bmg france

Publié le 2 Juillet 2018

De son vrai nom Melaaz Bennacer, Mèlaaz débute dans le hiphop par la danse. Elle intègre rapidement le posse 501 aux côtés de MC Solaar et du duo Mellowman. Elle participe aux tournées de MC Solaar et commence à écrire, elle détenait un flow mariant le rap, le toast raggamuffin et le r'n'b appuyé d'une plume d'une rare sensibilité. Elle donne la répique à MC Solaar sur le morceau Caroline.

En 1994, elle sort chre BMG le single Non, non, non. L'année suivante, elle sort unique album Melaaz.

En 1997, elle sort le maxi Va où le vent te mène. Puis apparait au côté de Alias LJ sur le morceau Laisse les faire.

 

Mèlaaz - La maladie de la mélodie

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Avril 2018

2 Neg est un groupe de hip-hop français, originaire de Villejuif (Val de Marne). Il est composé de Eben et Niro. A 14 ans, tous les vendredi soir, Dereck Mitrac (Eben) fuguait du domicile pour rejoindre l'émission de radio Nova animé par Lionel D et Dee Nasty ; il y a croisé entres autres MC Solaar, Moda, EJM,... Un jour, il eu l'occasion de rapper en direct et su que c'était dans le hiphop qu'il souhaitait évoluer et décide de quitter le lycée Marcel Deprez. Il se procure des poska et platine et commence à tagger et à mixer. Cyril Mahé (Niro), âgé de 8 ans commence le graffiti avec son grand frère Kiklo et écoutent beaucoup de rap vitriot EJM, Timide et Sans Complexe ou encore Les Little. Mamar (taggeur de leur quartier) leur présente un jour Eben. Malgré la différence d'âge, le courant passe et ils forment le groupe Les Gentleman MCs. Lorsqu'Eben a 18 ans, il reçoit une lettre de l'armée pour le service militaire qu'il devait faire en Allemagne. Il revendue tout son matériel et déserta. Il quitta ses parents et son frère et se réfugia chez un oncle en Guadeloupe. Il monta un groupe aux Antilles qui s’appelait FDP dont Baby Bronx faisait partie. Il anima également une émission à Radio Eclair (située à Basse-Terre) qui s’appelait Rap Eclair . Ensuite, il a bossé avec Dj Kandia à K.Danse Fm (sur Pointe-à-Pitre). A son retour en France, il recroise Niro qui a continué avec le groupe Les Gentleman MCs et décide retravaillé ensemble.

Les deux amis décident de former le groupe Maximum respect avec Soldat Yaya. Ils se retrouvent souvent chez Tikaret pour rapper et ils se retrouvent à poser sur la compilation de Dan et Moda en compagnie des Sages poètes de la rue, Lunatic (Booba et Ali), La Cliqua,...). Le groupe arpente toutes les soirées open mic et les scènes parisiennes et croisent régulièrement Rocca (La Cliqua), Booba, Afrojazz, BB MC (futur 2 Bal), Rootsneg,...

Eben et Niro forme ensuite le groupe 2Neg et continue à faire des scènes et des freestyles. Il organise régulièrement des concerts dans leur ville (Villejuif) avec des têtes d'affiches comme Ministère AMER, Timide et Sans Complexe et Little MC. Suite à un autre concert avec plusieurs rappeurs, les 2 Neg et les 2 Bal échangent sur leurs vies, soucis personnels... et aboutissent à la conclusion de sortir un album commun. Les producteurs des 2 Bal (Kilomaître : Tefa et Masta) et des 2 Neg (White & Spirit : Fabien et Mike Kourtzer) acceptent la proposition. Quelques moins après sort l'album 3x plus efficace qui sera disque d'or avec plus de 100.000 albums vendus. Ils font une grosse tournée à travers la France et le Canada.

L'année suivante, ils se retrouvent sur la bande son (réalisé par Cercle rouge - White & Spirit) du film de Jean François Richet "Ma 6-T va crack-er" avec les titres Le temps des opprimés avec  Mystik ainsi que sur Le prix requis avec Eben (sans Niro) et Yazid. 2Neg est prêt à sortir son album mais leur producteur préfère se concentrer sur l'album de Mystik. Suite à cela, les deux amis se consacrent à la production chacun de leur côté.

