Articles avec #toulouse tag

Publié le 16 Juin 2018

De son vrai nom Yamadou Kanouté, Al Peco est né en 1980 à Grigny (Essonne). Il grandi en France jusqu'à l'âge de 9 ans, puis déménage à Bamako (Mali), y passant la majeure partie de son enfance et de son adolescence. Inspiré par Kriss Kross à l'âge de 12 ans, il commence le rap à 14-15 ans, et fonde le groupe Rage (Koly, Fokko et Justice) à ses 16 ans. Ce groupe devient vite la première référence du rap au Mali en même dans les pays frontaliers grâce au morceau Votemania.

À 18 ans, Al Peco s'installe à Toulouse (Haute-Garonne), pour faire ses études d'économie. Avec son associé Koly avec qui il monte l'association Rokia Sound, épaulés de leur nouvelle rencontre sur Toulouse Kaff2kaff (le compositeur du titre B.Boy), ils organisent des soirées étudiantes et en 2001 le premier maxi solo PEC EXEL est publié. Tout s'enchaîne vite, après avoir décroché sa maîtrise en économie gestion des entreprises, il se remet dans le son et se fait remarquer dans tous les projets auxquels il participe.

Il publie son premier album intitulé ColonizaSon album qui comporte les participations de Chamillionnaire, Blacko et de son groupe BCWN, le . Il revient ensuite avec trois volumes de la mixtape Clandestines connexions sur lesquelles il remixe les classiques et les morceaux du moment. En 2008, Al Peco contribue à la version française de la bande originale du film Au bout de la nuit. En 2009, il publie son album Clandestines connexions Vol.1. Il publie en 2011, le titre C'est gâté.

Al Peco - Lascars VS Blédards

Al Peco - Petit Nègre

Al Peco - T'es cramé

Al Peco - Hey Marianne

Al Peco - La grande crasse

Al Peco - Salade, Tomate, Pognon

Monsieur Nov feat Al Peco - Laissez nous pleurer

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 2 Juin 2018

De son vrai nom François Dilhan, Don Choa est le 1er août 1974 à Toulouse, dans le Haute-Garonne. 

La Fonky Family est formée en 1994. Il se compose du Rat Luciano (Christophe Camora), de Sat l'Artificier (Karim Haddouche), Don Choa (François Dilhan), Menzo (Mohamed Ali), Pone (Guilhem Gallart), Fel (Karim Laoubi) et DJ Djel (Djelalli El-Ouzeri). Le groupe publie son premier album, Si Dieu Veut, en 1998, certifié double disque d’or dans le courant de l’année. En 2001, ils publient leur deuxième album, Art de Rue, puis leur troisième, Marginale musique en 2006. Le groupe se sépare en 2007, chacun des membres se lançant dans leur carrière solo respective. La Fonky Family se reforme après presque 10 ans d'absence pour un événement dédié à Pone qui est atteint de la maladie de Charcot.

Don Choa publie son premier album, Vapeurs toxiques, le 25 novembre 2002, au nom inspiré par la catastrophe de l'usine AZF et par la marijuana. Il y exprime le conditionnement généré par la pollution, les drogues et autres « vapeurs toxiques » (notamment dans le titre du même nom, et par de nombreuses allusions au cannabis). Son univers est enrichi de multiples références à la Fonky Family, à laquelle il demeure particulièrement attaché. Le Rat Luciano, Sat et Menzo sont d'ailleurs réunis sur le titre Jusqu'au bout. En tout, Vapeurs toxiques s'écoule à plus de 140 000 exemplaires.

Son deuxième album solo, Jungle de béton, est publié le 22 octobre 2007. Enregistré à Toulouse et à Marseille, l'album est marqué par une forte influence Dirty South dans les instrumentaux (Skalp, AnimalSons, Kimfu prod, etc.), et évoque des thèmes tels le club et l'argent. La Fonky Family s'étant séparée entretemps — au terme de la tournée Marginale Musique —, Don Choa décide de la réunir sur un titre, Toutes les zones, mais seuls Menzo et Le Rat Luciano y seront présents. Deux singles sont tirés de cet album : Lune de miel en featuring avec Zaho, et Jungle de béton.

En 2010, il publie le titre Rama Yade, une chanson d'amour dédiée à la secrétaire d'État aux Sports à cette période. En 2013, il fait un featuring avec la chanteuse Isleym sur la chanson Art de rue ; le clip de la chanson fait participer Orelsan.

Le 08 mars 2017, il publie le titre ainsi que le clip Vieille Gloire qui est le premier extrait de son EP de 4 titres annoncé pour le 28 avril 2017.

