saint-denis

Publié le 23 Juin 2020

2Spee Gonzales - Rien n'est pareil

De son vrai nom Cédric Dunter, 2spee Gonzales grandit à Saint-Denis (93) et commence le rap à 13 ans. En 1997, il forme le groupe Ursa Major avec Ex Mortis (concepteur), Négrocentrick, Kherozen, Evil Shiro, D.Wan et D.Moniakse. Le groupe est réputé pour improviser sur tout et n'importe quoi et reste des heures à freestylers dans les parcs dyonisiens. On retrouve les différents rappeurs sur de nombreuses mixtapes et freestyles radio (Générations 88.2, Couvre feu sur skyrock...).

Après trois album avec Ursa Major (Ursa Major, La vérité en face et De gré ou de force), Despee Gonzales sort la mixtape Ah souhait mixtape vol.1 qui rassemble ces principales apparitions et l'année suivante son premier album intitulé City light.

.

2Spee Gonzales feat. Dino Killabizz - Les darons

2Spee Gonzales - Money

2Spee Gonzales - Gibraltar

2Spee Gonzales feat. Taïro - Obscur silence

2Spee Gonzales feat Dayron Fergüson et Daddy Jee - City light

2Spee Gonzales - En l'air

2spee Gonzales - Boire pour le croire

2Spee Gonzales - Je me réveille

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Juin 2020

D’origine zaïroise, le jeune Dany passe toute son enfance dans les « quartiers chauds » de Saint-Denis (93). Très vite plongé dans le monde du hiphop, il va rapidement trouver sa voie dans le Rap. En 1993, en compagnie de son cousin Alcide H, il crée le groupe Serum. Bien que son groupe arpente les scènes, Dany laisse la musique pour terminer ses études. A son retour dans le monde de la musique, Serum est repéré par Kool Shen, une opportunité dans le monde de la chanson s’ouvre alors à eux. Après avoir posé sur différentes mixtapes ainsi que sur la 1ère compilation de B.O.S.S. (1999), ils marquent leur arrivée dans le collectif IV my people, en enregistrant le single Donne moi des beats Fat (1999 Warner Music) avec Kool Shen, Zoxea et Busta Flex, et participent à la« IV My People Party ». C’est sur le maxi 4 titres « IV My People » (sorti en novembre 99) que l’on peut entendre un de leur titre, Rien à prouver et, pour encore mieux faire apprécier et découvrir leurs performances, ils enregistrent deux morceaux sur l’album « Certifié conforme», sorti le 25 avril 2000, et font preuve de leur charisme hors pair lors de leurs son groupe commence les prestations scéniques pendant la tournée IV My People (Septembre/Novembre 2000). Des titres comme « Y paraît qu’le rap ça marche » ou « Y refusent qu’on s’en sorte », ont marqué beaucoup d’esprits de par leurs textes réalistes. En 2001, ils reviennent avec quatre morceaux issus de la compilation « Streetly Street Vol.1 » (septembre 2001), où ils balancent des lyrics qui dépeignent bien la faune urbaine et le HIP-HOP de rue à l’état brut.

ils collaborent avec Salif, sur « Rap Gunshot », un des titres phares de l'album Tous ensemble, chacun pour soi (sorti en février 2001). En sortant le maxi-vinyl « On fait l’show » (juin 2002), le groupe Serum marque une fois de plus le rap français de son empreinte. Il enchaîne avec une participation sur cinq morceaux de l’album « IV My People Zone », dont le duo « Même si ta mère m’aime pas » avec Dadoo, où ils se permettent même de se gausser des mères de famille apeurées par certains B-Boys, un peu trop proches de leurs filles. Ils remettent ça avec « Juste du son », un inédit sur le nouvel album de Madizm et Sec.Undo « Streetly Street Vol.2 » (sortie prévue le 10 février 2003), une pure bombe innovante tant dans les lyrics que dans le beat saccadé. En 2003, le premier album à succès "On vit comme on peut" de Serum est apparu et dans les années suivantes trois grands albums IV my people suivis avec des chansons de Serum et aussi avec les premiers projets solo de Dany Boss. C’est avec un album novateur et empreint de réalité qu’il a choisi de faire son entrée. Dix huit titres tous différents, centrés sur le thème de la Street life (la vie de rue) et la présence d’artistes de référence comme Kool Shen, Lord Kossity, Kamelancien, Dany Dan et bien d’autre. L’album est disponible dans les bac depuis le 22 mai et plusieurs dates de show cases et de concerts sont en présentation.

