguarr, #My playlist by JoeyStarr, #L'antology mixtape, #Armageddon, #Egomaniac, #Caribbean dandee, #Double R, #La grosse caisse, #Joey Reusta

De son vrai nom Didier Morville, JoeyStarr, parfois orthographié Joey Starr est né le 27 octobre 1967 à Saint-Denis (Seine-saint-Denis), de parents martiniquais. Didier grandi dans la Cité Allende de Saint-Denis. Frappé et harcelé par un père marqué par son passé, il est retiré à sa mère dès l'âge de cinq ans. Il ne reverra celle-ci que dix-huit ans plus tard. À douze ans, malgré ses talents pour la rédaction, il décroche scolairement pour redoubler sa sixième et sa cinquième, et entre au pensionnat privé de Meudon, puis de Joinville, pour une longue durée. Son premier contact avec la drogue se passe avec de la colle à rustine, puis avec son premier joint, en 1980. Il écoute alors de la musique funk, jazz-rock, mais aussi new wave, comme Kraftwerk dont il achète l'album et danse dans la cité, faute de pouvoir entrer en boîte de nuit. En 1983, à l'âge de seize ans, Didier fait, par l'intermédiaire de son meilleur copain du moment, la rencontre de Bruno Lopes, un jeune qui habite la résidence à côté de la cité, et qui prendra par la suite le nom de Kool Shen. En juillet 1983, avec son nouvel ami et d'autres, il voit évoluer, sur le parvis du Trocadéro, des break danceurs américains, qui lui offrent sa première vocation : danseur de hip-hop ou smurfeur. Bruno dénichera finalement un grand bout de linoleum pour breaker avec Joey et faire des prestations publiques. Plus tard, Morville devient graffeur et impose partout dans Paris sa marque : « NTM ». Avant de se consacrer au rap, les deux compères font une rencontre décisive avec Jhonygo, le premier producteur d'un disque maxi-tour français de rap, leur confiant n'accepter que l'« élite » du rap. Dès lors, Morville écrit avec Bruno, ses premiers textes, pour aboutir à des premiers concerts dans des MJC, où leurs premiers fans faisaient partie de leur entourage du quartier.Il est victime de maltraitance sur mineur par un père violent, autoritaire et incapable d'affection qui l'expulsera du domicile familial à sa majorité, en 1985.De 1985 à presque 1987, durant un an et demi, il est alors sans domicile fixe et, à dix-neuf ans, ayant quitté son père définitivement, il passe le plus clair de son temps dans les couloirs du métro ou dans les catacombes. Il évoque alors la violence et la découverte des drogues dures qui l'ont marqué pendant cette période.

En 1988, après plusieurs essais de noms successifs dont « 93 NTM », le groupe NTM, plus tard renommé Suprême NTM, est créé avec Kool Shen. Lors de la sortie du premier album en 1991, Joey ne pourra pas encaisser son premier chèque, faute de banque et d'adresse fixe. Après la parution de quatre albums, de nombreux singles, d'albums live et de remixes, plus de 500 concerts et une reconnaissance du public, le groupe se sépare en 1998. Morville vit cette séparation comme une véritable déchirure, selon ses termes pire qu'une séparation de couple. Dix ans plus tard, le 13 mars 2008, il décide d'un commun accord avec Lopes, de reformer pour une série de concerts à Bercy et une tournée nationale.

En parallèle à sa carrière musicale, Morville se consacre à son label créé en 1998 : B.O.S.S., acronyme de Boss Of Scandalz Strategyz, avec DJ Spank, DJ Naughty J, DJ James et Terror Seb (un surnom donné à son manager : Sébastien Farran). Son partenaire de groupe, Bruno Lopes, fonde son propre label, IV My People, qu'il vendra en 2008. Dès lors, les deux rappeurs ne se parlent plus. Une poignée de main serrée sans un mot scellera la fin de l'amitié, lors de l'enterrement de Lady V, l'ancienne compagne de Kool Shen. Avec cette boîte de production, il sort dans les années 1999, 2000 et 2004, des EP et trois compilations, qui regroupent une quinzaine de rappeurs au sein de son label, comme Lord Kossity et Sniper, qui quitteront assez rapidement le groupe pour voler de leurs propres ailes. Un disque DVD sort également : Who's The B.O.S.S., qui suit en vidéo les pérégrinations du collectif en tournée et en studio.

