East

par Johney Perkins  -  29 Avril 2018, 06:06  -  #East, #Olivier Kponton, #HH, #East & Reef-T. - Le Rap Ca Tape, #New Deal, #Carrere, #I Told Ya, #Yellow Productions, #Eastwoo, #ist, #pote de Cut Killer, #east rappeur, #east cut killer, #hh prodution, #hiphop production, #ck show, #cut killer show, #cutkiller show, #cutkillershow

east tappeur, cut Killer - le rap c'était mieux avant

De son vrai nom Olivier Kponton, East est né en 1969 à Pantin (Seine-Saint-Denis). Son père était togolais, et sa mère française. Il a un petit frère, Nicolas. Il passa onze ans de sa vie au Nigéria, où il apprit l'anglais, avant que sa famille retourna en France. Adolescent, il pratique le graffiti et le basketball.

East publie son premier maxi 45 tours en 1990, intitulé Le rap, ça tape, en featuring avec Reef-T. Il rencontre Cut Killer aux alentours de 1990–1991 ; ils forment ensemble un duo passionné de basketball et de rap. Il fait par la suite les premières parties d'Alliance Ethnik en 1991, et d'IAM pour Le dragon s'éveille Tour en 1993. En 1993, avec Cut Killer, il apparaît en tant que figurant dans le film Métisse. Il participe également avec sa chanson Here We Come sur l'album Deenastyle de Dee Nasty, publié en 1994. Dans un premier temps, East rappe uniquement en anglais, ne rappant que quelque temps après en français. Il appartient à l'époque au groupe TOP (pour « Type Original de Poètes » ou "The Old Paris"), son groupe de graffiti étant le TCS ("The Criminal Syndicat" (bien que le terme "Terrific Criminal Squad" était aussi utilisé) avec entre autres Veas et Eros). En 1995, il fonde le label Double H (pour Hip-Hop). Il commence à animer ensuite la même année le Cut Killer Show sur Radio Nova. Cut Killer parvient plus tard à convaincre East de rapper exclusivement en français. Son dernier titre en anglais sera dans l'EP A finest fusion of black tempo. Peu avant sa mort, East préparait son premier album solo, qui ne sortira finalement jamais et sera inachevé.

East décède le à Paris dans un accident de scooter alors qu'il se rend à Radio Nova pour le Cut Killer Show. Le jour de l'accident, East prend son scooter pour se rendre à Radio Nova. En raison de la pluie, la chaussée est glissante. East n’a laissé derrière lui aucune trace discographique qui mette en valeur l’ampleur de son talent. Partant de ce constat, Cut Killer décide d‘agir, pour faire honneur à l‘œuvre de son ami. Cela explique par ailleurs que certaines collaborations soient virtuelles, son ami Cut Killer ayant placé ses acapellas sur les morceaux en question. Ce dernier produit en son hommage le maxi intitulé Eastwoo, sorti début 1997, rassemblant plusieurs de ses collaborations avec Fabe, IAM, La Cliqua, et Eros (du groupe TOP).

La fin 1997 voit l’apparition d'East sur l'un des plus connus albums du rap français : L’école du micro d’argent d'IAM. Le rappeur est présent de manière virtuelle sur le titre L’Enfer en compagnie d’Akhenaton, Shurik’N et Fabe. Mais bien que sa présence soit ici virtuelle, East avait vraiment été convié à poser son couplet sur l’album d’IAM. Il était attendu à Marseille pour le lundi 5 février 1996, soit 2 jours après sa mort. IAM voulant absolument qu'East soit présent sur leur album, Cut Killer leur a remis un de ses freestyles a cappella qu'il avait fait sur Radio Nova dans les années 90. Tous les ans depuis 1997, Cut Killer ne manque pas de rendre hommage à son ami tragiquement disparu en réalisant un mix spécial des titres de East dans un des Cut Killer Show du mois de Février. En 2000, le Cut Killer Show quitte Radio Nova pour aller s'installer dans les locaux de Skyrock. Cut Killer obtient en même temps une nouvelle émission baptisée Bumrush Show, dans laquelle il ne manque pas de jouer des titres à la mémoire de son ami. La même année, Cut Killer décide de mettre en place une nouvelle branche dans le label Double H, afin de distinguer la production de compilations de celle d'albums. En guise de clin d’œil, il crée alors Eastory Productions, label qui désignera désormais toute compilation sortie chez Double H.