En tant qu'artiste, il se retire ensuite des projecteurs, crée son propre studio et travaille pour de nombreux rappeurs en arrière-plan. Début 2011, il en avait assez du deuxième violon et réalisait la compilation "Fuck Le Rap Game Vol. 1", sur laquelle il y avait non seulement de nouvelles chansons mais aussi de nouvelles productions de Dany Boss. Cependant, il faudra encore trois ans avant la sortie de son deuxième album "Avant L’heure" à l’été 2014.

Dany Boss - Va me faire de la monnaie

Dany Boss feat Techniqsons - Crim team

Dany Boss - Sans boussole

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Juin 2020

Alcide H est né le 14 mars 1979 dans l'ancien Zaïre (aujourd'hui Congo), et est arrivé en France à l'âge de 4 ans. Il y fonde le groupe Serum en 1993 à Saint-Denis (93) avec son cousin Dany Boss. Ensuite, Alcide H laisse la musique pour se consacrer aux études. En 1999, il redevient actif au sein du groupe Serum et signe sur le label IV my people de Kool Shen ; le groupe sera présent sur toutes les sorties du label. En 2003, Serum sort son premier album On vit comme on peut et fin 2005, Alcide H sort son premier album solo Ambiances Nocturnes. Fin 2005, le label est vendu au label AZ.

S'ensuit, une longue période d'absence jusqu'en 2011 où il revient en tant que producteur et sort avec son ami Mister Karcel, l'album Les Etats-Unis d'Afrique. Il faudra attendre quatre ans avant d'entendre Alcide H avec la mixtape Boite noire en téléchargement gratuit.

Feuneu aka Alcide H - le groove du ghetto

Feuneu - Cris pas

Feuneu et Mister Karcel - Fier d'être Zaza

Feuneu & Mister Karcel feat Captain Blem - Congo Téléma

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 14 Décembre 2018

De son vrai nom Jo-Merlin MARTIN, Merlin au Mic est un rappeur originaire du Vert-Galant (Seine-saint-Denis). Merlin est actif sur la scène hip hop parisienne depuis le milieu des années 90, au sein du groupe Serum. Mais lorsque ses Dany Boss et Alcide H décident de continuer leurs études et de laisser la musique de côté, Merlin quitte le groupe pour continuer son chemin. Merlin tente de se faire connaitre mais paradoxalement ce sera son ancien groupe qui lui permettra de se faire remarquer à l'échelle nationale. En conséquence, Merlin entre également en contact avec Kool Shen (IV my people) et participe en 2004 à la compilation Streetly Street 3. Au début de 2006, Merlin et Madizm & Sec.Undo feront leurs débuts avec le street album Vers l'avenir (label  707 Team - Jet 7 Scarla). Début 2008, il sort avec DJ Lord Issa la mixtape Jet 7 scarla Vol.1 et fin 2009 avec DJ Methdh Tu perds ta vie à gagner. Par la suite, Merlin fait de nombreuses apparitions aux côtés de ses amis Baala et Dany Boss.

Merlin au Mic - Gangsta

Merlin au Mic - Tu perds ta vie a la gagner

Merlins au Mic feat Redha Intik - Le rêve français

Merlin au Mic feat DJ Lord Issa - Réglement

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Novembre 2018

De son vrai nom Patrick D’Hondt, Tepa est né le 22 octobre 1971 à Saint Denis (Seine-Saint-Denis). Son grand est le producteur Mysta D. Tepa découvre le hiphop parisien dans des années 90. En 1995, avec Princess Aniès, il fonde le groupe Les Spécialistes. Sa première apparition en tant qu’artiste solo date de 1996 sur la compilation Guet-Apens, qui est produite, entre autres, par son frère aîné. Au cours des deux prochaines années, il travaille dans l’environnement de labels de renom tels Nouvelle Donne ou Neochrome, avant de publier le premier album éponyme des Spécialistes en 1999. Désormais, son attention est concentrée sur les spécialistes et il se retrouve avec Princess Aniès signés sur le label IV My People. Sur le label de Kool Shen, le groupe sort son second album Reality Show, en 2005. Tandis que IV My People se dissout peu de temps après, Tepa cherche également de nouveaux projets et crée le Box Office Crew (Aki et Atis).

