sheryo

Publié le 26 Juin 2021

MC jean gab'1 VS le rap français - le rap c'était mieux avant

Ces tas d'cloches, ou bien i-qu sans nous pourraient pas becter
Te glisseraient leurs langues dans ta fente pour faire des mixtapes "made in France"

MC Jean Gab'1 commence par reprocher aux Djs français de s'être servis du rap français à la début pour propulser leurs carrières et de ne jouer que du rap us, en soirée.

Des Squattes ? T'en as qu'l'odeur ! Et rien d'un "assassin" !
Enfance dorée, c'est l'hôpital qui se moque de la charité !
Shoote-toi, chouf' toi dans une glace...
Car c'que tu vois c'est dégueulasse !
Eh re-noi, oups, t'as rasé tes tifs ? Ba-by-lone !

Il reproche à Rockin' Squat de mentir sur son enfance et de garder l'anonymat dans le début des années 2000.

Quant aux "narvalos" de la nation, leaders qu'sur haut-parleur
Sachez que le hip-hop c'est pas seulement faire des gribouillis sur un muret

MC Jean Gab1 a été proche du groupe NTM à ses début (fin des années 80) pour en avoir assuré la sécurité. Après son séjour carcéral allemand, il traine avec le Secteur Ä (apparition dans le clip "Affaires de famille" d'Ärsenik et derrière le micro sur la compilation "Liaisons dangereuses" de Doc Gyneco.

Il critique le groupe dionysien sur leur relation uniquement bâti sur l'argent.

Grande saucisse, parle si bien de ses sosies dans ses chansons
Zgueg, sseuf’, et pourtant il prend du côté pile
Y’en a qui z’ont l’emballage et pas le contenu
Et ce qui gigote dans ton calcife est aussi chétif que chez « Garbit »

Gab'1 en vient à l'entourage de JoeyStarr, en s'attaquant tout d'abord à Lord Kossity...

Avant de donner des leçons, regarde avec qui t’as fait un rejeton
Et si, si seulement t’avais pas baissé ton froc pour en arriver là
Eh ouais c’est vrai ce jour là t’en avais pas, et si
Avec des scies, malheureusement j’coupe du bois

... et puis à Lady Laistee.

douze, et pas un cerveau , fallait qu'on revienne
Quitte à collabo avec l'autre facho, j'en place une spéciale pour toi

Fait allusion au groupe La Brigade qui a notamant collaboré avec Pierpoljak.

J'sais pas chanter mais j'sais bien ratonner
Car tatoué tu l'es encore, et v'là l'envers du décor

Il revient ici sur le passé de Pierpoljak.

Rappelle-toi le mélancolique...!
Tu fais dans la purée Mousline, car pour un muslim, t'aurais dû déjà changer de blase

Il reproche a Kery James de beaucoup parler sur sa conversion, sans avoir pris le temps de changer nom.

Booba, Booba, mon petit ourson
Et nique sa mère la réinsertion
Même pas renoi même pas rabza
Juste un jaune d’œuf mal ssé-ca

Gab'1 s'en prend à Booba, en reprenant le générique du fameux dessin animé du même nom. Skread (producteur sur le second album de Booba, Panthéon) affirmera que l'introduction (avec le passage du dessin animé et annonçant la création du label Tallac record) a été enregistré bien avant le morceau de Gab'1.

Il fini l'attaque par la fameuse phase "Putin ! quelle rime de bâtard" - voir clash Booba VS Fabe.

Mais, c'est qui qui jappe comme ça ?
Eh, plutôt timide pour un pit, un épagneul sorti tout droit de la S.P.A
Eh, on t'aurait blasé Mic-Macardi, ça t'aurait pas titiller
Y tape un coup à gauche, y tape un coup à droite...

Là, il est reproché à Pit Baccardi de ne pas être en phase avec son blaze et de changer souvent collectif (ATK, Time Bomb, Secteur Ä, Première Classe...).

Ça y est, v'la le super crew
"Bad-bad man-man, chiki-chik'" on y comprend qu'dalle

Cette fois, c'est le Saïan Supa Crew qui est dans le collimateur car utilise du beat box, du créoles et beaucoup d'onomatopées dans ses morceaux.

Quant aux crocos, qui m'ont pompé "j't'emmerde", sachez qu'on s'souvient du 1er et pas du 2ème
Tchit-Tchit...

Seconde (petite) attaque envers les membres du Secteur Ä. cette fois, c'est pour Ärsenik et leur morceau du même nom (J'T'emmerde), présent sur leur second album (qui a moins marché commercialement que le premier).

La syphilis dans le rap ça fait bizarre
Et pour bronzer j'crois qu't'as b'soin d'une passoire

De nouveau, affront envers l'entourage des NTM avec cette pique pour Sully Sefil.

Ambiance scandale, danse de pédales, sentez bien la chaleur... Dans ton cul !
Marseille, ça pue, c'est sale, pas vrai ?
Et ton art de rue est bien propre

Après Paris, c'est au tour du sud. De part son affinité avec le Secteur Ä, Gab'1 ne s'attaque pas IAM mais à la Fonky Family (en froid avec Akhenaton).

