Publié le 31 Août 2018

De son vrai nom Rachid Bioubi, Kertra est né le 10 avril 1975. Rachid grandi à Mantes la Jolie (Yvelines) et plus précisément dans le quartier du Val Fourré. En 1992, il fonde avec ses amis Delta (Jean-Luc Elizabeth), Le T.I.N. et Weedy (Mickaël Haustant), le groupe Expression Direkt. Suite à des concerts dans les MJC, en 1994, le groupe participe à la compilation Ghetto Youth Progresss. Puis Matthieu Kassovitz sélectionne le morceau Mon esprit part en C***lles (présent sur la compilation) pour le placer sur la B.O. de son film La haine. Le groupe est repéré et signé sur le label Island. Le label sort ensuite la compile L432, on retrouve Expression direkt à deux reprises dont sur le premier morceau de la compilation, La roue tourne. Le groupe sort en 1998 son premier album Le bout du monde. L’album sera un succès commercial, notamment grâce au titre 78 où l’on retrouve Big Red des Raggasonic au refrain. Kertra est alors aussi bien rappeur que producteur. En 2000, le groupe sort son second album Wesh on écoute quoi ?, cette fois-ci en indépendant sur les labels de chacun des membres (Flavor Records, La Kiss Productions, Ghetto Youth Progresss. Il poursuit l’expérience avec son premier album solo Le Labyrinthe, sur lequel il invite un certain nombre d’artistes dont la réputation n’est aujourd’hui plus à faire (113, Rohff, Don Choa de la Fonky Family, Daddy Lord C de La Cliqua,…). Il en est le producteur mais aussi le principal concepteur musical.
 

Après deux années d’absence, le groupe sort son troisième album D Terminé chez Menace records (Bayes). En 2003 il revient avec le second volet de Le Labyrinthe ; il est épaulé par Fred du groupe Mad in Paris. On retrouve sur l’opus comme invité Daddy Lord C, Koma, G-Kill, Expression Direkt, John Deido de La Brigade, La Mixture, Intouchable.

 

L'année suivante, il a publié le quatrième album d'Expression Direkt, X sessions sur le label Indépendance Music. Les années suivantes, Kertra devient extrêmement silencieux autour de Kertra jusqu'à ce qu'il publie l'album Best Of 2011 de son équipe. En 2012, Expression Direkt fait une apparition sur la net tape Leçons d’en bas volume 6.

Kertra (Expression Direkt) - Freestyle

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Août 2018

EXS est un rappeur de Boulogne Billancourt (Hauts de Seine), originaire du Cameroun. Il fonde le groupe Nysay avec Salif au milieu des années 90’. En 1997, on retrouve le groupe sur la compilation Dontcha vol.3 de Dontcha Flex et fait des scènes avec le collectif Beat de Boul. En 1998, ils ont formé le collectif de courte durée Denzel Zoo, qui comprend d'autres artistes tels que Diomay & Granite, mais cela sépare déjà avant le millénaire.

 

En 1999, de son côté Salif signe avec IV My People ; en 2001, EXS est impliqué sur le premier album de Salif, Tous ensemble Chacun pour soi. A partir de 2002, EXS se retrouve régulièrement sur les sorties du label IV my people (Streetly street, Iv my people zone, IV my people mission,…). En 2003, le groupe Nysay fonde le label Starting Blocks et sort la mixtape éponyme Nysay. En 2005, ils publient l’album L'asphaltape. L’année suivante, on retrouve EXS sur les album Street life de Dany Boss, Le barillet plein de Seth Gueko, Par tous les temps vol.1 de Futur proche, Insurrection de Mac Kregor, Parcours du combattant de Diomay, Cracheur 2 venin d’Aketo,…

 

Début 2007, EXS sort son premier projet solo 10 Ans Plus Tard. En 2008, Nysay sort l’album Si si la famille. Ensuite, on retrouve EXS sur plusieurs projets dont A la barak de JL Tismé, Internationale conscience de Mosstaf, Colis piégés 2 de N’Dal et Fis.L, Coup d’état des frères Sy, Recueil de pensées de Dam16, D’hier à aujourd’hui d’1kizition, Que la paix soit sur vous d’Ali, Attack militape de Sem, Ground zero de B.A.R.G.E… Puis EXS disparaît totalement de scène hiphop.

