Publié le 18 Août 2018

Boogotop est un collectif créé au début des années 90'. A ces débuts, il comptait dix artistes rap et ragga (Doudou Masta, Afrokan, Baron Faty, Junky Feelasz, P38, Sterna, Supalexx, Ziko, Shuck et Seka). En 1995, Cut Killer leur consacre une mixtape, puis en 1998, il les invite à participer à la compilation Freestyle Opération. Avec une certaine renommée, c'est en 1999 que le collectif sort son premier album  L'antidote chez Sony BMG. Le succès de l'album est assombri par la mort de Rud Lion. En 2000, Boogotop apparaît sur la compilation Menace 2000 (le labyrinthe) au côté de Kertra (Expression Direkt) avec le 113, Rohff, Keedjy Kendal, OGB, Wadfu et Weedy. Les années suivantes, les membres poursuivent leur carrière solo et publient leurs propres albums et mixtapes, dont Doudou Masta et Sterna. En 2002, Boogotop perd un second membre, P4.

Après une pause près de cinq ans, Boogotop retourne en studio fin de 2004 pour enregistrer un nouvel album. Le collectif s'est étoffé et compte maintenant 14 membres : Afrokan, Baron Faty, DM Krooz, Doudou Masta, Junky Feelasz, Jock'R, Keed J Kendall, Mam, Oj Blad, P 38, Speedy P, Sterna, Supalexx, Wed Fu, Ziko et Kodjo. En 2005 sort le deuxième album Ghetto World.

Boogotop - Bitume

Boogotop - je représente

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Août 2018

Rachid est né en 1977 à Nancy (Lorraine). Il découvre tout d'abord le rap français par le biais du maxi Le monde de demain des NTM, de la compilation Rapattitude, De la planète Mars... (eille) d'IAM et le groupe Assassin. Puis, il découvre le rap américain avec le groupe Public Enemy diffusé dans l'émission Rapline sur M6. En 1991, il assiste à son premier concert lorsque les NTM sont venus sur Nancy ; pour l'occasion, il a même collé les affiches pour l’événement. Suite au concert, il eut le déclic et souhaite faire du hiphop. En 1991, avec un pote, ils enregistrent au quartier, un rap sur l’instrumental du flic de Beverly hills via un ghetto blaster et un microphone. Le son tourne et ils sont contacté par le collectif K Push Bass, qui regroupe des graffeurs, MC's, DJ's, danseurs, beat boxers,... ce qui leur donne accès à un vrai  studio d'enregistrement. De là, Rachid rencontre pas de personne impliqué dans le hiphop et l'année suivante, il créé le groupe  Sublim Anonym avec Enriqué Mendoza, Nabil, DJ Fonkmaz et Fratello Beatz (Mr Tee Bow et Vincenzo Terranova). Le groupe fait les premières parties des groupes qui font des concerts dans la région.  En 1996, avec le départ d'Enriqué Mendoza , le groupe change de nom pour devenir la Konfrerie des Feneks. En tant que fan de basket (NBA) et plus particulièrement de Rasheed Wallace, il prend le pseudonyme de Rachid Wallas. La Konfrerie des Feneks apparaît sur Proselitik puis sur la compilation Ecoute ça et sur la mixtape Fresstyle 2 de Cut Killer.

