busta flex

Publié le 8 Mai 2021

Urban Peace, Stade de France, 21 septembre 2002, le concert événement rap& RnB

On est en 2002 et la seconde génération du rap français du milieu des années 90 confirme avec un second album (Oxmo Puccino, Ärsenik, Busta Flex, Fonky Family, le 3ème œilPit BaccardiRohff...). Skyrock est le media nationale qui diffuse le rap français... Depuis, le début de cette année 2002, la radio matraque sur ses ondes le concert exceptionnel qui se tiendra au Stade de France, le 21 septembre 2002 ; concert qui réuni 50 artistes issus de la scène rap et r&b française.

Je me souviens avoir eu des places par Skyrock (que j'avais donné à Omax d'Omax6mum) et d'autre par un ami qui travaillait au Stade de France. Ce samedi 21 septembre, il faisait chaud et dès les abords du Stade de France, ça sentait le hiphop (je me souviens avoir eu tonnes de fanzines, stickers et mixtapes promotionnelles dont IV my people). Une fois la zone de fouille passée, on s'installe à notre place dans cette enceinte encore vide, il est 16h00. Puis s'est l'arrivée des 93MC qui mettent de la couleur sur cette scène immaculée.

La première partie est assurée par La Fouine et CM NIGGAZ. La pression ne retombe pas avec Oxmo Puccino, Les Neg'Marrons et Lord Kossity qui est tombé de scène, étalé sur le sol pour remonter et terminer sa prestation. Ensuite, c'est au tour de Disiz la Peste, Busta Flex et Sully Sefil avec une entrée remarquée à bord s'une voiturette de golf. Puis, ce fut le tour des marseillais 3ème œil et Psy4 de la rime de s'emparer de la scène (mention spéciale pour l'interprétation de Soprano, ivre sur La vengeance aux 2 visages). Ensuite, c'est au tour du groupe Saïan Supa Crew de montrer sur scène son talent pour le beatbox. Le groupe Sniper se fait remarquer avec une apparition, spliffs à la bouche avant de laisser la place aux frères de Villiers le Bel, Ärsenik. Bien que le duo des NTM soit en froid, Kool Shen et JoeyStarr ne pouvaient pas ne pas être présents sur cette scène dionysienne et font leur prestation avec leur collectif respectif (IV my people et BOSS). La Fonky Family vient chauffer le public avec son hymne à l'Art de rue, avant de laisser la place au R&B de rue de Matt Houston. C'est au tour du 113 de faire son entrée sur la scène sans toc toc, accompagné par Rohff sur le chant du vice. Il est bientôt, 23h30 quand Kery James monte sur scène pour clore le spectacle et apaiser les tensions pour que chacun rentre chez soi dans la sérénité. 

L'évènement était regardé et s'est bien passé (réunir 40.000 cailleras de tous quartiers dans une enceinte communes, le pari n'était pas gagné d'avance). Parmi les grands absents, nous pouvons citer les groupes IAMAssassin (Je me souviens de Rockin'Squat qui avait refusé car trop commercial à son goût) et Lunatic (le label 45Scientific surpris avait répondu par LIM, avec la mixtape Violences urbaines).

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 6 Mars 2021

Busta Flex (10 ans en arrière) - Special Busta Flex - Dj Johney Perkins

Projet 16 titres de Johney Perkins consacré au début de carrière du rappeur Busta Flex, sorti en 2007. Version complète avec 4 titres non présents sur la version originale.

1. Intro
2. RDV dans 10 ans
3. Schizophrène
4. Cool dans la place - C'est moi qui paie
5. Interlude
6. Les apaches - Eah Koi !
7. Lone mac do mic - Quel est-ce schnaker
8. Je représente - Tricard
9. Hiphopcryt
10. Kick avec les Nike
11. Style gratuit
12. Libre style
13. Aïe aïe aïe
14. La prison
15. Le zedou
16. Grande dédicace - Poska 25 (fin)
17. Pour mon peuple
18. Bustassity Lorkoflex
19. Contrôle
20. Prépare la guerre
Cover back - Special Busta Flex (10 ans en arrière) - mixtape - Dj Johney Perkins

Voir les commentaires

Rédigé par Johney Perkins

Publié dans #Busta Flex, #Johney Perkins, #10 ans en arrière, #mixtape special Busta Flex

Repost0

Publié le 4 Février 2021

L432 (compilation rap français) - cover front - le rap c'était mieux avant

Compilation sortie en 1997 sur le label Island Records.

1 Expression Direkt - La Roue Tourne EN ECOUTE
2 Lunatic - Les vrais le savent EN ECOUTE
3 Polo - Ma monnaie blesse EN ECOUTE
4 Ärsenik - Rimes et châtiments  
5 Oxmo Puccino featuring Booba - Pucc' Fiction EN VIDEO
6 Lady Laistee - Limpact net EN ECOUTE
7 Ideal J - Cash Remix EN ECOUTE
8 Casey - La parole est mienne EN ECOUTE
9 La squadra - Là d'où l'on vient EN ECOUTE
10 Ekoué, Polo et Casey - Pour un freestyle EN ECOUTE
11 Busta Flex - Le zedou   
12 Lady Laistee - L'impact net EN ECOUTE
13 Emmigrands - La method EN ECOUTE
14 Expression Direkt featuring Abuz- Il bois pas, il fume pas mais il cause EN ECOUTE
15 Afro Jazz - Afro Jazz EN ECOUTE
L432 (compilation rap français) - cover back - le rap c'était mieux avant

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 31 Mai 2020

Kick avec mes Nike est le premier maxi (vinyle) de Busta Flex écoulé à 3000 exemplaires. Il a été produit par Lone et sorti sur sur le label La Sauce Production.