En 1999, on retrouve tout de même Eben sur la compilation première classe avec Fabe et Mokodaf sur le titre 24 heures. Eben a animé une émission avec Alibi Montana sur radio Beur. En 2001, Eben rappe et produit la moitié des sons de la compilations Mission suicide (l'autre moitié est produite par Kilomaître : Tefa et Masta). Eben a produit entres autres pour les rappeurs Hamed DayeSniper, Stomy Bugsy, Zoxea, Canibus, Cash Crew,  Tandem, Lino (Ärsenik). Eben  réalise en 2012, le second album de Fdy Fenomen Qui peut tuer la rage d'un assassin ?

Niro apprend les machines avec Masta et commence à faire des productions pour Manu Key et Busta Flex. Il sort en 2000, une mixtape "Niroshima Chef d'orchestre". Les rappeurs sont Sully Sefil, l'Skadrille, Ghetto Diplomats, Busta Flex et 2Neg'. Il sort le second volume de Niroshima (Rockin Squat (Assassin), Royal Squad, Rocca (La Cliqua), Cassidy (X men), Le rat Luciano (FF), Don Silver, Jango Jack,...) et produit des sons pour Sniper, Julie Zenatti, Clara Morgane,... Il commence à perdre la fibre artistique et décide de s'éxiler à New York.

Là bas, il retrouve goût à la musique en produisant les albums d'Assassin, KRS-One ou Ol' Dirty Bastard. Il varie les expérience, en enregistrant notamment du RnB pour MelGroove ou du Ragga pour Lord Kossity.  Il produit à part entière (image et son) la mixtape True Story du rappeur Napoleon da Legend.

En 2016, pour les 20 ans de la sortie de 3x plus efficace, les 2Neg remontent sur scène avec les 2Bal.

 

2 Neg & Mystik - Le Temps Des Opprimés

2Bal 2Neg' - A suivre

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Avril 2018

Sens Unik (logo) le rap c'était mieux avant

 

Sens Unik est un groupe de hip-hop suisse, originaire de Lausanne (Suisse romande). Formé en 1987, il est composé de Carlos Leal, Just One, Sista D, Bio et anciennement de Rade (human beatbox) et Osez.

Après plusieurs années d’activité dans la culture du hip-hop en tant que danseur de break, Carlos Leal (rap) fonde, avec Just One (DJ et production) et Rade (beatbox et rap), Sens Unik, à Lausanne, en 1987. Le trio est rapidement rejoint par Deborah (chant, alias Sista D ou Sophie Guérin), Bio (batterie et percussions), et Osez (danse et rap).

Sens Unik - Le VIème sens (1991) - le rap c'était mieux avant

Sens Unik participe à la naissance du hip-hop français avec un premier single intitulé Nouvelle politik (1990), et leur premier EP Le VIe sens (1991) sortis sur le label Maniak Records. Le groupe publie ensuite un premier album auto-produit, Les Portes du temps, en 1992 sur lequel participe les groupes de rap français Alliance Ethnik et IAM. Ils créent peu après leur propre label, Unik Records, sur lequel ils signeront des artistes comme Fabe, Silent Majority (Nya et Eric Truffaz), et Les Sages Poètes de la Rue.

Sens Unik - Les portes du temps (1992) - le rap c'était mieux avant

 

Sens Unik - A gauche à droite (1993) - le rap c'était mieux avant

En 1993, le groupe sort le maxi A gauche à droite.

Sens Unik - Chronomatik (1994) - le rap c'était mieux avant

En 1994, Sens Unik publie Chromatic, un album-concept dont la pochette est dessinée par l’artiste Lazoo, et qui fait participer MC Solaar et Fabe. Grâce à l'album, le groupe parvient à atteindre une notoriété qu'il juge « quasi-mondiale ». En soutien à l'album, ils tournent en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique. Pendant leur période en Amérique du Nord, ils jouent notamment au Québec, aux Foufounes Électriques avec Dubmatique.