En 1999, il quitte le groupe pour se consacrer à sa carrière solo. Il fonde le label Fat Flow Prod. Label sur lequel il sort l'EP À la rach en 2002. Avec ce premier album, Rachid devient la fierté de la région nancéenne. En 2003, il signe sur le label Nutz Record Entertainment et rejoins la capitale (Paris) ; Rachid Wallas sort son second EP, Reloading sur il invite le rappeur Kohndo. En parallèle, il participe au crochet radio Max de 109, organisé par Skyrock et Sony music (concours remporté par La Fouine). Ensuite, on retrouve Rachid sur la compilation Label rouge"3 avec le titre je m'en bats les nuts. En 2004, pour la troisième fois, il est représenté avec un titre sur le CD du magazine Groove et peut ainsi accroître encore sa notoriété. Au cours de l’été 2005, sort son premier album Street Cradibility et le fera connaître au niveau national (on y retrouve Taïpan, Kohndo,...). Dans la foulée, il fait de la publicité pour la marque K1X, qio s'inspire de son clip Wall of fame (avec la participation gracieuse de Geoge Eddy). La même année, il s'associe au groupe Tha Goodfellaz et tourne avec eux à travers la France. Toujours en 2009, Rachid Wallas donde avec DJ Spaig l'association Beat it, avec laquelle il veut promouvoir les jeunes artistes de Nancy. Il revisite également le concept du MC avec musiciens (Band) et ré-écrit ses anciennes chansons avec le groupe The Fatpack et donne de nombreux concerts.

Rachid Wallas - Je tape à l'envers

Rachid Wallas - Street cradibility

Rachid Wallas - Grand écart

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Août 2018

Morad est né en 1978. Il grandi à Barbès, dans le 18ème arrondissement de Paris. Il découvre le H.I.P. H.O.P. avec l'émission de Sidney ; puis s’intéresse à l'univers via la compilation Rapattitude, Le blues des racailles de Tonton David, Je veux du cash d'EJM, Les vrais des Little et les albums de Shabba Ranks. Morad monte avec son pote Mehdi l'affranchi, le groupe de rap Scar Case (La boîte à cicatrices). Morad rencontre ensuite Fabe et Koma et commence à rapper en solo en 1996 avec des apparitions sur le maxi de Koma, Tout est calculé et Marche ou crève sur l'album Le fond et la forme de Fabe.

En 1998, avec ses amis Mokless, Haroun et Koma, il fonde la Scred Connexion. Durant les années 2000, la scred connexion est très active en studio et sur scène. Alors que tous les autres membres ont sorti des projets en solo, il faudra attendre 2010, pour voir le premier projet de Morad. Il s'agit de la mixtape Le bon vieux son mixé par DJ Sims. On y retrouve des titres classiques de la Scred Connexion, ainsi que certains inédits. Début 2012, après plus de 15 ans dans l'industrie de la musique, Morad sort son premier album, Le Survivant.

Depuis, Morad a arrêté le rap et quitté la Scred Connexion ; il a d'ailleurs écrit la chanson J'arrête le rap pour l'officialiser.

 

Morad - Une journée comme tant d'autres

Morad - Un point c'est tout

Morad et Mokless - Chakchouka

Morad - J'arrête le rap

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Août 2018

45 Niggaz est un groupe de hiphop originaire du quartier de la Savine situé dans les quartiers nord de Marseille (Bouches du Rhône) et créé en 1996. Il est composé à la base de Aymen, Hamidou (alias HDM), Djamajal et L'Algerino. Ils sont ensuite rejoints par DJ Magik et le producteur Gerneral Ly (alias Le bleu). Après avoir été nominé meilleur groupe de rap régional par le réseau Printemps et BDM en 98, ils se font remarquer dans les premières parties de NTM et de la Fonky Family. Leur premier EP Les guerriers de Mars, qui sort en 2000 et distribué par la Major Sony Music fera connaître le groupe à l’échelle nationale. On retrouve sur le projet Segnor Alonzo des Psy4 de la rime. Le groupe participe à la compilation L’Afrique dans les yeux. Bien que le groupe soit soutenu par des grands noms du rap comme par exemple la Fonky Family, L'Algerino quitte 45 Niggaz pour continuer sa carrière en tant qu'artiste solo. Les membres restants signent sur le label XIII BIS Records et publient en mai 2003 leur premier album Justice Sauvage. On y retrouve Soprano et Le rat Luciano.