Busta Flex - Kick avec mes Nike (maxi) - en écoute

Titre : Kick avec mes Nike

Rappeur : Busta Flex

Producteur : Lone et Busta Flex

Label : La sauce production

Distribution :  Sony Music Publishing

Année : 1996

 

  Face Busta
A1 Kick Avec Mes Nike
A2 Aie Aie Aie
Featuring – Lone
 
  Face Flex
B1 Hiphopcrypt
B2 La Prison

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 11 Août 2018

De son vrai nom Karim Golfi, Dj Goldfingers découvre le hip-hop en écoutant Dee Nasty sur Radio Nova. Adolescent, il apprend à mixer avec son ami danseur Xavier, tout en gravitant autour du groupe de danse Aktuel Force et en s'intéressant à la danse, au graffiti, au rap. Mais ce sera finalement dans le DJing qu'il persévèrera. Concernant ses débuts de carrière, il explique « Tout petit, j’ai gravité autour de la compagnie de danse Aktuel Force, dont faisaient partie des pionniers du hip-hop en France. Alors j’ai commencé par la danse logiquement, j’ai eu ma vague tag et graph’ aussi mais j’ai finalement trouvé ma voie dans le Djing. Ma première mixtape est sortie en 1995, puis j’ai signé en major 1997 chez Motown pour la célèbre compil Motown New Flavas (vol. 2) ». Parallèlement a ça, j’étais le DJ de Busta Flex aussi dès 1996. » En 1992 à la faculté de Seine Saint-Denis, où il proposait un set lors d'un festival, il rencontre Busta Flex avec qui il se lie d'amitié au point de devenir son scratcheur attitré sur la scène.

En 1995, DJ Goldfingers publie plusieurs mixtapes, et en 1997 fonde avec DJ Kost, DJ Poska et DJ Doze le collectif de DJs La Face B, plus tard renommé Double Face, et commence à s'associer à Lord Chamy avec qui il travaille ses compositions. Il publie la compilation Double face qui sera par la suite certifié disque de platine. En 1998, il participe à la tournée 93 Party, organisée par le groupe NTM, aux côtés de Busta Flex, Zoxea, Lord Kossity, Sully Sefil, Kool Shen, Joey Starr et les DJ Naughty J et James. De 1998 à 2000 il présente Hip-Hop Show sur Ado FM. Il présente ensuite une émission avec DJ Kost sur Skyrock, et plus tard encore sur Radio FG avec DJ Doze et Toy.

En 2001, il compose avec Lord Chamy la bande originale du film La Tour Montparnasse infernale du duo Eric et Ramzy. Il publie le quatrième volet de sa série d'albums Double face le . En 2004, il publie avec DJ Kim le single promotionnel Des 2 côtés, qui atteint la 22e place des classements français le 7 juin 2004. En 2007, il est annoncé à La Cave du Roi de Quimper.

En juin 2015, il est annoncé à l’Impala d’Aubergenville, dans les Yvelines. En décembre 2015, il publie un nouveau single intitulé SubBass avec MC Stik-E.

 

93 La relève - Les yeux dans la banlieue 2

Dj Goldfingers feat Abii - Trust Me

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Juin 2018

IV My People est un label discographique et collectif de hip-hop français, fondé en 1998 par le rappeur Kool Shen, du groupe NTM.

En 1997, Kool Shen rencontre par hasard Busta Flex dans les locaux de sa maison de disques. Le courant passe bien entre les deux artistes, et Kool Shen propose à Busta Flex de réaliser son premier album. Le label WEA Music décide alors de déposer la marque IV My People pour publier l'album le . L'aventure s'avérant concluante, Kool Shen décide de remettre son rôle de réalisateur pour produire le premier album solo du rappeur Zoxea qui sortira le 2 février de l'année suivante. Les trois compères décident de créer un collectif et publient en été 1998 un CD single du nom de IV My People avec le célèbre titre homonyme, épaulés par JoeyStarr (compagnon de route de Kool Shen) et Lord Kossity (déjà entendu sur le titre Ma Benz de NTM).

En 1999, le nouveau collectif publie la mixtape Original Mixtape Volume 1, mêlant inédits du collectif et morceaux de hip-hop américain, le tout mixé par les producteurs Madizm et Sec.Undo, déjà présents sur le quatrième album de NTM, ainsi que sur les solos de Busta flex et Zoxea ; 707 Team. Le collectif, passé en indépendant, publie ensuite un nouveau maxi, Donne-moi des beats fats, présentant ainsi leurs nouveaux membres, Dany Boss, Alcide H et Merlin au mic, formant le groupe Serum, amenés par Kool Shen. Plus tard, une nouvelle recrue rejoint les rangs de IV My People: Salif, découvert et amené par Zoxea.

Tous ensemble, ils sortent en juin une nouvelle mixtape, Original Mixtape Volume 2, en compagnie du chanteur Lord Kossity, du groupe Comité de Brailleurs, et de Neil, un ancien danseur du crew Aktuel Force. À la fin de l'été, Busta Flex décide de quitter IV My People. C'est alors qu'une nouvelle membre, Toy, une chanteuse de RnB américaine, entre dans le label à la suite de sa rencontre avec Kool Shen à Miami durant le tournage du clip Y a que ça à faire, titre présent sur l'album À mon tour d'briller de Zoxea. Le collectif publie alors en novembre un autre maxi CD quatre titres du même nom que le premier: IV My People composé du son Rien à prouver dans lequel pose Serum, du morceau Présent tant qu'mes gars en veulent où pose Kool Shen accompagné de Zoxea, du titre Rap et drogue dans lequel Salif pose aux côtés de Zoxea et du son Eenie, Meenie, Miny, Mo dans lequel il pose cette fois-ci avec Lord Kossity en featuring. Le maxi se vend très bien et plus de 70 000 exemplaires seront vendus en édition limitée.

Souvenez-vous du classique "IV My People", le maxi feat

En 2000, le collectif devenu label discographique publie un premier album intitulé Certifié Conforme. Il réitère l'aventure deux ans plus tard avec IV My People Zone. Entre-temps, les deux producteurs du label sortiront la mixtape Streetly Street vol.1, première d'une série de trois disques.

