seine-saint-denis

Publié le 14 Décembre 2018

De son vrai nom Jo-Merlin MARTIN, Merlin au Mic est un rappeur originaire du Vert-Galant (Seine-saint-Denis). Merlin est actif sur la scène hip hop parisienne depuis le milieu des années 90, au sein du groupe Serum. Mais lorsque ses Dany Boss et Alcide H décident de continuer leurs études et de laisser la musique de côté, Merlin quitte le groupe pour continuer son chemin. Merlin tente de se faire connaitre mais paradoxalement ce sera son ancien groupe qui lui permettra de se faire remarquer à l'échelle nationale. En conséquence, Merlin entre également en contact avec Kool Shen (IV my people) et participe en 2004 à la compilation Streetly Street 3. Au début de 2006, Merlin et Madizm & Sec.Undo feront leurs débuts avec le street album Vers l'avenir (label  707 Team - Jet 7 Scarla). Début 2008, il sort avec DJ Lord Issa la mixtape Jet 7 scarla Vol.1 et fin 2009 avec DJ Methdh Tu perds ta vie à gagner. Par la suite, Merlin fait de nombreuses apparitions aux côtés de ses amis Baala et Dany Boss.

Merlin au Mic - Gangsta

Merlin au Mic - Tu perds ta vie a la gagner

Merlins au Mic feat Redha Intik - Le rêve français

Merlin au Mic feat DJ Lord Issa - Réglement

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Octobre 2018

E.N.H est un groupe de rap originaire des 4000 (Villon et Balzac) à la Courneuve (Seine-saint-Denis) et créé en 1997. Il est composé de Hepha et Cryss. E.N.H signifie Ephae Noss Heef. A leur début, le groupe se contente de quelques petites apparitions et freestyles dans les maisons de quartiers. En 1999, ils montent leur propre home studio et rencontrent Cannibal Smith qui devient leur concepteur musical.

Après deux d'absence, ils intègrent le label indépendant de Boto, Infinite Musiq (avec Esta et Makiavelli). En 2004, le groupe balance IM Infanterie, puis enchaine l'année suivante, avec leur grosse tuerie 3eme Intifada qui est en téléchargement gratuit sur leur site internet. Cette webtape c'est téléchargée a plus de 20.000 téléchargement dans plus de 40 pays différents. Ensuite, E.N.H. participe à plusieurs webtapes, street tapes et compilations. Cannibal Smith quitte ensuite le groupe pour monter son propre label RadioActif. Le groupe continue tout de même à travailler avec Armes de Destruction Massive (ADM).

À l'automne 2006, ENH publie son premier album (Street) Ghetto Griot Vol.1. Suite à cette sortie, le groupe devient de plus en plus silencieux, jusqu'à disparaître complètement de la scène musicale.

E.N.H feat Elsa - Dans le dos

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Août 2018

James Izmad est né en 1987, il est originaire de Bondy (Seine Saint Denis). James (is mad) s'initie au rap et à l'écriture très tôt grâce à son grand frère.

 

En 2004, Kery James le découvre et l'invite sur sa compilation « Savoir vivre et vivre ensemble ». L'année suivante, le jeune rappeur de Bondy balance un premier projet Voila ce qui vous attend. Marquant l'intérêt de la scène nationale, il se retrouve sur Patrimoine du ghetto de Mac Tyer, Hostile 2006Bayo de Cheriff Mbaw, Les yeux dans la banlieue vol.1 de Dj Goldfingers ou Street français vol.4 de Dj Cut KillerJames Izmad est très présent et fortement présent dans les média. En 2007, il sort la mixtape Tueur né Vol.1. Ensuite, il signe un contrat chez Kilomaitre Production, et sort en 2009 son premier album Number One. Bien qu'il travaille avec des artistes comme Ol Kainry au cours des deux années suivantes, il reste relativement silencieux. Il rencontre par la suite quelques difficultés administratives (il devait rejoindre la major Universal) mais travaille dans l'ombre sur son second album.

 

Début 2017, près de 8 ans après sa dernière apparition, il publie « Mad Vol.1 » un nouveau EP de 8 titres sur lequel il collabore entre autres avec Kery James.

