pit baccardi

Publié le 8 Mai 2021

Urban Peace, Stade de France, 21 septembre 2002, le concert événement rap& RnB

On est en 2002 et la seconde génération du rap français du milieu des années 90 confirme avec un second album (Oxmo Puccino, Ärsenik, Busta Flex, Fonky Family, le 3ème œilPit BaccardiRohff...). Skyrock est le media nationale qui diffuse le rap français... Depuis, le début de cette année 2002, la radio matraque sur ses ondes le concert exceptionnel qui se tiendra au Stade de France, le 21 septembre 2002 ; concert qui réuni 50 artistes issus de la scène rap et r&b française.

Je me souviens avoir eu des places par Skyrock (que j'avais donné à Omax d'Omax6mum) et d'autre par un ami qui travaillait au Stade de France. Ce samedi 21 septembre, il faisait chaud et dès les abords du Stade de France, ça sentait le hiphop (je me souviens avoir eu tonnes de fanzines, stickers et mixtapes promotionnelles dont IV my people). Une fois la zone de fouille passée, on s'installe à notre place dans cette enceinte encore vide, il est 16h00. Puis s'est l'arrivée des 93MC qui mettent de la couleur sur cette scène immaculée.

La première partie est assurée par La Fouine et CM NIGGAZ. La pression ne retombe pas avec Oxmo Puccino, Les Neg'Marrons et Lord Kossity qui est tombé de scène, étalé sur le sol pour remonter et terminer sa prestation. Ensuite, c'est au tour de Disiz la Peste, Busta Flex et Sully Sefil avec une entrée remarquée à bord s'une voiturette de golf. Puis, ce fut le tour des marseillais 3ème œil et Psy4 de la rime de s'emparer de la scène (mention spéciale pour l'interprétation de Soprano, ivre sur La vengeance aux 2 visages). Ensuite, c'est au tour du groupe Saïan Supa Crew de montrer sur scène son talent pour le beatbox. Le groupe Sniper se fait remarquer avec une apparition, spliffs à la bouche avant de laisser la place aux frères de Villiers le Bel, Ärsenik. Bien que le duo des NTM soit en froid, Kool Shen et JoeyStarr ne pouvaient pas ne pas être présents sur cette scène dionysienne et font leur prestation avec leur collectif respectif (IV my people et BOSS). La Fonky Family vient chauffer le public avec son hymne à l'Art de rue, avant de laisser la place au R&B de rue de Matt Houston. C'est au tour du 113 de faire son entrée sur la scène sans toc toc, accompagné par Rohff sur le chant du vice. Il est bientôt, 23h30 quand Kery James monte sur scène pour clore le spectacle et apaiser les tensions pour que chacun rentre chez soi dans la sérénité. 

L'évènement était regardé et s'est bien passé (réunir 40.000 cailleras de tous quartiers dans une enceinte communes, le pari n'était pas gagné d'avance). Parmi les grands absents, nous pouvons citer les groupes IAMAssassin (Je me souviens de Rockin'Squat qui avait refusé car trop commercial à son goût) et Lunatic (le label 45Scientific surpris avait répondu par LIM, avec la mixtape Violences urbaines).

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Avril 2018

 

De son vrai nom Guillaume N'Goumou, Pit Baccardi est né le 9 juin 1978 à Yaoundé (Cameroun). Il est élevé par sa grand-mère, sa mère étant morte à sa naissance. Arrivé en France en 1982, il repart pour le Cameroun en 1986, mais revient dans son pays d'accueil en 1990, pour y faire des études et vivre avec son frère aîné dans le 19e arrondissement de Paris. Entraîné dans différents coups au cours de son adolescence (vols à l'arraché et petits délits), il arrête ses études en deuxième année de BEP. À Ménilmontant, il fréquente tous les groupes des quartiers de l'est parisien, et devient membre du collectif ATK en 1995. En 1996, il rencontre les futurs membres de Time Bomb et Oxmo Puccino par l'intermédiaire des X-Men, groupe du 20e arrondissement. Le groupe est également à l'origine de sa rencontre avec Melissa Mars, K-cey et Ricky qui leur font passer une audition chez Jedi. L'équipe, alors composée des X-Men, Lunatic, Hi-Fi, et les Jedi, devient Time Bomb. Il fera des apparitions sur les freestyles de l'écurie Time Bomb sur Le guidon et Time Bomb explose.

En 1997, X-Men et Lunatic partis, Pit Baccardi reste avec Oxmo Puccino dans Time Bomb. Un an avant la scission en 1996-1997, il fait la rencontre de Patou et Stéphane de Première Classe lors d'un concert de Time Bomb à La Rochelle. Ils le présentent à Jacky et Ben-J des Nèg'Marrons. Ils entament ensemble une première série de morceaux, dont le titre On fait les choses (avec Rohff comme invité). C'est ainsi que label Première Classe voit le jour. Tandem y sortira leur EP Ceux qui le savent m'écoutent et L'Skadrille y fera un passage.

Pit Baccardi - Pit Baccardi - le rap c'était mieux avant

Pit Baccardi publie son premier album solo éponyme le 22 juillet 1999, sur lequel sera posé le morceau Si loin de toi en hommage à sa mère disparue ; il y invitera Doc Gyneco, IAM, Ärsenik, Kery James ou encore Rohff.

Pit Baccardi - Ghetto ambianceur - le rap c'était mieux avant

En 2000, il sort l'EP Ghetto ambianceur où l'on peut trouver le premier morceau du Noyau Dur Le Public respecte, à l'origine sur la compile Secteur Ä All Stars, ainsi qu'un duo avec Joe, chanteur nord-américain de RnB ; une collaboration, à l'initiative du chanteur américain, qui lui permet de se faire davantage connaitre du grand public.