En 2001, Kool Shen rencontre Jeff Le Nerf lors d'un spectacle à Grenoble, et le signe à son label. Le label revient ensuite en 2005 avec IV My People Mission, privé de Zoxea mais avec de nouvelles têtes, déjà entendues sur les divers apparitions du collectif, comme Jeff Le Nerf et Les Spécialistes (Princess Aniès et Tepa). Mais le succès n'est pas au rendez-vous, et de grosses difficultés financières, obligent Kool Shen à revendre la marque au label AZ.

Kool Shen, Busta Flex, Zoxea et Lord Kossity feat JoeyStarr - IV my people

Kool Shen feat Toy - United We Stand

Kool Shen - Are you ready ?

Kool Shen et Salif feat Roldan (Orishas) - Paris Cuba

IV my people feat Lord Kossity - J'aime

Voir les commentaires

Publié le 19 Avril 2018

 

Koalition - Commando ! - mixtape - Dj Shean, Sully Sefil et Austère

Koalition, groupe créé en 1995 et composé de Sully Sefil, Austere et DJ Shean. Il sorte la même année la cassette Commando!, d'où est issu le maxi C'est ainsi.

Koalition - C'est ainsi

 

Koalition - Le monde qui m'entoure
Koalition - Accro du hip-hop

L'année suivante, le groupe sort le maxi Accro de hip-hop. Sully Sefil rencontre Busta Flex sur radio media tropical et de là nait une amitié. Busta Flex l'invite à poser sur l'album de Lone et Sully invite Busta à poser sur le second maxi de Koalition Le monde qui m'entoure sur Eah koi! Ce morceau possède plusieurs Remix, de Cut Killer, Kilomaitre, Funky Maestro mais aussi par le crew Time Bomb. " Eah Koi (Time Bomb Blakk Mafia Remix).

Koalition - Eah koi - Busta Flex

 

Busta Flex sort son disque éponyme 1998 réalisé par Kool Shen (Suprême NTM) et avec un titre produit par Sully Sefil ; Lors de la conception de l'album, Sully Sefil a ramené un matin la production That's my people et Kool Shen aurait dès la première écoute improvisé et ainsi décidé de la garder pour l'album du suprême. Au cours de l'année, NTM part en tournée et Busta Flex s'occupe des premières parties avec Zoxea (Sages poètes de la rue) le tout backé par Sully Sefil.

En 2000, le label Première classe sort la 2ème édition de sa compile avec un titre original produit par Dj Shean où Busta Flex prend le flow de Disiz la peste et vice versa.

En 2001, Sully Sefil sort un album solo "Sullysefilistic" chez V2 et connait le succès avec les single J'voulais et Ca fait bizarre. Un maxi avec le groupe (Koalition) sortira également Avant qu'il ne soit trop tard. En 2002, Sefil participe au concert Urban Peace 2 au Stade de France. De son côté Dj Shean sort Danger Zone Chapter 1 "The Coming".

Royal Wear - Koalition (Sully Sefil) - le rap c'était mieux avant

 

Parallèlement, Sefil lance une marque de vêtements streetwear, « Royal Wear », première marque haut-de-gamme en France dans ce style. Il développe une ligne « couture », portée par des artistes comme Billy Crawford, Matt Pokora ou Pit Baccardi. Il crée ensuite les marques « Dumpe Fresh » et « Rock The Street ».

En 2011, Sully Sefil sort le single On ne vit qu'une fois, puis en 2012, Street Rock Party, mêlant les univers du rap et du rock. Ces titres sont extraits d'un album alors en préparation intitulé Le French Savoir-faire.

Street Rock Party - Koaltion (Sully Sefil) - Le rap c'était mieux avant

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Mars 2018

logo Busta Flex

 

LES DEBUTS

De son vrai nom Valery François, Busta Flex est né le 30 Septembre 1977 à Soisy sous Montmorency (Val d'Oise), de parents originaires des West Indies (Martinique). Il grandi à Epinay sur Seine (93800) dans la cité d'Orgemont, plus précisément: la cité blanche. Bercé dans le hiphop par son frère (Jean Marc aka Jimi Hiliffe) qui écoute en boucle des K7 enregistrer sur radio Nova (101.5FM) - Deenastyle (Dee Nasty et Lionel D).

 

Funkmaster Flex Presents The Mix Tape Vol. 1

En 1991, à 14 ans, le jeune Valéry commence a écrire des raps dans sa chambre. Le salon familial est rapidement submergé pas les branchements pour les premiers enregistrements K7, la chaîne hifi des parents en guise de backs, bref le studio maison est créé. Maintenant qu'il se fait kiffé ("et si ça te fais kiffé, il te jure que c' est vraiment pas fait exprès"), il lui faut un blaze. Encore novice dans le rap, un jour, le Cd "Funkmaster Flex Presents The Mix Tape Vol. 1" lui tombe entre les mains, il regarde le tracklisting rapidement et ses yeux s'arrêtent sur les tracks 20 et 37 (20. Busta Rhymes "Freestyle" - 37. Flex Outro). Il trouve que ces deux noms sonnent bien et choisit de se faire appeler BUSTA FLEX. 

