SUPREME NTM

par Johney Perkins  -  24 Mars 2018, 13:42  -  #Suprême, #NTM, #JoeyStarr, #Kool Shen, #93 MC, #Paris sous les bombes, #Authentik, #J'appuie sur la gâchette, #Seine-saint-Denis Style, #93, #Suprême NTM, #Didier Morville, #Bruno Lopes

Logo Suprême NTM

 

Didier Morville et Bruno Lopes

Suprême NTM, ou simplement NTM, est un groupe de hip-hop français, originaire du département de la Seine-Saint-Denis. Avant 1988, le groupe fut composé principalement et initialement de JoeyStarr (Didier Morville), de Kool Shen (Bruno Lopes), de Yazid et de DJ S (Franck Loyer), tous trois originaires du département de la Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne. DJ S et Kool Shen se connaissent depuis l'enfance. Le jeune Didier arrive quand ils sont en CM1 mais aucune amitié particulière ne se crée alors. En juillet 1983, des danseurs hip-hop américains effectuent une prestation sur la place du Trocadéro : JoeyStarr et Kool Shen y vont séparément ; tous deux sont marqués par cette prestation. Kool Shen apprend que Morville y était aussi, il va à sa rencontre dans la cité voisine et ils commencent tous deux à s'entraîner à la danse (le breakdance pour Kool Shen et le smurf pour JoeyStarr), puis commence le graffiti (notamment sur la ligne 13 du métro parisien) : ils évoluent alors dans un posse nommé NTM (formé des D.R.C — Da Red Chiffons — avec Rockin' Squat, Chi NO, Mode 2, Sign, Dehy et des T.C.G — The Crime Gang (Sheek, Kaze, Dozer, Reen, Ekinox, Leeds, Majestic, Rital, etc.)). Peu après, le groupe se renforce en s'associant avec les 93 M.C. (Kea, Swen, Lazer, Mam, Mao, Boa, Fame,exeo, Reak, Kast, Acid, Arys, Kar, Rowe, Naze, etc.) de Saint-Denis, ce qui donnera la fusion 93 NTM (dont les personnalités marquantes sont alors Tex, Kay One, Aro, Meo, Solo, Colt, etc.).

En fin de compte, les deux compères se tournent vers une autre discipline du hip-hop, après avoir vu le groupe Assassin, leurs amis du posse 93 NTM faire du rap au Globo pendant les soirées Chez Roger Boîte Funk en 1987-1988. Suprême NTM se serait formé aussi par défi, causé par une discussion entre Jhony Go - auteur avec Destroy Man du premier maxi de rap français sorti par une major : il leur explique en effet un soir dans le métro que "le rap est une branche du hip-hop réservée à une élite dont eux, ces Graffiti Kingz aux mains tachées de peinture, ne feront sans doute jamais partie". Cet affront allume la mèche, le soir même, Les deux comparses se retrouvenent dans la cuisine des parents de Kool Shen et commencent à écrire des conneries. Cela dura toute la nuit, les trois premiers textes parlaient de graffiti. Après avoir été dans top ten en danse et en graffiti, c'était au tour du rap.

 