 

 

James Izmad - Toujours au front

James Izmad - Dures seront les conséquences

James Izmad - La rue de la fortune

James Izmad feat Krys - Laisse toi aller

James Izmad - What's up my nigga ?

James Izmad feat Humphrey - Sans toi

Busta Flex, Kamnouze, Nathy Boss, James Izmad et Axess - Black ink story

Kazmi (mikamikaz) feat James Izmad, Canardo et Comar - J'vais les faire kiffer

James Izmad feat Croko Leon, O.S (Relève Agressive) et Criminls - Faux Négros

James Izmad feat Colonel Reyel - Destination Soleil

James Izmad - Harlem Shake (French remix)

James Izmad feat Kery James - Mouhammad Alix (remix)

James Izmad - Où va le monde

James Izmad - Y'a personne

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Juin 2018

De son vrai nom Socrate Petnga, Mac Tyer est né le 23 avril 1979 à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Il se fait initialement connaître au sein du duo Tandem, dans lequel il partage ses rimes avec Mac Kregor. Ils font leurs premières armes sur la compilation Mission suicide, puis sortent leur premier projet avec Ceux qui le savent m'écoutent. Le projet connaîtra un succès d'estime. Sorti en coproduction chez Première Classe, cet EP crée des tensions ; le duo d'Aubervilliers quitte le label, et annonce son retour chez Kilomaitre avec la mixtape Tandematique Modèle vol.1.

Ensemble, ils enchaînent mixtapes et featurings selon un rythme infernal, qui aboutit en 2005 à l'album C’est toujours pour ceux qui savent, l’album qui les révèle au grand public. Des titres comme 93 Hardcore révèlent en Mac Tyer un amateur de la complexité et du paradoxe, témoin de la douleur et du mal-être dans la société française : « Faire du bitume/C’est voir des frères qui s’entubent ou qui s’entretuent » ou « J'te conseille de rester près de ton flingue/ si la vente d'armes est illégale, j'ai bien des frères qui se prennent des balles, Paris ça devient dingue! ». Le groupe se sépare en 2014.

L'album de Tandem s'étant vendu à 73 200 exemplaires, selon Infodisc, Mac Tyer continue la route en solo avec la mixtape Patrimoine du ghetto en featuring avec Kery James, le 31 octobre 2005, puis Le Général en novembre 2006, sur lequel il collabore avec des artistes comme Bigou, Kiki, Mac Kregor, Kery James et Booba. Ce double album aux sonorités « dirty » marque un changement dans sa carrière initialement influencée New York. Le Général atteint la 28e place des classements musicaux français. Mécontent du travail de sa maison de disques, il récupère son contrat et publie indépendamment son album D'où je viens en novembre 2008.

Après la sortie de la mixtape Dernier gang de son crew Xplosif Click au printemps 2010, Mac Tyer publie son troisième album solo, Hat Trick, le 27 septembre 2010, et un quatrième, Untouchable, en 2012. En 2013, Mac Tyer sort son projet Banger en digital avec comme invités La Fouine, Niro, Alonzo et Skella Boy. Quelques mois après, Le Général enchaîne avec son nouveau street-album Banger 2, toujours en digital, avec la participation de Rim'K, Seth Gueko, NJ, Bigou et Rockin Squat. Les singles du projets: Rap Game, Dans mon lit, Mandela, Toujours Tarco sont très appréciés par le public. En juin 2014, Mac Tyer est poussé par H-Magnum à rejoindre Maître Gims et son label Monstre Marin Corporation. Il signe en artiste pour avoir une meilleure exposition et passer en radio, et il publie un nouveau single intitulé Tout se paye. Il annonce initialement Banger 3, mais décide d'enchaîner avec un nouvel album, Je suis une légende, qui devrait sortir en 2015.