 

Busta Flex jeune

Un an plus tard, le jeune Valéry va rencontrer deux personnes avec lesquelles une amitié naîtra ; la première est Sully Sefil (Koalition) dans les locaux de la radio Media Tropical (92.6FM) et la seconde est Dj Goldfingers lors d'une soirée à la fac de Saint-Denis. Flex est sûr de sa vocation musicale, il veut être mc ; il se met à fond dans l'écriture, peaufine son flow,... Les résultats scolaires en pâtissent, la conseillère d'orientation lui demande alors de choisir entre les études et la musique. Bien sûr, il choisit le rap et forme avec son frère le groupe Original Blue Fonk. En Novembre 1995, il se rend accompagné de son frère à l'anniversaire de la Zulu Nation. Lors de cet événement, Busta Flex participe à un freestyle avec les américains, Il aurait surment rapper aux côtés de Busta Rhymes ; c'est alors qu'un certain Cut Killer le remarque. Cut surpris de son talent à débiter les mots avec un flow dont il a le secret, lui propose de participer à sa mix-tape "Freestyle - la 1ère k7 freestyle de rap français". La mixtape était sur le point d'être finalisé mais Cut Killer veut à tout prix placé Busta dessus, il trouvera une place à la fin de la face B. Cut projette également, la sortie nationale de "Hip hop soul party 2" et demande à Busta Flex d'y participer. On le retrouve sur cette compilation Busta à 2 reprises: une première avec Shankane sur "C'est moi qui paie" (rap préventif sur le SIDA) et "Style gratuit"

freestyle sur l'instrus "Woo ah!" de Busta Rhymes). Son frère, Jimi Hiliffe devient son manager. 

 

LA SAUCE PRODUCTION

Busta Flex et Lone

En 1996, Lone a besoin d'un featuring hiphop pour le single promotionnel "Cool dans la place". Jimi connaissait Lone et lui propose de rapper avec son frère (Busta Flex). Le feeling est tellement bien passé, qu'on retrouve Busta sur 7 morceaux dont "Je représente", "Lone mic do mac" , "Tricard", " Les shyzos" (ou comment rapper avec une banane), "Les apaches" (Busta invite son poto Sully Sefil - Koalition).

 

Lone et Busta Flex

Ainsi, peu de temps après, Busta rejoint le petit label Sauce Production créé par Lone (ancien membre du groupe AS), Alex (créateur de la marque Homecore) et de Faridj. Comme signature dans le label, on retrouve également Afrodiziac (composé de Shuga Shug, Seb, Sam et LS. L'album de Lone est bouclé et sort chez Barclay. Le squeud reçoit un bon accueil du public.Le label se consacre à présent sur sa nouvelle recrue BUSTA FLEX, Lone lui produit 4 titres. Busta s'amuse et le 1er maxi (EP) "Kick avec mes Nike" sort en édition chez Sony Music (label Sauce Production).

 

Busta Flex - Kick avec mes Nike (La sauce production)

Le maxi 4 titres, de bonne augure, inscrit Busta Flex en lettre de noblesse dans le paysage hiphop parisien. Ensuite, Stabeu vole un peu de ses propres ailes, Sully Sefil lui rend l'appareil en l'invitant sur le maxi de son crew Koalition : "Le monde qui m'entoure" avec le morceau "Eah Koi (keskiya)". Koalition est formé à l'époque de Sully Sefil, Austère et DJ Shean (anciennement membres et danseurs actifs des TKS (The Kriminal Stars)) ; on retrouve également ce morceau ("Eah Koi!") sur la compilation "My definition of hip hop vol. 1" de Dj Enuff. Il participe à la mixtape "What's The Flavor ? 25" de DJ Poska sorti sur Funky Maestro. On retrouve un morceau de Busta (aka le supernatural français), "Le zedou" sur la fameuse compilation "L.432". Ensuite, quelques problèmes vont entrer dans sa vie et provoquer son départ de la Sauce Production. Busta est le genre de mec qui n'a jamais délaissé sa ville et son quartier en les citant à la moindre occasion (freestyle et chansons). Il participe à une compilation spinasienne intitulé "La Came Isole de Force" (raps préventifs contre la toxicomanie) avec des rappeurs d' Epinay sur Seine (L'Iliad (composé de Tony Grenaille, Zark et Kredi Funky San), PMC (composé de Iron, K. Flex et Nono), Le Tribunal (composé de Derys, Rudy et Zaion),...). Il pose aussi sur la compilation "Le contrat".

4 MY PEOPLE (NE-SHÈ) - Cliquer pour aller plus loin 

Busta Flex - Busta Flex

Se trouvant seul avec son frère, il démarche les maisons de disques avec ses maquettes. Il se rend chez Sony Music, l'éditeur qui avait sorti son 1er EP ("Kick avec mes Nike"). En allant voir le directeur artistique, Busta rencontre Kool Shen (membre du fameux groupe Dionysiens, Suprême NTM). Ne-shè ayant déjà entendu et apprécié Busta projette de réalisé son album. Kool Shen (aka la caisse claire) l'emmène chez la major Warner. Busta Flex rejoint "4 my people" qui n'est qu'un collectif pour le moment. Busta participe avec Mass (BOSS) à l' album du Suprême NTM ("Hardcore sur le beat") et fait les back de Kool Shen sur "That's my people". Quelques temps après (plus précisément le 3 Février 1998), arrive dans les bacs "Busta Flex"(titre éponyme de son album). réalisé par Kool Shen (aka le double O) et scratcher par Goldfingers. Fred Mussa (animateur chez Skyrock), le rencontre et est étonner par ses performances en freestyle; il propose aussitôt à la radio de crée une émission quotidienne (du lundi au vendredi) pour que les rappeurs fassent la promotion de leur album ("Planet Rap" est né : Busta Flex était l'invité de la 1ère semaine). Le LP compte des tracks déjà célèbres tels "Le Zedou" et "Kick avec mes Nike". De cet opus, sortira 3 single/maxi "J'fais mon job à plein temps", "Yeah Yeah Yo" et "Pourquoi?". Ouharif Boulegroune est chargé de la promotion, l'album se vend très bien (disque d'or).

Avec les recettes du LP, Stabeu s'offre un scooter et des platines (un vieux rêve) ; il conçoit 3 mixtapes: "Tout ce que j'aime", "IV my people numéro II" et "Parabellum mission".