Fin 2006, après plus de 10 ans dans le secteur de la musique, Tepa réalise son premier album solo Hall of Fame Vol. 1 - Dernier Survivant. En 2009, il sort sa mixtape L'Oeil ouvert. Tepa se retire un peu des projecteurs et n'offre que quelques apparitions ponctuelles (En special guest vol.1 de Nasme, Musique nuisible de G-zon, Eurostarz d’Atis,…). Tepa commence le militantisme politique en 2009 au sein de l'UPR et s'en sépare en 2012. En 2014, il lance Meta TV, une web-télévision au contenu dissident. Il est le seul animateur des émissions de Meta TV. Il se présente dans la 1ère circonscription de Seine-Saint-Denis aux élections législatives de 2017. Il fait un score de 0,2% au premier tour. La même année, suite à des différends d'ordre financier avec des membres de Meta TV, il quitte l'association et lance son site Patriote.info. En novembre 2017, il publie une vidéo dans laquelle il explique pourquoi il a quitté Meta TV.

 

Tepa et Atis - Toute une vie

Tepa et Mysta D - L'histoire sans fin

Tepa et Atis - A l'état brut

Tepa - Le métis

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Juillet 2018

Ursa major est un groupe de rap originaire de Saint-Denis (Seine-saint-Denis) et formé en 1997. Autrefois connu sous le nom de La 93ème Pleyade (de 1996 à 1998), Ursa-Major compte dans ses rangs 8 rappeurs aux styles diversifiés. Parmis les membres on a : Ex Mortis (concepteur), 2 Spee Gonzalès, Négrocentrick, Kherozen, Babalishow, Evil Shiro, D.Wan et D.Moniak. Leur concept est inspiré du fameux dessin animé Ken le Survivant, d'où Ursa-Major en latin "la grande ours". Après s'être posé sur de nombreuses mix-tapes (Néokrome 2, Maximum Boycott, Malbarré, La Tourmente, etc...) et sur quelques compilations (Micro ouvert, Chromatizm, Dj Air.k, Le 6ème Elément, Dj Tweeter J'accuz (maxi), Streetly Street For My People). Ce premier maxi est sorti en juin 2002 sur le label Nanto Shinken Records, monté pour répondre aux besoins du maxi; dont Ex-Mortis en est l'initiateur. Côté projet, rien d'arrêter de très précis, mais les idées sont là et seront à développer selon les retours Premier Album de URSA Major sur "Nanto Shinken". "Etat D'esprit" et ses violons sonnent comme du bon Wu Tang (pas au niveau du beat, qui est ici assez pêchu et clair). "system d'utilisé un sample de soul avec une petite voix pitchée... Tous les flows sont bien calés, les textes sont bien lancés, un travail bien abouti.

 

Ursa Major - On s'calcul plus

Ursa major (2Spee Gonzales & Evil Shiro) - Juste un extrait

Ursa Major feat Killabizz - Freestyle

Ursa Major - On vit, on meurt

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 20 Juin 2018

Oussen et 13'K est un groupe de rap originaire du Val d'Oise (95). Comme son nom l'indique, le groupe est composé des rappeurs Oussen et 13'K.

Oussen commence à rapper à 16 ans. Passionné de poésie, il écrit des textes et se retrouve vite à la tête de Menforce, groupe avec lequel il enregistre plusieurs maxis entre 1999 à 2003.
13K a un parcours quasi similaire si ce n'est que son premier amour fut le rock des Béruriers Noirs. La rap arrivant un peu après. Boosté par sa rencontre avec le Soumsoumcrew et la découverte des NTM, 13K se lance dans le rap dès ses 14 ans. Touche à tout, il fait aussi du graff. Il intègre son premier groupe 400 Sud en 1998.