Pit Baccardi - Le poids des maux - le rap c'était mieux avant

Il publie son deuxième album solo, Le Poids des maux, en 2002. Il participe ensuite à l'album du Noyau Dur qui sort fin 2005 après être apparu sur les compilations, Street lourd Hall Stars (novembre 2004), Illicite projet (début 2005) ou encore Rap performance (2005). Il sort en 2004 une mixtape regroupant de nombreux morceaux et en 2007, un album collector retraçant sa carrière dans lequel il ajoute quelques titres inédits, avec les participations de Medine, Lino (Ärsenik), Hamed Daye, Stomy Bugsy et bien d'autres. Toujours dans cette optique d'annoncer au mieux son album, il sort le morceau et le clip Juste moi en featuring avec Gen Renard en .

Pit Baccardi - ça vient de chez nous

En 2008, Pit Baccardi collabore avec son demi-frère Dosseh sur le plan artistique, pour le titre Frères d'armes sur la mixtape Bolide Vol.2 de Dosseh. Ce morceau annonce son retour qui est concrétisé par la sortie de Juste moi en mai 2010.

Après plusieurs années en France, Pit Baccardi décide de s'installer au Cameroun son pays d'origine, et lance en 2013 le label Empire Company à travers lequel il produit des grands noms de la musique camerounaises tels X Maleya, Duc Z et Magasco. À la fin 2015, il est annoncé en studio enregistrant un nouvel album. En 2016, il sort deux singles, Arrêtez et One by One, en collaboration avec Magasco.

En 2017, il remonte sur scène pour la tournée de l'âge d'or du rap français avec entres autres Busta Flex, Ärsenik, Expression Direkt, Ménélik , Passi, X-men, 2 bal 2 neg, Assassin, Les sages poètes de la rue, Neg Marrons, Stomy Bugsy,...

En 2018, il remonte sur scène pour la tournée du secteur Ä avec Doc Gyneco, Ministère Amer, Stomy Bugsy, Arsenik, Neg Marrons, Singuila, Passi, et Mc Janik.

En 2018, il met sur pied le projet POWER, un projet musical de plusieurs titres sur lequel on retrouve les artistes Locko, Tenor, Mink's, Magasco et le duo Rythmz.

Voir les commentaires

Publié le 24 Mars 2018

Secteur Ä

Le Secteur Ä (contraction de secte Abdulaï, qui fait référence à un personnage d'un film Double Détente et le surnom de la cité Valéry, un quartier de Sarcelles) est un collectif hip-hop français créé par les membres du Ministère A.M.E.R. et dont le leader et patron était Kenzy. La plupart des artistes présents à la base venaient du Val-d'Oise (Garges-lès-Gonesse, Sarcelles ou Villiers-le-Bel). En ont fait partie : Passi, Stomy Bugsy, Doc Gynéco, Ärsenik (Lino et Calbo), Neg' Marrons (Jacky, Ben J et Djamatik), Hamed Daye, MC Janik et La Clinique.

 

Secteur Ä - Kenzy, Passi, Stomy Bugsy, Doc Gyneco

Entre 1995 et 1998, les artistes du Secteur Ä ont vendu beaucoup de disques. Les 22 et 23 mai de cette année 1998 ont été données deux soirées avec les membres de ce collectif, réunis au grand complet pour l'occasion en donnant deux concerts à l'Olympia, en l'honneur du 150e anniversaire de l'abolition de l'esclavage. La même année, paraît le premier album du Secteur Ä, "Live à l'Olympia", il s'agit de l'enregistrement du concert. Cet album live a été certifié double disque d'or.

Le secteur Ä - Doc Gyneco, Stomy Bugsy, Passi, Neg Marrons, Janik, Hamed Daye et Arsenik - Live à l'Olympia

 

Le Secteur Ä Concert Olympia Passi Doc gyneco Arsenik Neg marrons...

En 1999, Pit Baccardi, rappeur du 19e arrondissement parisien, les a rejoint. Puis après le départ des chanteurs les plus connus (Passi, Stomy Bugsy, Doc Gynéco), les artistes restants se sont soudés en un nouveau groupe, Noyau Dur (Pit Baccardi, Jacky & Ben-J, Ärsenik). Enfin, d'autres sont arrivés comme Futuristiq (Qrono & Nubi), Fdy Phenomen, Quartier Latin Académia ou encore Singuila (chanteur de R'n'B).

La société d'édition du Secteur Ä n'existe plus. Elle a été placée en liquidation judiciaire le 9 septembre 2005. À la suite de la sortie de son album Révolution, en 2007, Passi annonce un possible retour du Secteur Ä en réunissant les membres du groupe sur le morceau Pas 2 limite.

En 2017, le Secteur Ä annonce sur les réseaux sociaux que le collectif se reforme au complet pour une tournée événement dans toute la France, d'avril à mai 2018, fêtant le vingtième anniversaire de leurs concerts à l'Olympia en 1998, sous la direction et l'organisation de Mazava Corp, qui était à l'initiative de la tournée L'âge d'or du rap français en 2017.

 

Secteur Ä en concert dans toute la France - Ministère A.M.E.R., Doc Gyneco, Arsenik, Passi, Stomy Bugsy, Neg'Marrons

En 2018, le Secteur Ä fait son grand retour pour une tournée événement qui se déroulera dans toute la France réunissant le Ministère AMER, Ärsenik , Doc Gynéco, Stomy Bugsy, Passi, Neg' Marrons, Pit Baccardi, MC Janik et Singuila, soit 20 ans après leur concert à l'Olympia en 1998.

Arsenik - Affaires de famille

Noyau Dur - Departements

Voir les commentaires

Repost0