Busta Flex - mix tape vol 1
original mixtape #2 - Busta flex - Tout c'que j'm
Busta flex présente Parabellum mission

 

 

 

Original mixtape #2 - IV my people
Original mixtape #1 - IV my people

Il participe aux 2 mixtapes/vinyl du label (mixtape #1, mixtape #2: avec Lord Kossity, Salif, Neil et le Comite de Brailleurs. Lord Kossity sort sa mixtape "Phenomenal", on y retrouve Busta à deux reprises, tout d'abord sur "Koss ("Lordkossiflex)" avec Lord Kossity et sur "For my people crew" avec JoeyStarr, Lord Kossity et Daddy Mory (Raggasonic). Ensuite, Il multiplie les scènes (93 Party), notamment en faisant la première partie avec Zoxea (Les sages poètes de la rue) et Lord Kossity de la tournée hexagonale du suprême NTM (NTM Live... du Monde de demain à Pose ton gun - "Nous on vient de Saint-Denis et on joue sous le toit de Paris" JoeyStarr). Il emmène son pote Sully Sefil pour faire ses backs.

 

 

 

NTM - Zenith 98 - première partie Busta Flex

Kool Shen fait de "IV my people" un label. Formé de Kool Shen (MC, auteur, directeur artistique, producteur exclusif), Zoxea (MC, auteur, compositeur), Busta Flex (MC, auteur), Madizm (concepteur musical, producteur), Sec. Undo (concepteur musical, producteur), Ouharif Boulegroune (manager), Gilles Lopès: le frère de Kool Shen (Gestion) et Louis Muller (Mullero). Pour officialiser le label sort le maxi "IV My People" avec featuring JoeyStarr (aka "le double R", "Jaguarr" ou "L'expert de la maison mère") et Lord Kossity. Busta sort sur IV my people, le maxi "Place à l'artiste". En 1999, Busta pose aux cotés de Zoxea ("La ruée vers le roro" Histoire du morceau CLICK ICI), sur l'album "A mon tour d'briller". Le label sort un maxi "Donne-moi des beats fat" afin de présenté la nouvelle recrue Serum (Alcide H & Dany Boss). Cut Killer sort une mixtape K7 "Hiphop never die" (Double H production) et place 2 titres de Busta Flex, "Place A L'Artiste" sur la face mortel et 'Lord Kossiflex" (featuring Lord Kossity) sur la face immortel. Puis là, Busta quitte le label (IV my people alors que Salif l'intègre) parce qu'il considérait qu'il ne pouvait pas s'exprimer comme il le voulait. Il avait posé sur 'C'est quoi le dièze' avec La Brigade et Ritmo pour Première Classe (PC1). Mais avant même d'avoir écouté, ses producteurs ont refusés cette collaboration (pour cause de Secteur Ä). Busta a donc été remplacé par Casey (Il ne pouvait poser qu'avec IV My Peep's).

Busta Flex - Comité de brailleurs (PARABELLUM)

PARABELLUM

Un an plus tard, se trouvant seul, le mec ("aux milles flow, quand une scène crame, on sait que c'est lui qui a mis le feu, celui qui fait se qu'il veut") rejoint son pote d'enfance Dess (membre de Parabellum avec H-F 2 L'Ile, Neil, Holster (Brams et Sultan) et Funest) qui veut réaliser son 2ème album. "Sexe, violence, rap et flooze" (mixé par Mario Rodriguez) naît. l'album parait sombre. On notera les bons "Black" (produit par Niro (membre des 2Neg' avec Eben)), "Sexe, violence, rap et flooze"(produit par Dj James) et "Hip Hop forever" (auto-production avec des scratches de Golfingers), on retrouve également le B.Boy Neil, en rapper sur un son produit par Sully B.Wax ("Neil, Flex et F2 l'Ile").

 

 

Busta Flex - survêtement Lacoste jaune
Busta Flex - Sexe, Violence, Rap et Flooze

Le jeune Busta se recherche, porte des survêtements Lacoste (comme sur la couverture de RER avec Calbo (Ärsenik) et Pitt Baccardi), il avouera plus tard que l'album est sombre parce que c'était à la mode en 2000 et qu'il n'a pas réellement eu plaisir à le faire (Bien que celà eut été dit, Busta n'a jamais intégré à part entière le collectif C.O.M.I.T.E, c'était une sorte de parainage). Ensuite, il a enchaîné les featurings et les apparitions sur divers projets: tout d'abord avec Mr R (sur l'album "Anticonstitutionnellement") sur "Bon Baiser de judas"; avec Alibi Montana "On nique la vie" (T'as ma parole); puis avec son pote Sully Sefil sur le titre "S&F" sur la compilation de Cutee B (Style) et enfin sur la compilation Hostile 2000 - Dans la cour des grands - vol.1 avec le comité de brailleur sur le son "Meurtre par écriture" .

On le retrouve aussi avec sa nouvelle team, le comité de brailleurs sur la mixtape de Niroshima (composé de Niro, Rimkash et Kicklow), "Chef d'Orchestre" ("Freestyle Clando 2"). Ensuite, en 2001, PC (Première Classe 2) l'appelle pour faire un "volte/flow" avec Disiz La Peste.

Flex Stabeu et Dana Reed ("Can't walk away") sur la compilation rap français de Kimberlite (compilation produite par Patrice Annoh); Masta, Tefa et Eben (mission suicide) l'invite a poser "Sport de sang" avec Dad Ppda (KDD) et Tandem (Mac Tyer et Mac Kregor). Goldfingers lui fait appel pour l'intro de Double Face III (3) ainsi que pour un ceau-mor avec Lady Laistee ("Demande toi"). Pire Masta sort la compilation "Parental Advisory Lyrics Dangereux Volume 2" (produite par Philo et Rick Sweet), Busta Flex pose "Parabellum" avec le Comité de brailleurs. 