Le 19 janvier 2015, Mac Tyer et Maitre Gims sont invités à l'émission Planète Rap sur Skyrock, dont ils annoncent la sortie de l'album de Mac Tyer pour le 20 avril 2015. Finalement, il sort le 4 mai de la même année, et atteint la première place des ventes sur iTunes. Au début de 2016, Mac Tyer dévoile son premier contenu avec le douzième volet de sa série de freestyles Untouchable. En janvier 2016, il fait un concert au Havre avec Brav. En février 2016, il publie un featuring avec Nekfeu intitulé Altitude Remix. Mac Tyer prend sous son aile le rappeur Rémy d'Aubervilliers.

Fin 2018, Mac Tyer sort l'album C'est la street mon pote.

 

Mac Tyer - Frères ennemis

Mac Tyer - Mauvais oeil dans le Périmètre

Mac Tyer - Petit frère / Petite soeur

Mac Tyer - Vroum vroum

MAC TYER - Tony a tué Many

Mac Tyer - Ce n'était pas le deal

Mac Tyer - Docteur So

Mac Tyer - Vous oubliez

Mac Tyer - 3ème guerre

Mac Tyer - D'accord

Mac Tyer - Mandela

Mac Tyer feat Niro - Ça pue sa mère

Mac Tyer - Des chiffres et des litres

Mac Tyer - Rap Game

Mac Tyer - Tout se paye

Mac Tyer - Tu sais qui je suis

Mac Tyer - Je suis une légende

Mac Tyer - Il y en a

Mac Tyer - 93 se débrouille

Mac Tyer - Bobo

Mac Tyer - Pour les vrais

Mac Tyer - La rue en personne

Mac Tyer - Hasard

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Juin 2018

IV My People est un label discographique et collectif de hip-hop français, fondé en 1998 par le rappeur Kool Shen, du groupe NTM.

En 1997, Kool Shen rencontre par hasard Busta Flex dans les locaux de sa maison de disques. Le courant passe bien entre les deux artistes, et Kool Shen propose à Busta Flex de réaliser son premier album. Le label WEA Music décide alors de déposer la marque IV My People pour publier l'album le . L'aventure s'avérant concluante, Kool Shen décide de remettre son rôle de réalisateur pour produire le premier album solo du rappeur Zoxea qui sortira le 2 février de l'année suivante. Les trois compères décident de créer un collectif et publient en été 1998 un CD single du nom de IV My People avec le célèbre titre homonyme, épaulés par JoeyStarr (compagnon de route de Kool Shen) et Lord Kossity (déjà entendu sur le titre Ma Benz de NTM).

En 1999, le nouveau collectif publie la mixtape Original Mixtape Volume 1, mêlant inédits du collectif et morceaux de hip-hop américain, le tout mixé par les producteurs Madizm et Sec.Undo, déjà présents sur le quatrième album de NTM, ainsi que sur les solos de Busta flex et Zoxea ; 707 Team. Le collectif, passé en indépendant, publie ensuite un nouveau maxi, Donne-moi des beats fats, présentant ainsi leurs nouveaux membres, Dany Boss, Alcide H et Merlin au mic, formant le groupe Serum, amenés par Kool Shen. Plus tard, une nouvelle recrue rejoint les rangs de IV My People: Salif, découvert et amené par Zoxea.

Tous ensemble, ils sortent en juin une nouvelle mixtape, Original Mixtape Volume 2, en compagnie du chanteur Lord Kossity, du groupe Comité de Brailleurs, et de Neil, un ancien danseur du crew Aktuel Force. À la fin de l'été, Busta Flex décide de quitter IV My People. C'est alors qu'une nouvelle membre, Toy, une chanteuse de RnB américaine, entre dans le label à la suite de sa rencontre avec Kool Shen à Miami durant le tournage du clip Y a que ça à faire, titre présent sur l'album À mon tour d'briller de Zoxea. Le collectif publie alors en novembre un autre maxi CD quatre titres du même nom que le premier: IV My People composé du son Rien à prouver dans lequel pose Serum, du morceau Présent tant qu'mes gars en veulent où pose Kool Shen accompagné de Zoxea, du titre Rap et drogue dans lequel Salif pose aux côtés de Zoxea et du son Eenie, Meenie, Miny, Mo dans lequel il pose cette fois-ci avec Lord Kossity en featuring. Le maxi se vend très bien et plus de 70 000 exemplaires seront vendus en édition limitée.