En 2000, le futur duo fréquente le même lycée. Par hasard, un ami commun les présente l'un à l'autre, mais rien de concret ne se fait avant 2003, date à laquelle Oussen & 13K se retrouvent à nouveau sans groupe. Fort de leurs expériences passées, ils commencent à travailler ensemble et participent à un tremplin découverte à Saint-Denis qu'ils gagnent. Ils enregistrent dans la foulée le single « On arrive !! » distribué à 500 exemplaires. Toujours grâce à ce tremplin, ils font la première partie de Diam's et 113. Repérés par TisOne (K Special) qui vient de monter son propre label Baaligg Music, le duo se voit proposé de travailler sur un cd. 10 mois de travail intense auront été nécessaire pour que celui-ci voit le jour. Avec «Valeurs Sûres», le duo a choisit comme arme de poing le verbe et n'hésite pas à revendiquer l'héritage NTM ou Assassin, le VRAI rap, celui qui vous prend aux tripes. Produit par Pherson et enregistré au studio Island, à l'île Saint Denis, «Valeur Sûres» sortira sous la forme d'un digipack avec un DVD. Avec leur premier effort, Oussen & 13K veulent promouvoir un retour aux vraies valeurs : la paix, l'amour et le respect.

En 2008, avant la sortie de « Hors Game », Oussen & 13’k vous offrent un avant-goût de l’album avec « The Net Tape » sur laquelle on retrouve Grödash, Tis’One ((K Special), Cris’f, Merlin, Bibo, Lexxcoop d’Ambitieux, Alss,...

 

Oussen & 13K - Qui on est

OUSSEN & 13K - Generation 80

Oussen & 13k - Le délire est militaire

Oussen & 13K feat Natty boss - Prince de la Ville

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Juin 2018

IV My People est un label discographique et collectif de hip-hop français, fondé en 1998 par le rappeur Kool Shen, du groupe NTM.

En 1997, Kool Shen rencontre par hasard Busta Flex dans les locaux de sa maison de disques. Le courant passe bien entre les deux artistes, et Kool Shen propose à Busta Flex de réaliser son premier album. Le label WEA Music décide alors de déposer la marque IV My People pour publier l'album le . L'aventure s'avérant concluante, Kool Shen décide de remettre son rôle de réalisateur pour produire le premier album solo du rappeur Zoxea qui sortira le 2 février de l'année suivante. Les trois compères décident de créer un collectif et publient en été 1998 un CD single du nom de IV My People avec le célèbre titre homonyme, épaulés par JoeyStarr (compagnon de route de Kool Shen) et Lord Kossity (déjà entendu sur le titre Ma Benz de NTM).

En 1999, le nouveau collectif publie la mixtape Original Mixtape Volume 1, mêlant inédits du collectif et morceaux de hip-hop américain, le tout mixé par les producteurs Madizm et Sec.Undo, déjà présents sur le quatrième album de NTM, ainsi que sur les solos de Busta flex et Zoxea ; 707 Team. Le collectif, passé en indépendant, publie ensuite un nouveau maxi, Donne-moi des beats fats, présentant ainsi leurs nouveaux membres, Dany Boss, Alcide H et Merlin au mic, formant le groupe Serum, amenés par Kool Shen. Plus tard, une nouvelle recrue rejoint les rangs de IV My People: Salif, découvert et amené par Zoxea.

Tous ensemble, ils sortent en juin une nouvelle mixtape, Original Mixtape Volume 2, en compagnie du chanteur Lord Kossity, du groupe Comité de Brailleurs, et de Neil, un ancien danseur du crew Aktuel Force. À la fin de l'été, Busta Flex décide de quitter IV My People. C'est alors qu'une nouvelle membre, Toy, une chanteuse de RnB américaine, entre dans le label à la suite de sa rencontre avec Kool Shen à Miami durant le tournage du clip Y a que ça à faire, titre présent sur l'album À mon tour d'briller de Zoxea. Le collectif publie alors en novembre un autre maxi CD quatre titres du même nom que le premier: IV My People composé du son Rien à prouver dans lequel pose Serum, du morceau Présent tant qu'mes gars en veulent où pose Kool Shen accompagné de Zoxea, du titre Rap et drogue dans lequel Salif pose aux côtés de Zoxea et du son Eenie, Meenie, Miny, Mo dans lequel il pose cette fois-ci avec Lord Kossity en featuring. Le maxi se vend très bien et plus de 70 000 exemplaires seront vendus en édition limitée.