 

Busta Flex et Dj Spank (Sky BOSS)

Busta sort ensuite un maxi "Zedou and flashback" et apparait sur la compil de Dj Kheops (Sad Street) avec Akhenaton (IAM) sur "J'ai plus d'air". JoeyStarr (Jaguarr Gorgone) et Dj Spank (B.O.S.S: Boss Of Scandal Strategyz) chargés de la B.O. de "Yamakasi" lui demande d'écrire un rap ("Chela"), son ami Sully Sefil sort son squeud ("Sullysefilistic") alors c'était évident qu'il y ait un track en commun ("Pour mes ladies et mes lauss") et pour cloturer cette année chargée Ol Kainry (ex-Agression-verbale et future Factor X) l'invite sur son album "Au-delà des apparences" avec Passi, Lino (Ärsenik) et Le Rat Luciano (FF) pour un remix de "Qui Veut".

DJ Jeffy (originaire de Nancy) sort sa mixtape "Place à l'artiste" avec les principales dernières appartions de Busta. Cut Killer sort le 2ème volet de "Cut Killer Show", Busta, Disiz La Peste, Dad PPDA (KDD) et Akhenaton (IAM) se rejoingnent dans un studio pour poser "Clair et net" façon freestyle. Deux chansons de Busta ont été convoitées pour la B.O. du Boulet avec "Fat beat, fat flow"et sur une compilation crée par les Bleus, Sylvain Wiltord a choisi "Ma force". Busta et Sully Sefil avait projetté de faire un album commun, mais l'idée n'a pu aboutie. Malgrès celà, il produit des intrus et les donne car il apprécie d'entendre rapper sur ses sons. Entre temps Daddy Mory l'invite à posé sur "Ambiance". Enfin, deux ans après "Sexe, Violence, Rap & Flooze", sort le troisième opus ("Eclipse": logo réalisé par Noé2 (Noé two), célèbre graffeur) du Flex Baba, un album 100% dancefloor et egotrip.

ECLIPSE

Busta Flex - Eclipse

Il avait entendu un remix de "Hiphop forever" fait pas Maleko sur une mixtape et avait kiffé sa touche électro. Aprés avoir fait des thèmes à la mode avec "Sexe, Violence, rap et flooze", il s'est dit qu'il ne pouvait plus faire comme la mode actuelle et qu'il ferait simplement ce qu'il lui plaît et tant pis si ça plaît pas (Busta voulait des ambiances mélangées rap/house comme Double Trouble ou le rappeur Rebel MC (1989), des breakbeat comme Kenny Dope et de la house façon Paul Johnson ou Junior Vasquez), produit en grande partie par Maleko (ex-producteur de Rohff et d'Ol Kainry), à l'exception de "Code 30.09.77" (produit par Matt Houston) et de "Zedou Part.II" (auto-production), beaucoup de featuring sont présents sur ce squeud avec des invités qui ne sont pas des moindres tel Matt (Houston), (Daddy) Nuttea, Dadoo (aka dent de loup), Ol Kainry, Horsek, Sully Sefil (aka le black aux tâches de rousseurs), Moïse (Tribal Jam) et Kayliah, ce disque traite des thèmes comme "la Mort", son adolescence, de filles... 

 

Busta Flex

Busta participe à la première édition de "Urban Peace" au stade de France. Cut Killer , sur sa compil "1 son 2 rue" ajuste à sa guise "Action". DJ Djel et Soon l'invite sur la compile Don't sleep 2 au côté de Don Choa (FF) "Conquas". Flex participe au dvd "Rapattack - le documentaire" (Underdogs - 2Good) réalisé par Chimiste (fondateur de Arsenal Records). Busta a ensuite participer à la BO de Taxi 3 avec Humphrey ("Qu'est-ce que tu fous cette nuit"). On a pu voir de nombreuses fois Busta faire la campagne de pub de Ecko Unlt. Le groupe lyonnais IPM (composé de TJ-OX, Lucien 16S, Lacère et DJ Krisfader) font appel à Busta et Horseck pour un featuring "It's All Good" sur leur 2ème album "1 pied dans l'biz"(La lyonnaise des flows). Suite aux tremblements de terre de Bourmedes (Algérie), compilation "Algérie solidaire" est créé pour récolter des dons, Busta participe à "version Fraternité" avec entre autres Kery James, Rim-K (113), Diam's, Aketo (Sniper), Def Bond, Ekoué (La Rumeur),...

 

Busta Flex - Ecko

Le spinassien est ensuite transféré de Villetaneuse à Argenteuil. Fatale Clique lui fait appel sur "Les lois de la rue" avec Jaeyz et FatCap (Bobby Buntlack et Ferk Daxxx) sur l'album "Zone interdite" (CMP Productions - XIII Bis Rec). Warner Music France sort un CD-maxi promotionnel avec un medley de Busta Flex (1998-2002), Fifth Avenue "Spanish Eyes (Radio Edit)" et Bob Sinclar "Save Our Soul (Edit Version)". Kery James a invité Busta sur son double album "Savoir & Vivre Ensemble" ("Relève la tête" avec AP (113), Kammouze, Blacko (Sniper), Disiz La Peste, Manu Key (Different Teep), Passi, Habiba, Eloquence, Pitt Baccardi, Jerry Da Funk Killa, Jacky (Neg' Marrons), Le Rat Luciano (Fonky Family), Teddy Corona (Mafia K'1 Fry), Jango Jack (Factor X), Diam's, Leeroy (Saïan Supa Crew), Ol' Kainry, Matt et Kool Shen. On le retrouve également sur la compile Session freestyle de Dj Goldfingers ("Business de cité" avec Chil-P). Busta Flex participe à 3 B.O. de film: la BO du film Ong Bak ("Le son des gosses-bo" feat. Horseck et Djam'L ), celle du film "double zéro" ("Brûle le score" feat. Matt) et celle du film RRRrrr ("Garde les yeux ouverts"). En 2005, on le retrouve sur la compil "Rap Performance" (compilation produite par Ikbal Vockal (TLF) sur Talents Fachés Record) avec son pote Horseck. Al Peco, l'appele pour faire "Cash Flow" sur "Génération t 1 kiete (GT'1)"... En 2006, Busta Flex pose "93 hall stars" aux côtés de Sefyu, Alibi Montana, Bobby Buntlack (FATCAP) sur l'album de Fatale Clique. On le retrouve à deux reprises avec "Ke ne sai" featuring  Baby G Crema et avec "Più Su Remix" featuring La Squadra et BG Crema sur la compilation italienne "Epicentro Romano 3". Lors de la venu en France de Busta Rhymes pour un concert au Zenith, Busta Flex et Chil-P se sont ocupés de la 1ère partie. Il fut invité à faire un featuring sur le ceau-mor "Vibes" avec Cobna et Stratège sur l'album du canadien Ray Ray (La cité). DJ James s'occupe du CD promotionnel de Double Face 6, compiltion où est présent Busta Flex avec le titre "Ne Gâche Pas La Fête" (Featuring Ls). Il co-réalise le single "Extra large" d'Elijah. Il retourne habité sur Epinay, plus précisément dans la cité blanche, à Orgemont. 

