le rassemblement

Publié le 1 Juillet 2018

45 Scientific est un label français indépendant, constitué en 1999, à la base formé de Géraldo, Booba et Ali. JP Seck les rejoindra par la suite. Si le premier enregistrement sorti sur le label est le maxi Civilisé, 45 Scientific fut néanmoins créé à l'origine afin de sortir Mauvais œil, l'album de Lunatic. Ayant démarché les majors afin de pouvoir sortir cet album avec une exposition à grande échelle, les membres du groupe se résignent à sortir leur album en autoproduction avec une distribution assurée par BMG. Mauvais Œil devient disque d'or avec plus de 100 000 ventes à ce jour. 45 est le deuxième label indépendant à recevoir un disque d'or, après Assassin productions. 361 records fera de même quelques années plus tard. Afin de promouvoir l'album, 45 Scientific ouvre des négociations avec Skyrock pour organiser un Planète Rap, chose que refuse Laurent Bouneau en raison de la phrase de Booba dans le morceau Si tu kiffes pas : « J'aime voir des CRS morts ». Skyrock joue seulement le titre Tête Brulées.

La compilation du label, sur laquelle jouent des MC qui gravitent autour du label sans y être forcément signés, sort au cours de l'année 2001. Des artistes comme L.I.M. et Mo'vez Lang, Sir Doum's, Hifi, Malekal Morte y font leur apparition. Le morceau Repose en paix est également présent sur la compilation.

L'album Temps mort sort début 2002. Le label décide d'entamer des négociations avec Laurent Bouneau pour organiser un Planète Rap. Bouneau propose d'abord un Planète Rap sans Booba dans les studios, qualifiant son rap de « rap de village ». Une guerre éclate entre les deux camps ; Géraldo et JP s'en expliquent à Générations à la sortie de l'album, qui se vend à 150 000 exemplaires. Début 2003, l'album est réédité avec deux inédits dont le morceau Destinée qui passe sur Skyrock sans l'accord des autres membres du label.

Le label sort ensuite l'album d'Hi-Fi, Rien à perdre rien à prouver qui passe un peu inaperçu. Peu de temps après, Booba quitte le label et donne une interview dans le magazine Groove où il explique les raisons de cette rupture. Géraldo, JP Seck et Ali démentent immédiatement la plupart des propos de Booba chez Générations 88.2 (Booba aurait skyrockisé son album avec son album avec le titre Destiné afin qu'il passe sur les ondes). . Ils expliquent que ce départ ne remet pas en cause le futur du label et détaillent quelques points de la discorde entre les deux parties (signature de Ill des X-men, marque de vêtements, business).

En 2004, JP Seck sort son projet Sang D'encre où l'on retrouve les futures signatures du label : Escobar Macson et Lalcko.

En 2005, Ali sort Chaos & Harmonie. On y retrouve Escobar Macson, Hi-Fi, Wallen et Keydj et aussi un ancien chanteur du nom de Fils2l'Ombre (Tarik Duvarci). À ce moment commence une longue traversée du désert pour le label indépendant. 45 Scientific décide de mettre en vente le Black Album de Lunatic qui contient deux inédits, un d'Ali et un de Booba et de nombreux morceaux déjà sortis mais sur de nouveaux instrumentaux. Booba refuse et retarde la sortie du disque. Peu après, JP Seck quitte le label.

Par la suite, Lalcko quitte le label qui refait son apparition fin 2006 en remettant sur le marché Mauvais œil, Temps mort et Chaos et harmonie.

Le site internet prévoit de nombreuses sorties en 2007 comme les albums d'Hi-Fi et d'Ali mais aucune date officielle n'est indiquée. Le 2 mai sort la mixtape d'Hi-Fi retraçant son parcours depuis les années Time Bomb. La même année, Escobar Macson se sépare de 45 Scientific.

Ali fait ensuite deux apparitions sur l'album de Beni Snassen dont un morceau solo.

Début 2011, le site internet du label est à nouveau disponible.