Malgré le succès d’estime de l’album, Djamajal et Gerneral Ly quittent le groupe et le groupe se retrouve ainsi avec le trio DJ Magik, HDM et Aymen. Les trois compères se retrouvent sur le label Music Art Prod et sortent en 2007 un nouveau clip vidéo. Puis, le groupe fait des apparitions sur la compilation du label Street Skillz « Stallag 13 » et sur Chroniques de Mars vol.2. H.D.M en tant qu’auteur à écrits notamment pour la chanteuse Mélissa. En 2011, Djamajal réintègre le groupe. Depuis, 45 Niggaz reste silencieux.

 

45 Niggaz - Équilibre

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Août 2018

De son vrai nom Landry Mahoukou, D.O.C TMC grandi avec son frère jumeau Frédéric (G-Kill) à Chelles (Seine et Marne).Il commence le rap avec son frère très jeune, leur premier groupe se nomme BB MC. Son grand fère Shuga Shug est membre du groupe Afrodiziac et ses cousins ne sont autres que Passi (Ministère AMER) et  Monsieur R.

 

Au milieu des années 90’, avec son frère jumeau, il change le nom de leur groupe en 2 Bal et intègre le Ménage à 3. En 1996, le groupe sort un album commun avec les 2Neg’, 3x plus efficace. L’album rencontre un franc succès et sera certifié disque d’or. En 1998, D.O.C et son frère rejoignent le collectif Bisso na Bisso, qui a obtenu un disque de platine en 1999 avec l’album Racines. Suite à  cette distinction, le groupe fera une tournée en Afrique et rencontrera Nelson Mandela lors de son passage en Afrique du Sud ; mais D.O.C. n’y participera pas car le 22 janvier 1999, il s'introduit par effraction dans une villa avec deux complices, la résidente et sa fille  reconnaissent immédiatement la star du rap en herbe. La fille sera violée par les cambrioleurs, alors que les deux victimes sont soumises à la torture du waterboarding, un voisin intervient et D.O.C et ses complices fuient. Ils seront tout de même attrapés peu de temps après. Suite au jugement, la peine de D.O.C. s’élève à 15 ans. Cependant, grâce à un bon comportement et à une réduction de peine, D.O.C est libéré en 2006 après un peu moins de sept ans derrière les barreaux. Dès qu'il retrouve sa liberté, il apparaît aux côtés de Sefyu et Soprano sur la compilation Hostile 2006. Avec son frère G.Kill, il fonde le label Bullet Prod et sortent en 2007 l'album Mapassa. Toujours présents au sein du Bisso na Bisso, D.O.C rejoint le collectif de Passi. En 2010, il participe à la compilation  Galactik Beat Classico et fin 2011, après avoir relancé sa carrière, D.O.C lance son premier album solo Bloc No.3. En 2012, il réalise avec son frère le premier véritable album studio des 2Bal, 2 Bal 2 + .

 

D.O.C Des 2BAL - En solo Freestyle L.P

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Août 2018

James Izmad est né en 1987, il est originaire de Bondy (Seine Saint Denis). James (is mad) s'initie au rap et à l'écriture très tôt grâce à son grand frère.

 

En 2004, Kery James le découvre et l'invite sur sa compilation « Savoir vivre et vivre ensemble ». L'année suivante, le jeune rappeur de Bondy balance un premier projet Voila ce qui vous attend. Marquant l'intérêt de la scène nationale, il se retrouve sur Patrimoine du ghetto de Mac Tyer, Hostile 2006Bayo de Cheriff Mbaw, Les yeux dans la banlieue vol.1 de Dj Goldfingers ou Street français vol.4 de Dj Cut KillerJames Izmad est très présent et fortement présent dans les média. En 2007, il sort la mixtape Tueur né Vol.1. Ensuite, il signe un contrat chez Kilomaitre Production, et sort en 2009 son premier album Number One. Bien qu'il travaille avec des artistes comme Ol Kainry au cours des deux années suivantes, il reste relativement silencieux. Il rencontre par la suite quelques difficultés administratives (il devait rejoindre la major Universal) mais travaille dans l'ombre sur son second album.