Sens Unik - Tribulations (1996) - le rap c'était mieux avant

En 1996, ils s’installent pour 40 jours à New York afin d'enregistrer l'album Tribulations. Tribulations comprend le single Paquito, dont le clip est tourné par Olivier Megaton, et devient le premier clip de hip-hop francophone à passer dans l'émission Yo! MTV Raps. Ils écrivent aussi un titre pour la bande originale La Haine, musiques inspirées du film, l'un des disques de rap français les mieux vendus.

Sens Unik - Panorama (1997) - le rap c'était mieux avant

De retour en Suisse et en Allemagne, Sens Unik publie l'album Panorama (1997), un best-of qui comprend plusieurs inédits dont deux titres avec le groupe Die Fantastischen 4, qui signera Sens Unik sur leur label Four Music. Ils collaborent même avec ce groupe pour le single Original. L'album Panorama compte plus de 40 000 exemplaires vendus, et se classe 5e des classements suisses.

Sens Unik - Pôle position (1998) - le rap c'était mieux avant

En 1998, Rade et Osez quittent le groupe. Du côté du groupe, Just One construit le studio d’enregistrement Le VIe sens au centre du Flon, quartier artistique de Lausanne. Pour leur sixième album, Pole Position, ils invitent le MC Dynamike, et Shurik'n du groupe IAM. L’album fait succès et le groupe entame une grande tournée. L'année suivante, en 1999, ils publient l'album live Propaganda, qui comprend un DVD de tous leurs clips et d'un concert à Lausanne.

Sens Unik - Propaganda ! (1999) - le rap c'était mieux avant

 

Sens Unik - Abracadabra (2001) - le rap c'était mieux avant

En 2000, Carlos Leal décide de s’installer à Paris pour y commencer une carrière de comédien. Avant, il écrit avec Deborah et Just One, l’album-concept Abracadabra, publié en 2001. Les titres mélangent électro, rap et flamenco et l'album fait participe le groupe suisse Stress, sur le morceau La Haine est sans loi, un morceau contre la mondialisation et en hommage à un jeune tué à Gênes pendant les manifestations.

Sens Unik - Mea culpa (2004) - le rap c'était mieux avant

L'album Mea Culpa est publié en 2004 ; la pochette est réalisée par Sting, un artiste graffeur. Après quelques années de silence, le groupe publie son premier album en six ans, intitulé Générations, en 2010.

Sens Unik - Générations (2010) - le rap c'était mieux avant

 

Voir les commentaires

Publié le 12 Avril 2018

De son vrai nom Jean-Michel Émilien, EJM (initiale de son nom et prénom) est né à Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne (94). Il a grandi dans le quartier de la Commune-de-Paris et entre dans le mouvement des années hip-hop dans les années 1980 avec le break et le graffiti.

EJM (élément dangereux) - La rue et le biz - le rap c'était mieux avant

Habitué des sessions radiophoniques sur Radio Nova dans l'émission Deenastyle (de Dee Nasty et Lionel D), EJM commence sa carrière musical en 1989, avec un titre évocateur, Nous vivons tous, qui est pour le public un classique du rap français. Il signe sur la major BMG en 1990, avec laquelle il publie le single Je veux du cash en 1990, le mini-LP État de choc en 1991 et l'album La Rue et le Biz en 1993. Il aura entre autre posé en 1990 "Élément dangereux" sur la compilation Rappatitude (compilation où apparaît également Assassin, Suprême NTM, Saï saï, tonton David,...).

En 1995, après sa rupture de contrat avec BMG, il se lance en indépendant et monte son label G'PROD. Il sort deux albums sur son label GPROD, La G'Squat et Controverse.

EJM - Controverse - le rap c'était mieux avant
G'Squat volume 1 - le rap c'était mieux avant

Il fait par la suite des albums avec quelques expérimentations musicales, Mightybop et Freestyle Linguistique en 1995 Yellow Prod et No One Is Innocent.

 

Le 17 octobre 2011, un documentaire sort intitulé EJM Qui est-il ? est mis en ligne. En avril 2012, un documentaire intitulé Himalaya, hymne à la rue concernant les rappeurs de Vitry-sur-Seine, dont EMJ, est diffusé gratuitement au Trois-Cinés Robespierre (Vitry-sur-Seine).

Voir les commentaires

Repost0