Stomy Bugsy

par Johney Perkins  -  25 Avril 2018, 06:48  -  #Stomy Bugsy, #95, #Sarcelles, #Stomy Bugzy, #Gilles Duarte,, #Le Calibre Qu'Il Te Faut, #Ministère AMER, #Quelques Balles De Plus Pour... Le Calibre Qu'Il Te Faut, #Trop Jeune Pour Mourir, #4eme Round, #Rimes Pässionnelles, #Royalties, #Columbia, #Musicast, #Svj, #Ho Lé Lé Lé (Cabo Verde), #Secteur Ä, #Le Prince Des Lascars, #Histoire de Seuf, #Mon Papa A Moi..., #Mes Forces Décuplent Quand On M'Inculpe, #Le Playboy De Sarcelles, #La Vie C'est Comme Ça Donc J'prie Dieu, #J'prie Dieu, #Gangster D'amour, #Vous Les Femmes, #Black Pimp Fada (Give Me Your Love), #Oye Sapapaya, #Motivation, #Aucun Dieu Ne Pourra Me Pardonner, #Ärsenik* & Stomy Bugsy Featuring Jane Fostin - Tous Au Paradis (B.O. Du Film ''Trafic D'Influence''), #On S'en Sortira, #Prise D'otages, #Viens Avec Moi, #Stomy Bugsy Feat. Kelly Rowland - Une Femme En Prison, #Mon papa à moi est un gangster, #Leve Toi Et Marque, #Tele Image Kids

De son vrai nom Gilles Duarte, Stomy Bugsy est né le 21 mai 1972 à Paris de parents capverdiens. Il grandit à Sarcelles (Val-d'Oise) avec ses cinq frères et sœurs (actuellement, sa soeur Pauline Duarte est chef de projet chez Def Jam France). Son oncle est champion de boxe thaï Aurélien Duarte, le petit Gilles pratique très tôt la boxe. C'est ami d'enfance sont Passi et Hamed (Daye) ; il compte également parmi ses copains l'animateur Cyril Hanouna et le producteur de cinéma et de musique Rachid Kallouche dit Jean-Rachid. Dans les années 1980, il commence le hiphop par la danse (il participe à l'émission HIPHOP de Sidney) avant de s'orienter vers le graffiti. Son nom d'artiste, tout d'abord Stomy B. (Stomy Bugzy) - Bugsy vient du parrain de la mafia américaine Bugsy Siegel et Stomy du premier label de rap américain à succès, Tommy Boy Records, désormais Tommy Boy Entertainment.

Gilles Duarte a fait quelques apparitions avec Styler (Passi), Moda et Kenzy dans l'émission Deenastyle (animée par Dee Nasty et Lionel D le vendredi de 20h00 à 22h00 de fin 1988 à fin 1989) mais débute sérieusement dans le rap au début des années 1990 et change son blaze de Bugzy à Bugsy. Il fait partie des membres fondateurs du Ministère A.M.E.R. avec Passi, Hamed Daye. Le groupe se popularise grâce à son album 95200. Les titres Sacrifices de poulets et Brigitte, femme de flic, leur vaudront une condamnation pour provocation et incitation à la violence. Le politicien Charles Pasqua voulait à l'époque interdire la publication de leur album Pourquoi Tant de Haine.

En 1996, Stomy Bugsy se lance dans une carrière en solo, inspiré par le rap West Coast de Californie, et publie son premier album, Le Calibre qu'il te faut, qui atteint la 9e place des classements musicaux français, et est certifié double disque d'or. Il connaît un succès important avec le single Mon papa à moi est un gangster. En 1998, sa collaboration avec le Secteur Ä, collectif de rappeurs et de chanteurs de ragga pour la plupart amis d'enfance et originaires du Val-d'Oise, réunissant aussi Passi, Doc Gynéco, Hamed Daye, MC Janik et les groupes Neg' Marrons et Ärsenik, atteint ses sommets lorsqu'ils se produisent en concert les 22 et 23 mai à l'Olympia pour célébrer l'abolition de l'esclavage. Il sort la même année, Quelques Balles De Plus Pour... Le Calibre Qu'il Te Faut.

Après ces premiers succès, il sort 3 albums : 2000 : Trop jeune pour mourir - 2003 : 4è round - 2007 : Rimes Passionnelles. Il monte le groupe   MC-Mal Criado avec JP, Jacky Brown (Neg Marrons) et Izo.

Stomy Bugsy fait quelques passages par le cinéma, notamment dans Ma 6-T Va Crack-Er en 1997, 3 zéros en 2001, Le Boulet en 2002, Gomez et Tavarès (en 2003), Nèg maron en 2005, et dans la série télévisée Anna Meyer, assistante de choc en 2006. Après avoir tourné dans Gomez vs Tavarès, la suite de Gomez et Tavarès, il endosse le rôle du journaliste communiste martiniquais des années 1930 André Aliker dans le film Aliker sorti fin 2008 pour lequel il gagne en 2009 le prix du meilleur film de l'année aux trophées de la négritude (anciennement Césaires de la musique). En 2011, dix ans après Les Jolies Choses, Stomy Bugsy joue une nouvelle fois dans Bye bye Blondie, une adaptation d'un livre de Virginie Despentes, avec cette fois cette dernière à la réalisation. En 2014, il confie résider à Hollywood, aux États-Unis.

En 2014, pour les 20 ans du ministère AMER, une tournée est organisée. Son fils Bilal qu'on a vu dans le clip "Mon papa à moi est un gangster" commence à rapper cette même année sous le nom de Sonof. En 2015, le rappeur annonce un nouvel album intitulé Royalties, publié sur Internet en téléchargement payant le 27 avril 2015. Après la sortie de l'album, il publie le clip de sa chanson Les mains en l'air.

En 2017, il remonte sur scène pour la tournée de l'âge d'or du rap français avec entres autres Busta Flex, Ärsenik, Expression Direkt, Ménélik, Passi, X-men, 2 bal 2 neg, Assassin, Les sages poètes de la rue, Pit Bacardi, Neg Marrons...

En 2018 (pour les 20 ans de leur concert à l'Olympia), il remonte sur scène pour la tournée du secteur Ä avec Doc Gyneco, Ministère Amer, Passi, Ärsenik, Neg Marrons, Singuila, Mc Janik et Pit Bacardi .

 

Stomy Bugsy feat Passi - Drôle de vie

Stomy Bugsy feat Assia - Mes forces décuplent quand on m'inculpe

Stomy Bugsy - La vie c'est comme ça

Stomy Bugsy - Mon papa à moi est un gangster

Stomy Bugsy - Gangster d'amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

SPECIMEN 14/09/2020 10:32

Lourd

Johney Perkins 14/09/2020 21:33

Gangster d'amour