 

Début 2017, près de 8 ans après sa dernière apparition, il publie « Mad Vol.1 » un nouveau EP de 8 titres sur lequel il collabore entre autres avec Kery James.

 

 

James Izmad - Toujours au front

James Izmad - Dures seront les conséquences

James Izmad - La rue de la fortune

James Izmad feat Krys - Laisse toi aller

James Izmad - What's up my nigga ?

James Izmad feat Humphrey - Sans toi

Busta Flex, Kamnouze, Nathy Boss, James Izmad et Axess - Black ink story

Kazmi (mikamikaz) feat James Izmad, Canardo et Comar - J'vais les faire kiffer

James Izmad feat Croko Leon, O.S (Relève Agressive) et Criminls - Faux Négros

James Izmad feat Colonel Reyel - Destination Soleil

James Izmad - Harlem Shake (French remix)

James Izmad feat Kery James - Mouhammad Alix (remix)

James Izmad - Où va le monde

James Izmad - Y'a personne

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 15 Août 2018

De son vrai nom Ousmane Badara Diallo, Alpha 5.20 est né en 1977, à Dakar au Sénégal. A quinze ans, sa famille émigre en Champagne-Ardennes, puis dans le quartier d'Orgemont à Epinay sur Seine (Seine-saint-Denis).  Pour gagner un peu d'argent, il vend des boissons au marché aux puces de Clignancourt. Ensuite, il est amené à se rendre à New-York plusieurs mois pour visiter sa famille ; là-bas, il découvre les mixtapes de Dj Clue et le bizness du rap indépendant (Master P, Cash Money...). Pour gagner de l'argent, il vend des vêtements à Châtelet et rencontre Fredo (La Brigade) et lui parle de ses projets dans le rap. Fredo est emballé à participer à la première mixtape et lui présente Diomay et Shone. Avec l'argent fièrement gagné, il commence à enregistrer ses premières mixtapes (Rimes et GloireBoss 2 Panam,...). Toujours influencé par les gangsters qui sortent de nulle part et qui fondent des empires, Ousmane fonde a son retour avec Shone, O'Rosko Raricim, KER et Malik Bledoss, le Ghetto Fabulous Gang ainsi que le label du même nom. Début 2001, il vend ses mixtapes sur son stand fièrement acquis (avec maîtrise de la distribution pour optimiser la rentabilité. 

En 2006, le spinassien a déjà publié 9 mixtapes ainsi que le premier album du ghetto Fab Gang (Gangster avec de grands boubous). Sur le titre Duc de Boulogne (album Ouest Side), Booba clashe Alpha qui aurait copié l'album Panthéon pour le vendre sur son stand : "Les clochards vendent des copies de mon nouvel opus / Prennent le bus pour aller sucer, au marché aux puces". Alpha réplique avec Duchesse de Boulogne sur l'album Uzi du 93 gâchette vol.1 de Balastik Dogg. Booba réplique sur Jour de paie (Album Lunatic) : "Bêta Oméga, Oméga Bêta Alpha / J'suis trop haut pour les clashs renoi, tu crois que j'vais péta Alpha".

Mi-2006, Alpha sort son premier album solo, Vivre Et Mourir A Dakar. À l'été 2007, Alpha 5.20 réalise déjà sa 13ème mixtape avec le Ghetto Fabulous Gang, intitulé "2025 avant rakaille 4". Quelques semaines plus tard, "3025 avant rakailles 4" lance la réédition de mixtapes, qui reprend quelques titres exclusifs. À l’été 2008, "Rakailles Vol.4" sortira sur le nouveau label d’Alpha Hors la loi. La première compilation de la deuxième empreinte d’Alpha arrive au début de l’année 2009 avec «Vie 2 Chakal» en magasin. Peu de temps après, Alpha sort la mixtape "4025 quoi de neuf PD?" Et la même année, il réalisa la deuxième partie de la série d'échantillonneurs Hors la Loi "Vie 2 Chakal". Après 16 mixtapes, albums et compilations, et 4 autres sorties avec le Ghetto Fabulous Gang, Alpha 5.20 annonce sa retraite anticipée. Mais avant de quitter la scène du Rap Francais, il annonce la sortie de deux projets : film et album.