Busta Flex - Nuff Respect

Fatale Clique featuring Bobby Buntlack (FatCap), Alibi Montana et BustaFlex - 93 hall stars

LA PIÈCE MAÎTRESSE

Busta Flex - La pièce maîtresse

Il sort ensuite dans la foulé son 4ème album "La pièce maîtresse"; l'album s'est fait attendre (2 ans pour restructuration de la maison de disque et 2 ans de préparation). Les SpecialistesPrincess Aniès et Tepa (également MC du groupe Box Office avec Atis & Aki) sortent leurs album-mixtape "Ma petite histoire" sur le label TilT Prod et "Denier survivant" respectivement, ils posent avec Busta "Rimeur d'elite" présent sur les 2 mixtapes. On le retrouve sur la compilation bosniaque de bolesna braca "Radio Fanfare" aux côtés de Afu-Ra et Sammy Deluxe. En 2007, il participe à la compilation "Attitudes sous latitude" ("ouais ! Mais c'est pas tout ça !") avec Horseck et Moha et fait une apparition sur l'album "Shock therapy" de Matchstick ("Cool ur jets"). RJ One, Lesly Ja et Djam-L (Dunkerque) sortent une mixtape "Dangereux" (double cd), où ils reprennent 40 classiques et invitent Busta sur 4 morceaux. Busta fait également une apparition sur la compilation mixtape "Duos 2 Choc Vol.3" aux côtés de Fatale Clique, Sefyu et Alibi Montana sur "Street Zoologie". 2008, Flextabeu apparait sur le son "Jusqu'au Bout de nos rêves" avec le groupe de Montfermeil CM Niggaz, sur le street-album de Inko (membre de CM NIGGAZ avec Raki et Desno), "Avant maintenant ou jamais" (Prototype records) ainsi que sur "T'aimes ou t'aimes pas" en featuring D.Dy sur l'album "Allez viens". On retrouve 2 morceaux de Busta sur le 1er projet de Chil-P (CduH), "L'orage avant l'album" (mixé par Dj Coolytop). Du 18 au 23 septembre, Busta participa aux concerts du Suprême NTM ("On est encore là ! 10ans pus tard") à Bercy en compagnie de Lord Kossity, Natty, Jaeyz d'Afro Jazz, Jeff le nerf (IV my people), Lucien aka Papalu, Aktuel Force, Big Ali et Eklips (Le remède). Le groupe toulousain Sarrazin (Skilatchi, Mendoza et Klams) sort sa "Niktape" intitulée "Jeunesse en Sursis" avec comme invité Kamelancien, Busta Flex, Kalash L'afro, Gimeneze et Zak. Il participe égalemane à un morceau avec Blaz et Supa Lexx ("Get Low").

SEXE, VIOLENCE, RAP ET FLOOZE VOLUME 2

Busta Flex - SEXE, VIOLENCE, RAP ET FLOOZE VOLUME 2

Depuis un an, Busta s'était enfermé en studio à Puteaux et enregistrait des morceaux tous les jours. Après avoir accumulé pleins de sons, Ouharif lui propose de faire un album avec les meilleurs sons et d'intitulé le projet "Sexe, Violence, Rap et flooze vol.2". Le 10 Novembre 2008, il sort son 5ème album sur H24Mazik (label indépendant) qui est le deuxième volet de "Sexe, violence, rap et flooze" réalisé par 707Team (Madizm et Sec.Undo). Les invités sont Lord Kossity, Nayobé (choriste qui a participé à la dernière tournée du Suprême), Ayaman (Reggea-Hiphop) et Disiz (qu'on ne présente plus). Sur scène, Chil-P fera les backs. En cette fin d'année 2008, Busta pose avec Lesly Ja et Djam L "J'débarque" sur le black album. Il participe avec Dany Dan et Ol Kainry au remix "Mode de vie" de Canelason. On retrouve le F.L.E.X sur le dernier projet de Kamelancien "Ghettographie II (2)", sur un freestyle avec les toulousains du groupe Sarrazin (Skilatchi, Mendoza et Klams). Busta fait une apparition remarqué sur l'album du collectif Music'All (label Black Stamp Music) aux côté de Karl The Voice ("Chanter") et également sur la compilation double Cd "Punchline Street Beat Show" avec le titre "Pour La Reconnaissance Et Le Respect". Busta produit un son pour Chil-P, "Le son qui tue mes ennemis". Suite au décès de Michael Jackson, Zoxea pris l'initiative de faire un morceau hommage avec entre autre Alibi Montana, Busta flex et Driver. Début 2010, on retrouve un inédit de Busta "Mazikemagik" sur la compile "Special dédicace au rap français volume 3 - La Fouine edition". Dany Dan place le remix "Mode de vie" sur son projet "A la régulière". Nathy Boss l'invite à poser "Hiphop" (produit par Dolor) sur sa mixtape "Jungle Fever". Avant la sortie de son album, Two Face invite S-Pi, Babali (Ursa Major) et Busta Flex pour un titre inédit (produit par Flex Baba). A sa sortie de prison, S-Pi publie sa net-tape "946 765 : libérable" (en téléchargement gratuit), on retrouve Busta Flex à deux reprise ("Du lourd à dit le sourd" et "Pose pas de questions". En ce début d'année 2011, on retrouve Busta Flex sur le maxi 10 titres de Specta (ex-Saïan Supa Crew) ainsi que sur "Gallery" (nouvel album de Sir Samuel) avec le titre "Carnaval". Avant la sortie de "egomaniac" ; JoeyStarr, Cut Killer et Kimfu ont produit la mixtape "Armageddon" avec une apparition de Busta Flex. Il sort sa mixtape "93.8"