Souvenez-vous du classique "IV My People", le maxi feat

En 2000, le collectif devenu label discographique publie un premier album intitulé Certifié Conforme. Il réitère l'aventure deux ans plus tard avec IV My People Zone. Entre-temps, les deux producteurs du label sortiront la mixtape Streetly Street vol.1, première d'une série de trois disques.

En 2001, Kool Shen rencontre Jeff Le Nerf lors d'un spectacle à Grenoble, et le signe à son label. Le label revient ensuite en 2005 avec IV My People Mission, privé de Zoxea mais avec de nouvelles têtes, déjà entendues sur les divers apparitions du collectif, comme Jeff Le Nerf et Les Spécialistes (Princess Aniès et Tepa). Mais le succès n'est pas au rendez-vous, et de grosses difficultés financières, obligent Kool Shen à revendre la marque au label AZ.

Kool Shen, Busta Flex, Zoxea et Lord Kossity feat JoeyStarr - IV my people

Kool Shen feat Toy - United We Stand

Kool Shen - Are you ready ?

Kool Shen et Salif feat Roldan (Orishas) - Paris Cuba

IV my people feat Lord Kossity - J'aime

Voir les commentaires

Publié le 20 Mai 2018

De son vrai nom Bruno Lopes, Kool Shen est né le 9 février 1966 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) d'un père d'origine portugaise et d'une mère d'origine bretonne. Son père est haltérophile et menuisier dans le BTP, sa mère professeur d'anglais. Son enfance est marquée par le sport ; breakdancer, il danse par passion jusqu'à ce qu'un voyage aux États-Unis lui change la vie et lui donne une ambition. Enfant, il se consacre au football, au point de se voir proposer l'entrée au centre de formation du RC Lens, à l'âge de 14 ans, proposition qu'il décline au profit de sa nouvelle passion, le mouvement hip-hop alors tout juste balbutiant en France. Il commence à écrire à l’âge de 18 ans. Il s'exerce au free-style lors d'émissions sur radio Nova, à l'époque avec Joey Starr.

Bruno Lopes contribue à faire du Suprême NTM un duo de rap hardcore détonnant, contrastant avec l'énergie plus brute de son acolyte JoeyStarr. Après avoir soutenu la marque Com8 de son ex-complice JoeyStarr, il lance sa propre marque de streetwear (2 High). Au début des années 2000, on a d'abord pu le voir apparaître dans le film Old School de Karim Abbou et Kader Ayd aux côtés de son complice JoeyStarr, de Ramzy Bédia ou d'Élie Semoun, puis dans un second rôle de la comédie La Beuze de François Desagnat et Thomas Sorriaux avec Michaël Youn, Gad Elmaleh et Omar Sy.

Entretemps, il sort au printemps 2004 (19 avril 2004) un album solo intitulé Dernier Round (meilleure vente rap 2004 en France avec 220 000 exemplaires vendus), son premier album solo, avant de mettre (officiellement) un terme à sa carrière en tant que rappeur. Sur cet album, Kool Shen rend hommage à Virginie Sullé (Lady V), qui a été sa femme durant dix ans, dans le titre Un ange dans le ciel. Il rencontre un vif succès grâce à ce hit, qui fut beaucoup diffusé à la radio. Avant de tirer sa révérence, la face sombre de NTM, comme il se définit lui-même, sort un mini-album avec un morceau en featuring avec Rohff et Dadoo, L'Avenir est à nous.