Nysay (Salif et Exs) feat Issaka (MAlekal Morte) - On fume on traîne

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Août 2018

F.B.I. est un groupe de rap, originaire du Val d’Oise. Le groupe est créé à la fin des années 90’ et est composé des rappeurs T.R. et Red. Le nom du groupe signifie Fusillade, Braquage et Intimidation.

En 2001, ils sortent leur maxi, 2Spee. Malgré une petite quantité de disques pressés, le groupe est reconnu dans l’univers hip-hop underground. FBI est invité sur les compilation Néochrome et Quoi de neuf dans l’Hexagone.

 En 2002 F.B.I. signe sur le label Hitmaker Prod et fait des apparitions sur les mixtapes du label. Leur premier album éponyme sortira en 2003, il fera une sortie remarquable car les featurings sont des têtes d’affiches (Disiz la peste, Iron Sy, Lino, Eloquence, Horseck, Mokless, M.O et Pap Demba). Suite à cette sortie, le duo retourne immédiatement au studio et travaille pendant plus d'un an sur le nouvel album La loi du talion, qui vient en 2005 dans les bacs. On retrouve sur l’opus, Camron, Black renégat (Sniper), OSFA (Mic Fury et Horseck),…

Le groupe participera aux compilations 92100% hiphop, Rap performance et l’album Hardcore vibrations de Sousse-k. Ensuite, F.B.I disparaît complètement de la scène musicale et on n’entendra plus parler du groupe.

 

FBI - On a le style qui claque

FBI feat Blaz - Ce qu'il faut

FBI - Bad Boy 2 la banlieue parisienne

FBI - Hexagonal

Voir les commentaires

Rédigé par Johney Perkins

Publié dans #F.B.I., #T.R., #Red, #Fusillade, Braquage et Intimidation, #95, #2Spee, #Tran

Repost0

Publié le 29 Août 2018

De son vrai nom Mala Manga, Mala est originaire de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) (92). Mala grandit avec Booba et fonde dès le milieu des années 90, le groupe Malekal Morte avec ses amis Issaka & Bram's. Avec son groupe, il pose Catch à l’arrière en 1997 sur le premier album du Beat 2 Boul (Sages Po', Lunatic, Mo'vez Lang, Sir Doum's), le collectif des Sages Poètes de la rue. Puis, Mala attire l'attention en tant qu'artiste solo en 1999, lorsqu'il s'est retrouvé sur la première compilation de B.O.S.S. Mala apparaît sur des featurings avec LIM ou les X-Men.

En 2000, la participation de la Malekal Morte sur le premier album de Lunatic (Mauvais œil), lui vaudra une renommée nationale.

La même année, il intègre le 92I de Booba avec Djé, Nessbeal et Sir Doum's. En 2002, il apparaît sur le premier album solo de Booba, Temps mort («Nouvelle école» et «100-8 zoo »),. Mala sort en 2003, son premier projet Ma zone.

Les années suivantes, Mala apparait sur Panthéon («Commis d'Office» et «Pazalaza pour s’azamuser») et enfin sur «Ouest Side» («92izi»).

En 2006, il est apparu quatre fois sur l'album de Sir Doum's et en 2007, il livre un morceau solo pour la deuxième mixtape d'autopsie de Booba. Il apparaît avec le reste du 92I (Bram's & Dje) sur l'album de Booba 0.9, sur Izi Life ainsi que sur la mixtape Autopsie Vol.3 de Booba sur On contrôle la zone. Après presque 15 ans de carrière de rap, Mala a sorti son premier album "Himalaya" au début de l'année 2009 sur le label de Booba, Tallac record. En 2011, Mala doit se remettre de la mort de son partenaire de longue date, Bram's, qui se suicide après une lourde dépression.