Souvenez-vous du classique "IV My People", le maxi feat

En 2000, le collectif devenu label discographique publie un premier album intitulé Certifié Conforme. Il réitère l'aventure deux ans plus tard avec IV My People Zone. Entre-temps, les deux producteurs du label sortiront la mixtape Streetly Street vol.1, première d'une série de trois disques.

En 2001, Kool Shen rencontre Jeff Le Nerf lors d'un spectacle à Grenoble, et le signe à son label. Le label revient ensuite en 2005 avec IV My People Mission, privé de Zoxea mais avec de nouvelles têtes, déjà entendues sur les divers apparitions du collectif, comme Jeff Le Nerf et Les Spécialistes (Princess Aniès et Tepa). Mais le succès n'est pas au rendez-vous, et de grosses difficultés financières, obligent Kool Shen à revendre la marque au label AZ.

Kool Shen, Busta Flex, Zoxea et Lord Kossity feat JoeyStarr - IV my people

Kool Shen feat Toy - United We Stand

Kool Shen - Are you ready ?

Kool Shen et Salif feat Roldan (Orishas) - Paris Cuba

IV my people feat Lord Kossity - J'aime

Voir les commentaires

Publié le 7 Mai 2018

Serum est un groupe de hiphop, originaire du quartier Vert Galant à Saint-Denis (Seine-Saint Denis), fondé en 1999 et composé de deux cousins d'origine zaïroise, Dany Boss né en 1983, et Alcide H né en 1979. Ils grandissent à Saint-Denis et se mettent à rapper rapidement ensemble avant tout pour le plaisir. En 1997, Dany Boss est dans le basket, tandis que Alcide H lui est dans le foot ; Kool Shen des NTM qui fait également du foot les entend par hasard et détecte un fort potentielle. Il leur propose de venir chez lui pour leur donner des conseilles.

Kool Shen monte le label IV my people (qui n'était jusqu'alors un collectif) et les signe. Ils font une arrivé marquante en apparaissant sur la maxi IV my people avec le morceau Rien à prouver et sur le single Donne moi des beats fat avec Kool Shen, Zoxea (Sages poètes de la rue) et Busta Flex. Ils participent à la " IV My People Party " (organisée en 99), où le public commence à les découvrir. L'éducation reste pour eux une priorité. Ainsi, Dany Boss poursuit une maîtrise de sciences de l'éducation et Alcide H, un Deug. Ensuite, ils se retrouvent à poser sur la compilation B.O.S.S. volume 1 de Joey Starr et DJ Spank.

En 2000, ils posent deux sons sur le maxi cd Certifié Conforme "Y paraît qu'le rap ça marche" et "Y refusent qu'on s'en sorte". Les producteurs Madizm & Sec. Undo sortent leur mixtape Streetly Street avec des apparitions des groupe du label. En constante progression, Serum montrera même un nouveau visage sur les derniers projets IV My People Zone et Streetly Street 2 avec des titres plus désinvoltes, comme "Même si ta mère n'aime pas". En 2003, le groupe sort son premier album On Vit Comme on Peut.

Leur premier album solo marque donc une évolution sans césure. Pour l'arrivée du Ghetto Zoo en Long Play, Serum a convié tout naturellement les metteurs en son Madizm et Sec. Undo, gardant ainsi une identité forte propre à IV My People : Samples principalement Soul bien ficelés, grosses basses et rythmiques binaires carrées. Très présent au niveau de la réalisation, Serum a cherché l'éclectisme. Ces chroniqueurs urbains se forgent des flow énergiques, à l'image de leurs personnalités, donnant du relief à leurs textes acerbes au fort contenu social. Droit et fidèle à leur crew, Serum s'est fait plaisir sur cet album riche et raffiné en conviant des artistes proches de leurs convictions musicales. En plus de Kool Shen sur l'intro et le surprenant "Le Son des Govas", la présence de chanteurs comme Jango Jack sur le "J'ai pas c'qu'elles veulent !" ou Kaylïah sur "Vis à fond" laisse respirer l'album. On peut noter également la présence des mecs du Zoo représentés par Jess la Rancoeur & Merlin Au mic ("C'est l'Zoo") et Djaka d'Evreux pour une partie ragga salvatrice (DanceHall Party).