Kool Shen se consacre entièrement à son label, IV My People en tant que producteur, label qui a déjà vu naître des artistes comme Busta Flex, Serum, les premiers solos d'artistes confirmés (Zoxea, ou encore l'américaine Toy et Les Spécialistes). Il donne le vendredi 22 avril 2005 un concert d'adieu dans un Zénith de Paris tout acquis à sa cause. Il sortira un CD-DVD de ce concert intitulé Dernier Round au Zénith. Parallèlement, il continue cependant de signer des featurings sur les albums d'autres rappeurs. Après la sortie de la compilation IV My People Mission, le label IV My People et sa marque de streetwear, 2 High, déposent le bilan et le collectif se dissout. Il arrivera quand même à faire signer Salif, Jeff Le Nerf et lui-même chez AZ, le label de Valery Zeitoun. Pour ce qui est des autres, Serum, Toy, rien n'est précisé, probablement en indépendant.

Conjointement avec son ancien complice JoeyStarr, il annonce officiellement le 13 mars 2008 sur le plateau du Grand Journal de Michel Denisot, la reformation du groupe Suprême NTM, figure de proue du rap français des années 1990 dissoute en 1998 ; réunion qui se matérialise par une série de cinq concerts qui se tiendront au Palais omnisports de Paris-Bercy en septembre 2008, puis sur une tournée à travers toute la France, et les pays frontaliers dont la Belgique et la Suisse.

En avril 2009, il annonce son grand retour en solo avec un teaser où on le voit incarner un boxeur. Alors que certains s'attendaient à un nouvel album du Suprême NTM, il prépare Crise de conscience avec son ami Fabrice Allouche. L’album sort le 2 novembre 2009. Il comporte quinze titres avec en vedette JoeyStarr, Jeff Le Nerf, J. Mi Sissoko, Salif, Blacko . À l'occasion de la sortie de cet album, Kool Shen tente un coup marketing en devenant le sponsor maillot de l'Olympique lyonnais pour le match entre l'Olympique lyonnais et l'Olympique de Marseille.

En 2013, la réalisatrice Catherine Breillat fait appel à lui et le dirige dans son premier rôle important, un personnage inspiré de Christophe Rocancourt, face à Isabelle Huppert pour le film autobiographique Abus de faiblesse, qui sort en salle au début de l'année 2014. Depuis, il semble vouloir s'impliquer plus sérieusement dans une carrière de comédien ; il enchaîne avec des rôles dans la série télévisée Paris diffusée sur Arte, et dans Soldat blanc, téléfilm sur la guerre d'Indochine réalisé par Érick Zonca pour Canal+. En 2016, il joue le rôle du père d'un jeune surfeur mort des suites d'un accident, dont les organes pourraient être prélevés pour sauver trois jeunes femmes, dans Réparer les vivants de Katell Quillévéré.

Parallèlement à sa carrière musicale, Kool Shen se consacre également au poker de haut niveau. Il est sponsorisé par PokerStars sur plusieurs tournois, rejoint en 2010 l'équipe Poker-Leader, et est depuis lé 25 novembre 2012 sponsorisé par Winamax. Considéré comme un bon joueur français de tournois de No Limit Hold'em, il a plusieurs succès à son palmarès. Il atteint 6 fois les places payées lors d'un European Poker Tour, sa meilleure performance étant une 4e place à Madrid le 12 mars 2012 pour un gain de 140 000 €. Il compte également plusieurs places payées sur des World Poker Tour, des World Series Of Poker et sur d'autres tournois. Il remporte 2 tournois assez importants : Le Main Event des Euro Finals of Poker 2012 (5 000 Diamond Championship) à l'Aviation Club de France le 29 janvier 2012 pour 100 000 € et le World Poker Tour National Séries de Cannes le 4 juin 2012 pour 108 000 €. Ses gains en tournois s'élèvent à plus de 830 000 dollars américains.

Au début de 2017, le groupe Suprême NTM se reforme officiellement. Le duo Joey Starr et Kool Shen annoncent qu'ils remonteront sur scène mi 2018, encore à Bercy (salle devenue AccorHotels Arena). C'est Fianso (Sofiane) qui en fera la première partie et les invités sont Le rat Luciano (Fonky Family), Oxmo Puccino, Busta Flex et Zoxea des Sages poètes de la rue, Raggasonic, Lord Kossity,...