Busta Flex - Tu n'as pas pied

Busta Flex feat Nayobé- Le Boul' (...dans ton dos)

FLEXTAPE

Busta Flex - Flextape 93.8

le 30 Avril 2012 ; ainsi que la version instrumental 1 semaine après (la flextape a été entièrement réalisé par Busta). Entre temps, Zoxea l'invite sur son nouvel album "Tout dans la tête" sur le track "C'est nous les reustas" et participe au documentaire "Smells like hiphop". Il est invité avec Orelsan, Greg Frites et Grodash (piment) et Youssoupha, Dabaaz, 3010 et 20syl (sucré) la video remix d'Oxmo Puccino "Sucre pimenté" réalisé par Colin Solal Cardo.  Vicelow (ex-Saïan Supa Crew) l'invite également pour le remix de "hiphop ninja" avec Zoxea, Kohndo, Radikal MC, Kenyon, Sir Samuel, A2H, Jiddy Vibz et Dandyguel. Dj Myst (Dj de Youssoupha) place un remix de "Kick avec mes Nike" sur sa compilation "A la demande générale". Busta fait une apparition dans le clip "Paname boss" de La FouineDébut 2013, Le premier extrait de la Flex tape est clipé "Paris si ça kick" (feat Hornet La frappe). Le groupe Le gouffre (Char, Fonik, Gabz, Salazar, Brack , L'affreux Jojo, Tragik et F du Gouffre) sort une mix-tape "marche arrière" invitant Busta Flex et 69 rappeurs dont Nubi, Nakk, Jeff Le Nerf, Hugo (TSR crew), Flynt, Adès, Koma (Scred Connexion), Zesau (Dicidens), Manu Key, Alpha Wann (1995), Nekfeu (1995), Niro,... Fin 2013, Busta crée son label TXT prod (qui signifie; Trente-et-un (X)fois Trois = 93). En 2014, Busta est invité sur le 2ème projet d'Ol Kainry et de Dany Dan (Classic shit) avec Lino (Ärsenik), Tito Prince et Disiz et fait une apparition dans le clip "#alamethod". Busta  fait également deux featuring: le premier sur "Recalage" avec A2H, Swift Guad et Dandyguel et le second sur la compilation "Rimes, beats et vies" ("Ruff Rugged") avec Phat Kat et Komo Sarcani. Octobre 2014, Busta produit un jeune de son quartier Hornet "Réussir ou Mounir" (un second opus est prévu pour 2015). Pour l'anecdote, Hornet avait fait une apparition sur le clip "Pourquoi" alors agé de 6 ans. On retrouve Busta en featuring sur "Réussir ou Mounir" sur le track "Lanyeince". 

Busta Flex - 1posteur

Busta flex - Bustastory

SOLDAT

Busta Flex - Soldat - le rap c'était mieux avant

La fin de l'année et plus précisément le 27 Novembre marque la sortie du maxi "Soldat" (avec notamment le remix où l'on retrouve le 4 my people initial au complet: Kool Shen, Zoxea et Lord Kossity). En 2017, il participe à la tournée l'âge d'or du rap français avec Ärsenik, Expression Direkt, Ménélik, Passi, X-men, 2 bal 2 neg, Assassin, Les sages poètes de la rue, Ministère AMER (et les solos de Passi et Stomy Bugsy), Les Neg Marrons,... De cette tournée, deux morceaux sont créés "Hakounama" feat K'Reen et "BZR" (Busta Flex, Zoxea et Rocca (La Cliqua)). 2018, après avoir participé à la tournée du suprême NTM pour les 20 ans de leur dernier album et 30 ans de carrière. En Avril 2018 sort une réédition spéciale pour les 20 ans de son premier album éponyme "Busta Flex", double cd avec une seconde partie contenant les featurings et 2 inédits.

 

Busta Flex - Soldat (4mypeople Remix) feat. Zoxea, Kool Shen et Lord Kossity

MOONROCK

Busta Flex - Moonrock (2019) - le rap c'était mieux avant

En 2019, Busta revient avec l'EP Moonrock et la compilation Flex ta tape mixé par DJ Master Mike (concentré d'anciens morceaux et de freestyle radio/mixtape). Sofiane lui fait appel pour son projet 93 Empire (track Jay Z avec Shone, Sofiane et Nakk), rassemblant les tous les rappeurs de Seine-saint-Denis. Lorsque le Suprême NTM repart en tournée pour la "dernière", Busta est naturellement invité a les accompagner. Il fera une apparition remarqué dans la série sur le rap français de Franck Gastambide, "Validé".

Busta Flex - C pas sérieux (2021) - le rap c'était mieux avant

Début 2021, plus exactement, le 19 février, Busta revient dans les backs avec l'EP intitulé C pas sérieux. On y retrouve dessus, les titres #Enteam et Number One avec X-men.

Voir les commentaires

Repost0