Morville, avec le concours de DJ Spank, produit par ailleurs, en 2006, d'autres artistes comme l'album d'Iron Sy (Irony), ainsi que le single de Nathy (Jump Up), et un album de D.Dy. Finalement, en 2007 le label se restreint après le départ de Naja et de la Vip-R. DJ Spank le quitte alors à son tour pour animer, en direct de New York, l'émission Radio FBI Show, qui passe sur la radio Skyrock. Pour entériner la fin du label, le groupe allemand Hugo Boss fait interdire l'utilisation de la marque.

Durant cinq saisons, de 1998 à 2004, Joey et ses disc-jockeys du label B.O.S.S. ont leur propre émission de radio sur Skyrock (Sky.B.O.S.S.), à l'antenne deux fois par semaine les trois premières années (le jeudi à minuit et le samedi à vingt heures), puis une fois par semaine la dernière année. Chaque émission commençait par la phrase choc « Jeudi, jour de sodomie » ou « Samedi, mets ta femme à l'abri ». Dès la première émission, les responsables de Skyrock sont emballés et offrent l'antenne libre jusqu'à six heures du matin. L'émission offrira à cette radio ses plus belles audiences depuis sa création. Sky.B.O.S.S. permettait d'entendre des titres venus tout droit des États-Unis et de la Jamaïque, mais également de découvrir de jeunes rappeurs français non médiatisés qui venaient présenter leurs albums et montrer l'étendue de leur talent, en posant des freestyles de qualité : Joey recevait de nombreuses mixtapes qu'il triait sur le volet. Condition voulue par Joey, l'antenne était tenue plusieurs heures par nuit depuis la cave de sa maison de banlieue, un pavillon de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). De nombreux rappeurs venus de toute la France s'invitaient chez lui, voire débordaient dans la rue d'à côté quand il n'y avait plus de place, témoignant du succès de l'émission

En mai 2005, JoeyStarr fonde, avec Leïla Dixmier, le collectif Devoirs de mémoires. Leïla Dixmier préside l'association, et devient sa compagne. Ils auront deux enfants avant leur séparation, à la suite de violences conjugales. Avec le collectif, Joey participe, aux côtés de Jamel Debbouze et Jean-Pierre Bacri, à une campagne visant à inciter les jeunes des cités à s'inscrire sur les listes électorales, durant la journée du . Il précise lors, d'une émission sur BeTV, qu'il y allait pour inciter les jeunes à voter. Toutefois, ses multiples démêlés avec la justice tendent à le discréditer sur le terrain politique. Il lui est aussi souvent reproché de parler de la jeunesse alors qu'il est âgé maintenant de quarante ans.

En 2006, Joey réunit sur une compilation, My Playlist: By JoeyStarr, publiée chez Wagram Music, dix-huit titres parmi ses préférés : des Beastie Boys au funk, de KRS-One à la soul en passant par IAM. Il coécrit par ailleurs, avec Philippe Manœuvre une biographie, publiée en mai 2006 : Mauvaise réputation. Pour lui, l'écrivain Antonin Artaud était un génie caustique, illuminé, inventif, dont il admire les écrits de Van Gogh, le suicidé de la société, au point de se réapproprier une édition originale. Le , JoeyStarr sort son premier album solo intitulé Gare au Jaguarr au label Jive, et pour la promotion joue avec David Gitlis et John Gitlis, du groupe Enhancer, qui ont participé au titre J'arrive sous leur entité de compositeur Le son des Anges. En plus de titres originaux, il y reprend Gare au gorille de Georges Brassens, ainsi que la chanson Le Métèque de Georges Moustaki. Le premier single s'intitule Pose ton gun II, dont le clip montre une partie de Chat perché avec la police. Le deuxième single s'intitule Métèque, qui reprend une partie du refrain de la chanson Le métèque de Georges Moustaki, le clip met en scène JoeyStarr qui adopte un jeu de scène « de style Jacques Brel ». La chanson Sarkozy, où le rappeur s'adresse au futur président de la République Nicolas Sarkozy, avec le leitmotiv : « Tiens ta femme et tu tiendras la France », ne figure pas sur l'album mais circule librement sur le net. JoeyStarr fait alors une tournée en France, pour finir les 17 et 18 février 2007 à l'Olympia de Paris. Le Jaguarr s'accompagne d'artistes pour quelques duos sur son disque, comme Dadoo (qui produit aussi plus de la moitié de l'album), Fat Cap et Nathy. Finalement, à cause de sa reprise de Gare au gorille, il est accusé de plagiat par la détentrice des droits du titre. Son album est alors retiré des ventes deux semaines après sa sortie ; une nouvelle édition est donc élaborée et mise sur le marché. Depuis 2006, il abandonne également son bridge de dents en or, ce qui adoucit son image et sa perception de la part du grand public. Le , Starr participe à la sixième saison de Star Academy, et chante le titre Métèque avec Marina, et Laisse pas trainer ton fils avec Dominique.