En 2014, il quitte le 92I et forme le label Iceberg Entreprise avec Djé. Cela sera suivi par sortie de l’album Traffic de Djé ; on y retrouve Mala a quatre reprises. Pour avoir du nouveau de Mala, il faudra attendre 2018 et la publication du best of, Ghostfather.

 

Mala - Ennemi

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Août 2018

De son vrai nom Karl Appela, Blacko est né le 5 février 1979 à Montfermeil (Seine-saint-Denis). Karl commence le rap à l’âge de 12 ans. Dès son arrivée à Deuil-la-Barre (Val-d'Oise), il intègre le groupe KDM, puis A.R. Possee. À 15 ans, il quitte le groupe pour intégrer Kaotik. La même année, il entre dans le collectif Comité de Deuil et rencontre Tunisiano avec qui il crée Personnalité Suspecte. Grâce à ses facilités pour le ragga hip-hop, il devient l'un des membres phares du collectif et se fait remarquer sur le morceau 9.5.1.7.0. de M Group. La rencontre avec son père est un événement marquant de sa vie qui lui permet de mieux se connaître lui-même et de connaître ses vraies origines, La Réunion.

Karl se produit aux Hip-hop Folies de La Rochelle en 1997, et lance le groupe Sniper avec ses deux acolytes, Tunisiano et Aketo. C'est au sein du groupe Sniper que commence le succès avec de nombreux albums vendus à travers la France de leur premier opus Du rire aux larmes. Black renega se démarque avec un flow mélangeant reggae, chant et rap. C'est à la suite du deuxième album de SniperGravé dans la roche, que Blacko a deux accidents de scooter en quelques jours, c'est ce qui fait qu'il a remis en question sa vie. Ce changement se ressent aussi dans sa musique. Cependant Blacko garde toujours le côté engagé du rap, en effet selon sa philosophie, les mots sont des armes. Pour Blacko cette idéologie est clairement appliquée. Il chante pour défendre ses convictions et faire partager un message conscient.

En 2005, il sera invité à poser sur le titre Un jour de paix avec le groupe 113. L'année suivante correspond à la sortie du troisième album du groupe Sniper : Trait pour trait. La tournée qui suit marque une fin a priori provisoire du groupe Sniper. Les trois membres se consacrent à leurs albums solos. En 2007, il compose avec Soprano le titre Ferme les yeux et imagine-toi. Ce morceau est un des singles de l'album de Soprano, qui a permis à Blacko de se faire connaître davantage du grand public.

Le 20 février 2008, Blacko annonce sa séparation du groupe depuis juillet 2007. Le titre bonus Intersection sur l'album solo de Tunisiano est ainsi le dernier à représenter le groupe Sniper au complet. En 2009, le label Desh Musique boycotte la sortie de l'album Enfant du Soleil de Blacko, un album orienté reggae. La même année, Blacko participe également à l'album Eldorado de Kool Shen. En février 2010, Blacko décide de diffuser son album boycotté par son label par le biais d'Internet. Les 17 titres de l'album Enfant du soleil sont donc mis à disposition du grand public, ce qui clôt le brouillard autour de la sortie de cet opus qui ne verra jamais le jour dans les bacs, tout du moins pas sous cette forme. À la suite de la diffusion de son album, Blacko sera assigné en justice après un dépôt de plainte du label Desh Musique.

Le 20 décembre 2011, un album EP 5 titres voit le jour intitulé Instin Kaf mêlant « seggae » et « maloggae », deux styles de musiques puisant leurs origines de l'île Maurice et de La Réunion. Cet album est disponible gratuitement et sous le pseudonyme Afrikaf.