Avec le projet de film « African gangster » (co réalisé avec Jean-Pascal Zadi), il se relève un nouveau défi, dans lequel il dirige et participe en tant qu'acteur ; il sera également aux manettes de la bande originale éponyme sur 2 CD. Le 21 juin 2010, sort l'album Scarface d'Afrique et Ousmane met ainsi, un terme à sa carrière musicale et abandonne le pseudonyme Alpha 5.20. Après cela, il a déménagé définitivement de la scène et se produit uniquement en tant que commentateur sur des sujets chaudement débattues de la musique, la politique et la société en apparence. 

On retrouve ensuite, des best-of d'Alpha 5.20 avec la sortie des compilations Ben Laden d'Afrique et Les guerres d'apostasie.

En 2016, sort la réédition de 4025 Quoi de neuf PD ? Réédition et Thug matrix. L'année suivante, sort la compilation Blood le sang des martyrs.

Fin 2018, on le retrouve sur le projet 93 Empire de Sofiane sur le titre Crépuscule des empires.

Alpha 5.20 - Boss 2 Paname

Alpha 5.20 - Parler aux anges

Alpha 5.20 - 2Pac est de retour

Alpha 5.20 Feat Zegef (Truand 2 la galère) - Clicli notre plaque tournante

Alpha 5.20 - Gangsta gangsta

Alpha 5.20 - Gz up anti-Karcher

Voir les commentaires

Publié le 14 Août 2018

De son vrai nom Chilpéric Baniafouna, Chil-P est né le 4 Octobre 1984 à Brazzaville (Congo). Sa famille s’installe en France à Pierrefitte (Seine-Saint-Denis) alors qu’il n’a qu’un an. Chilpéric est un enfant assez agité d’après ses professeurs. Lorsqu’il a 13 ans, ses parents déménagent à Ivry sur Seine (Val de Marne) et il commence à se passionner pour l’écriture et transcrire son mal être suite à tous ses changements ; en parallèle, Chil-P débute activement plusieurs activités pour se changer les idées (théâtre, football, boxe,…). En 2000, ses parents se séparent et il se retrouve une année entre Vigneux sur Seine (Essonne) et Villeneuve saint Georges (Val de Marne). Chil-P rejoint une partie de sa famille et emménage à Epinay sur Seine (Seine-Saint-Denis) mais continue d’aller en cours dans le Val de Marne. Il se passionne davantage pour le rap et enregistre ses premières maquettes dans le studio de la maison des jeunes et de la culture (mjc) d'Orgemont (Epinay-sur-Seine) et pose sur la mixtape Acte brutale 2 (produite par Kouev’ Mercenaire).