Don Choa - Dr Hannibal

Don Choa feat Zaho - Lune de miel

Don Choa - Vieille Gloire

Don Choa - Philippe Etchebest

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 31 Mars 2018

 

La Fonky Family est un groupe de hip-hop français, originaire de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Formé en 1994, il est composé de quatre rappeurs Le Rat Luciano (Christophe Carmona), Sat (Karim Haddouche), Don Choa (François Dilhan) et Menzo (Mohamed Ali), du producteur Pone (Guilhem Gallart), de DJ Djel (Djelalli El-Ouzeri), du danseur Fel (Karim Laoubi), de la chanteuse Karima, de Namor et de Fafa le manager.

La Fonky Family est officiellement formé lors d’un concert au centre culturel Mirabeau le . Le Rat et Menzo (du groupe Black and White Zulus), Sat et Don Choa (du groupe Le Rythme et La Rime) se sont déjà rencontrés. Ils s'unissent pour ce concert et doivent trouver en urgence un nom à inscrire sur les affiches : Le Rat propose Fonky Family. Le groupe nait ce soir-là et leur tout premier morceau rappé s'appelle On pète les plombs. À ce moment-là, le groupe se compose de Don Choa, Sat, Menzo, Le Rat Luciano, Pone, Djel et Namor. La chanteuse Karima les rejoindra peu après. Le 24 février 1995, un concert est organisé dans un centre socio-culturel en hommage à Ibrahim Ali, jeune Marseillais d'origine comorienne tué par balles par des colleurs d'affiche du Front national . En 1995, ils participent au titre Les Bad Boys de Marseille, présent sur le premier album solo Métèque et Mat d'Akhenaton. Avant la sortie de leur album, Karima, la chanteuse quitte le groupe (elle a fait des chœurs sur Métèque et mat et sur Hier, aujourd'hui, demain de 3e Œil). Namor quitte le groupe très peu de temps après sa création pour créer Prodige Namor.

Fonky Family - Si Dieu veut... (Inshâ Allah)

Durant l'été 1997 la Fonky Family enregistre son tout premier album, et en janvier 1998 sort Si Dieu veut..., qui devient rapidement disque d'or, jusqu'à atteindre le statut de double disque d'or courant 1998. Il finit par dépasser les 400 000 exemplaires vendus, et est certifié disque de platine. Les chansons La furie et la foi, Cherche pas à comprendre, Sans rémission et Aux absents issus de l'album, ont un succès considérable et contribuent à faire connaître le groupe.

Fonky Family - Hors série volume 1

En 1998, ils sont choisis pour participer à la BO de Taxi. Après de nombreuses participations et featurings sur les albums solos des membres d'IAM et sur des compilations, la Fonky Family sort un EP 6 titres au printemps 1999 et devient disque d'or en un mois. Hors Série volume 1 réunit des titres live et des titres inédits. Puis le volume 2 des Hors Série, sort fin 2001 et est certifié disque d'or.

Fonky Family - hors série volume 2
Fonky Family - Art de rue

Le deuxième album du groupe, Art de Rue, enregistré à Toulouse, dans la Haute-Garonne, est publié en mars 2001, juste après le solo du Rat (Mode De Vie… Béton Style) sorti en octobre 2000. Il devient disque d'or en huit jours et se vend à environ 450 000 exemplaires. Parmi les titres les plus marquants Mystère et Suspense, Art de Rue (le titre phare de l'album), Entre deux feux et Dans la légende. L'album est certifié disque de platine. Deux ans plus tard, paraît l'album Live au Dôme de Marseille (disque d'or).

Fonky Family - Marginale musique

L'album Marginale Musique est publié le . Il s'agit du troisième album de la Fonky Family. Celui-ci se classe directement premier des ventes le jour de sa sortie et permet à la FF, d'obtenir un disque d'or.

Fonky Family - Marginale musique

À la suite de ce succès, le collectif entame une ambitieuse tournée en France mais aussi en Belgique en Suisse et au Canada. Cependant, malgré le succès de l'album, le groupe ne sortira plus d'album, excepté des albums solo : Sat Dans mon monde (2002) - Second souffle (2008) - Diaspora (2010), et Don Choa Vapeurs toxiques (2002) - Jungle de béton (2007). DJ Djel sort deux compilations Don't Sleep en 2001 et 2003.

Les différents membres annoncent la fin du groupe. En 2007, Sat, un membre du groupe, annonce lors d'une interview pour le site Skyrock la fin de l'aventure Fonky Family. En 2008 un autre membre, Le Rat Luciano confirme l'information dans une vidéo diffusée sur le blog de Fred Musa. Le , lors d'une interview dans l'émission de Fred Musa, (Planète Rap), Sat l'Artificier déclare qu'il n'a plus aucun contact avec les anciens membres du groupe, mais n'écarte pas la possibilité de les voir se reformer un jour : « On ne se voit plus, chacun fait sa route. Je ne les ai pas croisé depuis un certain temps. La FF, c'était avant tout une aventure humaine, et plus rien ne sera possible tant qu'on aura pas réglé nos problèmes, mais voilà, on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve, et rien ne dit qu'on ne refera jamais de la musique ensemble ».