Début 2013, il annonce son retour et signe un contrat avec Because Music, il faudra attendre février 2015 pour le voir revenir au rap avec un EP sept titres intitulé Le temps est compté, qui introduit son retour avec un nouvel album prévu pour novembre 2015. Il apparaît également en featuring avec The King's Son sur le morceau I'm not rich. Dans son clip de la chanson Préviens-les, extraite du EP Le temps est compté, Blacko regarde tristement et symboliquement le disque d'or de l'album Trait pour trait de Sniper s'enflammer et brûler. Dans le même temps, il renoue des liens avec son ancien groupe et fait plusieurs apparitions live avec Aketo et Tunisiano. En juin 2015, il publie la mixtape Allez leur dire.

En novembre 2015, Blacko publie son deuxième album solo Dualité, soit huit ans après la sortie avortée dans les bacs de l'album Enfant du soleil. Contrairement aux précédents albums solos de Blacko, Dualité est distribué dans les bacs le 6 novembre 2015 et sur toutes les plateformes de téléchargements légales. L'album est produit par DJ E-Rise, Wealstarr et Joe Mike.

Blacko en parallèle en 2017 continue sa carrière reggae en publiant l'EP États d'âme, et il fait partie de la tournée de Sniper, qu'il vient de réintégrer. En juin 2017, Blacko dévoile un nouveau clip, Mon trésor, extrait de son futur EP intitulé B.L.A.C.K.O et annoncé pour le 7 juillet 2017.

En janvier 2018, Sniper annonce qu'un nouvel album est pratiquement prêt et qu'il sortira le 12 octobre 2018 ; ainsi qu'une tournée nationale.

 

Blacko - Préviens-les

Blacko - Le mur du silence

Blacko - No stress

Blacko - Equilibre

Blacko - Que Dieu me pardonne

Blacko - Mon trésor

Blacko - Mademoiselle

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Août 2018

De son vrai nom Jacky Teixeira, Jacky Brown est né le 17 août 1975. Jacky, originaire du Cap-vert grandi à Garges-lès-Goness (Val d’Oise), il y rencontre Fabien Loubayi (Ben-J) et Mitry Vigitant (Djamatik) et montent le groupe Neg’ Marrons. Son blaze est une référence au film de Quentin Tarantino (Jackies Brown) et à la couleur marron (Neg marron).

De 1997 à 2003, il a sorti avec son partenaire Ben-J (Djamatik quitte le groupe après le premier album) trois albums très réussis (Rue case nègres, le bilan et Héritage), et considérés classiques dans le milieu hip-hop et ragga. En 1998, avec son groupe, il a participé aux concerts du secteur Ä pour célébrer l’abolition de l’esclavage.Il a animé l’émission radio Couvre feu, tous les jeudis de 1998 à 2007 sur la radio Skyrock à partir de minuit. !ensuite, de 2008 à 2011, il a présenté l’émission TEPOK (T’Entends Pas Ou Koi) sur Trace TV.

Jacky est également un membre fondateur du label Première Classe avec son acolyte Ben-J, Pit Baccardi, Patou et Stéphane. Le label sortira en 1999 et 2001, deux compilations sur lesquelles on retrouve toutes les grosses têtes d’affiche du rap français (IAM, Rohff, Kery James, Sniper, 113, Oxmo Puccino, Passi, Lino, Rocca, Le rat Luciano, Fabe, Don Choa, Busta Flex, Ekoué, Pit Baccardi, Disiz la peste, Tandem, Dad PPDA, Sat,… ). Son morceau avec Lord Kossity présent sur la seconde compilation n’a pas laissé ce dernier indifférent qui a continué à l’attaqué sur son album Koss city avec le titre Gladiator II. Jacky commence alors sa carrière solo avec la sortie du single Gladiator 2002.