Suprême NTM - Authentik

NTM apparaît publiquement à partir de 1989, sur Radio Nova dans l'émission de Dee Nasty et Lionel D, le Deenastyle, et dans un concert mêlant plusieurs rappeurs français le 26 mars 1989 à l'Élysée Montmartre, puis dans un concert à Élancourt en 1990 avec le groupe Zebda en première partie. En 1990, leur titre Je rap paraît sur la première compilation de rap français : Rapattitude. Les majors du disque commencent à s'intéresser au phénomène rap. Le premier passage télé du groupe se déroule en 1990 dans l'émission Mon Zénith à moi sur Canal+. Pendant cette émission, la prêtresse du punk Nina Hagen, alors compagne du co-manager du groupe Franck Chevalier, a en effet carte blanche pour inviter un groupe d'artistes. À la suite de ce passage télé, ils sont repérés par Epic, un label de Sony, qui les signe. Dans le tout premier maxi comportant quatre titres du groupe, Le Monde de demain, marque les esprits à plus de 50 000 exemplaires vendus à l'époque, coïncidant avec le climat de tension sociale qui régnait en France cette année-là : entre octobre et novembre, de violents affrontements entre policiers et jeunes des cités dans la banlieue lyonnaise, à Vaulx-en-Velin, et des manifestations de lycéens particulièrement violentes à Paris. Un an plus tard, le , sort Authentik, leur premier album. Les morceaux les plus connus incluent Le Monde de demain, L'Argent pourrit les gens, C'est clair, Authentik, Freestyle auquel participe Rockin' Squat (Assassin), entre autres. L'album s'écoule à 90 000 exemplaires en quelques mois. Après une tournée en France, NTM remplit le Zénith de Paris le ; c'est dans un froid glacial qu'attendent des centaines de jeunes des cités de la Seine-Saint-Denis et d'autres fans venu de tout Paris pour découvrir NTM sur scène pour un concert considéré légendaire : NTM donne tout sur scène, le public est complètement déchaîné, les 6 200 personnes qui assistent au concert savent qu'ils vivent un moment historique pour le groupe. Il s'agit de la première fois qu'un groupe de rap remplit une si grande salle grâce à sa notoriété.

Suprême NTM - 1993... J'appuie sur la gâchette

Le deuxième album de NTM, 1993... J'appuie sur la gâchette, est publié le 15 mars 1993. Il est composé principalement par DJ S. Le morceau Police entraînera une enquête, classée sans suite. En mars toujours sort le simple J'appuie sur la gâchette, qui raconte un suicide. L'album est une déception commerciale par rapport au précédent opus et ne donne lieu qu'à une mini-tournée de seulement 3 dates en France, plus une date le 7 mai 1994 au Palais des sports de Paris. 1993... J'appuie sur la gâchette est certifié disque d'or quatre ans après sa sortie (en 1997).

 

NTM participe à l'émission RapLine une première fois puis à l'occasion d'un numéro spécial le 16 juillet 1993. Cette 154e émission comporte une critique de Kool Shen sur le rap de MC Solaar.

Suprême NTM (JoeyStarr & KoolShen)- J'appuie sur la gâchette

 

Suprême NTM - Paris sous les bombes

Le , le groupe sort son troisième album, Paris sous les bombes, qui marque sa séparation avec le disc jockey et producteur historique du groupe, DJ S. Les morceaux sont composés principalement par DJ Clyde (ex-membre Assassin), LG. Exp., Lucien, Solo (ex membre d'Assassin) et à la programmation additionnelle DJ Max. Trois clips (Tout n'est pas si facile, Qu'est-ce qu'on attend et surtout La Fièvre (qui a eu le plus de succès) sont réalisés par Seb Janiak et regroupés dans un court métrage, Paris sous les bombes. L'album, qui joue sur l'ambiguïté du mot « bombes » désignant en réalité les bombes aérosols des graffiteurs, se vend à 500 000 exemplaires. Le , NTM se retrouve au Zénith de Paris pour la deuxième fois de son histoire. Devant le succès de sa tournée, NTM la prolonge même avec trois concerts au Bataclan de Paris le 18, 19 et 20 novembre 1995 (première partie réalisée par Afro Jazz).

Suprême NTM - NTM

Le , sort l'album de la consécration, intitulé Suprême NTM, 40 000 albums sont vendus le jour de la sortie ce qui constitue encore aujourd'hui un record pour un disque de rap. Suprême NTM, d'où sont issus les morceaux Ma Benz, That's My People, Laisse pas traîner ton fils, Seine-Saint-Denis Style.

Ces tubes conduisent NTM à effectuer une tournée dans toute la France (Avec Busta Flex et Zoxea des Sages poètes de la rue en première partie) dont le Zénith de Paris le , qui bénéficie d'une deuxième date en raison de l'affluence importante. La série de concert, s'achève le par l'ultime concert à Genève, qui sera le dernier de la carrière de NTM avant de se reformer dix ans plus tard. C'est aussi cette année-là que seront créés les deux labels Boss Of Scandalz Strategyz (BOSS) pour JoeyStarr, et IV My People pour Kool Shen.