Ensuite, les deux rappeurs s'essaient sur des projets plus personnels. Alcide H sort respectivement Ambiances nocturnes et Les états-unis d'Afrique en 2005 et 2012. Dany Boss sort Street life et Fuck le rap game vol.1 en 2006 et 2011.

Serum (Alcide H et Dany Boss) - 93

Serum (Alice H et Dany Boss) - On est bien nulle part

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 3 Mai 2018

De son vrai nom Narcisse Kamga, Nakk Mendosa, est né le 30 mars 1976 à Bobigny (Seine-saint-Denis) de parents camerounais. Il grandi dans la cité Paul Éluard à Bobigny et commence sa carrière en 1996 avant son apparition en 1997 sur la chanson 11’30 contre les lois racistes. Avec son deuxième groupe, Soldafada, Nakk se produit d'abord dans sa ville au XXL, un festival monté par l'association Le Consortium de Paul (pour Paul Éluard, justement) connu des amateurs de hip-hop, bien au-delà des frontières de la Seine-Saint-Denis. Après avoir été consacré « Découverte du Printemps de Bourges » en 1998, Soldafada effectue une vingtaine de dates (Le Hot Brass et l'Élysée-Montmartre à Paris, La Pêche à Montreuil…) et enregistré un album, Bobigny Terminus, publié en 1998, première signature du label de Menelik, Kaz par Kaz (distribué chez Musidisc).

Nakk se consacre à une carrière en solo en 1999. Il se produit notamment au Paléo Festival de Nyon, en Suisse, aux côtés de la rappeuse Bams, sur l'album de laquelle il apparaît. Il est également bien accueilli au Québec, au Canada, à l'occasion d'une série de concerts à Montréal. Outre le single La tour 20, produit par Midaxx (La Mifa), le mini-album comprend cinq autres titres. Les yeux de la colère, produit par Ivan de Double Pact (Ärsenik, Pit Baccardi et Fabe) qui est le titre le plus sombre "Un rap de mauvaise humeur) selon Nakk. Surnakkurel II, produit par SR, est la comptine d'une soirée qui tourne mal. Entre 1999 et 2002, il collabore avec Bombattrack. En parallèle, il est signé avec BMG en 2000, mais jeté trois ans plus tard après une restructuration du label.

Un morceau, produit par 20Syl d'Hocus Pocus (Koma, Sully Sefil…), illustre le goût de Nakk pour l'écriture et l'art du contre-pied. Soit un titre qui exprime non le point de vue du rappeur mais celui du morceau lui-même. Boboch Connexion, produit par SR, est un freestyle, au son très electro enregistré avec le groupe Les 10, composé des frères L'indis et Lavokato, ramenant aux origines du hip-hop et à Bobigny. En mai 2006, il publie le street-album Street minimum qui mélange inédits et apparitions sur divers projets.

Le 18 octobre 2010, il publie son album Le monde est mon pays qui comporte 24 chansons, dont 6 bonus. Il fait participer Seth Gueko, Dosseh, Despo Rutti, Nessy, Les 10, Mac Tyer et Halim (bonus). Il y poursuit la saga Surnakkurel avec le 4e épisode, où il narre une soirée avec une femme de footballeur qui aurait pu mal tourner.

Nakk annonce son retour en 2012 avec son street-album Darksun, publié le . L'un des premiers extraits, remix de Invincible, voit la collaboration de Dixon, Mokless (Scred Connexion), Médine, Jeff Le Nerf, Youssoupha, REDK (Carpe Diem) et Lino (Ärsenik). Le 10 décembre 2012, Nakk publie le coffret Trilogique en édition limitée, rassemblant ses trois derniers projets Street Minimum, Le monde est mon pays, et Darksun. Son EP de dix chansons Supernova est publié le . Ce projet, porté par le titre clippé Devenir quelqu'un, et des collaborations (dont le titre clippé Dans la zone en featuring avec Grödash), confirme le renouvellement de Nakk en matière de textes, technicité et de flow. En juillet 2012, il publie le premier volet de son album Darksun.