Kool Shen - Qui suis-je ?

Kool Shen - Two shouts

Kool Shen - Un ange dans le ciel

Kool Shen - On a enfoncé des portes

Kool Shen feat Joeystarr- J'reviens

Kool Shen - Are you ready ?

Kool Shen feat Salif et Roldan des Orishas - Paris Cuba

Kool Shen feat Salif - C'est bouillant

Kool Shen - Debout

Kool Shen feat Toy - United we stand

Kool Shen feat Jeff Le Nerf- Faudra t'habituer

Kool Shen - Au pied de mon âme

Kool Shen - Ma rime

Kool Shen - Edgar

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 7 Mai 2018

Serum est un groupe de hiphop, originaire du quartier Vert Galant à Saint-Denis (Seine-Saint Denis), fondé en 1999 et composé de deux cousins d'origine zaïroise, Dany Boss né en 1983, et Alcide H né en 1979. Ils grandissent à Saint-Denis et se mettent à rapper rapidement ensemble avant tout pour le plaisir. En 1997, Dany Boss est dans le basket, tandis que Alcide H lui est dans le foot ; Kool Shen des NTM qui fait également du foot les entend par hasard et détecte un fort potentielle. Il leur propose de venir chez lui pour leur donner des conseilles.

Kool Shen monte le label IV my people (qui n'était jusqu'alors un collectif) et les signe. Ils font une arrivé marquante en apparaissant sur la maxi IV my people avec le morceau Rien à prouver et sur le single Donne moi des beats fat avec Kool Shen, Zoxea (Sages poètes de la rue) et Busta Flex. Ils participent à la " IV My People Party " (organisée en 99), où le public commence à les découvrir. L'éducation reste pour eux une priorité. Ainsi, Dany Boss poursuit une maîtrise de sciences de l'éducation et Alcide H, un Deug. Ensuite, ils se retrouvent à poser sur la compilation B.O.S.S. volume 1 de Joey Starr et DJ Spank.

En 2000, ils posent deux sons sur le maxi cd Certifié Conforme "Y paraît qu'le rap ça marche" et "Y refusent qu'on s'en sorte". Les producteurs Madizm & Sec. Undo sortent leur mixtape Streetly Street avec des apparitions des groupe du label. En constante progression, Serum montrera même un nouveau visage sur les derniers projets IV My People Zone et Streetly Street 2 avec des titres plus désinvoltes, comme "Même si ta mère n'aime pas". En 2003, le groupe sort son premier album On Vit Comme on Peut.

Leur premier album solo marque donc une évolution sans césure. Pour l'arrivée du Ghetto Zoo en Long Play, Serum a convié tout naturellement les metteurs en son Madizm et Sec. Undo, gardant ainsi une identité forte propre à IV My People : Samples principalement Soul bien ficelés, grosses basses et rythmiques binaires carrées. Très présent au niveau de la réalisation, Serum a cherché l'éclectisme. Ces chroniqueurs urbains se forgent des flow énergiques, à l'image de leurs personnalités, donnant du relief à leurs textes acerbes au fort contenu social. Droit et fidèle à leur crew, Serum s'est fait plaisir sur cet album riche et raffiné en conviant des artistes proches de leurs convictions musicales. En plus de Kool Shen sur l'intro et le surprenant "Le Son des Govas", la présence de chanteurs comme Jango Jack sur le "J'ai pas c'qu'elles veulent !" ou Kaylïah sur "Vis à fond" laisse respirer l'album. On peut noter également la présence des mecs du Zoo représentés par Jess la Rancoeur & Merlin Au mic ("C'est l'Zoo") et Djaka d'Evreux pour une partie ragga salvatrice (DanceHall Party).

Ensuite, les deux rappeurs s'essaient sur des projets plus personnels. Alcide H sort respectivement Ambiances nocturnes et Les états-unis d'Afrique en 2005 et 2012. Dany Boss sort Street life et Fuck le rap game vol.1 en 2006 et 2011.

Serum (Alcide H et Dany Boss) - 93

Serum (Alice H et Dany Boss) - On est bien nulle part

Voir les commentaires

Repost0