En 2013, DJ Djel, le Dj de la Fonky Family publie sur son compte Twitter, une photo sur laquelle posent les membres. Il y a eu de nombreuses apparitions dans des concerts, où certains membres sont réunis avec des dédicaces faites « au reste de l'équipe ». Ces informations montrent que les divisions qui auraient pu exister dans le passé entre les différents membres sont finies, même si aucun retour musical n'est prévu.

Une réunion exceptionnelle du groupe est annoncée en août 2015. Le 19 septembre 2015, le groupe participe au concert Soutien à Pone, à l'espace Julien contre la maladie de Charcot, dont est atteint Pone, leur producteur.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 25 Mars 2018

 

KDD est un groupe de hip-hop français, originaire de Toulouse, en Haute-Garonne. Il se compose de cinq membres incluant Dadppda (maintenant Dadoo), Diesel, H2O, Lindsay et Robert. KDD signifie Kartel Double Détente, ou Kappa Double Delta.

 

KDD - Opte pour le K

Leur carrière débute en 1994 avec la signature d'un contrat avec Columbia. Leur premier album, Opte pour le K est publié le . Il leur permet, grâce au titre Big Bang KDD, d'être diffusé à travers toute la France par radio. La chanson, qui fait le buzz, s'inspire d'Alliance Ethnik, un des groupe de rap les plus en vogue de l'époque, et est portée par Tripping Out de Curtis Mayfield.

KDD - Resurrection

En 1998 sort leur second album, Résurrection. Celui-ci tranche radicalement avec le précédent et se distingue par la noirceur qui en émane. De nombreux morceaux sombres et réalistes leur permettent de recoller avec la réalité qui est la leur, celle de la rue. Le groupe ne s'épargne tout de même pas le passage en radio avec le single Une princesse est morte. Ce vibrant hommage aux femmes (et particulièrement à Betty Shabbaz, femme de Malcolm X), sur une boucle de Pomp and Circumstance March No.1 (Edward Elgar), est un habile contrepoint à la frénésie médiatique qui a entouré la mort de Lady Diana un an plus tôt.

KDD - Une couleur de plus au drapeau

Deux ans plus tard, en 2000, les cinq rappeurs récidivent sous la forme d'un coup d'État avec leur album Une couleur de plus au drapeau. Cet album retranscrit également le côté sombre du groupe et y apporte une certaine touche de « violence » et de revendication. Par exemple dans le morceau Qui tu es ?, Dadoo et Diesel prennent assez violemment à parti les forces de l'ordre et mettent en scène un combat mano a mano : sans armes. Au-delà de l'aspect assez dur de ce morceau, l'objectif de cette chanson est très probablement de dénoncer les abus et bavures que peuvent se permettre les forces de l'ordre, protégées par leur statut. D'où la demande du groupe d'un duel sans armes, entre hommes. Mais cet album contient aussi des morceaux plus calmes et introspectifs, mais dont le fond laisse tout autant à réfléchir. Ainsi, Neuf mois traite de la difficulté d'un père d'avoir à demander à sa compagne d'avorter et des séquelles que cela peut engendrer chez lui. Jungle Fever, sous forme de storytelling, dénonce les difficultés que peuvent rencontrer des couples qui n'ont pas la même confession religieuse ou couleur de peau.

À la suite de leur dernier album et de quelques apparitions en featuring d'autres artistes (Oxmo Puccino notamment dans son album L'Amour est mort sur le titre Balance la sauce), les membres du groupe prennent des chemins différents. Dadppda, changeant officiellement de pseudo pour Dadoo, se dirige vers une carrière solo, tandis que Diesel se serait apparemment dirigé vers le monde de la production à New York.Diesel travaille aussi avec le groupe toulousain Kartel Tolosa. Il produit entre autres le morceau Loser blues avec en guest Willaxxx et le morceau Made In Myself en feat avec Tenna Torres la finaliste d'American Idol 2012. C'est d'ailleurs son père Emilio Varela Da Veiga qui y joue la guitare.

 

En novembre 2009, Dadoo monte un nouveau projet conceptuel, D and The Zepp un groupe de live exclusivement qui représente un rêve qu'il a fait et qu'il a voulu faire exister. Les apparitions du groupe sont rares.

Voir les commentaires

Repost0