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Juin 2018

De son vrai nom Yassine Sekkoumi, Ali (Africain Lié à l'Islam) est né en 1975 à Paris de parents originaires de Nador (Maroc). Il grandit à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Sous le nom de Daddy Ali, Yassine commença à rapper à l'adolescence puis rencontre Booba par le biais d'Aarafat (c'est à l'initiative d'Ali, que Lunatic sera formé, en 1994) et se rapproche de La Cliqua alors très proche des Sages Poètes de la rue. Des conflits internes se créent et le duo revient à Boulogne et intègre le Beat De Boul en compagnie des Sages Poètes de la rue, Mo'vez Lang, Malekal Morte, Sir Doum's & La Gonz Viv. Ils passent leurs soirées à freestyler et enregistrent un album en 1995 nommé Sortis de l'Ombre qui ne verra jamais le jour à cause de divergences avec Zoxea, producteur de l'album. Le conflit s'envenime et les deux acolytes quittent le Beat De Boul pour Time Bomb : Oxmo Puccino, Les X a.k.a les X-Men, Hifi, Pit Baccardi, Jedi, etc. Ils participent à divers morceaux comme Le guidon et Time Bomb explose et se retrouvent sur la compile Hostile Hip Hop en 1996 et y placent le Le crime paie.

Le groupe participe ensuite à une autre compilation rap français : L 432 avec le morceau Les vrais savent. Booba est ensuite incarcéré et Ali fait une apparition en solo sur la mixtape Opération coup de poing. Une fois Booba libéré, le duo fonde le label 45 Scientific (avec Geraldo et Jean-Pierre Seck) et sort le maxi Civilisé qui servira à annoncer la sortie de l'album Mauvais œil qui verra le jour en octobre 2000 après le refus de plusieurs majors. L'album se vendra à plus de 100 000 exemplaires (certifié disque d'or le deuxième pour un album indépendant en rap français) et rencontrera également un succès critique, au point d'être considéré comme un classique du rap français. Sur cette lancée, Booba sort Temps mort en janvier 2002 et Ali y fait une apparition sur le morceau Strass et paillettes. Booba, en raison de conflits internes, quitte ensuite le label et l'histoire de Lunatic s'achève en 2003. Au même moment, Ali quitte le 92i, collectif dont lui, Booba et le groupe de hip-hop Malekal Morte étaient membres depuis 1999.

Ali participe à l'album d'Hifi sur le morceau Le Code de la rue, puis à la compilation Sang d'encre haut débit réalisée par Jean Pierre Seck avec le morceau Lamentations en compagnie de Keydj dont le clip sera tourné en Palestine. Ali y fera référence dans son album Chaos et Harmonie et plus particulièrement dans le morceau La vérité reste la vérité. Ali publie donc son premier album solo en mai 2005. L'album atteint la 14e place des classements français et sera bien accueilli par la critique, bien que certains reprochèrent à l'album certains featurings et l'aspect « monotone » de l'album. L'un des morceaux, Golden Boy, provoquera une légère polémique, certains pensant qu'il s'agit d'un clash dirigé contre Booba. Ce dernier n'en tiendra pas rigueur et Ali affirmera qu'il ne s'agit pas d'un clash. Un an avant la sortie de son premier album, Ali a rencontré Yasser Arafat lors d'un voyage en Palestine. Il ira plus tard soutenir Arafat lorsque ce dernier sera hospitalisé à Clamart.

Il se fait rare mais participe néanmoins à l'album du collectif Beni Snassen avec un morceau solo et un featuring avec Abd al Malik en 2008. Ali publie fin 2010 son deuxième album solo, intitulé Le rassemblement, suite logique de Chaos et harmonie sur lequel apparaissent Suspects et Hifi. Les critiques sont plus mitigées. Booba rend hommage à Ali dans le morceau Lunatic, issu de l'album du même nom sorti en 2011, où il déclare A.L.I tu as toute ma reconnaissance.

En 2014, Ali apparaît dans l'album solo d'R.E.D.K. (Carpe DiemChant de vision, dans le morceau Murderer. Au début de 2015, il publie son troisième album, Que la paix soit sur vous. À défaut d'un succès notable au niveau commercial, l'album sera chaleureusement accueilli par la critique. En 2017, Ali participe à l'album du Gued Mussolini, intitulé C.O.U.Z..

Ali vit aujourd'hui à Jakarta, en Indonésie, avec sa femme et ses enfants.

 

Ali et Kedj - Les Lamentations

Ali - Langage venimeux

Ali - Soleil Levant

Ali - Tsunami

Ali - Suprême mélodie

Ali - Le souffle

Ali - Rappel à l'ordre

Ali - Génération Scarface

Ali - Observe

Ali - Tolérance zéro

Ali - Art

Voir les commentaires

Repost0