En 2005, il a réalisé, en collaboration avec DJ Poska, l’album Jacky Brown and the Family Vol. 1 ; on y retrouve ses meilleurs morceaux ainsi que des titres inédits. La même année, il a fait équipe avec des anciens du Secteur Ä, pour fonder le collectif Noyau Dur (Neg’ Marrons, Ärsenik et Pit Baccardi) et sortir leur premier album. La fin de 2006 a réalisé Jacky Brown, avec ses amis Stomy Bugsy, Izé et son cousin JP, un autre projet et publié sous le nom de La MC Malcriado l'album Nos pobreza ke nos rikeza, dédiée aux îles du Cap-Vert. Une tournée s’ensuivra, envoyant le groupe en Angola, aux Antilles, en Espagne, en Suisse,…

Cinq ans après le dernier album des Neg’ Marrons, le groupe sort en 2008 Les liens sacrés.

En 2010, Jacky publie avec son collectif Mc malcriado, leur second opus, Fidjus di kriolu.

En 2013, lorsque Ben-J, son partenaire des Neg’ Marrons, réalise ses débuts en solo, Jacky est bien sûr impliqué.

En 2016, les Neg’ Marrons sortent leur cinquième album, Valeurs sûres. Depuis, Jacky présente de nouveau son émission spé Couvre feu avec Dj Lord Issa et Dj Phaxx sur la web radio de Booba, OKLM.

En 2017 et 2018, Jacky a été très présent sur la scène hiohop car il a été le maître de cérémonie lors de la tournée de l’âge d’or du rap français et a participé avec son groupe à la tournée du secteur Ä.

Jacky Brown - Couvre feu

Lord Kossity VS Jacky Brown - Gladiator

Diam's, El Matador, Jacky Brown et Nubi - Bombattack comback

Zoxea feat JAcky Broaxn, Lino, Nysay, Sinik et Dany Dan - King de Boulogne (remix)

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 27 Août 2018

De son vrai nom Gilles Biloa Boulanger, Hill-G grandi à Ménilmontant dans le 20ème arrondissement de Paris. Jeune, il pratique le tennis mais une opération mettra un terme à sa pratique du sport ; il rencontre pa la suite, Alain Zango (futur Cassidy) en classe de 6ème. Très vite, ils se découvrent un même goût pour la musique et décident de se mettre au Rap en 1993 sous le nom « Rookies MCs ».Tout commence à la sortie du collège dans la rue, les caves et chambres mais très vite, ils se font repérer grâce à leurs textes incisifs et leurs flow atypique. C’est en 1995 qu’ils intègrent le collectif Time Bomb (Booba et Ali du groupe Lunatic, Oxmo Puccino, Diable rouge de LSO, Ziko de la Brigade, One Starr, Simsky, Pit Baccardi, Yoka, Epsi (Yusiness), Dj Sek et Sj Mars). L’année suivante (1996), ils apparaissent sur leur premier support officiel (compile Time Bomb) avec le morceau J’attaque du Mike et changent leur nom en X-Men. Pendant deux ans ils sévissent dans le Rap avec le crew Time Bomb. On les retrouve en 1997 sur la B.O de Ma 6-T va Craker avec l’un de leurs morceaux devenu culte : Retour aux Pyramides. Ill fera également quelques freestyles d'anthologies sur la radio Générations 88.2.

 

En 1998, sous couvert d’Universal et pour des raisons juridiques évidentes (Marvel), les X-Men deviennent Les X aka X-Men et sortent leur premier album Jeunes coupables et libres, qui fait aujourd'hui référence dans le hip-hop français.

 

En 2000, lui et son groupe ont sorti un album de collaboration avec les Ghetto diplomats intitulé Bing Bang Vol. 1. et apparaît de plus en plus en tant qu'artiste solo dans l'environnement de 45 Scientific. Bien qu'il apparaisse dans les compilations du label dans les années à venir, Ill ne signe jamais chez 45, bien qu'un album n'étant jamais sorti a été enregistré sur des production de Géraldo et de Fred le magicien (Dudouet). Ce n'est qu'à la fin de l'année 2006 qu'il fait en solo avec le best of Ainsi soit Ill, qui propose également des titres exclusifs. Quelques mois plus tard, il retrouve son partenaire de longue date, Cassidy, et sort le X-Men best of Album. En 2008, Ill développe de nouveaux plans de collaboration, qu'il met en œuvre début 2009 avec Work, Cross & Joe Lucazz et produit l'album commun So Parano.  Durant les années suivantes, ils vont multiplier les feat (Zoxea, Kohndo, Nino…) et se concentrer sur leurs projets solos sans pour autant ne jamais se perdre de vue.

