Daddy Lord C

par Johney Perkins  -  28 Mai 2018, 21:55

De son vrai nom Clarck Ebara, Daddy Lord C est né le originaire de la ZUP du Mont-Saint-Martin de Nemours, en Seine-et-Marne, où sa famille jouit d'une bonne réputation. Il est également le frère de Jo Dalton, membre du gang des Black Dragons qui se distinguaient par leur combat contre des groupuscules d'extrême-droite dans les années 1980, avant de devenir actif dans les années 1990 et 2000 dans la scène hip-hop locale.

Le maxi Les jaloux/Freaky Flow en 1994, est la première sortie d'Arsenal Records. Une année plus tard, La Cliqua alors composé de Rocca, Daddy, Kohndo, Egosyst, Raphael, Chimiste, Lumumba, Jelahee sort Conçu pour durer sur lequel Daddy Lord C pose notamment un morceau solo Toujours plus haut. « À la base, La Cliqua, c’était un consortium de graffeurs, notamment les collectifs PCP ou VEP, de DJs, d’artistes divers… Mais j’étais le seul rappeur », explique Daddy Lord C. En 1996, le label Arsenal Records publie la compilation Arsenal Records représente le vrai hip-hop sur laquelle Daddy posera le morceau Pas le temps de jouer et apparaitra aussi sur Rap contact. Egosyst quitte ensuite le groupe et devient Aarafat. Rocca sera le premier à se lancer en solo, au cours de l'année 1997 avec l'album Entre deux mondes. Daddy fera deux apparitions, tout comme Raphael et Kohndo, sur En dehors des lois et Rap contact II. Par la suite, Kohndo quitte lui aussi le groupe un an plus tard. Avec Rocca, Daddy Lord C publie la chanson Là d'où l'on vient sous le nom La Squadra, dans la compilation L432.

En 1998, Daddy Lord C délaisse son collectif La Fourche le temps d'enregistrer son premier album solo, Le noble art, qu'il publie au label de son frère Jo Dalton, Dallas Cartel. L'album fait référence à son talent dans la boxe anglaise où il remporte de nombreuses ceintures. Il alterne entre Grigny et Melun, fréquentant le collectif essonnien La Banque de Sons. L'année suivante, en 1999, La Cliqua, à ce moment-là, formée uniquement de Rocca, Daddy et Raphael, sort enfin le premier album (éponyme) de La Cliqua où Daddy y posera un morceau solo Rap champion. C'est la fin de La Cliqua, les différents membres prennent chacun leur chemin respectif : Rocca sortira deux albums solos tandis que Raphaël continuera dans le paysage rapologique moins médiatisé.

Daddy Lord C publie plusieurs maxis en 2005 incluant Sans mes gosses, Laisse seulement et Banlieue avec les participations de Sinik, Freeman, Veust Lyricist (Mic Forcing) et Ol' Kainry. En 2007, il publie le meilleur de La Cliqua qui comprend les classiques du groupe. Afin de refermer la parenthèse qu'ils avaient laissée ouverte, les membres de La Cliqua se réunissent à Villeurbanne en avril 2008 pour un concert, lors du Festival L'Original (Festival international de Hip Hop - Lyon), Raphaël est le seul absent de cette soirée tout comme le 16 janvier 2009 à l'Élysée Montmartre.

Le 28 novembre 2011, il publie un nouvel album solo, Le fruit des sacrifices, le premier depuis Le noble art en 1998. L'album fait participer Rockin Squat (Assassin), Akhenaton (IAM) ou encore Doudou Masta (Timide et Sans Complexe). Un street album est aussi en cours d'enregistrement et devrait précéder la sortie de l'album.

 

Daddy Lord C - Le point d'honneur

Daddy Lord C - Le retour du Dad

Daddy Lord C et Elsa Lunghini - Ne pars pas

Daddy Lord C - Sans mes gosses 2012

Daddy Lord C feat. Taro - Je suis comme thème

Daddy Lord C - Souffrir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

SPECIMEN 25/09/2020 00:03

Très fort Daddy Lord C