A 17 ans, il forme son groupe Veridik Section avec ses deux acolytes Halt’s et Freno. Les trois compères aiguisent leurs lyrics et se font une petite réputation de Mc dans leur quartier (Orgemont). Les mois passent et Chil-p décide de continuer en solo ; Véridik section continue donc en binôme. Au même moment, Busta Flex est en recherche d'un backeur pour remplacer Horseck et pense à Chil-P. Toujours motivé le Mc se fait vite repéré par le rappeur Busta Flex qui décide de lui faire signer un contrat de Backeur (via Warner / Up music); les deux hommes collaborent même en dehors de la scène et enregistrent quelques titres ensemble: Business de 6t, Le son qui tue mes ennemis, Reste vrai (tous produit et réalisés par Busta Flex). Les freestyles radios s’enchaînent, les concerts aussi, Chil-p commence à sentir le potentiel à exploiter dans cette industrie et décide de se lancer en solo en qualité d’Artiste et plus seulement Backeur. L’aventure commence avec le projet « L’orage avant l’album » Une Net-Tape téléchargée à plus de 13000 exemplaires sur le Net et ce en 15 jours avec uniquement un bouche à oreille. Chi-P développe alors son expérience scénique et participe à une multitude d'événements (Elysée Montmartre, première partie de Busta Rhymes, Zénith de paris,).
Son première street-album s'intitule « R-A-P Resurrection » featuring Bibi Naceri (frère de Sami), G Kill (2 bal), Ben J (Neg Marrons), Alpha 5.20 et produit par Nina, Busta Flex, Jamson et Chil-P.

Attiré par les images, les Films et Clips, Chil-p fait appel à un de ses amis ; Le réalisateur et acteur Bibi Nacéri pour quelques conseils. Chil-p qui avait déjà réalisé quelques petites vidéos web décide alors de lancer un pari culotté d’auto produire sa propre émission de Tv. En à peine une semaine le concept était trouvé: L’émission Mission Street est née (Diffusée sur la chaîne ZIK’). A la fermeture de la chaîne Chil-p reçoit plusieurs propositions de signature sur des Labels et d’autres en vue de redirectionner l’émission Mission Street.

Chil-p continue en solo partant du principe que seul l’effort personnel paie Il écrit alors un mini métrage pour le Web: La Note du crime dans lequel il a réussi a faire participer Rohff, Mac Tyer, Nicolas Phung et Vincent Alla (Champions de France de Viet Vodao). Fort de ce succès Chil-p en profite pour créer son Label (CDUH PRODUCTIONS et une division vidéo CDUH FILM). L’homme contact ses amis d’enfance; les chanteurs du groupe Healing (J-Y et Dei) car il sentait que son nom commençait à tourner. Par la suite, son frère K-LY  et Michael Mao rejoignent l’équipe! CDUH (C’est du Hardcore) est lancé.

En 2009, il réalise un court-métrage intitulé "La note du crime" (CduH prod) avec la participation de Rohff et Mac Tyer (Tandem).
En 2011, il publie le coffret CD/DVD "CduH Anthology" avec les 7 titres Saw7 (inclus les videos clips) ainsi que des remix inédits dont "Black & Yellow).Chil-p auto produit ce projet Sow7 (musiques et clips) dans lequel on retrouve: Lary Lambert, Diem, K-ly, Thony Eiiz (Furd), Snel (Rêve en HD) et Healing. Depuis, il a emménagé à Conflans-sainte Honorine (Yvelines) et s'est rapproché de la team T.L.F. (groupe composé notamment de Ikbal, le petit frère de 
Rohff). 

La réputation voyage lorsque Chil-p réalise le clip « So Gangster » du chanteur Californien Pigeon John, Le clip est propulsé en home page Dailymotion (World). Quelques semaines plus tard il lance le clip She said du groupe Healing. Quelques jours plus tard L’homme s’est vu contacté par Rohff qui lui proposait de réaliser le premier clip tiré de son projet: Le Padre du RapGame. Chil-p.

Son premier album Notorious sort en 2012, ainsi que CduH Anthology..
L’année suivante, il sort le projet C du H ; il s'agit d'une compilation regroupant ses meilleurs morceaux ; on y retrouve Busta Flex, Fred Musa, BenJ, G-Kill, Alpha 5.20,…

Il sort ensuite à intervalle régulier les singles : Le retour (2014), Dans ma zone (2015), Nos espoirs (2016),  Tell ‘Em (2016) et Phobos ou Déimos (2017).