Le goût d’inachevé de l’album Jeunes coupables et libres et la maturité leur donnent envie de continuer de se perfectionner et de sublimer leur art. Il en résulte l’arrivée en 2015 de l' album des X-Men, Modus Opérandi.

 

En 2017, il remonte sur scène avec Cass' pour la tournée de l'âge d'or du rap français avec entres autres Busta FlexÄrsenikExpression DirektMénélikPassi2 bal 2 neg, AssassinLes sages poètes de la ruePit BaccardiStomy Bugsy,...

 

Ill (X-men) - La ville m'appelle

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 27 Août 2018

LordKox grandi à,Montreuil (Seine-saint-Denis). Il découvre le hiphop en 1990 grâce à Jimmy Jay qui possède ses studios proche de chez lui, à Bagnolet rédige ses premiers textes en 1992, il a été un graffeur très actifs sur les murs et tunnels du métro de la capitale, dès le début des années 90 ; puis, il souhaite canailser cette énergie et se concentre réellement le rap en 1995. '. Tout d'abord au sein du collectif « Le Commando » ; il est ensuite incarcéré 2 ans pour avoir enfreint la paix (vendalisme). et quelques sessions freestyles et d'impros plus tard il sort son premier maxi De la rue au rap (Deluxe recordz), en 1999.
Après quelques Mix Tapes il sort un second maxi En attendant l'album, lui permettant de signer un contrat de co-production sur le Label Menace/M10/Universal pour son premier album intitulé La rage au mic, en 2002. Cet opus sera plébiscité par la presse et un public puriste permettant à Lord Kox d'acquérir une petite reconnaissance notamment grâce au clip J'touche Au But.

Un an après la sortie de l'album La rage au mic, le Mc parisien enchaîne et sort un Ep 5 titres Partout Sur Les Murs, puis l'album concept Pour Tuer Babylone, 18 titres auquel ont participés plus de 50 artistes Rap Français et international, tel que Dj Poska, Alibi Montana, Papifreddo, Section Fu,.. Sa côte de popularité augmente et plusieurs tourneurs l'appelent pour participer à de nombreuses scènes (Festival Zebrock, Le Printemps de Bourges...).
Lord Kox investie également son énergie sur la sortie du 1er Maxi 4 titres de L'Alchimie, également présent en featuring avec toute la Team Deluxe sur le nouvel album, Le mal des nerfs, 17 Titres dont la sortie est prévue pour mi janvier 2005.

Ensuite, Lord Kox s'éparpille et établi des connections new yorkaise pour son troisième album Rap délinquant. L'album sort en 2008 mais ne rencontrera pas le succès espéré ; on retrouve sur cet opus, le groupe Infamous Mobb, Kizito, Papifredo, Driver, Lunnick, Speed Bond, Expression Direkt,...


 

Lord Kox - Après les cris

Lord Kox feat Bastos, Konspi, Crako, Papifredo et Kizito - Rap délinquant

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Août 2018

Zephir est un rappeur originaire de Marseille (Bouche du Rhône), né en 1984 de parents marocains. Il commence à écrire ses textes dans sa chambre à l’âge de 13 ans et participe à quelques scènes dans la MJC de son quartier. En 2000, il rencontre Matrix qui deviendra son Dj ; grâce à cette collaboration, les scènes se font de plus en plus nombreuses. 2003 fut une année charnière où Zéphir fut de nombreuses apparitions sur divers projets tels que La fight Tape et Coktail Xplosif volume 2 de Sink 9 Prod, Onzemars de Pomerium, Etat des Lieux de Tah Sah Prod, 74 minutes Krono de DJ Spy, Chargé à blok de Dj Prayone, On joue le jeu sans tricher de Dj Kortez, Onze Mars de Dj Tearz, Grabuge de Kargal Prod, Renaissance de Djeme et bien d'autres encore.