En 2003, East est présent sur la compilation HH classics dans un interlude inédit où il rappe en français et en anglais. En 2005, un morceau inédit datant de 1995 intitulé Straight from the Underground, est ajouté en bonus du DVD Cut Killer Show.

En 2016, pour les 20 ans de sa disparition, 1500 vinyles numérotés de Eastwoo sont publiés contenant les 4 titres originaux avec les instrumentaux ainsi qu'une nouvelle version remixée de son titre Straight from the Underground.

En 2017, lors d'un concert à l'Accorhotels Arena, IAM rend hommage à East lors de l'interprétation live de L'Enfer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
S
East - Straight From The Underground
Répondre
S
La Rapologie<br /> 49,1 k abonnés<br /> Voici L'hommage de Cut Killer Pour Les dix Ans de la disparition de East.<br /> <br /> East, de son vrai nom Olivier Kponton (1969–3 février 1996), est un rappeur français. Actif au début des années 1990, le MC décède lors d'un accident de scooter sur le chemin de Radio Nova. Pendant sa courte carrière, East s'associe avec des groupes comme Alliance Ethnik, IAM et La Cliqua, et des artistes comme Cut Killer et Dee Nasty. Il est considéré par la presse spécialisée comme un talent et l'un des activistes les plus connus du milieu hip-hop à ses débuts en France.<br /> <br /> Cut Killer, de son vrai nom Anouar Hajoui, né le 6 mai 1971 à Meknès au Maroc3, est un DJ français d'origine marocaine. Il anime sa propre émission de radio Cutkiller Show depuis une quinzaine d'années sur Skyrock, et a notamment intégré les DJ Big Dawg Pitbulls de Funkmaster Flex, et les Shadyville DJ’s de 50 Cent.<br /> <br /> Cut Killer est adolescent quand le rap arrive en France, en particulier à travers les radios Radio 7, puis Radio Nova. Il intègre IZB, la première association qui insère le hip-hop et organise des concerts au début 1990. En 1991, il réalise des scratches sur l’album d’Original MC. Il joue ensuite son propre rôle dans une séquence du film La Haine. Il est embauché comme disc jockey pour les live de MC Solaar, comme scratcheur sur l’album solo d’Akhenaton du groupe IAM, et intègre un show radio sur Radio Nova.<br /> <br /> Au milieu des années 1990, Cut Killer a l’idée d’adapter à la France le concept qui a consolidé la notoriété du hip hop new-yorkais, celui des mix-tapes. Il mixe les dernières nouveautés, intercalées avec les freestyles des valeurs montantes du rap français et commercialise ses compilations sur des cassettes qui servent dès lors de références au milieu. Il produit ensuite sur compact disc ce concept de mix agrémenté d’originaux. La série des Hip Hop Soul Party, des doubles CD mixés, démarre en 1996 chez MCA. Dès le deuxième volume apparaissent des inédits, avec Fabe, Busta Flex entre autres, tandis qu’un CD est consacré au hip-hop, le second au RnB contemporain. Le troisième volume se partage entre un CD hip-hop international et un second consacré au hip-hop français. Cut Killer remporte plusieurs disques d’or et de platine en partenariat avec DJ Abdel . Cut Killer a réalisé et produit une vingtaine d’albums mixés qui ont tous rencontré un succès important.
Répondre
S
East & Akhenaton - Freestyle Radio Nova
Répondre
S
East - Du bon côté
Répondre
S
Eastwoo Daddy & Khondo - On se retrouvera
Répondre
S
East feat Iam Les Experts
Répondre
S
Fabe , East - Mots vrais
Répondre
S
Légendaire
Répondre