En 2015, Nakk publie sa chanson Astral, prémisse de son prochain album Darksun 2. Nakk publie l'album Darksun 2 le 26 février 2016, qui comporte 15 chansons, et fait participer Lino (Ärsenik), Nekfeu, Mac Tyer, Dixon, et Joe Lucazz. Juste avant la sortie de l'album, Nakk apprendra la mort de son frère, mais décidera de sortir cet album quand même. De son album, il clippe la chanson Mourir en chantant.

Nakk Mendosa - Chanson triste

Nakk Mendosa - Au calme

Nakk Mendosa feat. Dixon, Mokless, Médine, Jeff Le Nerf, Youssoupha, Redk et Lino - Invincible (remix)

Nakk Mendosa - Devenir Quelqu'un

Nakk Mendosa - Mourir en chantant

Nakk Mendosa - Mama

Nakk Mendosa - Elodie

Nakk Mendosa - Dans La Zone feat. Grödash

Nakk Mendosa - Mendosalve

Nakk Mendosa - Astral

Nakk Mendosa - Miss Venezuela

Nakk Mendosa - Conséquences

Nakk Mendosa feat. Despo Rutti - Coincé dans ce Monde

Nakk Mendosa - Darksun

Nakk Mendosa - Tout l'monde s'en fout #Jesuispasséchezso (remix)

Nakk Mendosa feat. Ladea et S.Pri Noir- De temps en temps

Nakk Mendosa - NDE (Noblesse, Dignité, Elégance)

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 1 Mai 2018

De son vrai nom Nikarson Saint-Germain, Alibi Montana est né en 1978 à Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) d'une famille d'origine haïtienne. Il grandi dans la cité des 4000 à La Courneuve. Il commence sa carrière au milieu des années 1990, son nom de scène vient d'une fusion entre les noms Al Pacino et Tony Montana et publie sa mixtape T'as ma parole en 1999, puis la compilation Mandat de dépôt en 2002. Son petit frère Alino rappe également. Alibi apparaît et rappe dans un épisode de seconde B (1993) dans le local de Cosmic Radio. Entretemps, il est incarcéré pour tentative d'homicide, et enfermé 1 260 jours. 1 260 jours est donc le temps passé par Alibi en prison, mais également le titre de l'album qui va le révéler au grand public. L'album est publié en mai 2004 et se fait un nom dans l'underground, et Alibi devient le fer de lance du label Menace Records dirigé par Bayes.

Un an après, Alibi remet ça avec Numéro d'écrou qui fait participer une pléiade d'invités comme Rohff, Calbo (Ärsenik), Zoxea (Sages poètes de la rue), LIM (Movez'Lang), et Princess Aniès. Toujours en 2005, il publie le premier volume de ses mixtapes Toujours ghetto où il compile apparitions, featurings et remixes. Cette année est la plus prolifique pour le rappeur car il sort un album collaboratif intitulé Rue, avec LIM, album expliquant la vie de rue et ses caractéristiques. À la fin de l'année, il publie le deuxième volume de Toujours ghetto.

Il met ensuite en avant ses confrères Zone et Kheimer, avec qui il forme le Block. Il quitte ensuite Menace Records pour Beacause et y sort son quatrième album Inspiration guerrière. Il enchaine ensuite avec deux mixtapes, puis publie un nouvel album intitulé Prêt à mourir pour les miens.

L'année 2009 lui permet de sortir la mixtape Sur le terre-terre et voit arriver en octobre un album commun avec son petit frère Alino : Une affaire de famille. En 2010, il apparaît dans une vidéo de Max Boublil, et dans son spectacle "En sketches et en chansons" en 2014, humoriste, intitulée : Max Boublil clash Alibi Montana. Il réside actuellement en Seine-Saint-Denis, à Saint-Ouen.

 

Alibi Montana - Street Fight

Alibi Montana - Loin Des Yeux Loin Du Coeur feat Diam's

Alibi Montana - Prêt à Mourir pour les Miens

Voir les commentaires

Repost0