Suprême NTM - That's My People

Suprême NTM - Seine Saint-Denis Style

Suprême NTM - Live

Le , sortent leur premier album live, NTM Live... du Monde de demain à Pose ton gun, et le DVD du concert au Zénith de Paris du . La même année, paraît un documentaire sur le groupe, Authentiques, réalisé par Alain Chabat et Sear (rédacteur en chef du magazine Get Busy). Les rumeurs de séparation sont de plus en plus importantes, mais JoeyStarr et Kool Shen n'excluent pas, à l'époque, la réalisation d'un cinquième album. En 2001, les deux labels B.O.S.S. et IV My People sortent l'album Le Clash, compilation, faisant suite à une série de maxis, contenant les morceaux du groupe remixés par chaque label. Peu après, toute éventualité de reformation est exclue.

Bien qu'en apparence les deux membres du groupe paraissaient proches, il n'en demeurait pas moins qu'hors scène ou caméra, Kool Shen et JoeyStarr menaient leurs vies séparément. Par exemple, les deux chanteurs écrivaient leurs textes séparément, se mettant préalablement d'accord sur le thème d'une chanson. Ce mode d'écriture et de fonctionnement a surpris de nombreux fans, à cause de l'apparente proximité et complicité qui se dégageait de ce duo. Depuis 2001, JoeyStarr et Kool Shen poursuivent des carrières solo. Kool Shen sort l'album Dernier Round en 2004 avant de se retirer provisoirement du rap (en tant qu'interprète). Actuellement, Kool Shen s'occupe de produire et de dénicher des artistes « nouvelle génération » via sa structure IV My People. Il est cependant revenu sur sa décision de sortie du rap et son nouvel opus est paru en 2009. Il n'abandonne cependant pas son label, IV My People. JoeyStarr, lui, continue de manier le micro. Son premier album en solo, Gare au Jaguarr, est sorti le . Auparavant, il a sorti début 2006 sa biographie, Mauvaise Réputation, coécrite avec Philippe Manœuvre et un album compilation réunissant une sélection de ses titres préférés, My Playlist, chez Wagram Music. En 2007, JoeyStarr s'offre deux concerts à l'Olympia de Paris le 17 et . Les deux chanteurs sont également à l'origine de deux marques de streetwear : 2 High pour Kool Shen et Com8 ou, plus récemment, Wild West Indies pour JoeyStarr. Malgré leur séparation, le groupe NTM doit encore honorer un album dans le contrat les liant à leur maison de disques. C'est pourquoi un best of est sorti le .

En 2009, soit 10 ans après la tournée su dernier album est publié le livre photos On est encore là !

Suprême NTM feat. Iron Sy - Clasher mon Crew... (t'es fou !)

Autrement, le livre Suprême NTM est publié sous la plume d'Olivier Cachin qui retranscrit de nombreuses heures d'anecdotes sur les origines du groupe jusqu'à maintenant.

Le livre de photo That's my people (Gaëlle Ghesquière) est publié et une expositions sur le groupe est ouverte gratuitement aux Halles.

Fin 2019, c'est la der des der ; le suprême NTM qui avait fait tant de mal sur scène à un certain Wu Tang Clan au parc des Princes, fait sa dernière tournée nationale.

NTM - L'ultime tournée - la der des der

 

En 2020, C'est la der des der ; le suprême NTM qui avait fait tant de mal sur scène à un certain Wu Tang Clan au parc des Princes, fait sa dernière tournée nationale.

Oeuvre d'Art - Sofiane et Kool Shen (Suprême NTM), Busta Flex, Zoxea et Sniper (Tunisiano et Aketo), Tuco Gadamn, SemghoumiJoeyStarr et

Mi 2020, le groupe revient séparément sur le concept Oeuvre d'art ; on retrouve sur le projet Zoxea avec Sniper (Tunisiano et Aketo), Busta Flex, Sofiane, Tuco Gadamn et Semghoumi Linda.

Un film intitulé Suprême (réalisé par Audrey Estrougo) et interprété par Sandor Funtek et Théo Christine devrait sortir en 2021, ainsi qu'une série (6 x 52 minutes), Le Monde de demain produite par ARTE et réalisée par Katell Quillévéré et Hélier Cisterne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

SPECIMEN 04/07/2020 17:54

PARIS SOUS LES BOMBES

Johney Perkins 06/07/2020 19:53

Paris sous les bombes (de peinture)