S.H.E.R.Y.O, ton rap d'immigré a bon dos
Tu défies p't'être X-Or, c'qui f'ra pas d'toi un cador !
King de la récup' et sans réput'
Ta révolution c'est Virgin, le pognon

Il clôture par Sheryo (également en froid avec Akhenaton), on reprenant les initiales du célèbre fresstyleur/clasheur et lui reproche de vanter l'indépendance alors que ce dernier est signé chez VIRGIN.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Juin 2020

Fin des années 90, Jean-Pierre Seck anime (avec David Commeillas et Yasmina Benbekaï) l'émission Sang d'encre sur la radio Générations 88.2. Beaucoup de rappeurs et sur le même principe que la mixtape Original Bombattak (volume 01) de Mark, Jean-Pierre réuni les meilleurs pour poser sur la mixtape Sang d'encre. La mixtape est composée de morceaux inédits (dont Fusion, collaboration d'Ärsenik et Lunatic) entrecoupés d'interludes et du fameux clash Paris/Marseille : Sheryo (rappeur spécialiste de l'improvisation) VS Sadik Asken (repéré sur l'émission Sang d'encre du 21 juin 1999 lors d'un clash avec Zoxea et Dontcha). 

L'opposition entre Sheryo et Sadik Asken a été enregistrée dans les studios de Générations en une seule prise d'environ 30 minutes (pour information, contrairement à ce qui est dit dans le freestyle, aucun des deux rappeurs n'a été payé pour la prestation). La version originale présente sur la mixtape Que d'la Haine 1 (Anfalsh production) a été fractionnée sur la mixtape Sang d'encre.

Un vote pour élire le meilleurs emcee sous forme d'un coupon réponse était présent dans la cover de la mixtape.

CLASH - SHERYO VS SADIK ASKEN (MIXTAPE SANG D'ENCRE)

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Mai 2018

De son vrai nom Farid Hamadou, Sheryo est originaire de Blanc Mesnil (Seine-Saint-Denis). Il découvre le hip-hop au début des années 1990 avec les groupes précurseurs IAM, Assassin et NTM. Il commence à s'initier au tag avant de trouver sa véritable vocation : le rap. 1995-96 : Passage en prison. À sa sortie, il part pour Nantes jusqu'en 1998. Il fait une première apparition sur l'unique album de Faouzi Tarkhani, Guerrier pour la paix, aux côtés de ses acolytes, Casey, Prodige et Ekoué de La Rumeur sur le titre Dois-je me taire ?.

Sheryo est d'abord connu pour ses aptitudes de freestyler : ses improvisations et les clashs auxquels il prend part. C'est par cet exercice qu'il acquiert une certaine notoriété avec la confrontation qui l'oppose à Sadik Asken sur la mixtape Sang d'Encre de JP Seck en 2000 (voir article). Sur L'esprit Hip Hop fuck le maximum boycott: Il s'agit bien de l'un des premiers morceaux du genre dans le rap français, le "diss" si courant dans le rap américain.

Sheryo sort peu après son premier EP, Ghetto Trip - 1er Ep Zode, qui obtiendra la faveur des critiques. Sur disque, l'aspect freestyle est toujours présent : les "punchlines" (formules fortes) fusent ; les textes sont très portés vers l'égotrip parsemé de discours contestataire; discours largement développe dans le titre éponyme de l'EP.

Ensuite, la sortie du maxi La Salaire de la Galère, dont on retiendra surtout la Face B : "Je reste underground" en featuring avec Ekoué de La Rumeur, avec des paroles assez faciles et simplistes. Dans ce titre, Akhenaton du groupe IAM est très violemment pris à parti. Il s'agit en fait d'une réponse au titre "C'est ça mon frère" sur le dernier album solo d'Akhenaton, Sol Invictus, où ce dernier tournait en ridicule une caricature de "MC de l'underground" qui crache sur les grandes figures commerciales du rap français. Sheryo l'a pris pour lui. Le seul intitulé de la Face B, "Je reste underground" fait écho à un ancien titre d'IAM, "Reste underground" sur Ombre Est Lumière, dont la thématique était identique à celle de "C'est ça mon frère". Ce titre avait déjà été à l'origine de petites piques envers IAM à l'époque de sa sortie (notamment par NTM, sur le troisième album Paris sous les Bombes ).

Après un passage en prison (6 mois) en 2003, il forme DSP - Démissionne Sous la Pression avec B.James, Spécial Homicide (Casey et Acto), Prodige et Navea. Sortiront alors trois mixtapes estampillées Anfalsh, compilant des inédits, des extraits d'autres mixtapes et des freestyles radio. En 2005, après quelques problèmes internes avec Casey et d'autres membres du collectif, Sheryo ainsi que Navea se séparent de Anfalsh. Sheryo répondra t il après quelques attaques d'Anfalsh sur le cd " représailles " ?

Sheryo feat Guez et Sonny Black - I.N.C.H Beats

Casey & Sheryo - Envieux

Saoul Derka feat Sheryo - Explosif

Voir les commentaires

Repost0