 

Chil-P Action reaction

Chil-P - L'orage avant l'album (chapitre 1)

Chil-P - Hope

Chil-p feat Malou

Chil-P feat Healing - You (remix)

Chil-p - Phenix

Chil-p feat Yudy Garcia - Quedate a mi lado

Chil-p - Dans ma zone

Chil-p - Nos espoirs

Chil-p feat Prime 2 risque, Esselly K-Nibal et Nabs - Storm (Remix)

Chil-P - Tell Em

Chil-p - Phobos ou Déimos

Chil-p - Loin du four

Voir les commentaires

Publié le 14 Août 2018

 

Les Zakariens

Les Zakariens est un groupe de hip-hop créé en 1999 et composé des rappeurs Saké et Wira. De son vrai nom Philippe Roberts, Saké Zaka est né le 2 octobre 1981 à Clamart (Hauts de Seine), d'un père anglais et d'une mère française d'origine italienne. Les deux rappeurs grandissent en région parisienne.

Apres diverses apparitions scéniques, radiophoniques et plusieurs compilations, ils débarquent en 2005 en nous offrant une série de 4 maxis CD collectors. 24 Titres dont 4 inedits avec les participations de MCs tels que Sinik, Ulteam atom, Alibi Montana, Mino, Murder Squad (US), Grödash et beaucoup d'autres. Vendu a 4000 exemplaires, ces premiers opus ont constitues une introduction a l'univers des Zakariens.

Reconnus par le milieu underground et très présents sur la toile web, ils veulent apporter leur pierre a l’édifice et nous offrent en web diffusion et téléchargement gratuit, le plus grand freestyle vidéo du rap français. 132 Mc's sur le thème "Avec ce qu'on a", a partir du 10 juin 2007. Les 132 rappeurs s'associent au projet pour défendre leur musique et leur liberté d'expression, Ce projet unique et exceptionnel réalise par ACB Productions en collaboration avec les Zakariens arrive comme une révolution dans le milieu du rap français.

 

Les Zakariens - Avenir en suspend

En 2007, Le groupe sort son premier album Avenir en suspens. Ils travaillent la finesse de leurs écritures depuis plus de 8 ans et la pertinence de leur rap frappe a la première écoute.
Ils se démarquent par un style poétique combinant flows novateurs et incisifs, sur des beats ouverts à toutes les inspirations musicales.

Ensuite, Wira a fait plusieurs apparitions en solo sur les projets T'as le l'bonjour d'la rue (Assos de dingos), Le beat, le flow et les mots 3 (Jack T.K.) et Violences urbaine IV (LIM).

 

De son côté, Saké a sorti un premier EP en 2009 intitulé Je suis de retour. Puis deux albums La clef de la cave en 2012 et Pièce d’orfèvre (2020).

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Août 2018

De son vrai nom Régis Fayette-Mikano, Abd al Malik est né le  dans le 14e arrondissement de Paris, d'un père haut fonctionnaire de la République du Congo. Entre 1977 et 1981, il vit avec sa famille à Brazzaville. À son retour en France en 1981, il grandit dans une cité HLM du quartier du Neuhof à Strasbourg. Après le divorce de ses parents, c'est sa mère seule qui l'élève avec ses six frères et sœurs. Il chantait à l'église comme enfant de chœur et a toujours été croyant. Grâce notamment à une enseignante qui l'oriente vers le collège privé Sainte-Anne à Strasbourg, il poursuit ses études. Il est entraîné très jeune dans la délinquance (vol à la tire et vente de drogue). La vue d'amis morts de surdose l'ayant beaucoup marqué, il se retire de la délinquance et se plonge dans la lecture pour une autre confrontation avec la mort. Sa victoire sur la dyslexie change pour lui le rapport au monde et à l'écriture. Il est admis au lycée Notre-Dame des Mineurs, puis intègre l'Université Marc Bloch dans un double cursus philosophie et lettres classiques. Il fonde à cette époque, en 1988, avec son frère aîné Bilal et son cousin Aissa, le groupe de rap N.A.P.. Abd al Malik choisit son nom de scène en référence à son propre nom de naissance. Son prénom « Régis », qui signifie « du roi » en latin, se dit « Malik » en arabe. Il se marie en 1998 avec la chanteuse Wallen, avec laquelle il a un garçon en 2001. Il devient en 1999 disciple du maître spirituel marocain Sidi Hamza al Qâdiri Boutchichi.

