Les rieurs

par Johney Perkins  -  12 Mai 2018, 11:44

Les Rieurs est un groupe de hip-hop français, originaire de Boulogne-Billancourt, composé de Kasspapazo (Kassim Hadji), Style, Dhimé et DJ Pone (Thomas Parent).

Bercé depuis 1989 par Lionel D, Dee Nasty, Cut Killer, Les Little MC,... Kassim baigne donc dans un milieu propice dès sa plus tendre enfance et commence a . En observant ses voisins du pont de Sèvres, les Sages Poètes de la Rue, il rêve lui aussi d'entrer dans le cercle fermé des MC's. Il fait ses premières armes à 15 ans, soutenu par Kohndo au sein du Coup d'État Phonique sous le nom de Kompt Spiro. Originaires de la même cité que Kassim, Dhimé et Style fondent les Rieurs en 1994, Pone les rejoindra un peu plus tard. Kompt Spiro change de blaze poour K.O.M (King O Mic). Le groupe fait ses premières apparitions discographiques en 1996 sur la compilation Hip Hop Soul Party 3 de Cut Killer avec le titre À fond dans le style en featuring avec IAM, K-mel (Alliance Ethnik) et J-Mi Sissoko.

En 1998, Ils signent sur le label Kif Records de Faster Jay et sortent leur premier maxi, L'espoir prend forme (avec Singuila, Al et Adil) ; cette même année, Dhimé les quitte, mais cela ne les empêchera pas de continuer à suivre leur route. Le groupe apparait sur de nolbreux projets dont Skunk anthology, B.O.S.S, 92100% Hip Hop, What?s the flavor, Quality street. K.O.M (King O Mic) reprend son nom en le raccourcissant pour se nommer simplement Kass, et plus tard le change en Kasspapazo en clin d'œil à sa première fille Zoé (Kass papa de Zoé). En 2000 sort leur deuxième Maxi, Faudrait leur dire, featuring Singuila, Al et Adil, titre qui fut très apprécier et édité sur plusieurs compilations. L'aventure ne s'arrêtera donc pas là, la suite logique : la sortie d'un album, Kass et Style savent très bien qu'il n'y que le travail qui paie, ils se mettent donc dans leur coin pour élaborer minutieusement un produit fini et de qualité.

Après écriture, ils entrent enfin en studio. Désormais, album en main, le groupe démarche les maisons de disques mais en vain. Peu importe, ils décident de sortir l'album en indépendant, c'est finalement Wea, qui, à la dernière minute leurs propose une licence via le label de Faster Jay pour un premier album éponyme produit par Guts, DJ Poska (Funky Maestro), Dj Logilo et bien évidemment Faster Jay, sur lequel apparaissent des invités comme Leeroy et Sly the Mic Buddah (Saïan Supa Crew), Big Red (Raggasonic) et A.speak (Mafia Trece).

L'album est publié le 2 octobre 2001, et contient 15 titres pour la version en Vinyle, et 16 titres pour la version CD, avec des titres cachés. Une fois de plus (un de ces titres cachés), a la particularité d'être conceptualisé à base de punchline bien connu du hip hop français, Les Rieurs ont écrit leurs textes en y intégrant des parties vocales de leur MC's préférés.

S’enchaîneront alors des concerts et les premières partis d'Alliance Ethnik, de nombreux passages radios (Nova, Générations, leur Planète Rap sur Skyrock...) dans toute la France, des interviews et de bonnes critiques de la presse spécialisée. En 2003, Les Rieurs sortent le street album Juste 1 démo.

En 2004, Kass quitte la région parisienne, faisant un break avec la musique qu'il ne ressent plus à ce moment-là, devenu père, il part s'installer dans le sud de la France pour se consacrer à sa vie de famille et ses trois enfants. Mais l'addiction à la musique ne tarde pas à reprendre le dessus, tant son besoin d'extérioriser est nécessaire à son équilibre. En 2007, Kass est appelé pour poser un titre sur une compilation, il cherche alors un studio où enregistrer, un de ses amis lui donne un contact près de chez lui, c'est la rencontre avec Bastos, un beatmaker ayant son home studio, le feeling passe, et ensemble ils travailleront sur des prods en vue d'un album solo, mais le projet n'aboutira pas. Néanmoins, de cette combinaison deux titres fort en ressortent, History K retraçant son parcours musical et Ma conscience et Moi racontant l'histoire d'un homme partagé entre le bien et le mal, qui sera d'ailleurs clipper et réalisé par Nicolas Capus, le morceau tourne alors sur quelques chaines de télévisions (Trace TV, MCM, Zik TV...) marquant ainsi ses débuts en solo.

2011, Il se consacre à l'écriture de nouveaux textes puisé dans les effets du déracinement, la chimie d’une construction dans les quartiers conjuguée avec la coupure de ses bases aboutit vers un rap plus conscient. De mixtapes en showcase, il rencontre Lëkar qui lui produit le EP "À Cœur Ouvert" qu'il défendra sur scène, un clip du même nom sera tiré de ce EP. En 2013, il retourne en studio et se consacre à l'écriture de son premier album solo, qu'il veut musical et aux influences Soul. Le premier titre Song 'Bout Hope en featuring avec Likes Berry a été poster sur youtube en version acoustique (Guitare Voix) en milieu d'année. Il s'entoure d'un nouveau beatmaker connu quelques années auparavant par le biais d'un ami commun, Madines le Polak.

2015, sortie prévu de son premier album solo GhettoSoulMusic, produit par Khilal Defari.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :