lord kossity

Publié le 8 Mai 2021

Urban Peace, Stade de France, 21 septembre 2002, le concert événement rap& RnB

On est en 2002 et la seconde génération du rap français du milieu des années 90 confirme avec un second album (Oxmo Puccino, Ärsenik, Busta Flex, Fonky Family, le 3ème œilPit BaccardiRohff...). Skyrock est le media nationale qui diffuse le rap français... Depuis, le début de cette année 2002, la radio matraque sur ses ondes le concert exceptionnel qui se tiendra au Stade de France, le 21 septembre 2002 ; concert qui réuni 50 artistes issus de la scène rap et r&b française.

Je me souviens avoir eu des places par Skyrock (que j'avais donné à Omax d'Omax6mum) et d'autre par un ami qui travaillait au Stade de France. Ce samedi 21 septembre, il faisait chaud et dès les abords du Stade de France, ça sentait le hiphop (je me souviens avoir eu tonnes de fanzines, stickers et mixtapes promotionnelles dont IV my people). Une fois la zone de fouille passée, on s'installe à notre place dans cette enceinte encore vide, il est 16h00. Puis s'est l'arrivée des 93MC qui mettent de la couleur sur cette scène immaculée.

La première partie est assurée par La Fouine et CM NIGGAZ. La pression ne retombe pas avec Oxmo Puccino, Les Neg'Marrons et Lord Kossity qui est tombé de scène, étalé sur le sol pour remonter et terminer sa prestation. Ensuite, c'est au tour de Disiz la Peste, Busta Flex et Sully Sefil avec une entrée remarquée à bord s'une voiturette de golf. Puis, ce fut le tour des marseillais 3ème œil et Psy4 de la rime de s'emparer de la scène (mention spéciale pour l'interprétation de Soprano, ivre sur La vengeance aux 2 visages). Ensuite, c'est au tour du groupe Saïan Supa Crew de montrer sur scène son talent pour le beatbox. Le groupe Sniper se fait remarquer avec une apparition, spliffs à la bouche avant de laisser la place aux frères de Villiers le Bel, Ärsenik. Bien que le duo des NTM soit en froid, Kool Shen et JoeyStarr ne pouvaient pas ne pas être présents sur cette scène dionysienne et font leur prestation avec leur collectif respectif (IV my people et BOSS). La Fonky Family vient chauffer le public avec son hymne à l'Art de rue, avant de laisser la place au R&B de rue de Matt Houston. C'est au tour du 113 de faire son entrée sur la scène sans toc toc, accompagné par Rohff sur le chant du vice. Il est bientôt, 23h30 quand Kery James monte sur scène pour clore le spectacle et apaiser les tensions pour que chacun rentre chez soi dans la sérénité. 

L'évènement était regardé et s'est bien passé (réunir 40.000 cailleras de tous quartiers dans une enceinte communes, le pari n'était pas gagné d'avance). Parmi les grands absents, nous pouvons citer les groupes IAMAssassin (Je me souviens de Rockin'Squat qui avait refusé car trop commercial à son goût) et Lunatic (le label 45Scientific surpris avait répondu par LIM, avec la mixtape Violences urbaines).

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Février 2021

IV My people (Kool Shen, Zoxea, Serum, Lord Kossity et Salif) - cover front - le rap c'était mieux avant

Premier projet (EP) de IV my people sorti en 1999.

1. Intro EN ECOUTE
2. Eenie, meenie miny mo EN ECOUTE
3. Présent tant qu'mes gars en veulent (ouais ouais) EN ECOUTE
4. Rien à prouver EN ECOUTE
5. Rap et drogue EN ECOUTE
6. Ourto EN ECOUTE
IV My people (Kool Shen, Zoxea, Serum, Lord Kossity et Salif) - cover back - le rap c'était mieux avant

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Janvier 2021

Kool Shen - Dernier round -Zénith) - le rap c'était mieux avant

Concert de Kool Shen, le 22 avril 2005, au Zénith de Paris.

Intro - Faut Qu'Ca Bounce
On A Enfoncé Des Portes
Two Shouts IV My People
Qui Suis-Je ?
93 Style
Quand J'Prends L'Mic
Le Son Des Govas (Serum)
On Est Bien Nulle Part (Serum)
That's My People (Sinik et Kery James)
C'Est Mal Barré
On Est Encore Là - Part II
Show DJ
Interlude - L'Avenir Est A Nous 
L''Avenir Est A Nous (Rohff et Dadoo)
Pass Pass Le Oinj
Qu'Est-Ce Qu'On Attend ?
Interlude - Minutes Educatives
9.3 (Serum)
Oeil Pour Oeil
Un Ange Dans Le Ciel
Le Retour Du Babtou
J'Ai Pas C'Qu'Elles Veulent (Serum)
Y Suffit D'Un Rien
IV My People (Zoxea, Lord Kossity et Serum
Seine Saint-Denis Style
Freestyle  - Tout Le Monde La Main En L'Air (Serum et Merlin Aumic)
Kool Shen nique le Zénith - Dernier round - le rap c'était mieux avant

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Août 2018

Boogotop est un collectif créé au début des années 90'. A ces débuts, il comptait dix artistes rap et ragga (Doudou Masta, Afrokan, Baron Faty, Junky Feelasz, P38, Sterna, Supalexx, Ziko, Shuck et Seka). En 1995, Cut Killer leur consacre une mixtape, puis en 1998, il les invite à participer à la compilation Freestyle Opération. Avec une certaine renommée, c'est en 1999 que le collectif sort son premier album  L'antidote chez Sony BMG. Le succès de l'album est assombri par la mort de Rud Lion. En 2000, Boogotop apparaît sur la compilation Menace 2000 (le labyrinthe) au côté de Kertra (Expression Direkt) avec le 113, Rohff, Keedjy Kendal, OGB, Wadfu et Weedy. Les années suivantes, les membres poursuivent leur carrière solo et publient leurs propres albums et mixtapes, dont Doudou Masta et Sterna. En 2002, Boogotop perd un second membre, P4.

Après une pause près de cinq ans, Boogotop retourne en studio fin de 2004 pour enregistrer un nouvel album. Le collectif s'est étoffé et compte maintenant 14 membres : Afrokan, Baron Faty, DM Krooz, Doudou Masta, Junky Feelasz, Jock'R, Keed J Kendall, Mam, Oj Blad, P 38, Speedy P, Sterna, Supalexx, Wed Fu, Ziko et Kodjo. En 2005 sort le deuxième album Ghetto World.

Boogotop - Bitume

Boogotop - je représente

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Juin 2018

B.O.S.S. est un label dirigé par Sony BMG, créé en 1998 par Joey Starr, DJ Spank et DJ Naughty J. B.O.S.S. est un acronyme récursif signifiant « Boss Of Scandalz Strategyz ». Le , le label fait paraître sa première compilation, B.O.S.S. Volume 1, regroupant une quinzaine de rappeurs, dont Lord Kossity, Mass, FatCap, Sniper et Iron Sy. Le single Comme chaque été enregistré par Joey Starr et FatCap suit pendant le 27 juillet 1999 au label Epic. Entretemps, l'émission SkyB.O.S.S. (1998–2004) sert de vitrine à Skyrock, qui réalise une très belle part d'audience à ce moment-là, et est animée par JoeyStarr, DJ Spank et DJ Naughty J.

Après avoir produit l'album Black Mama de la rappeuse Lady Laistee, B.O.S.S. sort sa deuxième compilation, Boss Of Scandalz Strategyz Vol.2, le , et participe le à la compilation Le Clash du groupe Suprême NTM. Ils produisent aussi, avec Funky Maestro, la bande originale du film Old School. Le 23 septembre 2003 est lancé sur le marché un DVD, Who's The B.O.S.S., qui suit toutes les pérégrinations du collectif en tournée et en studio. La même année JoeyStarr et DJ Spank produisent la bande originale du film Yamakasi. Le , le label B.O.S.S. revient de nouveau avec sa troisième compilation, Opus 3, qui contient les morceaux Freestyle et Danger.

Le , une sélection personnelle de JoeyStarr sort en compilation (mixé par DJ James), My Playlist, au label Wagram et non B.O.S.S. Le , le label sort le premier album de Iron Sy, Irony, puis le 16 octobre 2006, JoeyStarr sort son premier album solo Gare Au Jaguarr. Entretemps, le label perd de nombreux artistes : Naja, Vip.R, FatCap, SpeedBond 007, et surtout DJ Spank ; ce dernier explique son départ en disant qu'il y avait un conflit d'égo avec JoeyStarr. Le 14 mars 2007, le tribunal de grande instance, par l'intermédiaire de la marque et du groupe allemand Hugo Boss, fait interdire l'utilisation de la marque B.O.S.S. de JoeyStarr.

Le , le label est mis en liquidation judiciaire. Il ferme finalement ses portes le .

 

B.O.S.S., Lord Kossity, Mass - Ambassadeur du mic

Boss All Stars - Freestyle

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Juin 2018

IV My People est un label discographique et collectif de hip-hop français, fondé en 1998 par le rappeur Kool Shen, du groupe NTM.

En 1997, Kool Shen rencontre par hasard Busta Flex dans les locaux de sa maison de disques. Le courant passe bien entre les deux artistes, et Kool Shen propose à Busta Flex de réaliser son premier album. Le label WEA Music décide alors de déposer la marque IV My People pour publier l'album le . L'aventure s'avérant concluante, Kool Shen décide de remettre son rôle de réalisateur pour produire le premier album solo du rappeur Zoxea qui sortira le 2 février de l'année suivante. Les trois compères décident de créer un collectif et publient en été 1998 un CD single du nom de IV My People avec le célèbre titre homonyme, épaulés par JoeyStarr (compagnon de route de Kool Shen) et Lord Kossity (déjà entendu sur le titre Ma Benz de NTM).

En 1999, le nouveau collectif publie la mixtape Original Mixtape Volume 1, mêlant inédits du collectif et morceaux de hip-hop américain, le tout mixé par les producteurs Madizm et Sec.Undo, déjà présents sur le quatrième album de NTM, ainsi que sur les solos de Busta flex et Zoxea ; 707 Team. Le collectif, passé en indépendant, publie ensuite un nouveau maxi, Donne-moi des beats fats, présentant ainsi leurs nouveaux membres, Dany Boss, Alcide H et Merlin au mic, formant le groupe Serum, amenés par Kool Shen. Plus tard, une nouvelle recrue rejoint les rangs de IV My People: Salif, découvert et amené par Zoxea.

Tous ensemble, ils sortent en juin une nouvelle mixtape, Original Mixtape Volume 2, en compagnie du chanteur Lord Kossity, du groupe Comité de Brailleurs, et de Neil, un ancien danseur du crew Aktuel Force. À la fin de l'été, Busta Flex décide de quitter IV My People. C'est alors qu'une nouvelle membre, Toy, une chanteuse de RnB américaine, entre dans le label à la suite de sa rencontre avec Kool Shen à Miami durant le tournage du clip Y a que ça à faire, titre présent sur l'album À mon tour d'briller de Zoxea. Le collectif publie alors en novembre un autre maxi CD quatre titres du même nom que le premier: IV My People composé du son Rien à prouver dans lequel pose Serum, du morceau Présent tant qu'mes gars en veulent où pose Kool Shen accompagné de Zoxea, du titre Rap et drogue dans lequel Salif pose aux côtés de Zoxea et du son Eenie, Meenie, Miny, Mo dans lequel il pose cette fois-ci avec Lord Kossity en featuring. Le maxi se vend très bien et plus de 70 000 exemplaires seront vendus en édition limitée.

Souvenez-vous du classique "IV My People", le maxi feat

En 2000, le collectif devenu label discographique publie un premier album intitulé Certifié Conforme. Il réitère l'aventure deux ans plus tard avec IV My People Zone. Entre-temps, les deux producteurs du label sortiront la mixtape Streetly Street vol.1, première d'une série de trois disques.