En 2004, Zephir sort son premier projet, le vinyle Etoile verte qui sera distribué dans toute la France. Il ira défendre ses titres lors d’une tournée qui l’emmènera à Lyon, Marseille, Genève,… Grâce à cette renommée montante, Zephir fera les premières parties marseillaises de nombreux rappeurs dont Oxmo Puccino, Kery James, La Caution, Arsenik, Busta Flex,…

En 2007, Zephir sort son premier album Le poignard de l’avenir. On y retrouve Kalash l’Afro et Horseck. Il est invité à participer aux compilations Mission Karcher et Peine capitale. Fervent supporter de l’olympique de Marseille, il envisage avec son Dj Wicked Matrix de réaliser une compilation rap pour les 20 ans d’existence du groupe de supporters South winners.

En 2008, il sort le street album En attendant winners. On le retrouve également sur la mixtape de Freeman, En haut la misère paye 2 et les compilations Rap de rue 2008 et Département 13. L’année suivante, en 2009, il publie enfin la compilation Winners ; on y retrouve pas mal de grosses pointures marseillaises telles Soprano, Namor, Red-K, Freeman, Kalash l’Afro, Keny Arkana, Carpe Diem,…

Ensuite, les apparitions se font plus rares ; on le retrouve en 2010 sur la mixtape Que du seum de Kalash l’Afro.

 

Zephir - Moral à zéro

Zephir - Que des winners

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Août 2018

M Group (ou MG) est un groupe de rap originaire de Deuil la Barre (Val d’Oise) et créé en 1992. Le groupe est formé de R.K.O, Part 2 Djaka, Hakeem (futur Tunisiano) et Dj Pass. Suite à divers maquettes et freestyle radio, le groupe se retrouve sur le label Kool et Radikal (également célèbre pour sa boutique et son réseau de distribution de vinyle et mixtape hiphop). Le groupe sort en 1996, le vinyle Fidèle au rap, qui reçoit un bon accueil du public underground. L’année suivante, le groupe publie son premier maxi Tu disais quoi ? On retrouve sur le projet, le titre Je viens du 9.5.1.7.0 avec les présences d’Aketo, de Blacko et de Philo. Ce maxi fait connaitre le groupe sur plan national. Par la suite, Tunisiano quitte le groupe pour rejoindre le collectif Comité de Deuil, dans lequel sont présents notamment Blacko et Aketo. Ce collectif vraa la naissance du groupe Sniper.

En 1998, le groupe sort un second maxi Rapide comme un serpent (2ème morsure) ; on y retrouve Freko Ding et Cyanure du groupe ATK. L’année suivante, le label Kool et Radikal sort une compilation où l’on retrouve la présence du groupe.

En 2000, le groupe sort le vinyle Graine de Star. L’année suivante, le groupe commence par publier le vinyle Trop de chose à dire / Le succès ; avant la sortie de leur second maxi La musique me rend dingue ! Le vinyle D.A.N.G.E.R / Moins 20 degrés sera tiré de ce maxi.

Par la suite, le groupe se renomme MG (Mon Groupe / Ma Gueule) et ne sortira en 2004 que le maxi vinyle 2 titres, On fait tout sauter. Par la suite, les deux membres restants se séparent pour se consacrer à leur carrière solo. Djaka (Baptiste Carpentier) a sorti en 2007, l’album Ragga hiphop story ; sur lequel, on retrouve Kool Shen, Jeff Le Nerf, Serum, T Krys, Banneur, Norris Man,… De son côté R.K.O a participé au projet Bass Vegas parano sorti en 2008.

 

M Group - On fait tout sauter !

Voir les commentaires

Repost0