The Source

Publié le 30 Janvier 2021

Initialement, The Source est un média américain créé en 1988 dans un dortoir universitaire à Boston par deux amis blancs (David Mays et Jon Shecter) qui souhaite promouvoir la jeune culture hip hop dont ils sont friands. 

The Source (newsletters) - le rap c'était mieux avant

Le support du premier numéro était une lettre d'information (newsletter), à l'image de la Zulu letter. Ed Young rejoint l'aventure.

L'idée du magazine mensuel en couleur vient lorsque les amis décrochent une interview du rappeur LL Cool J. La ligne directrice sera la musique hip-hop, la culture et politique.

Le magazine déménage à New-York, en 1990. Au fil des années, diverses rubriques se développent et sont fortement suivies la fameuse "Unsigned Hype" qui présente les rappeurs talentueux non signés en major et "Record Report" qui note les nouvelles sorties d'albums sur 5 (mics) ; pour cette dernière, les critères sont les suivants : 1 micro (totalement wack), 2 micros (a besoin d'aide), 3 micros (bon, vaut le détour), 4 micros (satisfaction définitive) et 5 micros (classique du hip-hop) - avec le nombre grandissant de sorties d'albums, des demi-points ont été rajoutés pour mieux distinguer la qualité.

 

Le magazine édite en moyenne dix numéro par an et compte au meilleur de sa forme, environ 8 millions d'exemplaires (2006).

The source (magazine) - Ice Cube - le rap c'était mieux avant
The Source (US magazine) - The magazine of hip-hop music, culture & politics - le rap c'était mieux avant

 

5 mics (The source) - le rap c'était mieux avant

Seulement 15 albums peuvent se targuer d'avoir obtenu les 5 mics lors de leur sortie :

- People's Instinctive Travels and the Paths of Rhythm - A Tribe Called Quest
- Let the Rhythm Hit 'Em - Eric B. & Rakim
- AmeriKKKa's Most Wanted - Ice Cube
- One for All - Brand Nubian
- De La Soul Is Dead - De La Soul
- The Low End Theory - A Tribe Called Quest
- Illmatic - Nas
- Life After Death - The Notorious B.I.G.
- Aquemini - Outkast
- The Blueprint -Jay-Z
- Stillmatic - Nas
- The Fix - Scarface
- The Naked Truth (en) - Lil' Kim
- Trill O.G - Bun B
- My Beautiful Dark Twisted Fantasy - Kanye West

 

Nota : mention spéciale à Nas qui a obtenu deux fois la meilleure note avec Illmatic et Stillmatic.

Unsigned hype (The Source) - le rap c'était mieux avant

Cette chronique apparait dans le numéro de mai 1990 ; pour se faire repérer, les artistes devaient envoyer une démo (format K7) accompagnée d'une photo. Parmi les plus célèbres apparitions, on peut citer :

- DMX (janvier 1991) 
- Common (octobre 1991) 
- Notorious BIG (mars 1992) 
- Capone & Noriega (octobre 1995) 
- David Banner & Kamikaze (juin 1996) 
- Eminem (mars 1998) 

The Source hip-hop music awards (second annuel) - le rap c'était mieux avant

A partir de 1994, la cérémonie annuelle The Source Hip-hop Music Awards Show est retransmise à la télévision. Ses premières éditions furent marquées par l'interruption de Tupac lors de la prestation d'A Tribe Called Quest ; l'année suivante par la pique de Suge Knight envers Puff Daddy ("Si vous ne voulez pas que votre manager soit sur vos albums ou dans vos clips, venez chez Death Row"). Les célébrations ne reprirent qu'en 1999, avant de connaitre des violences, l'année suivante ; résultat, hospitalisation de Dj Quick. Depuis, les cérémonies se sont déroulées sans le moindre souci.

La version française du magazine débute en 2003, avec Djazir ABELLA (directeur de publication), David DANCRE (rédacteur en chef), Edouard OROZCO (chef de rubrique) et Leila SY (direction artistique).

 

Bien que la France soit le second marché du hip-hop, les américains souhaitaient d'abord faire une version espagnole. Lors de leur voyage en France, ils ont été impressionnés, notamment par le professionnalisme (interviews, photos...) de l'équipe du magazine Track list

Booba (The Source FR) - le rap c'était mieux avant
La Caution (The Source FR) - le rap c'était mieux avant

 

Les rubriques restent les mêmes que le magazine américain avec des articles originaux traitant de l'actualité hexagonale et des articles de la version US traduits.

 

Le groupe La Caution fut le seul a obtenir la fameuse note de 5 micros pour leur double album, Peines de maures / Arc-en-ciel pour daltoniens.

La version française eu aussi le droit à l'article "Unsigned hype" à la sauce française ; on peut citer entres autres, Nasme et Sidi. O.

Unsigned hyper (The Source) - Nasme - le rap c'était mieux avant
Sidi. O - Unsigned hyper (The Source) - le rap c'était mieux avant

 

Fin 2005, les relations entre la France et les Etats-Unis se dégradent (surtout avec Benzino, depuis le départ de David Mays) ; Benzino souhaitait promouvoir des artistes français peu connus sans réellement connaitre le marché français et sortir (sur le même modèle américain), des compilations The Source (version FR) sans se soucier de la SACEM. Pour ne rien arranger aux choses, les ventes sont sur le déclin et BET décide l'arrêt de la diffusion du The Source Hip-hop Music Awards.

 

Après The Source, David DANCRE continue sont travail au sein de Track List... puis nouvelle aventure avec Loupe (le magazine des cultures, loisirs et sociétés).

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Excellent Article !
Répondre
J
Merci poto