En 2001, Kool Shen rencontre Jeff Le Nerf lors d'un spectacle à Grenoble, et le signe à son label. Le label revient ensuite en 2005 avec IV My People Mission, privé de Zoxea mais avec de nouvelles têtes, déjà entendues sur les divers apparitions du collectif, comme Jeff Le Nerf et Les Spécialistes (Princess Aniès et Tepa). Mais le succès n'est pas au rendez-vous, et de grosses difficultés financières, obligent Kool Shen à revendre la marque au label AZ.

Kool Shen, Busta Flex, Zoxea et Lord Kossity feat JoeyStarr - IV my people

Kool Shen feat Toy - United We Stand

Kool Shen - Are you ready ?

Kool Shen et Salif feat Roldan (Orishas) - Paris Cuba

IV my people feat Lord Kossity - J'aime

Voir les commentaires

Publié le 20 Mai 2018

Lord Kossity - Morenas

De son vrai nom Thierry Moutoussamy, Lord Kossity est né le à Paris (9ème arrondissement). Il grandit en banlieue parisienne entre Vitry-sur-Seine et Créteil. Très tôt, il se met à écouter le rap de Public Enemy et N.W.A., mais également du reggae. À l’âge de douze ans, il s'installe avec ses parents à Fort-de-France (Martinique). De retour à Paris a l’age de 18 ans, Il est d’abord attiré par le rap américain (notamment par les groupes Public Enemy). Il monte le groupe de rap Contrast avec son cousin Dr. G-Kill, et lance son propre label Killko Records.

À 18 ans, il se lance dans la musique en découvrant le milieu des sound systems en collaborant avec notamment Ragga Dub Force. C’est en retournant en Martinique pour son service militaire, qu’il ne fera pas, que Thierry Moutoussamy trouvera sa voie. Il fait de la radio, de la télévision, du manequinat et écume les sound systems locaux qui seront ses premiers pas dans la musique dancehall. Il rencontre le producteur local Don Miguel avec qui il pose sur sa première compilation Dancehall Party: Silence, en 1993. L’année suivante, le single Vanessa est un tube partout aux Antilles, lançant celui désormais appelé Lord Kossity. Il choisit ce nom en associant son prénom Thierry et le prénom Kossi, personnage qu’il a incarné dans un court métrage africain à la fin des années 1980 qui n’est jamais sorti. Grâce aux compilations telles que Diasporagga (Ragga Dub Force Massive) et Ragga Dom III sur lesquelles figurent Sitting in the Park, une reprise de Georgie Fame que Lord Kossity chante en duo avec Princess Sharifa, on commence à entendre parler de lui en métropole. En 1995, il enregistre son premier album V.I.P.: Aye chechey' avec son cousin Dr. G-Kill. Une semaine avant la sortie de l’album, ils ont un accident de voiture et son cousin décède. Lui s'en sort avec le crane ouvert. Profondément bouleversé, Lord Kossity décide de revenir à Paris.

 

De retour à Paris en 1995, il fréquente le collectif Boogotop, où il croise Doudou Masta. Un des membres du collectif le présente alors à JoeyStarr de Suprême NTM, avec qui il se lie d’amitié et va même l’accueillir chez lui pendant quelques mois. Il sort en parallèle son premier album solo An tèt ou sa yé ! aux Antilles sous son label Killko Records en 1997. De fil en aiguille, les deux artistes se mettent à travailler ensemble. En 1998, ils enregistrent en trio avec Kool Shen sur l’album éponyme de Suprême NTM la chanson Ma Benz, sur laquelle il est repéré.

 

Son premier album solo est réédité en France en 1998 sous le nom de L.K. 1: VersaStyle sous le même label, avec comme invités Daddy Mory et JoeyStarr. Cet album n’a cependant pas eu beaucoup de succès auprès du public, et ne s’écoule qu’à quelque 20 000 exemplaires. Mais Lord Kossity continue quand même à travailler dur dans cette voie et s’affiche de plus en plus auprès de B.O.S.S. (fondé par JoeyStarr) et IV My People (fondé par Kool Shen) avec lesquels il fait des tournées partout en France et assied peu à peu sa popularité.

 

 

 

 

Finalement, il signe chez Naïve Records et part en Jamaïque où il enregistre avec le producteur Clive Hunt la moitié de son deuxième album Everlord, l’autre moitié étant réalisée par Kool Shen. Surfant entre rap et dancehall, l’album sort en 2000 et est un succès. Le clip du tube Morenas est tourné aux Bains Douches, le club parisien branché d’où il se faisait recaler quelques mois auparavant. Sa carrière prend une tournure internationale quand il force la porte d’entrée des charts jamaïcaines et il est à ce jour le seul chanteur en français à avoir percé au pays du reggae.

 

 

 

The Real Don est publié le , et est un succès critique. L’album ressort au label Naïve Records avec une autre pochette et des morceaux inédits. Il obtient alors la Victoire de la musique dans la catégorie du meilleur album de reggae. Lord Kossity retourne au rap la même année avec le morceau Gladiator sur la compilation Première Classe Vol. 2 – Les faces à faces, un clash avec Jacky Brown des Nèg' Marrons.

 

 

 

 

 

 

 

Il invite en 2002 Princess Lover, Doc Gynéco et Matt Houston pour son nouvel album Koss City. L'artiste signe chez U.M.G. en 2004, et repart à Kingston enregistrer Booming System. Il collabore avec des artistes prestigieux comme Chico, Shaggy, Elephant Man ou Vybz Kartel. L'album est publié l'année suivante, le , qui atteint le top 100 des ventes d'albums en Europe. Il contient le single Sexy Wow. Kossity apparaît aussi sur la bande originale du film Iznogoud avec Michaël Youn et en featuring sur le single J'aime de Clara Morgane. Il voyage, travaille avec des artistes de tous bords et, quelques années après son passage au Garance Reggae Festival, retrouve la scène de Bercy aux côtés de Suprême N.T.M. pour cinq dates parisiennes historiques en septembre 2008.

 

Pour faire un bilan de ses 19 ans de carrière, il choisit en 2008 de sortir son premier Best-of. Il lance ses nouveaux albums K.O.S.S. 02 et Fully Loaded sous son nouveau label Lord Ko Publishing. Le street album K.O.S.S. avait également été produit sous ce label, mais Universal, avec qui il est encore sous contrat, l'autorise à le sortir mais lui interdit toute publicité.

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2012, sort l'album Fully Loaded 2, album en anglais (un seul titre français en feat avec Stony) sur lequel participent Vybz Kartel, Mr. Vegas, Demarco, Nu Jersey Devil et Compton Menace. À la suite d'un bon retour, mais également des critiques sur le manque de titres francophones, il sort Fully Loaded 2.5, avec des versions françaises et des titres inédit.

En 2017, on le retrouve sur le maxi Soldat de Busta Flex pour le remix version IV my people avec Kool Shen et Zoxea.

 

 

 

 

 

 

En 2016, Lord Kossity annonce la sortie de Fully Loaded 3 vers la fin de l'été, ainsi que K.O.S.S. 03 pour la fin de l'année. Entre temps, il fait des featuring remarqués, Soldat (Busta Flex, Kool Shen et Zoxea), Bouteille de rhum (titre réalisé par le DJ Kimfu feat Gappy Ranks) et notamment le titre Ali Bumaye (Spart MC).

 

 

 

 

 

 

 

 

Il participe aux tournée de NTM en 2017 jusqu'en 2020 ; en 2019, il enregistre le morceau Mosh avec le suprême NTM (Fédération Française de Bagarre).

 

Lord Kossity - Hotel room

Lord Kossity feat Matt Houston - Cendrillon Du Ghetto

Lord Kossity feat Kool Shen - Oh no

Lord Kossity - Hey sexy wow

Lord Kossity feat Red Rat, Speedy - So Sexy

Lord Kossity - Champion Sound

Lord Kossity - Speed

Lord Kossity - Pum pum

Lord Kossity - Sexy boom boom

Lord Kossity - Roule avec moi

Lord Kossity feat Johnny Ringo - Money on my mind

Lord Kossity - Dancehall soldiers

Lord Kossity - Booty call

Voir les commentaires

Repost0