En 2004, il publie son premier album solo, Le Face à face des cœurs, qui atteint la 155e place des classements français. En 2006, il publie son deuxième album, Gibraltar, qui atteint la 13e place des classements français, et qui compte au total plus de 250 000 exemplaires vendus en 2008.

n 2005, Abd al Malik publie l'ouvrage Qu'Allah bénisse la France, (Paris, Albin Michel), dans lequel il explique son cheminement et défend un Islam réfléchi, fait de tolérance et de désir d'intégration. L'ouvrage obtient en Belgique le Prix Laurence Trân 2005. Abd al Malik écrit l'adaptation du livre, qu'il réalise pour le cinéma, en 2013.

En novembre 2007, il présente un nouveau projet, le collectif Béni-Snassen composé de New African Poets (NAP), Wallen, Bil'in, Hamcho, Matteo Falkone et lui-même, engagé contre l'illettrisme. En 2008, le collectif publie un album intitulé Spleen et Idéal. Le , il est décoré chevalier dans l'ordre des Arts et Lettres par la ministre de la Culture Christine Albanel, lors du Marché international de l'édition musicale (MIDEM). Apprécié par une partie de la presse, Abd Al Malik est aussi critiqué. Dans un article intitulé « Rap domestiqué, rap révolté » et publié dans Le Monde diplomatique en septembre 2008, le journaliste Jacques Denis considère que l'œuvre d'Abd Al Malik est trop consensuelle et facilement récupérable politiquement par la droite ou la gauche (par opposition à des rappeurs plus radicaux) : « l'extrême prévisibilité du verbe d'Abd Al Malik ne saurait faire taire l'orage qui menace au-delà du périphérique » et « il ne constitue en fait que la face audible de minorités devenues visibles par une belle opération de communication ».

Toujours en 2008, il participe à l'album Last Night de Moby sur le titre La même nuit (version française du titre Alice). Il publie également son troisième album solo, Dante, en novembre 2008, aux labels Polydor/Universal Music. En 2009, à la suite de sa collaboration musicale avec Gérard Jouannest, compositeur attitré de Jacques Brel et époux de Juliette Gréco, il écrit plusieurs textes pour la chanteuse. En 2009, il publie La guerre des banlieues n'aura pas lieu, (Paris, Le Cherche midi) qui obtient le Prix de littérature politique Edgar-Faure en 2010. Il suit en 2012 avec l'ouvrage Le dernier Français, (Paris, Le Cherche midi - préfacé par Mazarine Pingeot), L'Islam au secours de la République, (Paris, Flammarion) en 2013 et de Place de la République, (Paris, Indigène éditions) en 2015.

En 2011, il soutient officiellement le chef indigène brésilien Raoni dans sa lutte contre le barrage de Belo Monte. En novembre 2015, il publie son cinquième album, Scarifications, intégralement produit par Laurent Garnier.

En 2016, il publie Camus, l'art de la révolte chez Fayard.

Abd Al Malik - Gibraltar

Abd Al Malik - C'est du lourd !

Abd Al Malik - Gilles écoute un disque de rap et fond en larmes

Abd Al Malik - Ma jolie

Abd Al Malik feat Wallen - Mon amour

Abd Al Malik - Allogène (j'suis un stremon)

Abd Al Malik - Tout de noir vêtu

Abd Al Malik - Daniel Darc

Voir les commentaires

Repost0