Le , JoeyStarr annonce, avec Bruno Lopes, la reformation du groupe Suprême NTM pour une série de concerts à Bercy. Devant le succès des premières réservations — les 75 000 places des cinq soirées à Bercy du 18 au 22 septembre 2008, se sont vendues en quelques heures, les trois premières dates affichent complet — une tournée nationale est montée avec des concerts en Belgique et Suisse.

Le , simple « tour de chauffe » avant Bercy, un concert privé est organisé à l'Olympia. Finalement, la tournée nationale est un succès et remporte même une nomination aux Victoires de la musique 2009, dans la catégorie « meilleur spectacle musical ». À cette occasion, Morville s'entoure de l'ex-champion de kick boxing Fabrice Allouche, préparateur physique talentueux, pour l’entraîner physiquement pour son retour sur scène avec NTM.

Dès 2008, Morville est choisi au casting de la série télévisée Mafiosa, puis apparaît dans de petits rôles de divers films incluant Passe-passe, La Personne aux deux personnes ; puis en 2009 dans Le Bal des actrices, qui lui vaut sa première nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle.

En 2010, il est à l'affiche de L'Immortel de Richard Berry, puis enchaîne avec succès dans Polisse, qui lui apporte à nouveau une nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle en 2012. En parallèle, il sort un 2e album solo en octobre 2011, intitulé Egomaniac, où il collabore notamment avec Nicoletta. Le , Joey Starr reçoit le prix Patrick-Dewaere pour sa prestation dans le film Polisse.

En 2015, il intègre avec Mia Frye le jury de l'émission Talent Street sur France Ô et forme le duo Caribbean Dandee avec Nathy : ils sortent leur album Joeystarr et Nathy présentent Caribbean Dandee chez naïve. Cette même année, entouré du conseiller en image Benjamin Lemaire et d'une publicitaire, il intègre aussi le jury de l’émission de La Nouvelle star et tourne au côté de Julie Gayet dans la série Dix pour cent. Dans cette même émission, Didier Morville a été impliqué (avec les autres membres du jury de la Nouvelle star) dans des moqueries à la limite du racisme envers un candidat asiatique. En mai 2017, une réunion avec Kool Shen est annoncée pour les trente ans de Suprême NTM pour 2018. Le duo JoeyStarr et Kool Shen remontent sur scène mi 2018, à Bercy (salle devenue AccorHotels Arena). C'est Fianso (Sofiane) qui en fera la première partie et les invités sont Le rat Luciano (Fonky Family), Oxmo Puccino, Busta Flex et Zoxea des Sages poètes de la rue, Raggasonic, Lord Kossity,...

2019/2020, il remonte sur scène avec son acolyte Kool Shen pour la dernière tournée de NTM.

JoeyStarr - Métèque

JoeyStarr - Pose ton Gun II

JoeyStarr - Jour de sortie

JoeyStarr feat Nicoletta - Mamy...

JoeyStarr - Gaz-L

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

SPECIMEN 14/09/2020 16:06

Légendaire

Johney Perkins 14/09/2020 21:32

Le double R - le jaguarr